Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
679 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
673 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
10517 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1238 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Loire

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Haute-Loire

Préfecture :
Le Puy-en-Velay

Préfets :
Robert Bach
(1941 - 1943) Préfet de la Haute-Loire
Charles Chevreux
(1941 - 1941) Jacques Charles Adrien Chevreux, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1883-1951)
Paul Brun
(1942 - 1944) Paul Ferdinand Eugène Brun, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier) (1892-1965)
Henri Ingrand
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1908-2003)

À lire, à voir…

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Francis Mazel Francis Mazel
La Haute-Loire sous l'occupation

 

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Pierre Bolle Pierre Bolle
Le Plateau Vivarais-Lignon : Accueil et résistance, 1939-1946

ACHETER EN LIGNE

Michel Fabréguet Michel Fabréguet
Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon (1938-1945)

ACHETER EN LIGNE

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Ida Grinspan Ida Grinspan
Bertrand Poirot-Delpech
J'ai pas pleuré

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Familles hébergées, cachées ou sauvées dans le département de la Haute-Loire en 1939-1945



35 Familles hébergées, cachées ou sauvées de la Haute-Loire[Compléter]

Araules

1942 - 1944 Famille Stupp - François et sa sœur Ida sont cachés à Araules chez Louis* et Tonia Ouillon*.

Dunières

1944 - 1945 Famille Salzer - En 1944, Israël et Fanny Salzer établir des faux papiers au nom de Cellier et s'établissent à Dunières avec leurs deux filles, Myriam et Danielle et les trois enfants de René et Simone Hirschler, déportés sans retour.où ils resteront cachés jusqu’à la Libération.

Le Chambon-sur-Lignon

1942 - 1945 Famille Ambrunn - André, né le 15/09/1930 à Paris 15 est élève au Collège de 1942 à 1945.

Famille Blas - Emilio, enfant réfugié espagnol, est caché aux Grillons.

Famille Cascarosa - Antonio, enfant réfugié espagnol, est caché aux Grillons.

Famille Dutry - Amédé, enfant juif, est caché aux Grillons.

1943 - 1944 Famille Feigl - Pierre (Peter), enfant juif hébergé aux Grillons, est inscrit au Collège Cévenol en septembre 1943 sous le nom de "Pierre Fesson".

Famille Fogelman - Paul, enfant juif, est caché aux Grillons.

Famille Fullenbaum - Simone, enfant juive, est cachée aux Grillons, au Chambon-sur-Lignon durant l'Occupation.

Famille Grossman - Kurt, enfant juif autrichien, est caché aux Grillons.

Famille Guzy - Rachel

09/1941 - 1943 Famille Hirsch - Hanne est prise en charge au camp de Gurs où elle est internée par l'OSE. Elle arrive au Chambon-sur-Lignon en septembre 1941. Elle y restera jusqu'à son départ vers la Suisse en 1943.

Famille Kampérès ou Koenig - Renée

06/1942 - 09/09/1942 Famille Karschon - René, né le 03/11/1919 à Düsseldorf (Allemagne)

Famille Krnak - Antyma

Famille Lévy - François, issu d'une ancienne famille juive de Lorraine, arrive de Paris au Chambon-sur-Lignon après l'arrestation de son père suite à une dénonciation. M. Lévy sera sans retour vers Auschwitz. François Lévy restera au Chambon-sur-Lignon jusqu'à la Libération sous la fausse identité de François Lecomte.

03/10/1942 Famille Lindegaard - Henri est arrivé aux Roches le 3 octobre 1942. Ce jeune réfugié espagnol (né en 1925 à Madrid d'un père danois) avait 18 ans à cette époque et préparait son baccalauréat. Passionné par la peinture et la poésie, il participait âprement aux discussions régulièrement ouvertes sur ces sujets par ses compagnons de la maison des Roches. Il évite la rafle du 29 juin 1943.

Famille Manuel - Juan, enfant réfugié espagnol, est caché aux Grillons.

01/1942 Famille Plazas - Antonio, né à Barcelone le 13 juillet 1925, a 18 ans en 1943. Son père anarchiste républicain fuit avec sa famille le régime de Franco. Après un temps d'internement dans les camps d'Argelès, de Saint-Cyprien et de Rivesaltes, André Dumas de la CIMADE réussit à le faire sortir de Rivesaltes et l'envoie fin janvier 1942 aux Roches (prise en charge officielle le 14/06/1942) où il fait partie du premier arrivage. Il évite la rafle du 29 juin 1943.

