space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
591 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
652 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4107 Justes de France
908 résistants juifs
9544 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1216 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Nord

Région :
Hauts-de-France
Département :
Nord

Préfets :
Fernand Carles
(1936 - 1944) Préfet régional
Henry Darrouy
(1941 - 1944) Préfet délégué
Jean Michel Adrien Cabouat
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République
Roger Édouard Verlomme
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République
Francis Louis Closon
(1944 - 1948) Commissaire régional de la République
Roger Verlomme
(1944 - 1946) Préfet
Marcel Lanquetin
(1946 - 1955) Préfet

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Étienne Dejonghe Étienne Dejonghe
Yves Le Maner
Le Nord-Pas-de-Calais dans la main allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Franck d'Almeida
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Madeleine Davaine


Dossier Yad Vashem : 12125
Remise de la médaille de Juste : 02/09/2012
Sauvetage : Saint-Amand-les-Eaux 59230 - Nord
Profession: Co-gérante d'une entreprise familiale
Religion : Protestante
Date de naissance: 04/04/1905 (Saint-Amand-les-Eaux)
Date de décès: 03/01/1988 (Saint-Amand-les-Eaux)
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Madeleine-Davaine
Toute sa vie, Madeleine aidera enfants et adultes en souffrance ou victimes.
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Madeleine-Davaine
Madeleine Davaine
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Notice

Madeleine Davaine*, est née en 1905 à Saint-Amand-les-Eaux avec une malformation de la hanche. Elle surmonte son handicap et entreprend ce que certaines personnes valides n’auraient jamais pu accomplir. Toute sa vie, Madeleine aidera enfants et adultes en souffrance ou victimes.

Durant la Seconde Guerre mondiale, à Saint-Amand-les-Eaux, "Tante Madeleine"* va cacher et protéger entre 1942 et 1944 deux petites filles juives, Jacqueline et Hélène Dessau. Elle les hébergea et les éleva comme ses propres nièces.
Au décès de son frère puis de son père, Madeleine Davaine dirige la chaînerie familiale qu’elle fit tourner au ralenti pendant la guerre, au moment où l’usine fut réquisitionnée par les Allemands ; et elle employa des jeunes gens qu’elle sauva ainsi du STO.

Pendant près de 40 ans, Madeleine Davaine* recueillit dans sa grande maison située place Gambetta des centaines de personnes : enfants de pasteurs partis en mission d’évangélisation, Juifs, Résistants, réfugiés politiques, étudiants étrangers puis plus tard de jeunes Vietnamiens et Cambodgiens malades, venus en France pour y être soignés…

