Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
817 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1204 lieux d'internement
716 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
918 résistants juifs
12192 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1273 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Pas-de-Calais

Région :
Hauts-de-France
Département :
Pas-de-Calais

Préfets :
Gabriel Rochard
(1933-1940 )
Amédée Bussière
(1940-1942 )
Jean-Marcel Daugy
(1942 )
André Sadon
(1943 )
Alexandre Pujes
(Fév. 1944 )
Jean Cabouat
(09/1944-12 )
Pierre Ancel
(1944-1945 )
Marcel Lanquetin
(1945-1946 )
Georges Phalempin
(1946-1958 )

À lire, à voir…

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Mariot Nicolas Mariot
Claire Zalc
Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

André Coilliot André Coilliot
Sombres jours de mai 1940 - Arras et sa région

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Deboffe Gabriel Deboffe
Résister en Artois - Le secteur Sauge 1943-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Étienne Dejonghe Étienne Dejonghe
Yves Le Maner
Le Nord-Pas-de-Calais dans la main allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Franck d'Almeida
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Marianna Tysiak Sloma


Dossier Yad Vashem : 11359
Remise de la médaille de Juste : 22/02/2009
Sauvetage : Loos-en-Gohelle 62750 - Pas-de-Calais
Nom de naissance: Tysiak
Nom d'épouse: Sloma
Date de naissance: 1923
Date de décès: 2009
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Marianna-Tysiak-Sloma
Enfants juifs cachés par la famille Tysiak en 1942
source photo : Inconnu
crédit photo : D.R.
Notice

Joseph* et Marianna Tysiak*, originaires de Pologne arrivent en France en 1922.
Ils vivaient à Loos-en-Gohelle avec leurs enfants, Marianna*, Jeanne et Stéphane.
Membres du Pown, réseau polonais de résistance, Joseph Tysiak* est mineur de fond et son épouse, Marianna*, nourrice.

Elle garde essentiellement les enfants de commerçants juifs de Lens. Ce fut d'abord Abel Kestenberg et Hélène Grunfas puis Marie Cymbalista, née en 1935, et son frère Norbert, né en 1939, dont le père était tailleur à Lens.

Les parents de Marie, née le 13 avril 1935 à Lens (Pas de Calais), et Norbert, né en 1939, habitaient à Lens.
Arrêtés à Lens parce que juifs, Avraham, 46 ans, et Esther Cymbalista, 34 ans, sont déportés sans retour de Lens le 11 septembre 1942, transférés à la Kazerne Dossin à Malines en Belgique puis à Auschwitz le 26 septembre 1942 par le convoi n° 11 avec les numéros 2287 et 2288.

Marie et Norbert sont recueillis par Joseph* et Marianna Tysiak*.
Les Tysiak* font alors courir le bruit de l’arrestation de toute la famille Cymbalista par les Allemands, parents et enfants. Pour mettre à l'abri Norbert et Marie des regards indiscrets et des collabos, ils cachent les enfants dans la porcherie, leur apprenant à se dissimuler dans les ballots de paille, à la moindre alerte. Et en effet, lorsqu'ils furent dénoncés, les Allemands cherchèrent en vain les enfants.

En 1942, Marianna Tysiak avait 19 ans. Sa sœur, Jeanne Tysiak, 17 ans. s’était investie dans le Pown, l’organisation polonaise de lutte pour l’indépendance. Leur frère, Stéphane Tysiak, avait été réquisitionné pour le STO, le service du travail obligatoire.

Lors de la cérémonie de remise de médailles des Justes Tysiak,
Marie-Myriam se souvient que Joseph Tysiak* cachait des explosifs dans les poireaux. Marianna évoque l'épisode d'une vie passé avec Norbert et Myriam, entre l'angoisse de voir les Nazis débarquer ("Quand la grille d'entrée grinçait, les enfants couraient se cacher dans le foin au-dessus de la porcherie") et l'innocence de leur jeunesse. "Je n'ai rien fait de sensationnel, c'est à mes parents qu'il faut rendre hommage", répète inlassablement Marianna*. "Et ils n'ont pas fait ça pour les honneurs, mais parce que cela leur semblait naturel", s'empresse-t-elle de préciser.

Marie, qui prendra le prénom de Myriam, et Norbert, ne reverrons jamais leurs parents et ils resteront à Loos-en-Gohelle jusqu'en 1950 avant d'être placés dans une maison d’enfants de l’OSE, à Versailles.

En 1953, ils partent vivre en Israël et resteront toujours en contact avec les Tysiak* et Marianna.

C'est grâce au travail d'élèves loossois du collège Cassin et à l'implication de l'équipe pédagogique que l'acte de courage des Tysiak* est sorti de l'anonymat. Constitué par les "enfants cachés" et Mesdames Lucas et Roszak, respectivement parent d'élève et professeur d’histoire, ils ont retrouvé Marianna Sloma*, qui habite toujours la maison familiale route de Béthune, sur laquelle une plaque est aujourd’hui fixée à l'entrée de la maison pour immortaliser en quelques mots l'acte de courage des Tysiak* à cet endroit, pendant l'occupation.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Erreur requête - select * from ajpn_triersanspeine where idsession='1591147760' order by champ5