Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
773 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4177 Justes de France
920 résistants juifs
11837 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Sarthe

Région :
Pays de la Loire
Département :
Sarthe

Préfets :
Marie Maurice Georges
(24/03/1938 - 17/09/1940) Préfet de la Sarthe
Yves Gasné
(1940 - 18/10/1941) Sous-préfet pour l'arrondissement de La Flèche. Né en 1908 à Lyon.
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Maurice Cuttoli
(16/09/1940 - 18/02/1942) Sous-préfet de Mamers. Né en 1904 à Constantine (Algérie).
Victor Baptiste Jean Dissard
(17/09/1940 - 14/11/1941) Préfet de la Sarthe
Philippe Lanquine
(19/09/1941 - 21/09/1944) Sous-préfet de Mamers. Né en 1905 à Moissac.
Georges Féa
(18/10/1941 ) Sous-préfet pour l'arrondissement de Mamers. Né en 1912 à Paris.
Marcel Picot
(14/11/1941 - 08/02/1943) Préfet de la Sarthe
Lucien Porte
(08/02/1943 - 08/08/1944) Préfet de la Sarthe. Révoqué
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Jean-Louis Costa
(08/08/1944 - 11/12/1945) Préfet de la Libération de la Sarthe
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
René Dijoud
(22/09/1944 ) Sous-préfet de Mamers
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Georges Briand
(04/02/1946 - 01/01/1948) Préfet de la Sarthe

À lire, à voir…

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Joseph Estevès Joseph Estevès
200 figures de la Résistance et de la déportation en Sarthe

 

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Jacques Chesnier Jacques Chesnier
La Sarthe déchirée 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Aristide Gasnier


Dossier Yad Vashem : 10489
Remise de la médaille de Juste : 2005
Sauvetage : Vibraye 72320 - Sarthe
Profession: Négociant en épicerie, maire de la commune de Vibraye
Date de naissance: 27/09/1872
Date de décès: 08/07/1959
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Aristide-Gasnier
L'épicerie centrale Aristide Gasnier* place de la Halle à Vibraye
source photo : Carte postale
crédit photo : D.R.
Aristide-Gasnier
Aristide Gasnier* avec les personnes sauvées à Vibraye
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Aristide Gasnier*, qui avait 70 ans en 1942, tenait l'épicerie centrale située place des Halles (actuelle place de l'Hôtel de Ville) était le maire de Vibraye de mai 1925 au 30 avril 1947, date de sa démission.
Aristide Gasnier* protégea de nombreuses familles juives, 25 personnes au total, en leur fournissant des identités d’emprunt. Il leur reconnut le statut de réfugiés et ainsi put leur fournir des titres d’alimentation et trouva à certains des emplois dans des fermes.
Il reçut quelques lettres de dénonciations qui prirent la direction de la poubelle. Son courage et sa générosité servirent d’exemple à toute son équipe municipale. Les habitants savaient que les réfugiés étaient juifs mais n’en ont pas fait état, mis à part l’auteur des lettres de dénonciation.

Famille Bauer
Else Bauer, née le 11 décembre 1895 à Wurzburg (Allemagne), allemande, fille d’Ambroise et de Barbara Wolfart, de nationalité sarroise, réside en France depuis le 13 décembre 1936. Mariée à Joseph Bauer, ils habitent la Charmille Grande Rivière à Saint-Pierre-Quilbignon (Finistère). Elle arrive à Vibraye le 20/11/1940 et y restera jusqu'au 05/04/1943.

Famille Dajczer
Rywka née Sukno, née en 1908 à Haluzza (Pologne) et son mari David Dajczer, né en 1904 à Radom (Pologne), journaliste, habitaient à Paris dans le 10e arrondissement. Ils arrivent à Vibraye en mai 1943 et résident route de la Bruyère chez M. Olivier. Ils resteront à Vibraye jusqu'en septembre 1944. Ils étaient les parents de Louise, née le 16/08/1931.

