Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
760 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
705 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4174 Justes de France
920 résistants juifs
11487 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1269 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Gers

Région :
Occitanie
Carte du département

Préfecture :
Auch

Préfets :
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
Michel Cacaud
(10/1940 - 15/08/1942) Préfet du Gers
Pierre Caumont
(11/07/1942 ) Préfet du Gers
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Jeanne Robert Jeanne Robert
Michèle Robert
Le réseau Victoire dans le Gers - Mémoires du 19 mai 1940 à la libération

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Gisèle Polya-Somogyi Gisèle Polya-Somogyi
Enfants déportés, enfants sauvés. Les petits réfugiés juifs du Gers (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Département du Gers en 1939-1945


[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Departement du Gers en 1939-1945
Préfecture du Gers, Auch
source photo : www.fdpi.eu
crédit photo : Golf 76
Histoire
Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le gouvernement désemparé se replie à Bordeaux dès le 11 juin. La France est envahie. C’est l’exode vers le sud. Le président du Conseil : Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement et obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice et se trouve coupée en deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.
Le Gers est en zone libre.

Les proscrits du régime

Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, français ou étrangers, sont pourchassés et persécutés parce que Juifs. Ils sont internés dans les camps du département avant d'être massivement déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront.
Les Tsiganes, les Francs-maçons et les Communistes, considérés comme "indésirables" sont démis de leurs fonctions au sein de l'administration, pourchassés, arrêtés et internés.
A partir de 1943, les réfractaires du STO entrent dans la clandestinité. Certains rejoignent les résistants également pourchassés.

Le 3 octobre 1940, le Conseil des ministres de Vichy arrête un "Statut" des juifs. Les préfets de zone sud ont la possibilité d'assigner à résidence ou d'interner les "ressortissants étrangers de race juive".

06/09/2009

[Compléter l'article]

Toutes les communes du Gers

Les camps et les lieux d'internement du Gers

504e GTE Berdoues 32300 Berdoues
541e GTE Valence-sur-Baïse 32310 Valence-sur-Baïse
541e-555e GTE Fleurance 32500 Fleurance
862e GTE Montestruc-sur-Gers 32390 Montestruc-sur-Gers
Camp annexe de Monferran-Savès 32490 Monferran-Savès
Camp de Masseube 32140 Masseube
Camp de Montestruc-sur-Gers 32390 Montestruc-sur-Gers
Hôpital Cazaubon 32150 Cazaubon
Hôpital L'Isle-Jourdain 32600 L'Isle-Jourdain

Les lieux de sauvetage du Gers

Centre du Bégué 32150 Cazaubon
Château de Montéléone 32100 Condom
Domaine de Seignebon 32190 Dému
Immaculée Conception 32700 Lectoure

Les 32 Justes parmi les Nations du Gers


16 Familles hébergées, cachées ou sauvées du Gers[Compléter]

Auch

1943 - 1945 Famille Gies - En 1943 que Henri Gies, venu de Marseille fut recueilli à Auch par Odette* et Robert Tiennot*. Henri Gies vécut chez Odette* et Robert Tiennot* jusqu'à la Libération.

Caussens

1943 - 1944 Famille Kawibor - Marcel Kawibor, né le 6 mai 1924 à Domblin (Pologne) est interné au camp de Rivesaltes. En 1943, les EIF le mettent à l'abri chez un jardinier (production maraîchère) à Caussens. En juin 1944, il est recruté par le bataillon Armagnac. Il est tué au combat à Villefranche-d'Astarac.

Cazaubon

Famille Haffner - Hans, vieux socialiste allemand, était hébergé au centre de Bégué. En 1944, la Résistance recruta une section de combat parmi les volontaires valides du Centre, section qui fut incorporée à la 1ère Compagnie du Bataillon de Guérilla de l’Armagnac. Hans Haffner fit ainsi partie de cette section et prit part au combat d’Estang le 3 juillet 1944 où il périt lors de l’embuscade.

Famille Leo - Wilhelm Leo a vécu à Cazaubon au château du Centre du Bégué, centre d'accueil du réseau de l'abbé Alexandre Glasberg*. Il était le grand-père de Susanne Leo-Pollak cachée au Centre de Chansaye puis à la Pouponnière de Limoges et à l'Hôtel Touring Club à Vic-sur-Cère.

