Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
692 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
696 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4148 Justes de France
920 résistants juifs
10995 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1250 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Var

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Var

Préfets :
Paul Haag
(1938 - 1940) Paul Maurice Louis Haag, Préfet du Var (1891-1976)
M. Gentil
(1940 - 1941)
M. Lahillonne
(1941 - 1943)
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
(Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Marie-Thérèse Roux


Dossier Yad Vashem : 3028
Remise de la médaille de Juste : 13/11/1984
Sauvetage : Toulon 83000 - Var
Profession: Religieuse
Religion : Catholique

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Marie-Therese-Roux
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Marie-Thérèse Roux*, était Mère Supérieure du Couvent de la Visitation non loin de Toulon, dans le Var.
Soeur Jeanne Hertel* était l'adjointe de la mère supérieure.

La famille Samuel, composée du père de la mère, Lucienne Samuel, et de deux enfants de 7 et 3 ans, Lise et Jean-Claude, ainsi que la grand-mère et une tante, après leur départ de Paris, en 1940, trouvent refuge à Toulon car les parents de M. Samuel ainsi que sa sœur et sa famille sont déjà dans la région, à La Garde.

En septembre 1943, quelqu’un vient prévenir M. Samuel que sa mère a besoin de lui. Il se précipite à La Garde où les Allemands, venus arrêter ses parents, l'arrêtent aussi.
Pierre Kauffmann, né le 31 mars 1904 à Toulon et son épouse Jacqueline née Samuel le 20 mars 1907 à Champigny sont arrêtés à La Garde et seront déportés sans retour par le convoi n° 60 du 7 octobre 1943.

Seule, la jeune sœur de M. Samuel a échappé à l’arrestation. Un voisin la conduit chez un de ses professeurs, Germaine Teillard*. Elle se rend à Toulon pour prévenir Celle-ci prévient immédiatement Mme Samuel de l’arrestation de son mari. Elle garde chez elle les deux enfants et la jeune sœur Samuel ainsi que Jean-Claude Samuel, le cousin de la jeune fille, elle conduit les autres membres de la famille chez Alice* et Henri Teillard* et conduit Madame Samuel, la grand-mère et la tante au Couvent de la Visitation.
Marie-Thérèse Roux* et son adjointe, Soeur Jeanne Hertel* prennent grand soin des trois femmes et cherchent à adoucir leur sort par tous les moyens.
A plusieurs reprises, les Allemands viennent au couvent et, dans ce cas, les sœurs font passer leurs protégées de pièce en pièce par des couloirs secrets.

Quand les Teillard apprennent que les Allemands vont venir perquisitionner chez eux, ils se hâtent de faire partir les enfants au couvent où ils retrouvent leur famille.
Lorsque les Allemands deviennent encore plus soupçonneux, les religieuses envoient tout le monde chez les Teillard*. Puis l’endroit devenant également dangereux, elles font appel à leurs contacts dans la police pour obtenir des faux papiers à toute la famille. Elles les escortent ensuite en train vers un couvent à Montpellier, d’où ils fuient également peu de temps après pour se réfugier à Langogne, en Lozère.

Après la guerre, la famille Samuel se trouve toujours à Langogne.
Tous sont épuisés et l’un des enfants a la typhoïde. Lorsque Mère Marie-Thérèse Roux* l’apprend, elle envoie une des religieuses avec de la nourriture et des médicaments.

Plus tard l’un des survivants écrivit « jamais à aucun moment durant cette période, il ne fut question d’argent. Après la guerre, nous avons toujours été très liés et elles ont participé à toutes nos joies comme à toutes nos peines. Toutes deux disaient que nous comptions parmi les personnes les plus proches d’elles par le cœur ».

Le 13 novembre 1984, Yad Vashem a décerné à Mère Marie-Thérèse Roux*, Soeur Jeanne Hertel*, Alice* et Henri Teillard* et leurs jumelles Suzanne* et Germaine* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Histoire

Rescue Story

The Samuel family, a couple with a son and daughter, and the children’s grandmother and aunt, lived in Paris. In June 1940, the family fled southward and settled in Toulon (Var), because M. Samuel’s mother, brother, and sister lived nearby in the small town of La Garde. On September 13, 1943, M. Samuel was told that his mother urgently wished to see him. He hurried to see her and was arrested by Germans who had set a trap for him after arresting the rest of the family. Only one member of the Samuel family in La Garde, M. Samuel’s younger sister, escaped by climbing over a wall and hiding at the neighbors’ house. The neighbors contacted the girl’s teacher, Germaine Teillard, told her what had happened, and entrusted the girl to her. Teillard, who also taught the girl’s cousin, Jean-Claude, in Toulon, immediately traveled to Toulon to tell the Samuels that their relatives had been arrested. She took the remaining members of the family to the home of her parents, Henri and Alice, in La Garde, where she and her twin sister Suzanne lived.
Henri Teillard began his professional career working in Ethiopia, first for a commercial company, and then for the Ethiopian railway, where his brother in law had a prominent job. After the First World War he suffered economically, worked for a lumber company and retired in 1930. At the time the Samuel children arrived at their home, Henri Teillard was retired. During his professional life he had a commericial business in Ethiopia and later invested in Morocco, Algeria and before his retirement in 1930, in Germany. The family were devout Catholic and very patriotic.
The two Samuel children and their cousin were hidden by Teillards’ in their own home. Teillard then arranged shelter for the mother, grandmother, and aunt in the convent of La Visitation. The Mother Superior of the convent, Marie Thérèse Roux (recognized as Righteous.), and her assistant, Sister Jeanne Hertel (Recognized as Righteous) treated the three women excellently. Whenever the Germans searched the convent for hidden Jews, the fugitives were led through secret passageways, to avoid discovery. Once, when the Teillards heard that the Germans were about to search their house, the three Jewish children were taken to the convent, where they spent approximately two weeks. On another occasion, the opposite occurred: when the convent was searched, the women were taken to the Teillards. Eventually, when the Teillards realized the magnitude of the danger, the Samuels were all relocated, first to a convent in Montpellier and later to Langogne, in the département of Lozère, where they found safe refuge.
On November 13, 1984, Yad Vashem recognized Suzanne and Germaine Teillard and their parents Henri and Alice Teillard as Righteous Among the Nations.
In 2012 Andre Teillard, the grandson of Henri and Alice Teillard and the nephew of Germaine and Suzanne wrote a letter to Yad Vashem, that the Teillards never spoke of their wartime rescue of the Samuels and that the family only learned of their courageous deeds when the title of Righteous was awarded. He added: "My sisters and I were very touched by Jean-Claude Samuel's gratitude, his telling Yad Vashem about his rescue, and for his writing to our aunts for several decades, thanking them again and again."

The Righteous Among The Nations

13/09/2018

asso 2619
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Marie-Thérèse Roux
Yvonne Lévy
Jacqueline Lévy
Lucienne Samuel
Lise Samuel
Jean-Claude Samuel

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
2 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018