Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
746 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4169 Justes de France
920 résistants juifs
11415 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1267 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Loire-Atlantique

Région :
Pays de la Loire
Département :
Loire-Atlantique

Préfets :
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
(1942 - 1943) Préfet de Loire-Atlantique. Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)

À lire, à voir…

Richard Sartène Richard Sartène
Une enfance entre guerre et paix

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Édouard Luntz

dit Eddy
Texte pour ecartement lateral

La Baule-Ecoublac 44500 Loire-Atlantique
Nom de naissance: Édouard Serge Luntz
Date de naissance: 08/08/1931 (La Baule-Ecoublac)
Date de décès: 26/02/2009 (Paris)
Aidé ou sauvé par : - Marcel Plancoulaine - Marie-Jeanne Plancoulaine Profession: Réalisateur et scénariste
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

edouard-Luntz
Marcel Plancoulaine* et son épouse Marie-Jeanne* avec Édouard Luntz et leur fils Jean en 1943
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Histoire
Marcel Plancoulaine* et son épouse Marie-Jeanne* née Beugnon, quincaillers à Saint-Germain-du-Bois, vont sauver Édouard Luntz.
 
Édouard Luntz, né le 08/08/1931 à La Baule, habitait à Paris avec sa mère Olga Luntz et sa grand-mère Fanny Dreyfus
Olga Luntz était née à Saint-Pétersbourg en 1895.
 
Un soir, Édouard Luntz fut arrêté par deux policiers français, alors qu’il jouait dehors après l’heure du couvre-feu. Il portait l’étoile jaune et a été amené à la gestapo. Par chance, il sera libéré le lendemain matin car à cette époque, on n’arrêtait pas encore les enfants.
 
Lors de la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942, la concierge de l’immeuble avertit Olga Luntz de leur imminente arrestation. Ils parvinrent à s’enfuir en prenant les escaliers de service de l’immeuble. Ils se cachèrent pendant quelques jours chez une voisine dans l’immeuble.
Olga Luntz et sa mère restèrent sur Paris avec des faux papiers. Olga Luntz travailla chez un graveur durant toute la durée de la guerre.
 
Édouard Luntz fut envoyé à divers endroit par sa maitresse d’école Alice Bernard. Tout d’abord chez les parents de la maitresse d’école, puis dans un établissement dirigé par des Jésuites et enfin dans différentes familles. 
Puis il fut caché dans une ferme dans un petit village où il gardait les vaches. Un jour, plusieurs vaches s’enfuirent. Le fermier très en colère l’expulsa. Il le fit monter dans un car en direction de Saint-Germain-du-Bois. Alors qu’il descendait du bus, seul et effrayé, sans savoir où aller, il fut repéré par hasard par Marcel Plancoulaine* qui lui demanda où et chez qui il allait. 
Comprenant que le jeune garçon ne savait où aller, Marcel Plancoulaine* l’amena chez lui où il fut accueillit par Jean, fils de Marie-Jeanne* et Marcel Plancoulaine* comme un frère. 
 
Édouard Luntz y restera pendant deux ans, fréquente l’école en gardant son nom de famille et afin de ne pas éveiller les soupçons, il devint le premier de la classe dans les cours de catéchisme. 
Ils cachent aussi un couple de juifs alsaciens.
 
Marcel Plancoulaine*, adjoint du maire, connaissait les lois de l’époque et les dangers. 
Lors des descentes de la police française, Marcel Plancoulaine* cachait ses protégés dans les différents greniers des maisons à proximité de la sienne.
 
Après la guerre, ils restèrent en relation. 
 
Édouard Luntz deviendra réalisateur et scénariste, lauréat du Prix Jean-Vigo en 1960 pour son court métrage Enfants des courants d'air.
Il sera l'assistant de Nicholas Ray sur Amère victoire (1957) et de Jean Grémillon sur L'Étrange Madame X (1951).
 
Le   19 Février 2013, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Marie-Jeanne* et Marcel Plancoulaine*.

12/11/2017

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019