Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
771 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11803 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Marne

Région :
Grand-Est
Département :
Haute-Marne

Préfets :
Philibert Taillandier
(02/11/1940 - 15/04/1941)
Robert Cousin
(06/12/1941 - 16/08/1943)
Robert Courarie-Delage
(16/08/1943 - 19/09/1944)
Louis Regnier
(19/09/1944 - 01/12/1947)
Fernand Bidaux
(01/08/1938 - 02/11/1940) Préfet de la Haute-Marne
René Bousquet
(28/08/1941 - 1942) Préfet régional de la région de Châlons-sur-Marne (Marne, Haute-Marne et Aube) (1909-1993)
Jacques Bussières
(21/06/1941 - 06/12/1941) Préfet de Haute-Marne. Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
Louis de Peretti
(18/05/1942 - 1944) Louis Alexandre Valère de Peretti della Rocca, Préfet régional de la région de Châlons-sur-Marne (Marne, Haute-Marne et Aube)
Marcel Grégoire
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Châlons-sur-Marne (Marne, Haute-Marne et Aube)(1884-1969)
Guy de Feral
(15/04/1941 - 21/06/1941) Guy Marc Gilbert Perier de Feral, Baron de Schwart, Préfet de la Haute-Marne (non installé)

À lire, à voir…

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Cédric Gruat Cédric Gruat
Les langues du général

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Lionel Fontaine Lionel Fontaine
André Grossetête
Marie-Claude Simonnet
Résistance, répression, libération en Haute-Marne

ACHETER EN LIGNE

 Club mémoires 52 Club mémoires 52
Déportés et Internés de Haute Marne

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Charles de Gaulle

Texte pour ecartement lateral

Colombey-les-Deux-Églises 52330 Haute-Marne
Date de naissance: 22/11/1890 (Lille)
Date de décès: 09/11/1970 (Colombey-les-Deux-Églises)
Nationalité : Français
Profession: Militaire, homme d’État français
Qualité: Résistant
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Charles-de-Gaulle
Statut du général de Gaulle, avenue des Champs Elysées, Paris
source photo : Bernard Lhoumeau
crédit photo : BL
Charles-de-Gaulle
L'hôtel du quartier général, 29 rue Vital-Carles, à Bordeaux
source photo : Bernard Lhoumeau
crédit photo : Bernard Lhoumeau
Charles-de-Gaulle
Appel du 18 juin 1940
source photo : Affiche
crédit photo : D.R.
Charles-de-Gaulle
29, rue Vital-Carles, à Bordeaux. L'hôtel du quartier général
source photo : Bernard Lhoumeau
crédit photo : Bernard Lhoumeau
Charles-de-Gaulle
Le 19 juin, Le Petit Provençal reproduit, en première page, l'appel lancé la veille par le général de Gaulle (orthographié "de Gaule")
source photo : Arch. Le Petit Provençal
crédit photo : D.R.
Charles-de-Gaulle
"L'Appel du 18 juin". Le 18 juin 1940, à la BBC, le général de Gaulle affirme aux Français que, s'ils ont perdu une bataille, ils n'ont pas perdu la guerre, et adjure tous ceux qui refusent la défaite de rejoindre la France libre à Londres.
source photo : Archives
crédit photo : D.R.
Histoire
Charles de Gaulle, né le 22 novembre 1890 à Lille (Nord) et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne), est un général et homme d'État français.

Depuis son exil de Londres, il est le chef de la Résistance à l'occupation allemande et italienne de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, puis le fondateur de la Ve République en 1958, dont il est le premier président, de 1959 à 1969.

17/06/2009

[Compléter l'article]

L'Appel du 18 juin 1940

Le 18 juin 1940, le lendemain de la demande d’armistice formulée par le Maréchal Pétain suite à l’invasion allemande, le Général de Gaulle exprime son refus catégorique de la défaite. Pour lui, la France n’a en aucun cas perdu la guerre mais n’a subi qu’une défaite. Il prononce alors son célèbre discours à la BBC, la radio de Londres. L’Appel du 18 Juin marque le début de la grande aventure de la Résistance Française. Il est un des grands textes de l’Histoire de France.

Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l’ennemi.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense industrie des Etats-Unis.

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n’empêchent pas qu’il y a, dans l’univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.

Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres.

17/06/2009

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Le site de la Fondation Charles de Gaulle (La Fondation Charles de Gaulle a pour but de faire connaître, en France et à l’étranger, l'action et l'œuvre du général de Gaulle, patrimoine commun de tous les Français. )
2 Journal de guerre de Charles Altorffer
3 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
4 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
5 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
6 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
7 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019