Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
772 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4177 Justes de France
920 résistants juifs
11834 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Oise

Région :
Hauts-de-France
Département :
Oise

Préfets :
Maurice Mathieu
(31/05/1938 - 22/05/1940)
Paul Vacquier
(22/05/1940 - 30/10/1942)
Yves Perony
(18/11/1944 - 24/07/1946)
Émile Pelletier
(1942 - 1943) Émile Amédee Pelletier, Préfet de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1898-1975)
(09/1941 - 05/1942) Préfet régional de Saint-Quentin (Aisne, Somme, Oise, Ardennes), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant.
Georges Malick
(30/10/1942 - 18/11/1944) Préfet de l'Oise
Roger Homo
(1944 - 1944) Roger Marie Calentin Paul Homo, Préfet de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1892-1977)
Pierre Pène
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1898-1972)

À lire, à voir…

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Étienne Dejonghe Étienne Dejonghe
Yves Le Maner
Le Nord-Pas-de-Calais dans la main allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Franck d'Almeida
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Charles Carpentier


Dossier Yad Vashem : 11642
Remise de la médaille de Juste : 11/08/2009
Sauvetage : Cambronne-lès-Clermont 60290 - Oise
Profession: Agriculteur
Religion : Catholique
Date de naissance: 1913
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Charles-Carpentier
Charles Carpentier*, dans ses bras sa fille Anne-Marie, Rachel Sosiewicz, Jean-Marie et Joséphine Sosiewicz
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Charles-Carpentier
De gauche à droite : Rachel Sosiewicz, Jean-Marie, Charles Carpentier*, Raymonde* et devant eux Anne-Marie et Joséphine Sosiewicz en 1945
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Raymonde* et Charles Carpentier* habitaient à Cambronne-lès-Clermont dans l’Oise avec leurs deux enfants Jean-Marie et Anne-Marie.

Avant la guerre, Rachel et Joséphine Sosiewicz nées respectivement en 1934 et 1940 habitaient avec leurs parents à Paris.
Quand la guerre éclata en 1939, leur père s’engagea volontaire dans l’armée française mais fut fait prisonnier en Allemagne. Il y resta jusqu’à la fin de la guerre laissant sa femme Malka seule avec ses deux fillettes.
Malka réussit à maintenir un rythme de vie normal jusqu’en 1942, où les arrestations de Juifs s’accélérèrent et le danger de dénonciation s’accrut.
Femme de prisonnier de guerre, Malka s’adressa à la Croix-Rouge pour demander de l’aide et grâce à elle trouva un abri pour ses deux fillettes en province. Rachel et Joséphine furent placées chez Raymonde* et Charles Carpentier*.
Les fillettes furent chaudement accueillies et firent rapidement partie de la famille, considérées par les enfants des Carpentier comme leurs petites soeurs. Pour leur sécurité, leur nom fut changé en "Simon", ce qui leur permettait d’avoir des tickets d’alimentation. Seul le maire du village connaissait leur véritable identité. Les fillettes étaient présentées aux voisins comme les enfants d’un cousin de Paris.
Rachel et Joséphine allaient à la messe chaque dimanche avec les Carpentier pour éviter tout soupçon des villageois.
Raymonde* et Charles Carpentier* prirent soin des deux petites filles juives jusqu’à la fin de la guerre, prenant tout à leur charge et courant des risques pour leur propre famille.

Jean-Marie Carpentier raconta plus tard qu’un jour qu’il était dans les champs avec son père il vit les Allemands approcher. Son père l’envoya à la ferme pour prévenir sa mère de cacher les deux petites filles. Quand ils revinrent chez eux, Rachel et Joséphine étaient cachées sous une botte de paille. Par chance elles ne furent pas découvertes et ainsi leurs vies et celles des Carpentier furent sauvées.

Une autre fois, Joséphine attrapa le typhus et les Carpentier la firent hospitalier s’assurant qu’elle recevait le meilleur traitement. Deux à trois fois par semaine Jean-Marie Carpentier allait lui rendre visite à bicyclette jusqu’à son complet rétablissement.

Après la guerre, Malka vint reprendre ses filles et la famille se retrouva ensemble. Pour sa communion, Jean-Marie portait fièrement un vêtement fabriqué par le père de Rachel et Joséphine. Le contact entre les deux familles fut maintenu pendant de nombreuses années.

Le 11 août 2009, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Raymonde* et Charles Carpentier*.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue Story

Before the war, Rachel and Joséphine Sosiewicz (b. 1934 and 1940 respectively) lived with their parents in Paris. When war broke out in 1939, their father volunteered for the French army, but was taken prisoner in Germany. He remained there until the end of the war, leaving Malka Sosiewicz alone with their two little girls. Malka somehow managed to maintain a normal rhythm of life until 1942, when the arrests of Jews in the area increased, and the danger of denunciation worsened.

Being the wife of a POW, Malka turned to the Red Cross for help, and through them managed to find shelter for her two daughters just outside of Paris. Rachel and Joséphine were placed with Charles and Raymonde Carpentier, who lived in Cambronne-lès-Clermont (Oise) with their two children, Jean-Marie and Anne-Marie.
The two girls were warmly welcomed in, and quickly became a part of the family, regarded by the Carpentier children as their sisters. For their safety, their surname was changed to Simon, which allowed them also to receive food rations. Besides the family, the only person who was aware of their true identity was the local mayor. To the neighbors, the two girls were presented as the children of a cousin from Paris. Rachel and Joséphine went to mass every Sunday with the Carpentiers in order not to arouse suspicion among local residents.

Charles and Raymonde Carpentier took care of the two Jewish girls until the end of the war, at their own expense and at great risk to their own family.

Jean-Marie Carpentier later recalled: "Once I was with my father in the fields when we saw Germans approaching. He immediately told me to run home and warn my mother to hide the two girls. When they came to search the house, Rachel and Joséphine were hidden under a heap of straw. Luckily they were not discovered, and thus their lives as well as ours were saved… Another time, when Joséphine caught typhus, my parents sent her to the hospital and made sure she got the best treatment. My mother went to visit her by bike two or three times a week, until she was fully recovered."

After the war, Malka came to take her daughters back, and the family was finally reunited. To his communion, Jean-Marie proudly wore an outfit made by Rachel and Josephine's father. Contact between the two families remained for many years.

On August 11, 2009, Yad Vashem recognized Charles and Raymonde Carpentier as Righteous Among the Nations.

30/12/2017
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Raymonde Carpentier

 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Charles Carpentier
Rachel Sosiewicz (dite Simon)
Joséphine Sosiewicz (dite Simon)

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Les persécutions des Juifs victimes de la Solution Finale à Berck sur Mer pendant la 2de Guerre mondiale , Mémoire ou thèse 60 pages, réalisation 2014
Auteur : Cyril Brossard - terminal
Étude réalisée à la suite d'un voyage d'études à Auschwitz-Birkenau et suite à une demande d'élèves de Terminales ES du lycée Jan Lavezzari. Etude qui sert aussi à la préparation au CNRD 2014-2015 dont le thème est la découverte des camps de concentration, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire nazi.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda - terminal
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 la Famille Angel (Histoire tragique d'une famille qui a tenté d'échapper à son destin en se sauvant de Lille, vers la Loire Atlantique )
2 François Molet (François Molet, né à Beaurevoir le 14 mars 1905 est fusillé le 7 avril 1942 au Mont-Valérien. )
3 René Wallard (Page facebook du livre qui est en préparation sur son histoire.
Titre du livre "Dis leur de ne jamais pardonner". )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019