Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
770 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
709 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11676 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Lot

Région :
Occitanie
Département :
Lot

Préfets :
Maurice Bezagu
(05/02/1940 - 14/11/1941)
Robert Dumas
(17/08/1944 - 04/01/1946)
Jean Cabouat
(22/05/1937 - 05/02/1940) Préfet du Lot
Antoine Petit
(14/11/1941 - 19/02/1944) Antoine Loïc Petit, Préfet du Lot
Frédéric Empayatz
(19/02/1944 - 17/08/1944) Préfet du Lot

À lire, à voir…

Régine Laparade Régine Laparade
Le Bois de mon père

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Gilberte Polack

Texte pour ecartement lateral

Montfaucon 46240 Lot
Nom de naissance: Polack
Date de naissance: 22/12/1927
Aidé ou sauvé par : - Antoine Schyn - Louise Schyn - Marinette Toujas Arjac
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Histoire
Le Dr Lazare Polack, né le 23 août 1884 à Bordeaux, pédiatre, dirigeait le sanatorium des PTT (Postes, Télégraphes et Téléphones) à Montfaucon depuis 1932. Il était très apprécié dans cette petite ville du Lot située à 25 km de Cahors. Son épouse, Juliette, née le 21 avril 1895 à Paris, infirmière, l'assistait. Marie Toujas*, dite Marinette*, qui habitait Cahors, était la secrétaire du docteur Polack.

Lazare Polack, en raison de ses origines juives est rapidement interdit de l'exercice de ses fonctions de directeur. La famille Polack habitait l'appartement attenant au dessus du cabinet avec leur belle-fille, Denise, née le 25 novembre 1917 en Algérie, et leur petite-fille, Martine Polack, née le 29 octobre 1942 à Lyon, un bébé d'1 an. Leur fille Gilberte était pensionnaire dans un établissement secondaire à Cahors.

Alors qu'il conduit un enfant à l'Hôpital de Cahors, a lieu une rafle. Lazare Polack ne put rentrer chez lui. Françoise Lapeyre*, une sage-femme de l'hôpital de Cahors, vint à son secours le cacha dans le grenier de la maternité. (L'Hôpital de Cahors est l'un des deux seuls établissement en France à s'être vu décerner la médaille de la Résistance pour avoir caché des Juifs).

Mais le 15 décembre 1943, quelques jours avant le 16e anniversaire de Gilberte Polack, dénoncés, Lazare Polack, son épouse, sa belle-fille et sa petite fille de 13 mois sont arrêtés à Montfaucon.
Au moment de l’arrestation, Marinette Toujas* se précipite vers le fourgon cellulaire pour essayer de les aider mais arrive tout juste à les embrasser, malgré les brutales bousculades de la Gestapo. Juliette Polack a tout juste le temps de lui demander de retirer immédiatement Gilberte de l'école pour éviter qu'elle ne soit arrêter elle aussi. Une fois le fourgon parti, elle se fait conduire en voiture jusqu’au lycée de Cahors pour en faire sortir Gilberte et la mettre en lieu sûr, alors que la Gestapo la recherche pour l’arrêter.
Marinette Toujas* fera tout pour les aider.
Malgré le danger encouru, Marinette Toujas* n’hésitera pas à porter des vêtements chauds à la famille Polack, incarcérée à la prison Saint-Michel de Toulouse, et par son entremise, sa fille recevra la dernière lettre de sa mère écrite de Drancy. Lazare Polack, 59 ans, Juliette, 48 ans, seront déportés sans retour le 20 janvier 1944 par le convoi n° 66. Martine Polack, 1 ans, et sa maman Denise, 26 ans, seront déportées sans retour le 3 février 1944 par le convoi n° 67.

Antoine* et Louise Schyn*, des amis de Marinette*, qui habitaient à Anglars-Juillac, à 20 kilomètres de Cahors, se montrèrent prêt à aider Gilberte Polack.
Antoine* était diamantaire et Louise Schyn* était institutrice. Ils vivaient dans une maison située dans la grande rue du village avec leur fils Jean, 19 ans, leur fille aînée, Marie, et sa fillette de quatre ans. Ils accueillirent la jeune inconnue chaleureusement et l'hébergèrent durant environ quatre mois.

En avril 1944, Gilberte Polack réussit à rejoindre son frère à Toulouse.

Gilberte Polack resta en contact avec Marinette Toujas* après la guerre.

17/04/2011

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
3 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
4 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
5 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
6

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019