Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
91 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
37245 communes
95 départements et l'étranger
1212 lieux d'internement
726 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4222 Justes de France
916 résistants juifs
13861 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1282 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Sarthe

Région :
Pays de la Loire
Département :
Sarthe

Préfets :
Marie Maurice Georges
(24/03/1938 - 17/09/1940) Préfet de la Sarthe
Yves Gasné
(1940 - 18/10/1941) Sous-préfet pour l'arrondissement de La Flèche. Né en 1908 à Lyon.
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Maurice Cuttoli
(16/09/1940 - 18/02/1942) Sous-préfet de Mamers. Né en 1904 à Constantine (Algérie).
Victor Baptiste Jean Dissard
(17/09/1940 - 14/11/1941) Préfet de la Sarthe
Philippe Lanquine
(19/09/1941 - 21/09/1944) Sous-préfet de Mamers. Né en 1905 à Moissac.
Georges Féa
(18/10/1941 ) Sous-préfet pour l'arrondissement de Mamers. Né en 1912 à Paris.
Marcel Picot
(14/11/1941 - 08/02/1943) Préfet de la Sarthe
Lucien Porte
(08/02/1943 - 08/08/1944) Préfet de la Sarthe. Révoqué
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Jean-Louis Costa
(08/08/1944 - 11/12/1945) Préfet de la Libération de la Sarthe
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
René Dijoud
(22/09/1944 ) Sous-préfet de Mamers
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Georges Briand
(04/02/1946 - 01/01/1948) Préfet de la Sarthe

À lire, à voir…

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Joseph Estevès Joseph Estevès
200 figures de la Résistance et de la déportation en Sarthe

 

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Chesnier Jacques Chesnier
La Sarthe déchirée 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Léontine Bracchi


Dossier Yad Vashem : 14014
Remise de la médaille de Juste : 26/08/2021
Sauvetage : Beaufay La Thébaïde 72110 - Sarthe
Nom de naissance: Léontine Gabrielle Térouin
Date de naissance: 11/01/1899 (Lombron (72))
Date de décès: 11/04/1977 (Mans (72))
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Leontine-Bracchi
Léontine Bracchi avec Daniel et Jackie Herszbaum en 1966
source photo : Coll. Herszbaum
crédit photo : D.R.
Leontine-Bracchi
Léontine Bracchi, vers 1969
source photo : Coll. Herszbaum
crédit photo : D.R.
Leontine-Bracchi
Léontine Bracchi avec sa petite-fille Nadine en juillet 1946
source photo : Coll. Herszbaum
crédit photo : D.R.
Notice

Léontine Bracchi*, est née en 1899 à « La Maison Neuve » à Lombron.
Fille d’Alphonse Auguste Térouin, charpentier né le 1er avril 1874 et d’Alexandrine Juliette Bouttier, aide de culture née le 24 avril 1872, mariés à la mairie de Lombron le 20 octobre 1893.

Son frère aîné, Alphonse Alexandre est né le 7 mai 1893 à Lombron. Elle aura deux autres frères après elle également nés à Lombron : Auguste Georges né le 7 août 1900 et Armand né le 1er septembre 1901.

Le 7 octobre 1919 à Sillé-le-Philippe, elle épouse Antoine Félix Bracchi né le 7 décembre 1899 à Boulogne-Billancourt(92).
Sa fille, Félicienne Léontine Bracchi naît le 29 avril 1918 à Sillé-le-Philippe.
À cette date elle est cuisinière et demeure 5 rue Morère à Paris 14ème.
Son mari est aide de culture et mobilisé au 172ème Régiment d’Infanterie

Sa fille Félicienne Léontine épousera M. Chaumulon et aura trois enfants, Lydie, Allain et Nadine épouse Maingard.

En 1944, elle est domiciliée à La Thébaïde à Beaufay.

La famille Herszbaum
Gadel Herszbaum, Polonais, né en Pologne en 1908, épouse Yvonne née Polowsky, de nationalité française, née à Paris e, 1915.
Le couple vit à Paris. Ils auront deux fils, René né le 04/10/1934 à Paris et Daniel, né le 12/08/1939 à Paris.
Ils habitent au 8 rue Saint-Simon dans le 7e arrondissement de Paris.

Gadel Herszbaum est arrêté et interné à Pithiviers en 1941, mais il parvient à s’évader le 10 août 1941.
Il rejoint sa femme Yvonne et ses fils et ils vont vivre cachés dans la cour d'un immeuble voisin où la concierge compréhensive les installe dans un box à voiture jusqu'en juillet 1942.