Famille Faywelewiez
Rywka, son mari Mendel Fajwelewiez et leurs enfants Huguette née le 9 juillet 1938 et Maurice né le 14 août 1933 habitaient 83 rue Vieille du Temple à Paris 3e. Les parents et leurs enfants vont résider à Vibraye de 1942 à 1945 chez M. Monchatre, pâtissier, puis chez M. Derouineau.

Famille Jacubowicz
Ladja née Filcman le 03/05/1915 à Varsovie, pédicure, et son mari Chaïm Jakubowicz, né le 11/05/1900 à Garwolin (Pologne), maroquinier, arrivent de Lacken en Belgique et se réfugient à Quimper en juin 1940. Refoulés des côtes bretonnes, ils arrivent à Vibraye et s'installe Allée des Sports où ils resteront jusqu'en 1944.

Famille Josefowiez
Chana Josefowiez, née Pawloska le 20/03/1906 à Konin (Pologne), fille de Claris et de Malka Wilkowska, de nationalité polonaise, arrive à Vibraye le Grand Moulin le 9 mai 1939, habitant rue de la Rivière à Vibraye. Elle séjourne chez Aristide Gasnier*, maire, de septembre 1939 à octobre 1940.

Famille Kross
Bania et Michel Kross, réfugiés russes, refoulés des zones côtières arrivent à Vibraye et habitent rue G. Gournault. Ils repartent pour Paris le 4 juin 1941.

Famille Lewkowicz
Szulin-Ber Lewkowicz, son épouse Dora née Tasimowicz, née en 1906 en Pologne, et leur fille Henni Lewkowicz née en 1930 à Metz, arrivent de Metz à Quimper. Refoulées de Bretagne, elles arrivent à Vibraye le 20/11/1940, échappent à la rafle du 08/10/1942 et reste cachée au Pavillon de Vibraye durant 2 ans.

Famille Lichtenbaum
Colette, née le 5 mai 1935, 7 ans, et ses parents, Estelle et Salomon Lichtenbaum, avaient également été la cible des arrestations de juillet 1942, mais ils purent s'échapper, grâce à la complicité de leurs concierges. Le couple resta caché dans une chambre de bonne de leur immeuble situé 46 rue du Paradis dans le 10e arrondissement de Paris pendant un an, ravitaillé par la concierge de leur immeuble. Colette fut alors recueillie par la famille de leur concierge, Marcelle* et Maurice Parée* et à leur fille Mauricette Parée Lebon*, qui vivaient dans l’Oise.
En mai 1943, Estelle et Salomon Lichtenbaum quittèrent leur cache et vinrent rejoindre leurs famille à Vibraye pour ensuite y faire venir Colette.
Jacob Mordka Lichtenbaum, né le 15 novembre 1874 à Lublin (Pologne), veuf, père de Salomon Lichtenbaum, Estera épouse Zilberbaum et Aron, arrivé en France le 8 mai 1925 habitait à Paris 10e, 46 rue Paradis à Paris. Durant la guerre, il est réfugié au Gué de l’Aunay à Vibraye.

Famille Mandelbaum
Dudilz Mandelbaum né en 1900 à Kazinniez (Pologne), son épouse Chaja née Dajczer en 1902 à Radom (Pologne) et leurs deux enfants Anne et Berthold étaient réfugiés à Vibraye et habitaient habitant rue Xavier Boulet.
Golda Mandelbaum, née en 1904 à Siedlec (Pologne), couturière, était domiciliée rue des Sablons à Vibraye.

Famille Nestel
Emmanuel Nestel, né le 18 août 1906 à Walanko (Pologne), fils d’Herman et de Frida Rottenberg, nationalité polonaise, a été marié à l’église catholique à Bruxelles avec Anne-Marie Deroide, née le 31 janvier 1915 à Merville (Nord). Il réside en France depuis 1936 et est le père de Christian né le 17 novembre 1936 et Nicole née le 11 octobre 1937 tous deux à Lille.

Famille Panzer
Bronislava née Trompeter le 17/02/1907 à Kalisz, est la fille de Louiser et de Honig, coupeuse, de nationalité polonaise, elle avait épousé Israel Panzer le 30/03/1904 à Stanislavow (Pologne). Couturière, elle est la mère de René et habite 69 faubourg Saint Martin dans le 10e. Arrivée à Vibraye le 20 novembre 1940, elle y restera jusqu'en 1944 avec son fils René, né en 1932 à Paris. Ils habitent place Saint-Louis à Vibraye.

