Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
107 annonces de recherche

39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de communes
95 départements et l'étranger
1226 lieux d'internement
739 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4280 Justes de France
916 résistants juifs
14478 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1296 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Pas-de-Calais

Région :
Hauts-de-France
Département :
Pas-de-Calais

Préfets :
Gabriel Rochard
(1933-1940 )
Amédée Bussière
(1940-1942 )
Jean-Marcel Daugy
(1942 )
André Sadon
(1943 )
Alexandre Pujes
(Fév. 1944 )
Jean Cabouat
(09/1944-12 )
Pierre Ancel
(1944-1945 )
Marcel Lanquetin
(1945-1946 )
Georges Phalempin
(1946-1958 )

À lire, à voir…

Gabriel Deboffe Gabriel Deboffe
Résister en Artois - Le secteur Sauge 1943-1945

ACHETER EN LIGNE

Franck Fajnkuchen Franck Fajnkuchen
Yzkor. Une famille juive en France entre 1940 et 1944

ACHETER EN LIGNE

Étienne Dejonghe Étienne Dejonghe
Yves Le Maner
Le Nord-Pas-de-Calais dans la main allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Grégory Célerse Grégory Célerse
Sauvons les enfants ! : Histoire du comité lillois de secours

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Mariot Nicolas Mariot
Claire Zalc
Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre

ACHETER EN LIGNE

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Franck d'Almeida
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie

ACHETER EN LIGNE

André Coilliot André Coilliot
Sombres jours de mai 1940 - Arras et sa région

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Nathan Alpern

Texte pour ecartement lateral

Lens 62300 Pas-de-Calais
Date de naissance: 26/06/1917 (Karlsruhe (Allemagne))
Date de décès: 16/12/1968
Arrestations: 11/09/1942
Date et lieu de la déportation : 15/09/1942
Numéro de convoi : 84
Nom du camp : Auschwitz (Pologne)
Date du retour de camp : 15/04/1945
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Nathan-Alpern
Nathan Alpern
source photo : Arch. fam. Alpern
crédit photo : D.R.
Histoire

Le 11 septembre 1942, Nathan Alpern est raflé à Lens avec ses parents et est déporté à Auschwitz.
Nathan est un des 17 Lensois ayant survécu à la déportation.

Nathan Alpern est né le 26 juin 1917 à Karlsruhe en Allemagne. Il est le fils de Isaac Alpern (né en 1890) et de Esther Spielmann (née en 1888).

La famille Alpern émigre en France en France en 1933 et vient habiter à Lens à partir de 1936 au 39 rue Félix Faure.

Au début de la guerre, Nathan Alpern s'engage au sein au 21e Régiment de Marche des Volontaires Etrangers. La défaite de l’armée française entraîne sa démobilisation et son retour dans le Nord de la France.1

Nathan est arrêté, le 11 septembre 1942 à son domicile par la Feldgendarmerie, avec ses parents, lors de la grande rafle des Juifs du Nord–Pas-de-Calais.
Embarquée dans un train en gare de Lens, la famille rejoint le camp de rassemblement de Malines en Belgique, le « Drancy » des Juifs de Belgique et du Nord de la France. Il est inscrit sur la liste du convoi X avec le numéro 798 et déporté, le 15 septembre 1942 à Auschwitz où il arrive le 17.
Nathan Alpern est enregistré dans le camp, le 17 septembre 1942, et est intégré dans un Kommando, constitué d’internés chargés de travailler dans l’usine de caoutchouc de la firme privée IG Farben à Buna-Monowitz, un des trois sous-camps d’Auschwitz.
Le matricule 64005 lui est alors tatoué sur le bras.

Ses parents, Isaac et Esther, sont gazés à l’arrivée.

Les archives du camp permettent de retrouver le passage à deux occasions de Nathan au Revier, l'hôpital d'Auschwitz, une première fois fin 1943, et une seconde du 25 février au 12 avril 1944.
À cette date, il est l’un des rares déportés du convoi X encore vivant.

Le 18 janvier 1945, le camp d’Auschwitz doit être évacué en raison de l’avancée de l’armée rouge, commence alors pour Nathan Alpern une terrible marche de 70 km dans la neige et un froid glacial.
Après plusieurs jours de voyage dans des conditions extrêmement éprouvantes à travers la Tchécoslovaquie, l’Autriche et l’Allemagne, Nathan Alpern parvient, le 28 janvier, au camp de Mittelbau-Dora où il devient le matricule 107845. Il y retrouve, un des rares survivants Lensois du convoi X, Jankiel Szlamkowicz.

Malgré les conditions épouvantables qui règnent dans ce camp, Nathan Alpern parvient à survivre et y demeure jusqu’à l’évacuation du lieu le 4 avril 1945. À cette date, Nathan Alpern est intégré à l’un des convois d’évacuation qui aboutit à Bergen-Belsen.
Il est libéré le 15 avril 1945 par les troupes britanniques. Il pèse alors 38 kg. Il est rapatrié dans le nord de la France à la fin du mois d’avril 1945.

Il épouse en 1946 Jenny Dawidowicz. Nathan et Jenny auront cinq enfants. 

24/09/2022
Lien : Lens - Mémoire d'une communauté

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Les persécutions des Juifs victimes de la Solution Finale à Berck sur Mer pendant la 2de Guerre mondiale , Mémoire ou thèse 60 pages, réalisation 2014
Auteur : Cyril Brossard - terminal
Étude réalisée à la suite d'un voyage d'études à Auschwitz-Birkenau et suite à une demande d'élèves de Terminales ES du lycée Jan Lavezzari. Etude qui sert aussi à la préparation au CNRD 2014-2015 dont le thème est la découverte des camps de concentration, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire nazi.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda - terminal
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 la Famille Angel (Histoire tragique d'une famille qui a tenté d'échapper à son destin en se sauvant de Lille, vers la Loire Atlantique )
2 François Molet (François Molet, né à Beaurevoir le 14 mars 1905 est fusillé le 7 avril 1942 au Mont-Valérien. )
3 René Wallard (Page facebook du livre qui est en préparation sur son histoire.
Titre du livre "Dis leur de ne jamais pardonner". )

Notes

- 1 - Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora. Laurent Thiery. Cherche Midi, 2020

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2022