Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
747 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4169 Justes de France
920 résistants juifs
11415 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1267 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Lot

Région :
Occitanie
Département :
Lot

Préfets :
Maurice Bezagu
(05/02/1940 - 14/11/1941)
Robert Dumas
(17/08/1944 - 04/01/1946)
Jean Cabouat
(22/05/1937 - 05/02/1940) Préfet du Lot
Antoine Petit
(14/11/1941 - 19/02/1944) Antoine Loïc Petit, Préfet du Lot
Frédéric Empayatz
(19/02/1944 - 17/08/1944) Préfet du Lot

À lire, à voir…

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Régine Laparade Régine Laparade
Le Bois de mon père

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Alphonse Puech


Dossier Yad Vashem : 1506
Remise de la médaille de Juste : 28/11/1978
Sauvetage : Figeac 46100 - Lot
Profession: Tailleur

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Alphonse-Puech
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Alphonse Puech* est tailleur à Figeac où il vit avec son épouse Germaine, d'origine Lorraine.

Mobilisé en 1914, il a fait connaissance d'André Vormus, né le 4 aout 1988 à Lille.
Les deux hommes restent en contact après la guerre.

Début 1943,la situation des juifs devenant plus préoccupante, même en zone libre, occupée depuis novembre 1942, Alphonse Puech* propose à son ami hospitalité et protection discrète.
Celui ci, replié en Corrèze dès 1940 tient à y rester auprès de ses deux sœurs Victorine et Yvonne, de leurs maris et de sa nièce Thérèse s'y croyant en sécurité.
Il refuse donc l'offre d'Alphonse Puech*, mais lui demande avec succès, d'accepter d'héberger le fils de son associé, un jeune homme de 18 ans, Jean-Claude Lajeunesse.
Celui ci n'avait pas besoin de faux papiers et termina ses études en étant inscrit à partir de mars 1943 au collège Champollion de Figeac.
Il y termina sa scolarité secondaire, passa le bac et s'inscrivit à la rentrée 1943 en première année de droit à Toulouse, partageant désormais son temps entre son domicile officiel, chez Alphonse* et Germaine Puech et Toulouse.

Alphonse* et Germaine Puech accueillirent également le professeur Simon Blum, professeur agrégé d'histoire et géographie au Lycée Pasteur de Neuilly, retraité, et son épouse Yvonne née Vormus.

En avril (?) 1943, André Vormus1 et son beau-frère, Robert Lévy2, le mari de sa sœur Victorine, furent arrêtés sur dénonciation par la milice de Brive-la-Gaillarde. Internés à Drancy et à Compiègne ils furent déportés sans retour vers Auschwitz le 18 juillet 1943 par le convoi n° 57.

Les proches des deux beaux frères arrêtés, quittent alors précipitamment leur domicile et se réfugient dans le Tarn où ils vécurent sans faux papiers.
Fin avril 1944,la situation devenant des plus critiques, désemparés, ne sachant ou aller ils se rappellent l'amitié d'André Vormus et d'Alphonse Puech* et décident de se rendre chez celui ci.
Ils y arrivent dans les premiers jours de mai.
Alphonse* et Germaine Puech n'hésitèrent pas: Ils leur ouvrirent la propre maison et les confinèrent à l'étage supérieur avec interdiction de sortir.
Alphonse Puech* fit alors parvenir leur photos respectives à son gendre Maurice Cazotte, originaire d'Aubin dans l'Aveyron, alors instituteur et secrétaire de mairie dans une petite commune voisine de Maurs (Cantal). Celui ci, habitué à ce type d'opération s'acquitta tout naturellement de cette tache.
Le 11 mai 1944, les quatre fugitifs étaient munis de papiers.

Entre temps , Jean-Claude Lajeunesse était revenu de Toulouse, sur l'incitation d'Alphonse Puech*, qui avait trouvé à le faire embaucher à la SNCF grâce à l'appui d'un réseau d'amis cadres des chemins de fer. Un contrat d'emploi fictif, protection supplémentaire, devait être signé incessamment.

Les événements en décidèrent autrement.
En effet,d'importants éléments de la division SS Das Reich, alors en repos à Montauban, investit Figeac et plusieurs localités proches le 12 mai 1944.
Chaque maison fut fouillée entre 5 h et 9 h et tous les hommes de 18 à 65 ans arrêtés puis rassemblés. L'opération n'était pas spécialement dirigée contre les Juifs, mais il s'agissait de représailles et de recherches policières, à la suite d'un attentat qui, quelques jours auparavant avait entraîné la mort de plusieurs officiers de la division en déplacement près de Figeac.

Alphonse Puech*, Simon Blum et Jean-Claude Lajeunesse furent ainsi parqués avec des centaines d'hommes dont beaucoup furent libérés au cours de la journée : les anciens combattants, les plus âges et les non suspects selon les indications de la milice locale.
Alphonse Puech* et Simon Blum qui disposait depuis la veille d'une identité, furent libérés en raison de leur âge.
Jusqu'à la libération, les quatre protégés de Alphonse* et Germaine Puech restèrent cachés, sans sortir.

En fin de journée, 550 à 600 hommes non libérés dont quelques juifs trouvés par hasard, furent transférés à Montauban.
Jean-Claude Lajeunesse sous sa véritable identité et sur vue de sa carte d'étudiant fit partie d'une sélection de non suspects et des plus valides de 350 hommes qui firent l'objet d'un convoi n° 1

Les autres, suspects, Juifs reconnus ou les faibles physiquement , soit environ 200 à 250 personnes furent dirigés vers des camps de concentration.
De ce convoi n°2, 175 personnes (sauf erreur) ne sont pas revenues.

Les gens plus favorisés du convoi n° 1 furent envoyés dans un usine d'armement à Grottau dans le Sudetenland. Bien que le régime y fût dur, il n'y eut pas d'extermination systématique .
Quelques décès dus à des fautes de discipline ou à l'épuisement.
La presque totalité survécut à la libération par les Russes le 8 mai 1945

A leur retour, ils furent qualifiés de déportés politiques mais à la demande justifiée des survivants des camps, cette qualification leur fût retirée au profit d'une catégorie spécialement inventée à la demande de l'association de "Patriote français transféré en Allemagne" pour les différencier des travailleurs libres et des survivants des camps.

L'association des survivants du 12 mai s'est dissoute faute de membres actifs encore en vie.
Les archives de cette association ont été confiées à l'association des anciens combattants de Figeac.

Cette notice a été réalisée grâce au témoignage de Jean-Claude Lajeunesse, témoin.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Maurice Cazotte
Germaine Puech
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Alphonse Puech
Simon Blum
Thérèse Lévy Bloch
Yvonne Vormus Blum
Victorine Vormus Lévy

Chronologie [Ajouter]

28/11/1978 - Le 28 novembre 1978, Yad Vashem a décerné à Alphonse Puech*, qui venait d'avoir 97 ans, le titre de Juste parmi les Nations.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
3 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
4 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
5 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
6

Notes

- 1 - DAF-ED 2085897
- 2 - DAF-ED 2173315

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019