Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
747 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4169 Justes de France
920 résistants juifs
11415 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1267 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Aveyron

Région :
Occitanie
Département :
Aveyron

Préfecture :
Rodez

Préfets :
Jean Moulin
(01/06/1938 - 21/02/1939) Préfet de l'Aveyron
M. Destarac
(21/02/1939 - 25/09/1940) Préfet de l'Aveyron
Pierre Marion
(17/09/1940 - 11/1943) Préfet de l'Aveyron
Pierre Olivier de Sardan
(1941 - 1942) Préfet de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales)
Alfred Hontebeyrie
(11/10/1942 - 16/07/1944) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet de l'Hérault et de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales) (1895-1969)
M. Dupiech
(06/02/1944 - 07/1944) Préfet de l'Aveyron
Marcel Chapron
(07/1944 - 18/08/1944) Préfet de l'Aveyron
M. Moisset
(18/08/1944 - 24/08/1944) Préfet de l'Aveyron
Édouard Laguerre
(24/08/1944 - 01/02/1945) Préfet de l'Aveyron

À lire, à voir…

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Jean-Michel Cosson Jean-Michel Cosson
Stéphane Monnet
L'Aveyron dans la Guerre 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Arrestation dans le département de l'Aveyron en 1939-1945



11 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Entraygues-sur-Truyère
18/02/1943 Famille Weissberg - Léon Weissberg, peintre, né en 1895 en Galicie, assigné à résidence à Entraygues-sur-Truyère est arrêté parce que juif le 18 février 1943 par deux gendarmes français. Il est interné aux camps de Gurs, puis de Drancy. Le 6 mars 1943 il est déporté sans retour par le convoi n° 51 et assassiné à Maidanek.
Déportation : 06/03/1943 convoi no 51

Espalion
Famille Persky - Irène, née le 15/12/1890, est la fille de Salomon Syrkin et d'Hélène Chasberg. Elle épouse Jacot Persky. Leur fille Anne nait à Moscou le 31 aout 1914. Durant l'occupation, Irène Persky habite à Espalion. Arrêtée parce que juive, Irène sera déportée sans retour de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 76 du 30/06/1944.
Déportation : 30/06/1944 convoi no 76

Millau
1942 Famille Blumsztejn - Fajga, 45 ans, née Koslowitz à Ostroleka en 1897, fille de Beila, et son fils, Nathan, 17 ans, né en juin 1925, vivaient à Anderlecht (Belgique). Réfugiés à Millau, ils sont arrêtés parce que juifs et seront déportées sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 33.
Déportation : 16/09/1942 convoi no 33


26/08/1942 Famille Wajnbaum - La famille Wajnbaum fuit la Pologne, puis la Belgique et arrive en France début 1942 et se réfugie à Millau, en zone libre, où le père trouve un emploi de gantier. Huit mois après son arrivée à Millau, la famille Wajnbaum est arrêtée par des gendarmes, internée au camp de Rivesaltes et déportée sans retour vers Auschwitz le 11 septembre 1942 par le convoi n° 31 qui emmènera 1 000 Juifs. Simon Wajnbaum, âgé de dix-huit ans à l’époque, est le seul Wajnbaum rescapé de la déportation et fait partie des 13 survivants de ce convoi en 1945.
Déportation : 11/09/1942 convoi no 31

Rodez
23/04/1944 Famille Blum - Janine, 14 ans, et Madeleine, 16 ans, née le 27 juin 1928 à Belfort, filles de Marthe et René, sont arrêtées au lycée alors qu'elles étaient en cours d'anglais, par la Gestapo et la milice. Elles seront déportées à Theresienstadt (Tchécoslovaquie). Madeleine décédera du typhus le 15 mai 1945. Seule Janine reviendra.
Date d'exécution : 15/05/1945


1943 Famille Piernik - Berko est né à Brest Litovsk (Pologne) en 1883. Fils de Morduchaj et Esther née Vidomlanskaya, il était épicier et marié à Léa. Il habitait Paris, 211, rue de la Convention à Paris dans le 15e arrondissement. Réfugié à Rodez, il est arrêté parce que juif et sera déporté sans retour par le convoi n° 50 (environ 1000 déportés, 3 survivants en 1945).
Déportation : 04/03/1943 convoi no 50


01/1944 Famille Toublanc - Stefania, dite Stefkia, née Rosenman le 16 août 1906 à Lwow (Pologne), marié, mère d'un enfant était réfugiée de Paris à Laissac (Aveyron). Arrêté parce que juive et résistante, elle est assassinée par la Gestapo à Rodez
Date d'exécution : 02/01/1944


22/04/1944 Famille Waligora - Suzanne, 17 ans, née à Paris le 27 mars 1927 est réfugiée à Rodez depuis 1940 avec son petit frère et ses parents et habite rue d'Armagnac. Le 22 avril 1944, Suzanne, lycéenne, et son père sont arrêtés parce que juifs. Elle est déportée le 20 mai de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 74 (1200 déportés, 157 survivants en 1945), tandis que son père a été déporté par le convoi n° 73. Libérés par les Soviétiques le 8 mai 1945, le père et la fille retrouveront leur famille en France. convoi no 73 et 74

Saint-Amans-des-Cots
02/1943 Famille Schnall - Monsieur Abraham Schnall, tailleur, né à Rozwadow en Pologne le 17/04/1899, réfugié avec sa femme et ses enfants à Saint-Amans-des-Côts commune d'Aveyron, a été arrêté en février 1943 et déporté de Drancy à MaÏdanek en Pologne, par le convoi n° 50,le 4/03/1943 camp d'où il n'est jamais revenu.
Témoignage de Mme Anne Ancer : "Mes parents et moi étions réfugiés à Montézic, village situé à 3 kilomètres de Saint-Amans-des-Cots et mes parents le connaissaient. Des témoins de l'époque ont raconté à mon père son arrestation.
Déportation : 04/03/43 convoi no 50

Sainte-Eulalie-d'Olt
19/07/1944 Famille Worsmer - Le 19 juillet 1944, Paul Worsmer, médecin-dentiste israélite, né en 1905 à Colmar (Haut-Rhin), réfugié au Château de Neyroles a été fait prisonnier par les Allemands sur le canton d'Espalion alors qu'il portait secours aux deux jeunes lors de la fusillade au Carrefour de La Quille (commune de Sainte-Eulalie-d'Olt). Incarcéré à la Caserne Burloup, il sera fusillé le 17 août 1944 à Sainte-Radegonde, près de Rodez, avec 30 autres prisonniers français.
Date d'exécution : 17/08/1944

Sainte-Radegonde
19/07/1944 Famille Worsmer - Le 19 juillet 1944, Paul Worsmer, médecin-dentiste israélite, né en 1905 à Colmar (Haut-Rhin), réfugié au Château de Neyroles a été fait prisonnier par les Allemands sur le canton d'Espalion alors qu'il portait secours aux deux jeunes lors de la fusillade au Carrefour de La Quille (commune de Sainte-Eulalie-d'Olt). Incarcéré à la Caserne Burloup, il sera fusillé le 17 août 1944 à Sainte-Radegonde, près de Rodez, avec 30 autres prisonniers français.
Date d'exécution : 17/08/1944




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019