Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
805 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1203 lieux d'internement
715 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
918 résistants juifs
12162 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1274 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Jura

Région :
Bourgogne-Franche-Comté
Département :
Jura

Préfets :
Alexandre Angeli
(1940 - 1944) Alexandre Benoît Joseph Angeli, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1893-1962)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
(07/1943 - 30/12/1943) Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
Jean Bouhey
(Mars 1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
(24/01/1944 - 05/1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire). Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
André Boutemy
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1905-1959)
Yves Farge
(1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1899-1953)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Volume 1, A la frontière franco-suisse, des hommes et des femmes en résistance

ACHETER EN LIGNE

Robert Dutriez Robert Dutriez
La Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté Agents secrets & services spéciaux dans la résistance Tome 2 Jura & Doubs

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté : Agents secrets et services spéciaux dans la résistance

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Les Maquis de Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

André Depierre

Père André
Texte pour ecartement lateral

Vadans 39600 Jura
Date de naissance: 11/02/1920 (Vadans (39))
Date de décès: 17/12/2011 (Vadans (39))
Nationalité : Français
Réseau de sauvetage : Boisson Robert
Boisson Xavier
Profession: Prêtre-ouvrier
Qualité: Résistant
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Andre-Depierre
Messe sur une barricade célébrée à Montreuil par André Depierre, août 1944
source photo : Arch. Jean Michel Guyon
crédit photo : D.R.
Histoire

Né en 1920 à VadansAndré Depierre entre en 1931 au petit séminaire de Vaux. En 1937 il est en Philo. A la distribution des prix, il se situe dans les premiers avec : Alix Vuitton, Fernand Guyon, Etienne Bannelier, Fernand Coste, Lucien Souchère ... Puis c’est le grand séminaire à Montciel.

Il est ordonné le 20 juin 1943. Dix jours après il est convoqué pour le Service du travail obligatoire en Allemagne. Il refuse de partir et loyalement il en informe son évêque. Celui-ci le retient quatre heures, lui reprochant, parfois avec colère, de violer l’obéissance qu’il doit. Il devient clandestin et se cache chez un confrère, l’abbé Houser, curé de Saint-Laurent-en-Grandvaux  Puis il rejoint un maquis qu’anime un prêtre. En août au cours d’une réunion à la cure du Lac des Rouges Truites, il rencontre l’abbé Henri Godin (né en 1906 à Audeux dans le Doubs), aumônier fédéral de la JOC à Paris qui cherche des prêtres pour fonder la future "Mission de Paris". C’est une équipe de prêtres et de laïcs, libérés de toutes tâches paroissiales et insérés en pleine pâte ouvrière.

Dès 1940, il aide la section de la résistance FFI du village de Vadans, accueillait des groupes de passeurs et participait activement à faire passer clandestinement les réfugiés en zone libre. En 1943, il confie Michel Fribourg, un jeune juif à Xavier Boisson* et son fils Robert Boisson*. 

L’abbé Godin l’emmène avec lui et le charge de l’aumônerie générale des jocistes de Paris-Nord, la plus nombreuse et la plus pauvre. Le 17 janvier 1944 l’abbé Godin meurt. André Depierre le remplace. Afin de rester disponible pour le service des prêtres, il choisit un métier qui lui laisse une bonne partie de la journée. Avec d’autres, il ramasse dans les poubelles, avant le passage des éboueurs, ce qui garde quelque valeur.

En 1949 il prend un vrai métier. Il est manoeuvre puis compagnon.

En 1954 les insuffisances spirituelles et théologiques, la fatigue, l’usure, puis les pressions politiques et financières, les dénonciations affluent. L’idée de prêtre-ouvrier ne passe pas à Rome.

Le Vatican ordonne aux évêques de les rappeler tous. Certains décident de se rendre à Rome pour faire appel de cette interdiction. Ils y iront tous les ans.

En mai 1954 c’est Monseigneur Flusin évêque de Saint-Claude qui le conduit lui-même en voiture.

En février 1960 le pape Jean XXIII le reçoit en audience privée.

Le 23 octobre 1965 l’épiscopat français accepte la création de nouvelles équipes de prêtres-ouvriers.

En 1967 il en est secrétaire puis il reprend le travail en usine.

En 1974 il est en retraite. Il se retire à Vadans où il fête son jubilé d’or. Puis il finit ses jours à Montciel.

Peut-être est-ce à lui que pensait le D.R.H. d’une grosse entreprise parisienne spécialisée dans le transport et l'énergie, lorsque lisant un tract de la CGT, il disait "C’est le style de leur prêtre mais ils ont rajouté les fautes d’orthographe".

Il était heureux d’être appelé mon ami par François Mauriac, bourgeois et anti-communiste habitant dans le XVI ème arrondissement. Lui a un logement misérable à Montreuil, dans la banlieue communiste. C'est là qu'il entend dire "les prêtres ouvriers sont des prêtres qui ont transformé l'eau bénite en sueur de leur front". Il fréquentait certaines sommités du parti communiste comme Jacques Duclos qui lui montrait les Oeuvres de Saint-Augustin qu’il avait dans sa bibliothèque, en lui disant "si l’église avait appliqué le programme de l’Évangile le Parti n’existerait pas". Il ne portait ni soutane ni col romain, pas même de croix. Il était militant syndicaliste et anticolonialiste.

22/03/2020

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Centre départemental de documentation pédagogique du Jura
2 Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. (Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. Auteur : Julie Philippe (julia.philippe@laposte.net) Éditeur : Mémoire de master en histoire contemporaine Date de publication : 19-09-2007 )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019