Ils échappent à la rafle du Vel d’Hiv’ en étant cachée à partir du 15 juillet 1942 chez Mathilde Gauthier, une voisine qui habite 7 rue Saint Simon à Paris.

Ils partent peu après rejoindre à Beaufay, dans la Sarthe des amis fourreurs de la rue du Bac, Gertrude et Henoch Belchatowski, accompagnée par la soeur de ce dernier, Chauva épouse Kreinig et sa fille. Ces derniers louaient une maison isolée, en pleine forêt, appartenant à Marie veuve Lemeunier, débitante et cafetière au bourg de Torcé-en-Vallée. Ils partent fin juillet pour la zone libre et laissent toute la maison aux Herszbaum (connus sous le nom de Robin).

Le 18 avril 1943, sur dénonciation, les Allemands arrêtent Gadel Herszbaum. Il est emmené à la prison du Mans. Yvonne et René viennent le voir le lendemain. Ce sera la dernière fois qu'ils le verront.
Transféré à Drancy, il sera déporté sans retour vers Auschwitz le 23/06/1943 par le convoi n° 55.

Yvonne et ses fils, René et Daniel s'installent au Chesnay à Torcé-en-Vallée et se croient épargnés, car ils sont français.
Mais tôt le matin du 26 janvier 1944, ils voient les Allemands approcher. Yvonne est arrêtée.

Les enfants s’enfuient sans éveiller les soupçons : « Lentement, nous sommes passés, mon frère et moi, devant la sentinelle, comme deux enfants qui partaient normalement à l’école. » Ils restent tapis dans un fossé toute la journée.
À la nuit tombée, ils parcourent 4 km à pieds et se rendent chez Léontine Bracchi*, qu’ils connaissaient. Informée de ce qui s'était passé, elle va les cacher de janvier à septembre 1944.
Se pensant surveillée, elle emmène René et Daniel chez Marie Girard au lieu-dit Les Goussières à Beaufay. Marguerite Froger, la soeur de Marie Girard, vient les chercher en carriole pour les emmener chez elle à la ferme Les Dreuries à Thorigné-sur-Dué.

Entre le 27 et le 29 janvier 1944 , Léontine Bracchi* va voir Yvonne, emmenée au camp d’Auvours, pour lui dire que les garçons sont en sécurité.
Le 10 février 1944, Yvonne Herszbaum est déportée sans retour de Drancy puis Auschwitz par le convoi n° 68.

En juin 1944, Léontine Bracchi* vient chercher les deux garçons pour les cacher chez elle jusqu’à l’arrivée de l’armée américaine dans la Sarthe.

En septembre 1944, les soldats américains prennent en charge les enfants et les regroupent avec une centaine d'autres enfants au château de Méhoncourt à proximité du Mans, appartenant à l’O.S.E.

En juin 1945, leur oncle, Georges Polowsky, le frère de leur mère, vient chercher Daniel pour l’emmener chez lui à Paris, 60 rue Mazarine.
René est malade et intransportable.
Son oncle Zlama Cherzbaum, le beau-frère de son père, viendra le chercher pour le ramener à Paris 142 rue de Rivoli.

Les deux enfants sont définitivement séparés, le conseil de famille en a décidé ainsi.
Daniel, le plus jeune, était un enfant "difficile" et au bout d'un an, il est placé à l'orphelinat Rothschild rue de Lamblardie dans le 12e arrondissement. Les enfants arrivent à se voir de temps en temps, mais l’orphelinat est ensuite transféré au Château de la Guette, à Villeneuve-Saint-Denis (77) et les enfants sont encore davantage séparés.

René reste dans la famille Cherzbaum. A 14 ans, il apprend le métier de tailleur et à l'âge de 17 ans et demi, apprenti tailleur, il récupère le petit studio que ses parents louaient 10 rue Saint-Simon.
Réformé, il se marie à 24 ans en 1959 et reprend des cours pour changer de métier.

Daniel émigre en Israël à l’âge de 19 ans.

Son mari, Antoine Félix Bracchi, décède le 15 août 1974 à Lacourt-Saint-Pierre (Tarn et Garonne).
Léontine Bracchi* décède le 11 avril 1977 au Mans (72) et est enterrée au cimetière de Beaufay.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Léontine Bracchi
Daniel Herszbaum (dit Daniel Bar Ilan)
René Herszbaum
Gadel Herszbaum
Yvonne Herszbaum

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Lucienne Clément de L'Épine (Juste parmi les Nations qui plaçait des enfants Juifs dans des familles de la Sarthe. )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2021