Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
760 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
705 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4174 Justes de France
920 résistants juifs
11487 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1269 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Loire-Atlantique

Région :
Pays de la Loire
Carte du département

Préfecture :
Nantes

Préfets :
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
(1942 - 1943) Préfet de Loire-Atlantique. Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)

À lire, à voir…

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Richard Sartène Richard Sartène
Une enfance entre guerre et paix

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Département de la Loire-Atlantique en 1939-1945


[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Departement de la Loire-Atlantique en 1939-1945
Hôtel de préfecture à Nantes
source photo : Commune de Nantes
crédit photo : D.R.
Departement de la Loire-Atlantique en 1939-1945
Châteaubriant, à l'intérieur de l'enceinte du château, la sous-préfecture
source photo : Tofil44
crédit photo : D.R.
Departement de la Loire-Atlantique en 1939-1945
La sous-préfecture de Saint-Nazaire
source photo : www.fdpi.eu
crédit photo : Corentin
Histoire
Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas le 10 mai 1940.
De nombreux réfugiés venant du nord et de l'est de la France sont accueillis dans les communes.

Le gouvernement désemparé se replie à Bordeaux dès le 11 juin. La France est envahie. C’est l’exode vers le sud. Le président du Conseil : Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement et obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice et se trouve coupée en deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.

Le 10 juillet 1940, l'Assemblée nationale à Vichy vote les pleins pouvoirs à Pétain. La République est abolie.

Dès le début juin 1940, la Loire-Atlantique est envahie par les troupes ennemies.

06/09/2009

[Compléter l'article]

Toutes les communes de la Loire-Atlantique

Les camps et les lieux d'internement de la Loire-Atlantique

139e-168e-177e-278e CTE du Vieux Doulon 44000 Nantes
181e CTE Saint-Nazaire 44600 Saint-Nazaire
185e CTE Savenay 44260 Savenay
Camp de Choisel 44110 Châteaubriant
Camp de Juigné-des-Moutiers 44670 Juigné-des-Moutiers
Carrière de la Sablière 44110 Châteaubriant
Centre Gorges 44190 Gorges
Centre Grand Gaumier 44190 Gétigné
Champ de tir du Bêle 44000 Nantes
Château de la Bouvardière 44800 Saint-Herblain
Dulag le Bertefois 44260 La Chapelle-Launay
Frontstalag 182 Nantes 44000 Nantes
Frontstalag 182 Savenay 44260 Savenay
Frontstalag 183A Châteaubriant 44110 Châteaubriant
Frontstalag 205 Donges 44480 Donges
Frontstalag 232 Savenay 44260 Savenay
La Forge Neuve à Moisdon-la-Rivière 44520 Moisdon-la-Rivière
Prison des Rochettes 44000 Nantes
Prison Lafayette 44000 Nantes

Les lieux de sauvetage de la Loire-Atlantique

École Sainte-Anne 44000 Nantes
Pensionnat du Sacré-Coeur 44000 Nantes

Les 21 Justes parmi les Nations de la Loire-Atlantique


5 Familles hébergées, cachées ou sauvées de la Loire-Atlantique[Compléter]

Conquereuil

06/1942 - 1951 Famille Szwarcsztejn - André Szwarcsztejn et son petit frère Richard, 5 ans, resteront cachés de l'été 1942 jusqu'à la fin de la guerre chez Euphrasie Lahue*, grâce à la complicité de Jeanne-Yvonne Riveret*, marchande de 4 sans, Raoul Guyot*, cheminot, et son épouse Alice*, tous résistants. Aidés du maire, Cyprien Gourbil, du curé de la Paroisse, Alphonse Levinais, du secrétaire de mairie et instituteur, Monsieur Lamballe et de l'ensemble des villageois, paysans, artisans, commerçants, les enfants seront sauvés.

Guenrouet

Famille GRINBERG du début de la guerre à 1941 - Mme Esther Grinberg et ses 4 enfants, puis un né à l'hôpital de Saint Nazaire, était réfugiée depuis le début de la guerre, placée par la Ville de Paris. Une autre famille était aussi réfugiée à GUENROUET. Au début, ils furent tous hébergés dans l'école (période de vacances scolaires). Mais ensuite? De retour à Paris, Mme Grinberg, son nouveau bébé, le fils Maurice et la fille Renée furent déportés par le convoi 77. Seule Renée est rentrée.

Nantes

1942 - 1944 Famille Stagzman - Suzanne, enfant juive, âgée de 13 ans, va être cachée par les Filles de la charité du Sacré-Coeur de Jésus au Pensionnat du Sacré-Coeur puis à l'École Sainte-Anne.