Condom

1942 - 1944 Famille Berliner - Léon, 7 ans, né en 1935, rescapé du camp de Rivesaltes par l'OSE

1942 - 1944 Famille Bermann - Manfred, 7 ans, né en 1935

1943 Famille Bloch - André Bloch, un commerçant parisien et sa famille se réfugie à Condom. Ils sont cachés chez Fernand et Élise Sansot et leurs enfants André et Roger. Après la guerre, la famille Bloch change son nom en Dassault.

07/1942 - 10/1942 Famille Feigl - Pierre (Peter), scolarisé à Salinis à Auch est envoyé pour les vacances à Montéléone. Ses parents sont arrêtés à Auch parce que juifs en août 1942. Il aura la vie sauve.

1942 - 1944 Famille Golubezych - Hélène, 7 ans, née en 1935

1943 Famille Katz - Le docteur Katz a fui Paris et se réfugie à Condom. Il est caché avec sa famille chez Fernand et Élise Sansot et leurs enfants André et Roger. Les Katz reviendront voir les Sansot tous les ans. "Ils font presque partie de la famille" dit Roger, qui avait 16 ans à l'époque. "Ils étaient très reconnaissants envers mes parents, ils nous envoyaient chaque année des cadeaux. Un lien fort s'était créé entre eux."

>> Voir les 16 familles réfugiées dans le département <<

130 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Auch
26/08/1942 Famille Blumenfeld - Maria née Loew, 40 ans, née le 4 juin 1902 à Bilichov (Tchécoslovaquie), de nationalité autrichienne, est arrêtée à Auch le 26 août 1942. Elle décède lors de son transfert de Saint-Sulpice dans un convoi dirigé sur l'Allemagne.


26/08/1942 Famille Bressler - Szyja, 37 ans, né le 26 avril 1905 à Wietskovice (Pologne), apatride, est arrêtée à Auch le 26 août 1942, déporté le 4 septembre 1942 par le convoi n° 28 du camp de Drancy vers Auschwitz avec 1013 déportés. Elle sera assassinée à Auschwitz (Pologne)
Déportation : 04/09/1942 convoi no 28


24/02/1943 Famille Buschner - Siegfried, 54 ans, né le 21 août 1888 à Berlin (Allemagne) de nationalité allemande, est arrêté à Auch le 24 février 1943 et déporté du camp de Drancy vers Majdanek (Pologne) le 4 mars 1943 par le convoi n° 50 avec environ 1000 déportés, il n'y aura que 3 survivants en 1945. Siegfied est assassiné à Maïdanek.
Déportation : 04/03/1943 convoi no 50


26/08/1942 Famille Feigl - Ernest, 54 ans, né le 25 juin 1888 à Vienne (Autriche) de nationalité autrichienne et Agnès née Borstein, 39 ans, née le 19 décembre 1902 à Ottmachau (Allemagne) de nationalité autrichienne sont arrêtés à Auch le 26 août 1942 et déporté du camp de Drancy vers Auschwitz (Pologne) le 4 septembre 1942 par le convoi n° 28. Ce convoi comportait 1013 déportés, il y aura 26 survivants en 1945. Ernest et Agnès sont tous les deux assassinés à Auschwitz. Leur fils unique, Peter, qui était en colonie de vacances chez les Quackers sera protégé et rejoindra le Chambon-sur-Lignon avant d'être envoyé en Suisse.
Déportation : 04/09/1942 convoi no 28


24/07/1942 Famille Helman - Jacob, 49 ans, né le 31 décembre 1892 à Varsovie (Pologne), Fanny, 45 ans, née le 27 avril 1897 à Petrokov (Pologne) et leur fille Germaine, 15 ans, née le 19 décembre 1926 à Paris sont tous les trois de nationalité française. Ils sont arrêtés à leur domicile à Auch le 24 juillet 1942 et déportés le 31 juillet 1943 par le convoi n° 58 du camp de Drancy vers Auschwitz qui transportait 1000 déportés. Il y aura 28 survivants en 1945. Jacob, Fanny et Germaine ont été assassinés à Auschwitz (Pologne)
Déportation : 31/07/1943 convoi no 58

>> Voir les 130 familles arrêtées dans le département <<

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
3 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
4 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
5 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
6

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Avis de recherche

    Cachée en 1941 dans le Gers à Larée, qu-est devenu Danielle Selma CARTAL ? [répondre]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019