Après la guerre, Jacqueline et Hélène Dessau partiront vivre aux États-Unis mais n'oublieront pas Tante Madeleine*.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Témoignage de Chloé Davaine, 24 ans, étudiante en Philosophie, arrière-petite-nièce de Madeleine Davaine.
Née le 4 avril 1905, à Saint-Amand-les-Eaux (ville du Nord de la France), dans une famille protestante fervente, Madeleine Davaine est la sœur aînée de Jeanne, Ernest et Roland.
Henri Davaine dirige l’entreprise familiale, une fabrique de chaînes à maillons ronds, créée en 1835 et située au 8 faubourg de Roubaix.
En 1935, Madeleine prend soin de sa mère malade, qui décède le 12 janvier 1936. Elle prendra alors très à cœur son rôle de fille aînée auprès de son père et de grande sœur auprès de son frère cadet Roland.
La guerre est déclarée le 1er septembre 1939.
Madeleine est à Saint-Amand avec son père Henri qui dirige l’usine avec M. Jules Varvenne. Jeanne est à Epinal avec ses enfants, dans l’Est de la France. Son mari Roger est mobilisé ainsi qu’Ernest. Roland fait son service militaire.
La débâcle de mai 1940 entraîne alors l’évacuation partielle du personnel de l’usine Davaine à Guérigny (Nièvre) et le départ d’Henri et les siens à l’Escaladieu (Bagnères de Bigorre. Pyrénées).
En mai 1940, sous le pilonnage des plages dunkerquoises, Ernest meurt sur celle de Zuydcoote, après avoir exigé que tous ses hommes partent à l’infirmerie avant lui. Il est trop tard lorsqu’arrive son tour, la gangrène s’est installée. Il ne survit pas à l’amputation des deux jambes.
Le 16 octobre, Henri meurt des suites d’une hémorragie interne à l’Escaladieu.
Fin 1940, M. Varvenne, emménage “provisoirement” dans la “petite maison”, 8 faubourg de Roubaix, pour faciliter sa gestion de la Chaînerie, à laquelle Madeleine est, dès lors, associée. Elle a 35 ans. Dans l’obligation de travailler pour les Allemands, Madeleine fait tourner l’usine le plus lentement possible en détournant des matières premières des commandes “allemandes” (qui sont donc retardées systématiquement), et fait travailler le maximum d’employés pour les exempter du Service de Travail Obligatoire (STO).
Dès 1942, Madeleine héberge chez elle, au 2 faubourg de Roubaix (3 place Gambetta, aujourd'hui) deux petites filles juives, Jacqueline et Hélène Dessau, qui ont respectivement douze et deux ans. Leur grande sœur, Thérèse Dessau, est hébergée par la famille Rachin, dans une ville non loin de Saint-Amand. Madeleine leur demande, par précaution, d’abandonner leurs prénoms juifs. Elle se présente comme leur véritable tante et parle de Jacqueline et d’Hélène comme de ses propres nièces. Selon les souvenirs de Jacqueline, Madeleine agit également comme si c'était le cas : elle arrange des rencontres discrètes entre les deux sœurs et la troisième, ainsi qu'avec leurs parents, se soucie de leur bien-être et de leurs résultats à l'école, leur permet d'inviter des amies, de prier le dieu qu'elles veulent, et leur offre une nouvelle assiette pour la Pâque. C'est la fille de Jacqueline Dessau-Hilf qui est à l'origine de la demande de reconnaissance de Madeleine comme "Juste parmi les Nations" qui s'est concrétisée en juillet 2011.
Tante Madeleine a toujours refusé quelque titre honorifique que ce soit. M. Varvenne, co-gérant de l'usine pendant la guerre, avait préparé un dossier demandant la légion d'honneur pour Tante Madeleine, en raison de son action de résistante, mais elle a catégoriquement refusé de signer ce dossier, disant qu'elle n'avait rien fait d'exceptionnel. Son attitude était en accord avec ses convictions. Pour elle, il n’y avait rien d’extraordinaire à secourir des êtres victimes de l’oppression. C’était son devoir d’être humain vis-à-vis de ses semblables et la mise en acte de sa foi chrétienne, vivante et profonde. D'une famille protestante très pieuse, elle assura l' "Ecole du Dimanche" au temple, chaque semaine, et supervisa le mouvement scout unioniste amandinois. 

20/02/2014
Lien : Témoignages

[Compléter l'article]
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Madeleine Davaine
Jacqueline Dessau
Hélène Dessau

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Les persécutions des Juifs victimes de la Solution Finale à Berck sur Mer pendant la 2de Guerre mondiale , Mémoire ou thèse 60 pages, réalisation 2014
Auteur : Cyril Brossard - terminal
Étude réalisée à la suite d'un voyage d'études à Auschwitz-Birkenau et suite à une demande d'élèves de Terminales ES du lycée Jan Lavezzari. Etude qui sert aussi à la préparation au CNRD 2014-2015 dont le thème est la découverte des camps de concentration, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire nazi.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda - terminal
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 la Famille Angel (Histoire tragique d'une famille qui a tenté d'échapper à son destin en se sauvant de Lille, vers la Loire Atlantique )
2 François Molet (François Molet, né à Beaurevoir le 14 mars 1905 est fusillé le 7 avril 1942 au Mont-Valérien. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016