Famille Rosowsky - Myriam et son fils Oskar.

1942 - 1944 Famille Schakhine - Simon Schakhine est élève de l’Ecole Nouvelle Cévenole et pensionnaire chez Tante Solly de 1942 à 1944.

Famille Scheer - Marianne

1942 - 1943 Famille Schmidt - Erich, né en Autriche, à Vienne le 14 octobre 1908, peintre, a fait ses études à l'École des Beaux-Arts et l'École des Arts Appliqués de Vienne, avant de se réfugier en Belgique (mars 1938) puis en France. Après un passage dans les camps d'internement français de Saint-Cyprien, Gurs et Rivesalte, il arrive aux Roches fin 1942 ou début 1943 (prise en charge officielle le 13 avril 1943). Passant les nuits à l'extérieur il évite la rafle du 29 juin 1943, rejoint le maquis, intègre les FFI puis la Légion Étrangère jusqu'à la fin de la guerre.

02/01/1940 - 13/09/1940 Famille Siefert - Gertrude, alsacienne, protestante, réfugiée au Chambon, entre en classe de philo au collège. Elle passera le baccalauréat le 28 juillet 1940 au Puy.

Famille Spiegel - Jean est caché aux Grillons sous le nom de Jean Siroit.

Famille Stul - Jacques, après avoir été sauvé et caché par des Portugais, il a été emmené au Chambon-sur-Lignon, et pris en charge par l’O.S.E (Œuvre de Secours aux Enfants) qui l’a placé dans une famille.

Famille Wolf - Joseph, autrichien

Famille Zinger - Lucien

Saint-Julien-Chapteuil

Famille Klarsfeld - Serge est caché à Saint-Julien-Chapteuil.

Saint-Pal-de-Mons

05/1940 Famille Grünbaum - Paul et Simone et leur fils Gérard, né en 1934 arrivent de Belgique en mai 1940 et s'installent à Saint-Étienne, ville natale de Simone. Après la naissance de Lise en avril 1943 et devant la fréquence des rafles, la famille quitte la ville en juin 1943 pour Saint-Pal-de-Mons.

06/1943 Famille Grünbaum - Paul Grünbaum et son épouse Simone née Wolf, leur fils Gérard, né en 1934 à Elkerbeck et la petite Lise, née en avril 1943, tous quatre de nationalité française, se réfugient à Saint-Pal-de-Mons en juin 1943. Le 29 avril 1944, le propriétaire du café les prévient de leur arrestation imminente par la Gestapo. Dans la nuit, ils décident de fuir. Ils auront la vie sauve.

05/1944 Famille Schanzer - Les jumeaux Schanzer de sept ans Henri et Bernard, ainsi que leur sœur Anna et leur cousine, Esther Ein, âgée de douze ans, récurent l’aide précieuse de Jeanne Bonhomme*, qui les accueille et les cacha dans son atelier de couture. Par la suite, à cause du risque de bombardements sur Saint-Etienne, en mai 1944, les deux fillettes sont envoyées rejoindre les jumeaux dans la ferme de sa mère Adoplhine Dorel*, à Saint-Pal-de-Mons. Ils furent protégés et considérés par cette dernière de la même manière que s’ils avaient étés ses propres petits enfants.

Tence

1942 - 1944 Famille Chouraqui - André Chouraqui et son épouse Colette née Boyer, trouvent refuge dans les montagnes de la Haute-Loire, dans le hameau de Chaumargeais à Tence, à quatre kilomètres du Chambon-sur-Lignon, où le Dr Héritier met une maison à leur disposition. Il participe à la vie des maquis en qualité de représentant de l'OSE clandestine (Œuvre de Secours aux Enfants) pour l'Ardèche et la Haute-Loire.

Famille Michaeli - Itzak Michaeli, est recueilli au hameau de Istor à Tence, par Henri* et Lydie Fournier*.

Vals-près-le-Puy

1943 Famille Eljasiewicz - Hezla, originaire de Lunéville, est caché au séminaire de Vals Puy-en-Velay. Il rejoindra les rangs de la résistance armée en montagne.




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018