Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
93 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
37257 communes
95 départements et l'étranger
1212 lieux d'internement
726 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4222 Justes de France
916 résistants juifs
13862 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1282 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Ille-et-Vilaine

Région :
Bretagne
Département :
Ille-et-Vilaine

Préfets :
François Ripert
(02/11/1940 - 12/05/1942) François Charles Joseph Ripert, Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan)
(12/06/1942 - 06/07/1943) Jean François Quenette, Préfet régional de la région de Rennes (Ille-et-Vilaine, Finistère, Côtes-du-Nord, Morbihan) (1903-1971).
Philibert Dupart
(06/07/1943 - 24/02/1944) Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1890-1944)
M. Bouché-Leclercq
(24/02/1944 - 06/1944) Préfet d'Ille-et-Vilaine
Robert Martin
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1895-1957)
Pierre Cornut Gentil
(Juin 1944 - 1944) Préfet d'Ille-et-Vilaine de la Libération
Victor Le Gorgeu
(03/08/1944 - 1946) Commissaire de la République de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1881-1963)

À lire, à voir…

Jérôme Lucas Jérôme Lucas
Un canton breton en 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Guy Le Corre Guy Le Corre
Un Cheminot rennais dans la Résistance 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

 Jacques Royer Jacques Royer
39-45 Redon sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Claude Toczé Claude Toczé
Annie Lambert
Les Juifs en Bretagne : 5e-20e siècles

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Sœurs de Saint-Vincent de Paul
durant la Seconde Guerre mondiale (WWII)

Texte pour ecartement lateralCommune : 35600 Redon
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

L'article principal de cette page n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas l'enrichir afin de participer à restituer la mémoire des personnes persécutées durant la Seconde Guerre mondiale. Si vous avez des informations, cliquez ci-dessus, dans le bandeau gris, sur “Créer un nouvel article” et ajoutez le texte que vous aurez préparé (copier-coller à partir d'une application de traitement de texte est confortable). Si vous possédez des photos, dont vous possédez les droits, pensez à les intégrer.

1 Familles hébergées, cachées ou sauvées chez les Sœurs de Saint-Vincent de Paul [Compléter]
04/1944 / 06/1944
Famille Epelbaum - Léonard, 9 ans, né à Paris le 9 avril 1935, est réfugié avec ses parents et sa petite sœur Denise, 4 ans, à Saint-Nicolas-de-Redon. Après l'arrestation de son père, sa mère s'enfuit avec ses deux enfants et cherche un refuge. Léonard est amené à l'orphelinat de la Bousselaie à Rieux et y restera caché sous le nom de "Louis Durand". Denise est cachée à Redon chez les Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul. En juin 1944, il faut déplacer les enfants qui seront emmenés à l'orphelinat du château de Fescal à Péaule où ils resteront jusqu'en janvier 1945.

Familles arrêtées (Sœurs de Saint-Vincent de Paul) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Mémoire de guerre (Le site des Anciens Combattants d'Ille-et-Vilaine, pour que la génération actuelle n’oublie pas les leçons du passé depuis le suicide de la République le 10 juillet 1940 dans la salle de théâtre du Grand Casino de Vichy, la Résistance, le S.T.O., la déportation, les combats de la Libération, le rétablissement de la Légalité Républicaine après la capitulation allemande le 8 mai 1945, et autres combats de l’histoire de France jusqu’à ce jour. )
2 Miliciens contre maquisards (Essai publié aux éditions Ouest-France en 2010 et réédité en collection de poche. Résumé disponible sur le site de Françoise Morvan http://francoisemorvan.com/histoire/miliciens-contre-maquisards-ou-la-resistance-trahie/ )
3 39-45 Redon sous l'occupation ( Après le départ des Anglais et l’extraordinaire épisode des frigos de Baccarat, les troupes allemandes débarquent à Redon le 21 juin 1940, soit une semaine après leur entrée dans Paris.
Notre petite ville croule sous l’afflux des refugiés qui sont accueillis au camp de la Rive, un ensemble de dix baraques recouvertes de tôles. Dès l’été 1940, de nombreuses divisions allemandes s’établissent dans la ville. Les châteaux, les hôtels particuliers, les écoles deviennent des lieux de cantonnement. La population redonnaise cohabitera, tant bien que mal, avec l’occupant germanique. Toutefois, dans l’ombre, les premiers résistants redonnais mèneront le combat au péril de leur vie, en participant à des actions périlleuses contre l’ennemi. Pourtant nombreux seront ceux qui tomberont et seront déportés en Allemagne avec peu d’espoir pour certains d’en revenir.
Ce livre retrace l’histoire de ces 4 longues années d’occupation au travers de nombreux témoignages, de plans et de photos inédites.
Préface Général Georges PHILIPPOT )
4 Un canton breton en 1939-1945 (Vous trouverez des extraits audio de témoignages d'anciens qui ont vécu la guerre 39-45 en Centre-Bretagne. L'un des témoignages évoque l'aide apportée par le secrétaire de mairie de Plouguenast à deux familles juives.
Plus de 200 témoignages ont été collectés à l'échelle d'un canton rural pour l'écriture du livre "Un canton breton en 1939-1945. Plouguenast". Une véritable immersion dans la vie de l'époque. 2013)

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Ce contenu est signalé erroné à l'administrateur du site] : "Cet article n'est pas erroné mais mon grand -père pharmacien à Redon était grand ami de Monsieur SEBILLEAU et a aussi aidé grâce à la confection de faux papiers à permettre à des familles juives de fuir de l'autre côté de la ligne démarcation ou ailleurs. Dans les années 1950, une famille juive est venu le remercier nous sommes cependant incapable retrouver le nom de cette famille, mais ce témoignage est très émouvant car il présente beaucoup de points de convergences avec l'histoire qui nous a été livrée. merci pour ce site et cette mémoire conservée pour les jeunes générations."
F. m.


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2021