Soutenez le travail de l'AJPN
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages  
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période nazie dans les communes de France
24 annonces de recherche
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de commune
95 départements et l'étranger
1228 lieux d'internement
744 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4342 Justes de France
914 résistants juifs
15821 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e Guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque : 1331 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Bouches-du-Rhône

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Bouches-du-Rhône

Préfets :
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
Max Bonafous
(1941 - 1942) Préfet des Bouches-du-Rhône (1900-1975)
Adelin Rivalland
(1942 - 1943) Adelin Pascal Jean Joseph Rivalland (1893-1965)
Antoine Lemoine
(1943 - 1944) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet des Bouches-du-Rhône
Jacques Bussière
(1944 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet des Bouches-du-Rhône. Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
Émile Malican
(1944 - 1944) Émile Gabriel Louis Marie Malican, Préfet des Bouches-du-Rhône
(Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Renée Dray-Bensoussan Renée Dray-Bensoussan
Catherine Marand-Fouquet
Hélène Échinard
Éliane Richard
Dictionnaire des Marseillaises

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Midi rouge, ombres et lumières

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Vichy en Provence

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Bénichou Gabriel Bénichou
L'adolescence d'un Juif d'Algérie

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Résistance et Occupation (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Henri Manen Henri Manen
Au fond de l'abîme

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Rose-Anne Romagnan


Dossier Yad Vashem : 4796
Remise de la médaille de Juste : 29/11/1990
Sauvetage : Marseille 13000 - Bouches-du-Rhône
Profession: Couturière
Qualité: Membre de la JOC
Nom de naissance: Macello
Nom d'épouse: Romagnan
Date de naissance: 21/07/1913 (Marseille)
Date de décès: 29/06/2003
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Notice

Louis Joseph Romagnan est né le 4 novembre 1909 à Marseille.
Son père, Joseph, fonctionnaire municipal, conservateur du cimetière Saint-Pierre, devint peintre en bâtiment et syndicaliste chrétien, membre des Jeunesses Ouvrières Chrétiennes (JOC). C’est dans ce cadre que Louis Romagnan rencontra Rose-Anne Macello*, couturière, membre de la JOC, né à Marseille le 21 juillet 1913 de parents Italiens.

Louis et Rose-Anne* se marièrent en juin 1937 et s'installèrent au 2e étage du 45 rue Breteuil, dans le 6e arrondissement de Marseille, près du palais de justice, à deux pas de la préfecture.

La famille Romagnan prospéra très vite : Jean-Marie est né en avril 1938, Monique le 4 juillet 1939, Michel le 11 novembre 1940, Anne-Marie le 28 décembre 1941.

Louis Romagnan, quasi aveugle d’un œil, ne fut pas mobilisé dans l'armée française. Vice-président de la confédération de l'artisanat familial et président de la fédération des artisans provençaux, il fut nommé membre de la délégation spéciale chargée de la gestion de la ville de Marseille, en novembre 1940. Il restera dans cette fonction jusqu’en août 1944.

Par l’intermédiaire d’un ami de la famille, Elie Pardigon, directeur de la Caisse d’Allocation familiale et actif dans les réseaux d’entraide d’une part et de l’Association Economie et Humanisme qui se trouvait sur le même palier que les Romagnan, il fut demandé à Louis et Rose-Anne*, en novembre 1942, d’employer une femme de ménage réfugiée, juive d’origine russe : Ura Kagarlitzkaya.

Ura Kagarlitzkaya était arrivée à Glasgow en 1917 pour rejoindre son frère aîné, Solomon, qui avait ouvert une entreprise de fabrication de casquettes florissante sous le nom de Collins.
Ura Kagarlitzkaya avait quitté Glasgow pour Tel Aviv en 1922 et était arrivée en France en 1927.
Installée à paris, elle avait fuit la capitale trois jours avant l'entrée des troupes allemandes. Jetée sur les routes de l'exode, elle avait été arrêtée et interné dans un camp dont elle parvint à s'évader. Arrivée à Marseille, elle fut orientée vers une oeuvre de bienfaisance.

Au bout de quelques temps, au vue des difficultés que rencontrait Ura Kagarlitzkaya pour se déplacer dans Marseille (les Allemands occupèrent la zone libre dès le 11 novembre 1942 et les rafles se multiplièrent particulièrement en janvier 1943), Rose-Anne* proposa à Ura Kagarlitzkaya d'être hébergée dans le bureau, rarement utilisé de son mari Louis Romagnan.

Finalement, au vue du danger causé par l’intensification des rafles et du risque que cela représentait pour les époux Romagnan et leurs cinq enfants (Rose-Anne* était alors enceinte de son 5e enfant, Marc, qui va naître en juin 1943), Ura Kagarlitzkaya partit se cacher ailleurs :
"Tant que j’étais dans la maison, tout était calme et j’étais en sécurité, mais il était impossible de rester toujours à l'intérieur et, une fois sortie, je n'étais jamais sûre d’être de retour. Les gens ont été emmenés dans les rues, des commerces et des maisons, pendant des jours et des nuits. Quand j'étais dehors et que je ne revenais pas alors que je le devais, je les trouvais à courir partout pour me chercher. Cela devenait impossible de vivre une telle vie et on a décidé qu’il valait mieux que je parte pour un lieu plus sûr" comme en témoigne Ura Kagarlitzkaya dans une lettre datée du 12 juillet 1945, adressée à sa famille aux Etats-Unis.

A la fin de la guerre, Ura Kagarlitzkaya est revenue voir Rose-Anne Romagnan* et sa famille, au 45 rue Breteuil, en tenue de combat, armée, accompagnée d’un officier.
Elle partira en Union Soviétique où elle meurt en 1949.

Louis et Rose-Anne Romagnan* ont toujours parlé à leurs enfants de la venue de Ura Kagarlitzkaya dans le foyer familial, au cours de l'hiver 1942-1943, comme un simple acte de charité chrétienne destiné à aider son prochain comme ils l'ont fait tout au long de leur vie.

Le 29 novembre 1990, Yad Vashem a décerné à Rose-Anne Romagnan* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Elie Pardigon
Louis Romagnan
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Rose-Anne Romagnan
Ura Kagarlitzkaya (dite Collins)

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Débarquement en Provence et Libération du midi de la France (Le débarquement en Provence et la libération des villes de Toulon, Saint-Tropez, Aix en Provence et Marseille en août 1944. Film composé d'images : du débarquement anglo-américain et français en Provence les 14 et 15 août 1944… )
2 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
3 Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 (Robert Mencherini. « Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 : un jeu d’ombres entre survie et engagement ». [actes du colloque] Déplacements, dérangements, bouleversement : Artistes et intellectuels déplacés en zone sud (1940-1944), Bibliothèque de l'Alcazar, Marseille, 3-4 juin 2005 organisé par l'Université de Provence, l'Université de Sheffield, la bibliothèque de l'Alcazar (Marseille). Textes réunis par Pascal Mercier et Claude Pérez. )
4 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
 * Juste parmi les Nations
 

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008-2024