Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
88 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36801 communes
95 départements et l'étranger
1212 lieux d'internement
726 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4222 Justes de France
916 résistants juifs
13857 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1282 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Maine-et-Loire

Région :
Pays de la Loire
Département :
Maine-et-Loire

Préfets :
Pierre Ancel
(10/10/1938 - 16/08/1940) Préfet de Maine-et-Loire
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Pierre Daguerre
(14/11/1941 - 01/08/1943) Préfet délégué de Maine-et-Loire
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Michel Sassier
(15/09/1943 - 10/08/1944) Préfet délégué de Maine-et-Loire
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
Michel Fourre-Cormeray
(10/08/1944 - 11/05/1945) Préfet de Maine-et-Loire
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Henri Piton
(11/05/1945 - 21/01/1946) Préfet délégué de Maine-et-Loire
Henri Piton
(15/05/1945 - 21/01/1946) Préfet de Maine-et-Loire
Georges Bernys
(21/01/1946 - 01/09/1947) Préfet de Maine-et-Loire

À lire, à voir…

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Marguerite Heintz


Dossier Yad Vashem : 6650
Remise de la médaille de Juste : 02/04/1995
Sauvetage : La Ménitré 49250 - Maine-et-Loire
Profession: Employée à la Graineterie Denefle
Religion : Catholique
Nom de naissance: Heintz
Nom d'épouse: Piaumier
Date de naissance: 14/04/1924
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Marguerite-Heintz
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV - FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.

Mathilde Heintz* née Kleinholtz en 1891, veuve, catholique, et ses trois filles Marie-Thérèse*, née en 1919, Cécile*, née en 1921, et Marguerite*, née en 1924, nièces de l'ancien évêque de Metz, doivent quitter Metz (57) et trouver un nouveau foyer
Mathilde Heinz s'installe à La Ménitré, dans le Maine-et-Loire.

Benjamin Cahen, membre dirigeant de la communauté juive de Forbach, Madeleine Cahen, son épouse, leur fille Denise épouse Weill, âgée de 21 ans, et leur petite-fille quittent Forbach et trouvent à s'installer à Saint-Mathurin-sur-Loire, un village voisin.
Denise Cahen fit la connaissance des demoiselles Heintz* à l'usine de graines de La Ménitré où elles travaillaient toutes les quatre.

Durant l'été 1943, Marguerite Heinz*, l'aînée des soeurs, est témoin de l'arrestation de deux Juifs à la gare du village.
Un jeune homme qui se trouve là se vante de les avoir dénoncés à la police, ajoutant qu'il va en faire de même pour les Cahen.

Après avoir obtenue l'autorisation de sa mère, Marguerite Heinz* se rend à bicyclette chez les Cahen, en prenant des chemins détournés, pour les avertir de la menace.
Elle réussit à convaincre leur propriétaire, qui avait un camion d'emmener les quatre membre de la famille Cahen pour les conduire chez sa mère.

Mathilde Heintz* et ses filles les accueillirent chaleureusement.

Le lendemain, Marguerite Heinz* se rendit à Angers, à environ 50 km de La Ménitré, pour prévenir le fils des Cahen.
Elle apprit qu'il avait déjà quitté la ville et avait réussit à passer en zone sud.

Elle réussit à obtenir le nom du passeur et le persuada de venir à La Ménitré prendre en charge le reste de la famille Cahen afin de leur faire franchir la ligne de démarcation.

En attendant sa venue, les Cahen restèrent cachés chez les Heintz*.

Forbach est libéré le 13 mars 1945 par les hommes du 276e régiment de la 70e division d’infanterie, appartenant à la VIIe armée américaine, mettant fin à plus de cinq années de souffrances, de désespoirs et de deuils.
La synagogue est intacte mais vidée de tout son ameublement et des objets de culte. La communauté se reconstitue malgré les lourdes pertes subies.
Dès l'automne 1945, les offices sont célébrés à Forbach dans une salle de gymnastique. Au cours des années qui vont suivre, les offices sont célébrés d'abord dans un petit oratoire, puis dans le grand bâtiment restauré d'avant-guerre.
Les 114 noms des déportés de la communauté juive forbachoise et victimes du nazisme sont gravés sur la plaque du souvenir dans le hall d'entrée de la synagogue.

Benjamin Cahen deviendra président de la communauté juive de Forbach de 1959 à 1980, jusqu'à son départ en Israël.

Le 2 avril 1995, Yad Vashem a décerné à Mathilde Heintz* et à ses trois filles Marie-Thérèse, Cécile et Marguerite, le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Marguerite Heintz
Benjamin Cahen
Madeleine Cahen
Fils Cahen
Denise Weill
Mademoiselle Weill

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2021