Soutenez le travail de l'AJPN Colloque mai 2018 : Papon, de la collaboration au procès
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
625 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
656 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4125 Justes de France
920 résistants juifs
10067 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1228 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Loire

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Haute-Loire

Préfecture :
Le Puy-en-Velay

Préfets :
Robert Bach
(1941 - 1943) Préfet de la Haute-Loire
Charles Chevreux
(1941 - 1941) Jacques Charles Adrien Chevreux, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1883-1951)
Paul Brun
(1942 - 1944) Paul Ferdinand Eugène Brun, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier) (1892-1965)
Henri Ingrand
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1908-2003)

À lire, à voir…

Pierre Bolle Pierre Bolle
Le Plateau Vivarais-Lignon : Accueil et résistance, 1939-1946

ACHETER EN LIGNE

Ida Grinspan Ida Grinspan
Bertrand Poirot-Delpech
J'ai pas pleuré

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Michel Fabréguet Michel Fabréguet
Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon (1938-1945)

ACHETER EN LIGNE

Francis Mazel Francis Mazel
La Haute-Loire sous l'occupation

 

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Arrestation dans le département de la Haute-Loire en 1939-1945



17 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Costaros
09/1943 Famille Sternberg - M. et Mme Sternberg, réfugiés à Costaros avec leur fils Ernest, se lient d'amitié avec Régis Brenas* et son épouse Mélanie* qui reçoivent fréquemment les Sternberg dans leur ferme. En septembre 1943, dénoncés M. et Mme Sternberg sont arrêtés à Costaros, tandis que Ernest, 10 ans, qui jouait dans un bosquet non loin de là sera sauf.

Fay-sur-Lignon
08/06/1943 Famille Nizard - Réfugié à Fay avec son épouse Bella et 8 de ses 9 enfants, Armand Nizard et son fils André ont été arrêtés le 8 juin 1943 par des supplétifs français de la Gestapo. Les autorités de Fay (gendarmerie, maire) n'ont rien voulu ou pu faire. Après un passage à la Prison Saint-Pierre et au Camp de Drancy, ils ont été déportés le 30/7/1943 à Auschwitz par le convoi 58, où ils ont été assassinés.
Déportation : 30/07/1943 convoi no 58
Date d'exécution : 05/08/1943
JO : Arrêté du 03/07/1995

Le Chambon-sur-Lignon
29/06/1943 Famille Balter - Jacques, né le 1er janvier 1914 à Paris, est réfugié à Marseille puis au Chambon-sur-Lignon. Il est raflé parce que juif, enfermé à la prison de Moulins, il est interné au camp de Compiègne puis déporté sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 57 du 18 juillet 1943.
Déportation : 18/07/1943 convoi no 57


29/06/1943 Famille Goldenberg - Léonidas est né en 1921. Il est raflé parce que juif, interné à la prison de Moulins et déporté sans retour de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 57 du 18 juillet 1943.
Déportation : 18/07/1943 convoi no 57


29/06/1943 Famille Kimmen - Robert


29/06/1943 Famille Le Haan - Alexandre


29/06/1943 Famille Loewenstein - Herman


29/06/1943 Famille Marx - Georges, né le 9 février 1924, est raflé parce que juif, interné à la prison de Moulins et déporté sans retour de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 57 du 18 juillet 1943.
Déportation : 18/07/1943 convoi no 57


29/06/1943 Famille Schoen - Jean-Marie, né le 20/07/1925 à Mulhouse, âgé de 17 ans, étudiant au Collège Cévenol et logé à la Maison des Roches, est arrêté le 29 juin 1943 avec Daniel Trocmé et 17 autres étudiants et déporté au camp de Buchenwald. Il sera survivant en 1945.


29/06/1943 Famille Simon - Klaus


29/06/1943 Famille Stern - Charles, né le 9 juin 1927 à Anvers (Belgique) est réfugié au Chambon-sur-Lignon. Il est raflé parce que juif, interné à la prison de Moulins et déporté sans retour de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 57 du 18 juillet 1943.
Déportation : 18/07/1943 convoi no 57


29/06/1943 Famille Weiss - Frantz


29/06/1943 Famille Wollstein - Hébert est raflé et déporté via la prison de Moulins et le camp de Compiègne vers Auschwitz où il sera assassiné.


29/06/1943 Famille Wouters - Camille

Le Puy-en-Velay
02/1943 Famille Eljasiewicz - Hezla, originaire de Lunéville, réfugié au Puy-en-Velay avec sa famille depuis juin 1940 est arrêté par la police française parce que juif. Du fait de ses états de service dans la Légion étrangère, il pourra être libéré du camp de Vénissieux grâce au préfet Bach et une attestation "arrangée".

Saint-Georges-d'Aurac
15/08/1942- Famille Brauner - Gerson Brauner est né le 11 octobre 1904; sa femme est née, Sternschuss, le 28 juin 1899. Ils sont originaires, tous deux, de Cracovie en Pologne. Ils ont 2 enfants nés à Anvers en Belgique, Rosi, le 25 août 1925 et Achille, le 30 mars 1929. C'est peu de temps après l'invasion de la Belgique par l'armée allemande, le 10 mai 1940 que la famille Brauner arrive en France et s'installe, le 17 mai, à Marmande, 28 rue du docteur Courret. Ils sont sans ressources et ne survivent que grace à de maigres allocations allouées aux réfugiés, allocations qu'on leur supprime en octobre 1941 après que Gerson soit envoyé au GTE 862 à Montestruc. Sa femme et ses enfants restés à Marmande, vivent, alors, dans la misère; tous 3, début 1942, sont assignés à résidence dans le petit village de Douzains mais Cyrel ne peut pas s'exécuter. Courant 1942, Gerson est muté au GTE 664 de Mauriac dans le Cantal puis à celui de St Georges d'Aurac en Haute Loire; il ne voit plus que très rarement sa femme et ses enfants. Mi-août 1942, lors des rafles dans les GTE, il est arrêté puis le 23, envoyé à Drancy; le 28 août 1942, il est déporté, sans retour, par le convoi 25 à Auschwitz-Birkenau; il avait 38 ans. Il n'a jamais su que le 26 août, sa femme et ses enfants ont été internés au camp de Casseneuil, transférés à Drancy, le 3 septembre puis déportés à Auchwitz-Birkenau, le 9 septembre par le convoi 30. On ignore ce que deviennent Cyrel et son fils, 13 ans, après l'arrivée du convoi. Rosi, 17 ans, n'est pas sélectionnée pour la chambre à gaz. Mais le 9 octobre 1942, la jeune fille décède à Birkenau. Les affaires de Cyrel sont vendues aux enchères le 31 janvier 1943, à Villeneuve sur Lot.
Déportation : 28/08/1942 convoi no 25 et 30
Source : Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne


1942 Famille Zucker - Jechiel, né le 17/04/1893 à Bobowa (Pologne), fils de Chaïm Ber et Malka née Kaufmann, diamantaire, il était marié à Tauba née Datner, et habitaient à Anvers (Belgique). Réfugiés en France, ils habitent à Ebreuil. Jechiel est arrêtés à Saint-Georges-d'Aurac parce que juif en 1942 et déporté sans retour de Drancy à Auschwtz le 28/08/1942.
Déportation : 28/08/1942 convoi no 25
JO : DAF-ED 2044118




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2017