Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
822 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1204 lieux d'internement
716 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
918 résistants juifs
12200 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1274 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Meurthe-et-Moselle

Région :
Grand-Est
Département :
Meurthe-et-Moselle

Préfets :
Léon Bosney
(19/02/1935 - 21/09/1940)
Edmond Jean Schmidt
(21/09/1940 - 04/11/1946) Préfet de Meurthe-et-Moselle. En janvier 1942 il est promu préfet de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, sous tutelle de la Feldkommandantur

À lire, à voir…

Yvette Resnick Weisbecker Yvette Resnick Weisbecker
Mémoire et engagement

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Lucette Brytenysok

Texte pour ecartement lateral

Nancy 54000 Meurthe-et-Moselle
Nom de naissance: Brytenysok
Nom d'épouse: Testa
Date de naissance: 17/03/1934 (Nancy)
Aidé ou sauvé par : - Albert Didier - Suzanne Didier
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Lucette-Brytenysok
Alexis et sa sœur Lucette Brytenysok
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.

Histoire

A Verpel, village de 244 habitants, à 25 km de Vouziers, Albert Didier*, né le 16 août 1894, est ancien combattant du front d’Orient, durant la Grande Guerre. Marié à Suzanne Deveaux*, il ont trois enfants Geneviève, Pierre et Jean, respectivement nés en 1923, 1926 et 1929.
Catholiques modérés, les Didier* sont "cultivateurs" et tiennent, par ailleurs, un petit café. A partir de juillet 1927, Pierre Brytenysok - surnommé "le petit marchand" ou "le petit Russe" -, vendeur ambulant de vêtements de travail, originaire de Nancy, commence ses tournées en camionnette dans les campagnes de l’Est, aux confins de l’Argonne, jusqu’à Verpel.
Pour les Didier*, comme pour beaucoup d’autres, c’est une aubaine d’avoir à portée de main des articles utiles et bon marché.

Lors de l’offensive d’Hitler en Ardenne, la famille Didier* évacue, le 14 mai 1940, à Rachecourt-sur-Blaise en Haute-Marne, là où s’était déjà réfugiée la famille Deveaux en 1914 !
En juillet 1940, les Didier* décident de rentrer à Verpel.
Une ligne de démarcation entre zone interdite et zone occupée est installée sur l’Aisne.
Refoulés une première fois à Montcheutin, ils réussissent à la franchir une seconde fois. Ils rentrent à Verpel, le 17 juillet 1940. Le village n’a pas trop souffert des combats. Deux maisons sont tout de même détruites. Tous les habitants sont revenus rapidement ; empêchant ainsi les Allemands de réquisitionner les terres. Aucun chef de culture n’a pu s’installer.
La Wirtschaftsoberleitung III (W.O.L. III) n’avait guère d’emprise sur le territoire communal.
Le chef de culture allemand, plutôt humain, réside à Champigneulle. De nombreux jeunes du pays sont retenus prisonniers en Allemagne : Henri Piesvaux, Pol Piesvaux, Roger Nizet, Edgard Germont, Raymond Gillet, Marcel Débard...
Un jour, Albert Didier* reçoit un courrier du "petit marchand". C’est la surprise !
Depuis plus de deux ans, Pierre Brytenysok ne passe plus dans le village. Il a été prisonnier de guerre, libéré en 1942. De retour à Nancy, il ne peut plus travailler. Lui et sa famille, pourtant traqués, restent dans leur maison au 5, rue Erckmann-Chatrian. Le soir, ils vont dormir chez une amie, madame Mai, au 28, rue Mont-Désert. Il a demandé à plusieurs de ses connaissances et clients - sans enfants - de cacher les siens. Tous ont refusé.
C’est pourquoi il reporte ses espoirs sur les Didier* de Verpel. Albert Didier n’hésite pas, début 1943, il invite les deux enfants à venir s’installer chez lui. Alexis arrivera donc début 1943, tandis que Lucette Brytenysok arrivera le 15 février 1944. Toutefois, il n’ignore pas le danger pour les siens : en effet, quelques semaines auparavant la préfecture des Ardennes avait adressé un courrier au maire de Verpel, Marcel Rémy, afin de connaître la présence éventuelle de personnes de confession juive dans la commune.
Alexis, né le 23 mai 1929, et sa petite sœur Lucette, née le 17 mars 1934, sont bien accueillis chez les Didier*. Alexis, âgé d’à peine 15 ans, aide à la ferme de la veuve Germont. Leurs parents restent à Nancy. Les courriers transitent par un monastère, dans la Meuse (à Clermont-en-Argonne ?). Car il est trop risqué d’adresser les missives directement. Un facteur de Nancy apporte les courriers aux parents après sa tournée. Malgré la transformation de leur nom en "Bryten", les parents seront dénoncés, arrêtés, internés à la prison Charles-III, puis au Camp d'Écrouves (Meurthe-et-Moselle).
Quelques semaines après la Libération, en novembre 1944, des soldats américains, munis d’une lettre de Pierre Brytenysok, viennent rechercher les enfants. Les parents avaient survécu à la
déportation.
En septembre 1946, Pierre Brytenysok est venu remercier les Didier* de leur hospitalité et de leur dévouement.
Aucun habitant de Verpel n’a dénoncé la famille Didier* et leurs hôtes.
Tous les habitants ont su garder le secret.

13/11/2011

asso 6865

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Journal de guerre de Charles Altorffer
2 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
3 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
4 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
5 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
6 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019