Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
835 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1211 lieux d'internement
720 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4192 Justes de France
918 résistants juifs
12934 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1277 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Nord

Région :
Hauts-de-France
Département :
Nord

Préfets :
Fernand Carles
(1936 - 1944) Préfet régional
Henry Darrouy
(1941 - 1944) Préfet délégué
Jean Michel Adrien Cabouat
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République
Roger Édouard Verlomme
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République
Francis Louis Closon
(1944 - 1948) Commissaire régional de la République
Roger Verlomme
(1944 - 1946) Préfet
Marcel Lanquetin
(1946 - 1955) Préfet

À lire, à voir…

Grégory Célerse Grégory Célerse
Sauvons les enfants ! : Histoire du comité lillois de secours

ACHETER EN LIGNE

Étienne Dejonghe Étienne Dejonghe
Yves Le Maner
Le Nord-Pas-de-Calais dans la main allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Franck d'Almeida
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Monique Simenow

Texte pour ecartement lateral

Lille 59000
Nom de naissance: Simenow
Date de naissance: 27/01/1937 (Creil (60))

Nationalité : Française
Arrestations: 09/10/1942
Motif de la non déportation : Confiée à l'UGIF
Age de l'arrestation : 5
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Monique-Simenow
Henri Gotainer et ses cousines Sarah Warech et Monique et Danielle Simenow
source photo : Coll. Gotainer
crédit photo : D.R.
Monique-Simenow
Monique Simenow
source photo : Coll. Gotainer
crédit photo : D.R.
Histoire

Malka née Warech le 20/01/1914 à Lodz (Pologne) est la fille de Joseph et Brandla Warech, la soeur de Sura épouse Gotainer, de Ichok Warech, de Laja Warech et de Elka Warech. Son mari, Simon Warech est ingénieur et vit dans le Loiret. Malka est réfugiée à Vihiers avec sa famille et ses deux filles, Monique, née le 27/01/1937 à Creil (60) et Danielle née le 06/10/1938 à Lille (59).

Arrêtée parce que juive, Malka est arrêté à Vihiers le 15/07/1942 et sera déportée sans retour d'Angers à Auschwitz le 20/07/1942 par le convoi n° 8.

Henri Gotainer et ses cousines Sarah Warech et Monique et Danielle Simenow seront confiés à leur grand-mère Brandla Warech après l'arrestation de leurs parents.

Bradla Warech sera arrêté parce que juive le 09/10/1942 avec ses petits-enfants. Ils seront internés à Drancy. Brandla est déportée sans retour de Drancy à Auschwitz le 09/02/1943 par le convoi n° 46.

Les quatre jeunes enfants seront récupérés par leur tante Laja (Léa) et conduits à Denain où ils seront cachés jusqu'à la Libération chez Jacques (Ichok) Warech, le père de Sarah Warech revenu d'Allemagne où il avait été prisonnier de guerre.

24/10/2020

[Compléter l'article]

Remeber me

Danielle Simenow was born in Lille in the north of France on October 6, 1938. Her father was born in Pinsk, now in Belarus, in 1903, and her mother was born in Lodz, now in Poland, in 1914. Both of them immigrated to France: Danielle’s father in 1928, and her mother in 1925. They married in 1936.

Danielle’s father went to school in Pinsk, then in Germany and Gand, Belgium, before moving to France in 1928 after receiving a diploma of engineering given by the king of the Belgians. He found a job in St. Nazaire as an engineer, working in the engine room. He was sent to Nevers by his employer in 1941. There, he was arrested on July 13, 1942, by the French police. He had enough time to send a telegram to his wife. Danielle’s mother along with Danielle’s aunts, grandmother, cousins, and sister, Monique Simenow were living in Vihiers, near Angers in Maine-et-Loire. On July 15, they were all arrested. Danielle’s aunt, Léa Warech escaped by jumping out the window. The rest of the family was taken to the grand séminaire in Angers and then to Drancy. Danielle SimenowMonique SimenowSarah Warech, and Henri Gotainer were separated from the grown-ups.

A day before the next transport to Auschwitz, Henri Gotainer was diagnosed with diphtheria and sent to the Hôpital Claude Bernard in Paris. He recovered and survived the Holocaust. In the meantime, Danielle SimenowMonique Simenow, and Sarah Warech were sent to the Union Générale des Israélites de France (UGIF) home, Rue Lamarck, in the 18tharrondissement of Paris. They were on the list of children who could be deported at any time. In February 1943, they were all sent back to Drancy before going to another UGIF home on rue Guy Patin in the 10tharrondissement.

