Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
691 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
696 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4148 Justes de France
920 résistants juifs
10995 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1250 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Bouches-du-Rhône

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Bouches-du-Rhône

Préfets :
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
Max Bonafous
(1941 - 1942) Préfet des Bouches-du-Rhône (1900-1975)
Adelin Rivalland
(1942 - 1943) Adelin Pascal Jean Joseph Rivalland (1893-1965)
Antoine Lemoine
(1943 - 1944) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet des Bouches-du-Rhône
Jacques Bussière
(1944 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet des Bouches-du-Rhône. Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
Émile Malican
(1944 - 1944) Émile Gabriel Louis Marie Malican, Préfet des Bouches-du-Rhône
(Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Gabriel Bénichou Gabriel Bénichou
L'adolescence d'un Juif d'Algérie

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Vichy en Provence

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Midi rouge, ombres et lumières

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Résistance et Occupation (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Renée Dray-Bensoussan Renée Dray-Bensoussan
Catherine Marand-Fouquet
Hélène Échinard
Éliane Richard
Dictionnaire des Marseillaises

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Henri Manen Henri Manen
Au fond de l'abîme

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Maurice Loebenberg

dit Maurice Cachoud
Texte pour ecartement lateral

Marseille 13000 Bouches-du-Rhône
Date de naissance: 30/06/1916 (Zurich (Suisse))
Date de décès: 1944 (Paris)
Nationalité : Français
Arrestations: 18/07/1944
Réseau de sauvetage : Belbéoch Roger
Qualité: Résistant juif OJC
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Maurice-Loebenberg
Maurice Loebenberg
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Histoire

Résistant juif

Période de Résistance
De 1941 au 18 juillet 1944 (Marseille, Nice, Paris)

Réseau
Organisation Juive de Combat (OJC)

Responsabilités
Service des faux papiers du Mouvement de libération nationale (MLN) et de l'Organisation Juive de Combat (OJC)

Dès le lendemain de la défaite en 1940, Maurice Loebenberg (Cachoud) fait acte de Résistance. Il stocke des armes à Marseille.

En 1941, il est chargé de la réception et de la diffusion du journal Combat pour le Sud-Est de la France. Ce journal appelant à la rébellion est édité par le groupe Combat du Mouvement de libération nationale (MLN). Maurice Loebenberg (Cachoud) se met à faire des faux papiers d'une manière très organisée : il prend contact avec un imprimeur pour obtenir des milliers de bulletins de naissance, des livrets de famille, des certificats de baptême. Il surveille les changements éventuels des papiers officiels français et allemands pour que les documents qu'il crée soient exacts et crédibles. Avec son groupe, il fait une razzia dans la région de tous les timbres de quittance pour les faux papiers.

Maurice Loebenberg (Cachoud) prend contact avec l'Organisation Juive de Combat (OJC) en 1943 et met en place un service de renseignement contre la délation. Il fait exécuter des Russes blancs qui dénoncent des Juifs. Le nombre de dénonciations diminue très rapidement.

En mai 1944, Maurice Loebenberg (Cachoud) est muté à Paris par le Mouvement de libération nationale (MLN) pour centraliser le service des faux papiers dans cette région. Les responsables de l'Organisation Juive de Combat (OJC) à Paris viennent de prendre contact avec un soi-disant envoyé de l'Intelligence Service (Charles Porel) qui se révèlera être un agent double de la Gestapo française (Karl Rehbein).
Ils ont rendez-vous le 18 juillet 1944 dans un appartement rue Erlanger. Henry Pohorylès a parlé de ce rendez-vous à Maurice Loebenberg (Cachoud) qui veut y assister. C'est ainsi qu'il est pris dans la souricière alors qu'il est porteur de faux documents de toutes sortes. Torturé pendant trente-six heures par la Gestapo française dirigée par Berger, il maintient qu'il n'est qu'un agent de liaison qui ignore tout et meurt du traitement de ses tortionnaires.

On retrouvera son corps dans un buisson du Bois de Verrières aux environs de Paris. Il est enterré au cimetière Montparnasse le 10 avril 1945 avec les honneurs militaires.

