Soutenez le travail de l'AJPN
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages  
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période nazie dans les communes de France
23 annonces de recherche
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de commune
95 départements et l'étranger
1228 lieux d'internement
744 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4342 Justes de France
914 résistants juifs
15831 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e Guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque : 1344 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Seine-Maritime

Région :
Normandie
Département :
Seine-Maritime

Préfets :
Roger Verlomme
(1938 - 1940) Préfet de la Seine-Inférieure
René Bouffet
(1940 - 08/1942) Préfet de la Seine-Inférieure et à partir de 1941 Préfet régional de la région de Rouen (Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Inférieure (= Seine-Maritime). Arrêté et révoqué par la Résistance le 19 août 1944 (1896-1945)
José Bourgeois
(1941 - 1942) Préfet délégué de la Seine-Inférieure
André Parmentier
(1942 - 19/08/1944) André Auguste Parmentier, Préfet régional de la région de Rouen (Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Inférieure (= Seine-Maritime). Arrêté et révoqué par la Résistance, il est relevé de sa condamnation pour faits de Résistance (1896-1991)
Directeur de cabinet : Jean Spach

André Pujes
(1942 - 1944) Préfet délégué de la Seine-Inférieure
Louis Dramard
(1944 - 1944) Louis Marie Charles Dramard, Préfet régional de la région de Rouen (Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Inférieure (= Seine-Maritime)
Paul Haag
(1944 - 1944) Préfet de la Seine-Inférieure
Pierre Guerin
(1944 ) Préfet délégué de la Seine-Inférieure
Henri Bourdeau de Fontenay
(29/08/1944 - 31/03/1946) Commissaire régional de la République de la région de Rouen (Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Inférieure (= Seine-Maritime) (1900-1969)

À lire, à voir…

M. Dandel M. Dandel
G. Duboc
A. Kitts
E. Lapersonne
Les Victimes Civiles en Haute Normandie

ACHETER EN LIGNE

Yves Lecouturier Yves Lecouturier
Shoah en Normandie - 1940-1944

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Germaine Héloin

Texte pour ecartement lateral

Rouen 76000 Seine-Maritime
Nom de naissance: Katzka
Nom d'épouse: Héloin
Date de naissance: 13/05/1907 (Paris 18e)
Date de décès: 25/03/1994 (Rouen (76))
Arrestations: 16/01/1943
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Germaine-Heloin
Germaine Héloin entre Lucien* et Marthe Viot* en 1949 à l'occasion de la communion solennelle de Gilbert
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.

Histoire

Lucien* et Marthe Viot*, épiciers, tiennent dans le Calvados un café souvent fréquenté par des soldats allemands à Ouilly-le-Tesson (14), habitent avec leurs deux enfants.
Ils vont sauver Anne Héloin.

Anne Héloin est née à Rouen en 1938. Elle est la fille d’Henri Héloin et Germaine née Katzka. Sa grand-mère maternelle, d’origine turque, née à Constantinople émigra à l’âge de 19 ans en France et travaillait comme couturière. Son grand-père d’origine russe était tailleur. 
Ils vécurent quelque temps à Paris puis vinrent s’installer à Rouen.

Mobilisés en 1939, Henri Héloin et Lucien Viot* se lient d'amitié.

Dans la nuit du 15 au 16 janvier 1943, Germaine Héloin est arrêtée à son domicile par des policiers français accompagnés d’un officier allemand. Le cousin germain d’Anne est présent. Les policiers annoncent qu’ils vont revenir. Henri Héloin profite de ces quelques heures de répit pour se sauver avec les enfants. 
Anne se souvient qu’ils se sont cachés en divers endroits chez des voisins pendants quelques jours. Henri Héloin fait alors appel à son ami Lucien Viot*.

Ce dernier répond aussitôt et vient chercher lui-même la petite Anne en voiture. Lucien et Marthe Viot* vont veiller sur Anne Héloin pendant toute la période de l’occupation allemande, traitant la fillette comme leur propre fille en dépit des risques encourus. 
Anne Héloin va à l’école avec les fils de la famille Viot, Gilbert âgé de cinq ans et Michel âgé de dix ans.

Le 29 mars 1943, Henri Héloin demande la libération de sa femme Germaine née Katzka, arrêtée à Rouen et internée au camp de Beaune-la-Rolande. Née juive, elle est convertie au catholicisme en 1937. (CDJC-CII-89)

Le 29 septembre 2013 l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Lucien* et Marthe Viot*.

11/03/2023

asso 15335

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 La shoah en Normandie (Des extraits du livre de Yves Lecouturier sur Google livres )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
 * Juste parmi les Nations
 

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008-2024