In February 1944, Léa Warech managed to get to this children’s home and take Danielle SimenowMonique Simenow, and Sarah Warech away with her. Lea took the three children to a house in Denain to stay with the half-brother of Danielle’s maternal grandfather. Léa Warech was later arrested in Paris and deported to Auschwitz. She survived Auschwitz and came back to France. Although she was very weak, she was able to send a telegram to the grandfather’s half-brother to let him know that she was coming back to take care of the children. She then took Danielle Simenow and Monique Simenow. By that point, Jacques Warech, had returned from Germany where he had been a prisoner of war.

In 1946, Léa Warech married Serge Gorfinkel, who was also a Holocaust survivor, and went to live at 120 rue Nollet in the 17tharrondissement. Léa wanted to go to Israel, but Jacques Warech told her that he would not let her take Danielle Simenow and Monique Simenow. Therefore, she decided to remain in France. Danielle went to boarding school in Valenciennes for four years and then to another school where she could come back home every day. Monique Simenow went to school and learned bookkeeping. After completing the first part of the baccalauréat, Danielle Simenow started to work in Léa and Serge’s lingerie shop in Denain. Later, she worked in another shop in Douai that also belonged to Léa and Serge.

In February 1964, Danielle Simenow married Raymond, the nephew of a POW who was friends with Jacques Warech. They had met at Sarah’s wedding in 1960. Danielle has two children: Claire, born in 1964, and David, born in 1967. In 1972, Danielle and her husband moved to Paris where they opened a bookstore in the 17tharrondissement. Raymond passed away on November 22, 2009. Nowadays, Danielle keeps herself very busy. She attends the Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE) meeting every week, plays bridge several times a week, and reads a lot. She said she loves learning and reading is one way of learning things. She is a real book lover because she not only loves reading books, but also their smell and the feel of the paper.

Danielle’s sister, Monique Simenow, married in 1961 and had two daughters: Martine, born in 1962, and Esther, born in 1967. Monique lived in Valenciennes. She passed away in August 1976. Danielle remembers her sister as someone who was very outgoing and liked to socialize. She also had a good sense of humor.

Danielle’s cousin, Sarah Warech, married in 1960 and had two sons. She lived in Chambéry. She passed away during the 1990s. Danielle Simenow remembers her as someone who liked manual work and was very talented.

24/10/2020
Lien : Danielle Simenow, Monique Simenow, and Sarah Warech

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Les persécutions des Juifs victimes de la Solution Finale à Berck sur Mer pendant la 2de Guerre mondiale , Mémoire ou thèse 60 pages, réalisation 2014
Auteur : Cyril Brossard - terminal
Étude réalisée à la suite d'un voyage d'études à Auschwitz-Birkenau et suite à une demande d'élèves de Terminales ES du lycée Jan Lavezzari. Etude qui sert aussi à la préparation au CNRD 2014-2015 dont le thème est la découverte des camps de concentration, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire nazi.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie , Mémoire ou thèse 148 pages, réalisation 2009
Auteurs : Frédéric Viey, Franck d'Almeyda - terminal
Cette Histoire des Juifs du Nord et de Picardie relate le quotidien des Juifs dans le Nord de la France à partir du Moyen-Âge jusqu'à nos jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Communautés Juives de ces régions ont payé un lourd tribu en perte humaine : la déportation et l'exécution après être passé par le Camp des Malines. Aujourd'hui dans toutes les Communautés un monument rappelle les sacrifices faits par le Peuple Juifs. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population juive de France est exsangue. Les survivants vont essayer de faire revivre leur patrimoine religieux et culturel.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 la Famille Angel (Histoire tragique d'une famille qui a tenté d'échapper à son destin en se sauvant de Lille, vers la Loire Atlantique )
2 François Molet (François Molet, né à Beaurevoir le 14 mars 1905 est fusillé le 7 avril 1942 au Mont-Valérien. )
3 "Lettre à Esther" et "Enfances volées" ("Lettre à Esther" : vidéo (20mn) réalisée dans le cadre d'un projet scolaire sur l'histoire de la famille Angel, réfugie à St-Michel-Chef-Chef, arrêtée en juillet 1942, déportée à Auschwitz
"Enfances volées" : vidéo (10mn) sur Rachel Angel et Victor Pérahia, arrêtés en juillet 1942 )
4 René Wallard (Page facebook du livre qui est en préparation sur son histoire.
Titre du livre "Dis leur de ne jamais pardonner". )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019