Numéro de son dossier déposé au Mémorial de la Résistance juive de France à Yad Vashem Jérusalem : 11.

Croix de la Libération à titre posthume

04/09/2010
Auteur : Frida Wattenberg Lien : Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

[Compléter l'article]

Liquidation des délateurs

Un commando dirigé par Henry Pohorylès, constitué notamment de son frère, Isidore-Zizi Pohorylès, de Jean-Antoine Léone, de Rachel Grunstein (Alice Vannier), de Annette Zyman, de Maurice Loebenberg et de Robert l'Arménien1 traque et exécute des Russes blancs qui dénoncent des Juifs et des résistants pour des primes. Parmi les Russes blancs tués se trouvent Majaroff et Karakaïeff. Le nombre de dénonciations diminue alors très rapidement.

06/02/2011

[Compléter l'article]

Resistance AKA: Maurice Cachoud

Maurice Loebenberg became part of the Resistance in the summer of 1940 and hid weapons in Marseilles.

In 1941, he was responsible for the South-eastern French distribution of the underground newspaper « Combat », put out by the National Liberation Movement (MLN) resistance network.

In 1943, Maurice Loebenberg organized a particularly large fake paper channel (this would continue until the Liberation). He contacted a printer and obtained thousands of birth certificates, family records, and blank baptism certificates. The MLN used these blank forms to make true « fake papers » for their own members, but also for members of other Resistance networks.
In May 1944, Maurice Loebenberg was sent to Paris by the MLN. He met Freddy Menahem and Sam Kugel who would give him false papers for MLN resistance members in the Paris area.In November-December 1943, after the German army had invaded Nice and its area, Maurice Loebenberg contacted the Jewish Organization of Combat (OJC) and organized an intelligence service against informers. He had White Russians who had denounced Jews executed, which created a sharp drop in denouncement.

On July 18th, 1944, Maurice Loebenberg took part in a meeting with OJC members in Paris. Along with a member of the French Gestapo who was pretending to be an English agent. Maurice Loebenberg was arrested with his OJC comrades.

Maurice Loebenberg had many fake papers on him when he was arrested. He was tortured by the French Gestapo but said nothing, and died under torture.

Maurice Loebenberg’s body was found in a hedge in the Bois de Verrières near Paris.

Maurice Loebenberg, , was buried at the Montparnasse cemetery on April 10, 1945, with military honors.

09/03/2012

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Débarquement en Provence et Libération du midi de la France (Le débarquement en Provence et la libération des villes de Toulon, Saint-Tropez, Aix en Provence et Marseille en août 1944. Film composé d'images : du débarquement anglo-américain et français en Provence les 14 et 15 août 1944… )
2 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
3 Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 (Robert Mencherini. « Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 : un jeu d’ombres entre survie et engagement ». [actes du colloque] Déplacements, dérangements, bouleversement : Artistes et intellectuels déplacés en zone sud (1940-1944), Bibliothèque de l'Alcazar, Marseille, 3-4 juin 2005 organisé par l'Université de Provence, l'Université de Sheffield, la bibliothèque de l'Alcazar (Marseille). Textes réunis par Pascal Mercier et Claude Pérez. )
4 Le pasteur Henri Manen : au Camp des Milles, "un Juste parmi les Nations" (Spécialisées dans la publication des écrits du monde protestant, les éditions Ampelos d'Eric Peyrard ont publié en juillet 2013 un petit livre de première importance (60 pages, format 15 x 23 cm) "Au fond de l'abîme / Journal du Camp des Milles". Cet ouvrage rassemble des écrits du pasteur Henri Manen* qui eut à coeur de relater plusieurs des événements survenus pendant l'été 1942 qui fut dans l'ancienne tuilerie la saison la plus tragique. De précieux compléments accompagnent les écrits du pasteur : une préface très éclairante de l'historien du protestantisme et de la mémoire Philippe Joutard ainsi qu'une postface d'Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles. )
5 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Notes

- 1 - Jean-William Dereymez, Le refuge et le piège: les juifs dans les Alpes, 1938-1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018