Rougé

Famille Grouchmann - Les Grouchmann (désolé pour l'ortographe, un doute), une famille russe juive d'Odessa, le père médecin, ont été sauvés par la famille Glotin, et Celina en particulier, qui l'employait en tant que jardinier, et par d'autres villageois, dont mon grand-père, Jean-Tilman Goossens. Ils s'en sont tous sortis. Devenus assez proches amis de ma famille, après la guerre.

Sainte-Reine-de-Bretagne

1943 - 1945 Famille LEROUX - Mon père ses parents frère et soeurs, sont arrivés à Sainte Reine après l'évacuation de Trignac, suite aux bonbardements de 1943.Ils habitaient une maison à la Lande.Mon père à rencontré son épouse de Missillac lors de cette période. Il se sont mariés à la libération de la poche. Mon père Emile LEROUX faisait partie de la résistance de Sainte Reine.


82 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Ancenis
15/07/1942 Famille Rewisorski - Sally, 40 ans, Polonais, né à Lodz le 13 avril 1902, habitait à Ancenis. Arrêté parce que Juif, il sera déporté sans retour le 20 juillet 1942 par le convoi n° 8, d'Angers vers Auschwitz (827 déportés, 14 survivants à la Libération).
Déportation : 20/07/1942 convoi no 8

Châteaubriant
15/07/1942 Famille Pach - Jean, 34 ans, Roumain, né le 15 juin 1908 à Bucarest, médecin à Châteaubriant. Arrêté parce que Juif, il sera déporté sans retour le 20 juillet 1942 par le convoi n° 8, d'Angers vers Auschwitz (827 déportés, 14 survivants à la Libération).
Déportation : 20/07/1942 convoi no 8


15/07/1942 Famille Rimer ou Riemmer - Fischel, 39 ans, Polonais né à Dynow le 17 novembre 1903. Arrêté à Châteaubriant parce que Juif, il sera déporté sans retour le 20 juillet 1942 par le convoi n° 8, d'Angers vers Auschwitz (827 déportés, 14 survivants à la Libération). Son épouse Bien Rimer sera déportée par le convoi n° 40.
Déportation : 20/07/1942 convoi no 8

Couëron
17/07/1942 Famille Sander - Maximilien, 44 ans, né à Mako (Roumanie) le 4 novembre 1897, habitait à Angers. Arrêté à Couëron, parce que Juif, il sera déporté sans retour le 20 juillet 1942 par le convoi n° 8, d'Angers vers Auschwitz (827 déportés, 14 survivants à la Libération).
Déportation : 20/07/1942 convoi no 8

Guenrouet
15/07/1942 Famille Ravitsky - Jacob, 54 ans, né à Bytyn (Russie) le 15 novembre 1888. Arrêté à Guenrouët, parce que Juif, il sera déporté sans retour le 20 juillet 1942 par le convoi n° 8, d'Angers vers Auschwitz (827 déportés, 14 survivants à la Libération).
Témoignage de Joseph Ruaud à propos de l'arrestation de Jacob :
La ferme de la Justice, en Guenrouët, fut achetée par Jacob Moïse Ravitsky. Étant juif, il se cachait sous le nom de Jacques Bossard, Bossard étant le nom de sa compagne. Je crois qu’il avait une usine de textile dans la région de Rouen. Le jour où les Allemands sont venus le chercher, ma sœur Titine et Paulette ont entendu des "au secours". C’était Madame Bossard, femme de Jacob Moïse Ravitsky, qui appelait au secours, car les Allemands voulaient l’amener à la place de son mari. Elle demanda donc à Titine et Paulette de dire à son mari qui se cachait au Bois de Bougard de se rendre. Elles allèrent donc au Bois de Bougard trouver M. Ravitsky, qui avisé de la situation mis pour la première fois une étoile jaune et dit cette phrase : "Adieu, mes demoiselles, vous ne me reverrez jamais !"
Déportation : 20/07/1942 convoi no 8
JO : Témoignage de Joseph Ruaud

>> Voir les 82 familles arrêtées dans le département <<

Chronologie [Ajouter]

15/07/1942 - Rafle du 15 au 20 juillet 1942 par la police allemande et les gardiens de la paix du commissariat central de Nantes. 98 Juifs seront raflés en Loire-Atlantique, 28 dans l'arrondissement de Nantes, 4 dans celui de Châteaubriant, 66 dans celui de Saint-Nazaire dont 51 Français (La Baule 21, Le Pouliguen 9, Pornichet 2, Guenrouët 1, Pornic 16, Sainte-Marie-sur-Mer 4, Tharon 9, Saint-Nazaire 3). La plupart seront déportés par le convoi n° 8 parti d'Angers vers Auschwitz le 20/07/1942. 827 déportés, 14 survivants.
09/10/1942 - Rafle du 9 octobre 1942, par la police allemande de sûreté : 13 arrestations à Nantes, 11 à Mauves, 5 à Gorges et 5 à Châteaubriant.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Ce contenu est signalé erroné à l'administrateur du site]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019