Famille Rosenroth
Cuba née Kousmey, née le 14 décembre 1902 à Varsovie (Pologne) de nationalité polonaise, maroquinière, épouse de Charles, habitait rue des Sablons à Vibraye.

Famille Rotsztajn
Rajzla née Fosnowska à Piosikov (Pologne) et son mari Hersz Rotsztajn né en 1907 à Lodz, habitaient Place Saint-Louis à Vibraye.

Famille Szabmacher
Mozek, son épouse Sara née Dajczer et leur fils Charles, né le 27/09/1931 à Paris 12e. Veuve depuis juin 1940, Sara est réfugiée à Vibraye.

Famille Szenkman
Nisen, son épouse Idka née Fajwelewiez et leur fils Albert, né le 25/05/1942 à Paris 12e, habitaient rue Gabriel Goussault à Vibray. Ils y resteront de 1942 à la Libération.

Famille Szpigielman
Chana née Rajsman arrive à Vibraye le 20/11/1940 après l'arrestation à Paris de son mari Chaskiel né le 6 juillet 1900 à Sosnowitz. Aristide Gasnier* la cache dans sa propre maison à l’insu de tous.

Famille Zilberbaum
La veille de la grande rafle du Vel’d’Hiv’ à Paris, Estera et Azriel Zilberbaum apprirent, grâce à l’indiscrétion d’un camarade de jeux de leur fille Renée dont le père était policier, l’imminence des arrestations.
Les parents et leurs deux enfants, Marcel et Renée, s’enfuirent immédiatement de leur domicile.
En route vers la zone sud, Estera et Azriel Zilberbaum rencontrèrent dans un hôtel à Montreuil-sous-Bois une femme qui faisait du marché noir entre la Sarthe et Paris. Elle leur conseilla de mettre leur fille Renée, 6 ans, en nourrice à Vibraye. Ce qu’ils firent et en octobre 1942, ils vinrent la rejoindre et trouvèrent un logement chez Mme Gasselin au Gué de l'Aunay à Vibraye près du Mans. Pour les protéger, le maire Aristide Gasnier* leur fit de faux-papier au nom de Vilberbaum.

Famille Zlatowska
Chana Zlatowska née Feldman le 15/10/1904 à Osiny (Pologne) est domiciliée rue Xavier Boudet à Vibraye depuis le 05/09/1939.

Le 30 janvier 2005, l'Institut Yad Vashem de jérusalem a décerné à Aristide Gasnier* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Aristide Gasnier
Else Bauer
Louise Dajczer (dite Louisette)
Rywka Dajczer
David Dajczer
Maurice Fajwelewiez
Huguette Fajwelewiez
Mendel Fajwelewiez
Rywka Fajwelewiez
Ladja Jakubowicz
Chaïm Jakubowicz
Chana Josefowiez
Michel Kross
Bania Kross
Dora Lewkowicz
Henni Lewkowicz
Szulin-Ber Lewkowicz
Colette Lichtenbaum
Salomon Lichtenbaum
Estelle Lichtenbaum
Marcel Lichtenbaum
Jacob Lichtenbaum
Berthold Mandelbaum
Golda Mandelbaum
Dudilz Mandelbaum
Chaja Mandelbaum
Anne Mandelbaum
Emmanuel Nestel
Christian Nestel
Nicole Nestel
Bronislava Panzer
René Panzer
Israel Panzer
Cuba Rosenroth
Hersz Rotsztajn
Rajzla Rotsztajn
Sara Szabmacher
Charles Szabmacher
Nisen Szenkman
Idka Szenkman
Albert Szenkman
Chana Szpigielman
Renée Zilberbaum
Azriel Zilberbaum
Estelle Zilberbaum
Chana Zlatowska

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Lucienne Clément de L'Épine (Juste parmi les Nations qui plaçait des enfants Juifs dans des familles de la Sarthe. )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019