Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
672 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
660 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4158 Justes de France
920 résistants juifs
10181 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1236 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Cher

Région :
Centre-Val de Loire
Département :
Cher

Préfets :
M. Glapeyrie
(jusqu'en - 11/1940) Sous-préfet de Saint-Amand-Montrond jusqu'en novembre 1940. Jugé peu sûr par le gouvernement de Vichy il est remplacé par René Dutilleul-Francoeur
René Dutilleul-Francœur
(11/1940 ) Sous-préfet de Saint-Amand (Cher non occupé, dépendant de la préfecture régionale de Limoges
Pierre Berger
(1941 - 1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Jacques Bussière
(25/11/1942 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre). Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
Jacques Moranne
(25/06/1940 - 1942) Jacques Alexandre Moranne, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre) (1901-1982)
Paul Lecène
(10/1943 - 05/1944) Sous-préfet de Saint-Amand-Montrond. Résistant, membre du réseau Combat, il participe au noyautage de l’administration locale dans la perspective de la Libération. Arrêté, il est déporté à Dachau
René Rivière
(1943 - 1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
François Villatte
(05/1944 - 1945) Secrétaire principal de la sous-préfecture, prend la succession de Paul Lecène au poste de sous-préfet de Saint-Amand-Montrond jusqu'à l’arrivée du sous-préfet Lecussan
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Angelo Chiappe
(06/02/1944 - 08/1944) Ange Marie Pascal Eugène Chiappe, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre). Arrêté à la Libération, il est fusillé le 23 janvier 1945. (1889-1945)
Pierre Boursicot
(23/10/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
André Mars
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre) (1896-1957)

À lire, à voir…

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Jacques Fijalkow
Histoire régionale de la Shoah en France : Déportation, sauvetage, survie

ACHETER EN LIGNE

Georgette Guéguen-Dreyfus Georgette Guéguen-Dreyfus
Résistance Indre et vallée du Cher

 

Jacques Cukier Jacques Cukier
L'éclipse

ACHETER EN LIGNE

Frédéric Auger Frédéric Auger
Louis Auger
André Guédé
Bernard Heude
Simon Ostermann
Sologne et Solognots dans la Seconde Guerre mondiale

 
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Aloïs-Joseph Stanke

Frère Alfred Stanke
Texte pour ecartement lateral

Bourges 18000 Cher
Nom de naissance: Stanicewski
Date de naissance: 25/10/1904-23/09/1975 (Dantzig (Allemagne))
Profession: infirmier militaire allemand et franciscain
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Alois-Joseph-Stanke
Timbre du frère Alfred Stanke émis par la poste française le 25 septembre 2000
source photo : La Poste
crédit photo : D.R.
Alois-Joseph-Stanke
Alfred Stanke et Hardy Krüger qui a refusé tout cachet pour jouer le rôle du frère Stanke dans le film de Claude Autant-Lara, tourné en 1967, Le franciscain de Bourges.
source photo : Arch.
crédit photo : D.R.
Histoire
Frère Alfred Stanke (1904-1975), infirmier militaire allemand et franciscain qui aida les prisonniers résistants de la prison de Bourges.

Mobilisé dans l'armée allemande durant la guerre 1939-1945, Alfred Stanke rejoint la prison du Bordiot de Bourges en 1942 en tant qu'infirmier de l'institut des Frères franciscains hospitaliers de La Sainte Croix. Le soldat allemand s'emploie à soulager les souffrances des prisonniers blessés, affreusement torturés par la Gestapo, leur apporte chaleur, humanité et nourriture, les convainc de croire encore en leur dignité. L'action du frère allemand Alfred Stanke ne s'arrête pas là. Il aide les résistants en captivité à communiquer avec l'extérieur et entre eux avant de nouveaux interrogatoires de la gestapo locale et participe au péril de sa vie à la libération de nombreux prisonniers, sauvant plusieurs vie au péril de la sienne.

Alfred Stanke est déplacé à Dijon le 4 avril 1944.

Arrêté en septembre 1944, il est fait prisonnier par les Forces Françaises de l'Intérieur et emprisonné aux États-Unis.
Alfred Stanke est rapatrié sur l'intervention de ses amis français qui le recherchaient. Il rejoint alors son pays et travaille, avec conviction à la réconciliation franco-allemande.

Cette histoire, son action bienfaitrice, sa résistance active à la Gestapo furent révélés aux Français par le film que le réalisateur Claude Autant-Lara consacra au "Franciscain de Bourges" en 1967 à partir du récit de Marc Toledano, l'une des personnes sauvées par le "moine-soldat".

Alfred Stanke a finit ses jours au couvent Saint Antoine de Selestat dans le Bas Rhin. Il passait de temps en temps quelques jours dans cette congrégation de Franciscains.
Son décès y fut tragique.
Dans la nuit du 18 au 19 Septembre 1975 un feu se déclara dans sa chambre. Gravement blessé, il fut transporté à l'hôpital des grands brulés de Metz. Il y mourut quelques jours plus tard, le 23 Septembre.
Respectant sa volonté de reposer auprès de ses amis français et soldats anglais, son corps a été rapatrié au cimetière de Saint Doulchard, près de Bourges.

24/03/2009
Lien : Berrichou

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]

1966 - En 1966, Marc Tolédano, l’un des résistants sauvés par le moine-soldat, publie le récit de son action auprès des prisonniers : sous le titre Le franciscain de Bourges.
1967 - En 1967, le cinéaste Claude Autan-Lara, en se basant sur le témoignage de Marc Tolédano, a réalisé un film : Le franciscain de Bourges à partir du livre précédant. L’acteur principal Hardy Kruger a refusé tout cachet pour jouer le rôle du frère Stanke.
25/09/2000 - Le 25 septembre 2000 la Poste française a émis à trois million d’exemplaires, un timbre à la mémoire d’Alfred Stanke. Celui-ci dessiné par Martin Mörck, artiste suédois, représente Alfred devant la cathédrale de Bourges.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Saint-Amand-Montrond honore les Justes du Cher
2 L'abbé Henri Péan Chef méconnu de la Résistance en Touraine (Le curé de Draché à partir de 1930 sous l'occupation, l'âme de la résistance en Sud Touraine et Nord de la Vienne.
144 pages format 16x23cm 60 illustrations (inédites pour la plupart) ISBN : 978-2-914818-49-0 )
3 Honneur à des résistants (résistants à Esvre et déportation en camps de la mort. )
4 bombardements à Beaujardin Tours (Chateau de Beaujardin à Tours , bombardements. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018