Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
765 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
705 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4174 Justes de France
920 résistants juifs
11493 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1269 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Var

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Var

Préfets :
Paul Haag
(1938 - 1940) Paul Maurice Louis Haag, Préfet du Var (1891-1976)
M. Gentil
(1940 - 1941)
M. Lahillonne
(1941 - 1943)
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
(Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Didier Nebot Didier Nebot
Et les enfants furent sauvés...

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Religieux dominicains

Dates : 1941-1944

Hôtellerie de la Sainte Baume
durant la Seconde Guerre mondiale (WWII)

Plan-d'Aups-Sainte-Baume
Texte pour ecartement lateralCommune : 83640 Plan-d'Aups-Sainte-Baume (Plan d'Aups la Sainte Baume)
Sous-préfecture : Brignoles
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Hotellerie-de-la-Sainte-Baume
Hôtellerie de la Sainte Baume
source photo : Hervé Duclos
crédit photo : D.R.
Direction : Père Piprot d'Alleaume
Personnel : Père de Bienassis, père hôtelier du couvent
Mère Xavier, enseignante

Histoire
Le père Piprot d'Alleaume a été ordonné prêtre par le Père Saliège*.

Sur les conseil de Monseigneur Saliège*, Germaine Ribière* va voir le père Piprot d'Alleaume.
Durant la Seconde Guerre mondiale, tous les prêtres n’étaient pas prêts à sauver des juifs. Germaine Ribière* lui expose donc le problème, "il faut absolument héberger des juifs qui sont en perdition et on a besoin de vous..."
Il crée une école hôtelière pour accueillir des enfants juifs et pour que ce soit officiel, il va même voir Pétain pour lui demander l’autorisation.
Il dit à Pétain : "La France au travail c’est une excellent idée et bien voilà, je propose de créer une école hôtelière". Pétain trouve cette idée excellente et Laval rajoute qu’il ne devra pas prendre de jeunes filles juives et le père Piprot d’Alleaume répond à l’évidence.
Il a maintenant l’aval des autorités et convoque Germaine Ribière* qui va voir à l’OSE, le Docteur Gaston Levy.

L'OSE (l'Oeuvre de Secours aux Enfants) confie ainsi un groupe de jeunes juives au père Piprot d'Alleaume, dominicain de la Sainte-Baume.

Renée Mély-Bédarida, une résistante lyonnaise accompagne les jeunes filles de Grenoble à la Sainte-Baume. Le voyage fut difficile. Dans le train, les soldats allemands passaient et repassaient et à cause de leur accent les jeunes filles ne parlaient pas, c’était trop dangereux. Elles n'ont pas dormi une seule minute, mais tout s’est bien passé.
Arrivées à la gare de Marseille, elles prennent un car jusqu’à Plan d’Aups et après 500 mètres, Renée Mély-Bédarida remet les enfants au père Piprot d'Alleaume.
"Encore aujourd’hui, je ne comprends pas comment ces fillettes n’ont pas paniqué et surtout comment les Allemands ne se sont aperçus de rien", raconte Renée Mély-Bédarida.

Le père Piprot d'Alleaume, responsable du lieu, va les héberger et les cacher et avec la complicité de religieuses et de résistantes.
S'organise alors une vie parallèle pour sauver les jeunes filles, d'origines allemandes et polonaises et justifier de leurs présence, en faisant oublier celles qui parlaient si mal le français.

Renée Lévy se met d’accord avec le Père Piprot d’Alleaume pour qu’une assistante sociale de l’OSE apporte régulièrement les sommes que le Joint américain donnait pour aider ces jeunes juifs.
Denise Siekierski (Colibri), chargée de trouver des planques pour les enfants pris en charge par l’OSE, était chargée d’aller porter l’argent à la Sainte Baume et en même temps de continuer d’établir des contacts avec les jeunes. Denise, recherchée, est obligée d’abandonner son poste, et sera remplacée par Émilie Guth*.

Une Communauté de sœurs dominicaines aidait les Pères pour la gestion de l’hostellerie et la Supérieure seule, Mère Xavier, était au courant. Elle demande à ce que les jeunes filles assistent à la messe afin de ne pas éveiller les soupçons. Les sœurs s'improvisent professeurs de cuisine.1.

Dans le plus grand secret, elles seront sauvées de la déportation d'autant que les Allemands viendront plusieurs fois à l'Hôtellerie :
- Un jour les allemands arrivent, père Piprot d'Alleaume dit aux petites d’aller se coucher et de tousser tousser, elles vont se coucher, elles toussent, les allemands entrent et il leur dit qu'elles ont la tuberculose.
- Quand des allemands mangeaient dans le réfectoire, c’étaient plutôt les provençales qui servaient.
- Un jour, les allemands viennent pour le point de vue sur la grotte de Marie Madeleine et le père Piprot d'Alleaume les convainc que le point de vue est bien meilleur de la montagne d’à côté.

Début août 44, le Père Piprot d’Alleaume est dénoncé. Il est convoqué à la Kommandatur à Marseille, prenant la peine de prévenir les jeunes filles : "si je ne reviens pas, vous partez, vous vous sauvez dans la nature".
Lorsqu’il arrive, on lui dit "On sait tout, vous hébergez des juives !". Le Père Piprot d’Alleaume se défend et peut repartir. Le 20 août une descente est prévue à la Sainte Baume, cinq jour après le débarquement allié. Elles ont eu la vie sauve !

Sept des jeunes filles placées par l’OSE dans ce couvent se seraient converties au christianisme, lors de leur séjour à la Sainte-Baume, dont Marie Wodowska, née en 1927 en Pologne. A partir de ce moment, il y a une rupture avec l’OSE qui est scandalisé.

Le père Piprot d'Alleaume est décédé en 1963. En 2003 il a été nommé "gardien de la vie", mais il n’est pas considéré comme un juste parmi les nations, bien qu'un dossier soit instruit en ce sens par Marie Wodowska.

14/05/2011

[Compléter l'article]

2 Familles hébergées, cachées ou sauvées à l' Hôtellerie de la Sainte Baume [Compléter]
Famille Chouraqui - André, né le 11 août 1917 à Ain Témouchent, en Algérie
1942 / 1944
Famille Wodowska - Marie est née le 22 mai 1927 en Pologne. Arrivés en France en 1931, son père est ébéniste dans le 11e arrondissement de Paris, jusqu’à son arrestation le 20 août 1941 par la Police française. Il sera déporté sans retour. Sa mère, et ses trois enfants, Esther, Léon et Marie rejoignent la zone sud en juillet 1942 après la grande rafle du Vel d’hiv alors que les deux plus jeunes restent chez la concierge qui va veiller sur eux pendant quelques mois. Ils rejoindront leur mère au camp de Douadic puis à l’hôtel des Marquisats à Annecy où arrêtés par les allemands, ils sont déportés le 20 novembre 1944. Son frère Léon, pris en charge par une assistantes sociale, rejoint la Suisse. Sa sœur Esther est cachée par une famille d’Annecy, tandis que Marie recueillie par l’OSE est placée au Couret. Une autre assistante l'amènera au Couvent des Sœurs de Sion à Grenoble puis à la Sainte Baume où elle restera jusqu'à la Libération

Familles arrêtées (Hôtellerie de la Sainte Baume) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
2 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.

Notes

- 1 - Didier Nebot, Et les enfants furent sauvés... , Éditions Pascal, 2008.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019