Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
115 annonces de recherche

39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 communes
95 départements et l'étranger
1226 lieux d'internement
736 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4244 Justes de France
916 résistants juifs
14104 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1293 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Mayenne

Région :
Pays de la Loire
Département :
Mayenne

Préfets :
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
(14/11/1941 - 1942) Préfet de la Mayenne. Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)

À lire, à voir…

Denis Peschanski Denis Peschanski
La France des camps : L'Internement, 1938-1946

ACHETER EN LIGNE

Anne  Grynberg Anne Grynberg
Les camps de la honte : Les internés Juifs des camps français

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Eric Malo
Les camps du Sud-Ouest de la France, 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
La Shoah en France

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
Adieu les enfants (1942-1944)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Camp de la Poterie
durant la Seconde Guerre mondiale (WWII)

Texte pour ecartement lateral Commune : 53170 La Cropte
- Mayenne

Période d'activité: 09/1939-09/1940
Capacité: 2000
Population internée: Antinazis

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Camp-de-la-Poterie
475 internés furent installés à la ferme de la Poterie, dans des bâtiments en dur
source photo : Coll. fam. Dubuc
crédit photo : D.R.
Camp-de-la-Poterie
Les camps
source photo : Coll. fam. Dubuc
crédit photo : D.R.
Camp-de-la-Poterie
Plan du camp de la Poterie réalisé par certains internés. On peut y lire sur un cartouche situé dans le coin inférieur droit : travaux d'arpentage : George Koppl, ingénieur, travaux graphiques : Franz Reisz, peintre artistique, en collaboration avec Harry Kriszhaber et Erich Schimmerl - 1940)
source photo : Coll. fam. Dubuc
crédit photo : D.R.
Histoire

Dès septembre 1939, 2 000 Allemands et Autrichiens, des hommes qui sont arrêtés en raison de leur nationalité, arrivent à Meslay. Ils arrivent de la région parisienne, après un passage par le Stade de Colombes, centre de rassemblement de Colombes.

Installées sur un terrain boueux au lieu-dit "Les Rochères", les tentes du Camp des Rochères ne résistèrent pas à la tempête à la mi-octobre. Selon le témoignage du lieutenant Dubuc, gardien du camp, "Pendant près d'un mois le terrain, piétiné par deux mille hommes, est devenu un cloaque infect. La boue, devenue ennemie numéro un du camp, envahit tout. De tous côtés, des sources surgissent. La paille des hommes devient une véritable litière. Des rats apparaissent. Les feuillées (les latrines) s'emplissent en quelques heures et menacent le camp. Laisser des hommes dans une telle situation est vraiment inhumain !"

Le 15 octobre 1939, débutèrent les travaux de l'aménagement du Camp de la Poterie à La Cropte, situé à 3 km de Meslay-du-Maine. On put alors y construire des baraques en dur, mais les conditions de vie y demeurèrent des plus précaires.

Le camp était placé sous le contrôle du Bataillon de Garde des Etrangers n° 4.

En septembre 1940 ces camps furent évacués juste avant l'arrivée des allemands.1

30/12/2021

[Compléter l'article]

5 Familles internées - Camp de la Poterie [Ajouter une famille]

Famille Koppl : 
George Koppl, ingénieur
Arrivée au lieu d'internement : 1940

Famille Kriszhaber : 
Harry Kriszhaber
Arrivée au lieu d'internement : 1940

Famille Reisz : 
Franz Reisz, peintre artistique
Arrivée au lieu d'internement : 1940

Famille Schimmerl : 
Erich Schimmerl
Arrivée au lieu d'internement : 1940

Famille Stein : 
Nationalité Autrichien
Franz Walter Stein est né le 31 décembre 1908 à Teplice-Sanov, en République tchèque. Interné à Dachau en 1933, il est libéré le 5 mars 1939. Jusqu’au début de la deuxième guerre mondiale, et pendant quelques mois, le jeune Franz Stein habite libre à Paris. Heureusement, il reçoit de l’aide du Matteotti Committee (représentant la Résistance Italienne) et du Réseau des Socialistes Autrichiens, réfugiés depuis plusieurs années dans la capitale. Le 1er septembre 1939, tous les étrangers du Troisième Reich qui se trouvent sur le territoire français doivent être internés sur ordre des autorités françaises. Franz Stein doit se présenter dans un stade de football, le Stade de Colombes. Le 16 septembre 1939 il est transféré au camp des Rochères à Meslay-du-Maine. En décembre 1939, à cause des conditions sanitaires catastrophiques qui règnent dans ce camp, il sera transféré au camp de La Poterie, dans un bâtiment agricole où il restera jusqu'à janvier 1940.
Provenance : Camp des Rochères
Arrivée au lieu d'internement : 16/12/1939
Destination : 1940 -

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )
7 Le camp de Prestataires Internés de Meslay-du-Maine (Histoire de Albert Mary Dubuc, dernier commandant du camp d'internement de prestataires étrangers de Meslay-du-Maine. )
8 juifs sarthois arrêtés déportés

Chronologie [Ajouter]

12/04/1939 - Décret du 12 avril 1939 sur la création des CTE (Compagnies de Travailleurs Étrangers).
27/09/1940 - Loi du 27 septembre 1940 sur la création des GTE (Groupements des Travailleurs Étrangers).
22/02/1941 - Décret du 22 février 1941 sur les sanctions à appliquer dans les GTE (Groupements des Travailleurs Étrangers).
02/11/1945 - Ordonnance du 2 novembre 1945 sur la dissolution des GTE (Groupements de Travailleurs Étrangers).


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.

Notes

- 1 - Emmanuel Blois - Courrier de la Mayenne, « Meslay-du-Maine : l’histoire du camp des anti-nazis dévoilée samedi ».

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2022