space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
584 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
648 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4109 Justes de France
748 résistants juifs
9375 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1217 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Alpes-de-Haute-Provence

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Alpes-de-Haute-Provence

Préfets :
Émile Babillot
(Avril 1936 - 09/1940) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, muté dans la Manche et révoqué avant sa prise de fonctions
Roger Dutruch
(21/09/1940 - 12/1941) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, muté en Lozère en 1941
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes, Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
M. Chavarin
(21/12/1941 - 22/12/1944) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, inspecteur général de l’Administration
Pierre Renouard
(22/12/1941 - 31/12/1942) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence
Marcel Delpeyrou
(31/12/1942 - 04/02/1944) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence
* (Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Eugène Touze
(04/02/1944 - 05/09/1944) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence. Révoqué à la Libération
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Jean Baylot
(22/08/1944 - 04/01/1946) Préfet des Basses-Alpes.
(27/03/1897 à Pau - 03/02/1976 à Paris 20e)

Édouard Orliac
(05/09/1944 - 30/04/1946) Préfet des Alpes-de-Haute-Provence
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Sophie Dol


Dossier Yad Vashem : 10626
Remise de la médaille de Juste : 07/09/2005
Sauvetage : Manosque 04100 - Alpes-de-Haute-Provence
Type d'aide: Hébergement
Religion : Catholique

Date de décès: 1946
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Sophie-Dol
Sophie Dol et sa fille Jeanne Régnier, 1945
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Jeanne Régnier*, vivait avec sa mère Sophie Dol* et sa fille à Manosque (Alpes de Haute-Provence).
La cousine de Jeanne, Sœur Alix Raybaud*, était directrice du pensionnat catholique Saint-Charles de la ville.

En octobre 1942, Jeanne et Sophie accueillirent sous leur toit un couple de réfugiés juifs allemands, Herbert et Lilly Mahn, ainsi que leur fille Marie-Claire, âgée de 5 ans.

Herbert et Lilly Mahn avaient fui Berlin en 1933 et s’étaient réfugiés en Italie où Herbert avait obtenu son diplôme de médecin et où naquit Marie-Claire.
En 1939, ils s’enfuirent à Nice. Herbert fut incorporé dans un groupe de travailleurs étrangers d’où il s’évada, tandis que Lilly et Marie-Claire furent internées à Gurs.

En 1943, la famille se regroupa à Manosque où elle fut entièrement prise en charge par Jeanne Régnier* et Sophie Dol* à titre gracieux.
Pour assurer la sécurité de l’enfant, les deux femmes firent appel à leur cousine, Sœur Alix Raybaud*, qui intégra Marie-Claire dans son établissement sans inscrire son nom sur le registre des pensionnaires. Par la suite, elle convoya l’enfant jusqu’à la frontière et la fit passer clandestinement en Suisse. Marie-Claire put ainsi rejoindre sa grand-mère réfugiée à Zurich.

Herbert avait trouvé un emploi à l’usine Péchiney de Saint-Auban, mais fut arrêté en février 1943 et déporté. Il a été assassiné dans l’Est. Dans le rapport d’arrestation, l’inspecteur de police signale que « Mme Regnier qui héberge cet étranger a enfreint l’article 414 du décret du 2 mai 1938». Mais par chance, il n’entreprit aucune poursuite contre elle.
Après l’arrestation de son mari, Lilly Mahn changea de cache, pour la sécurité de Jeanne Régnier* et de sa mère Sophie Dol*. Mais elle fut dénoncée et arrêtée par la Milice. Déportée, elle a survécu aux camps.

A sa libération, elle retrouva sa fille Marie-Claire et a maintenu des liens étroits avec ses protectrices.

Le 7 septembre 2005, l'institu Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Jeanne Régnier*, à Sophie Dol* et à Sœur Alix Raybaud* le titre de Juste parmi les Nations.

C'est à la veille de ses 100 ans que Sœur Alix Raybaud* a reçu en mairie de Manosque la Médaille des Justes et, à titre posthume, les petits enfants de sa nièce, Jeanne Régnier* qui les avait accueillis un soir de 1943.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue Story

Jeanne Regnier (née Dol) lived with her mother Sophie Dol and her daughter in Manosque (Alpes de Haute-Provence). Jeanne’s cousin, Sister Alix Raybaud, was the principal of Saint-Charles, the town’s Catholic boarding school. In October 1942, Jeanne and Sophie took in a German Jewish refugee couple: Herbert Mahn, b.1909, his wife Lily, b.1905, and their five-year-old daughter Marie-Claire. Herbert had fled Berlin in 1933 and had sought refuge in Milan, Italy, where he obtained his medical diploma. There, he met Lili (née Jacobson), originally from Lithuania, and married her in 1936. Their daughter, Marie-Claire was born in Italy. In 1939, they fled to Nice. Herbert was inducted into a forced labor unit for foreigners, from which he escaped. Lily and her daughter were interned at Gurs for one and a half years. In 1943, the family gathered in Manosque and was given refuge by Jeanne and Sophie at no charge. To ensure the child’s safety, Jeanne appealed to her cousin Sister Alix Raybaud, who took Marie-Claire into her institution without putting her name on the registry. Later she escorted the child to the border and had her cross secretly into Switzerland, where she could join her grandmother who had already taken refuge in Zurich. Herbert found a job at the Péchiney factory in Saint-Auban, but was arrested in February 1943 and deported to Auschwitz by transport no. 63 on December 17, 1943 where he was murdered. In the arrest report, the police inspector indicated, “Mrs. Regnier, who is lodging this foreigner, has infringed Article 414 of the decree of May 2, 1938.” Fortunately, he did not take any action against her. After Lily Mahn’s husband was arrested, she changed hiding places to avoid further jeopardizing Jeanne’s and her mother’s safety. Lily was subsequently denounced and arrested by the Militia. She was deported to Auschwitz on May 20, 1944 but fortunately survived. After her release, she rejoined her daughter and maintained close relations with her protectors.
On July 18, 2005, Yad Vashem recognized Jeanne Dol-Regnier, her mother Sophie Dol, and Sister Alix Raybaud, as Righteous Among the Nations.

13/02/2015
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Alix Raybaud
(Soeur Alix)
Jeanne Régnier (Fille de Sophie Dol)
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Sophie Dol
Herbert Mahn
Lilly Mahn
Marie-Claire Mahn

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
2 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016