Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
727 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4154 Justes de France
920 résistants juifs
11365 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Yonne

Région :
Bourgogne-Franche-Comté
Département :
Yonne

Préfets :
Paul Gibaud
(1944 - 1946)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
(07/1943 - 30/12/1943) Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant (1903-1971).
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
Jean Bouhey
(Mars 1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté : Agents secrets et services spéciaux dans la résistance

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Les Maquis de Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Claude Delasselle Claude Delasselle
Joël Drogland
Frédéric Gand
Thierry Roblin
Jean Rolley
Un département dans la guerre 1939-1945 : Occupation, Collaboration et Résistance dans l'Yonne

ACHETER EN LIGNE

Robert Dutriez Robert Dutriez
La Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Volume 1, A la frontière franco-suisse, des hommes et des femmes en résistance

ACHETER EN LIGNE

Simon Igel Simon Igel
Matricule 157 085 , Témoignage d'un adolescent rescapé

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté Agents secrets & services spéciaux dans la résistance Tome 2 Jura & Doubs

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Bernard Ferrand

Texte pour ecartement lateral

Avallon 89200 Yonne
Date de naissance: 20/01/1900 - 02/09/1944 (Vassy-les- Avallon ( Yonne))
Arrestations: 22/09/1943
Date et lieu de la déportation : 01/09/1944
Nom du camp : Camp du Struthof
Décès en camp : 02/09/1944
Profession: Abbé
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Histoire

Résistant

Bernard Ferrand est né le 20 janvier 1900 à Vassy-les-Avallon ( Yonne).
Après des études au séminaire de Sens, il est ordonné prêtre le 29 juin 1923, et nommé à Joigny (Saint-Jacques), le 7 septembre de la même année. En 1925, il crée la colonie de vacances des Florimontains à Tamié (Savoie) où il utilise des méthodes inspirées du scoutisme et de l’idéal monastique.
Il est nommé vicaire de la cathédrale d’Auxerre le 22 septembre 1927, puis aumônier de l’école Jeanned’Arc d’Avallon le 27 juillet 1929.
Souffrant d’une maladie des yeux et presque aveugle, il n’est pas mobilisé.
Traumatisé par la défaite et l’occupation, il s’engage dans la Résistance fin 1941 sous le pseudonyme de Pintade. Mettant de côté ses convictions personnelles plutôt monarchistes, il n’hésite pas à s’entendre avec ses adversaires de la veille (S.F.I.O, instituteurs laïques) pour lutter contre l’occupant.
Au début de 1942, avec des cadres de la colonie des Florimontains et quelques membres de la société sportive La Jeune Garde d’Avallon, il forme un groupe qui sera rattaché au réseau Alliance. Il est en liaison avec Londres par le poste émetteur-récepteur d’Autun et communique aux Anglais des renseignements militaires. Avec son adjoint François Robb, la femme de ce dernier, Robert Montchanin, Paul Létang et quelques autres, il recueille des pilotes anglais et américains dont certains sont hébergés au monastère bénédictin de La-Pierrequi-Vire prés de Saint-Léger-Vauban et organise
leur évacuation. Il aurait arrêté également le projet anglais de bombardement du barrage du Crescent qui aurait constitué un désastre pour les populations locales.
Le 22 septembre 1943, le réseau Alliance ayant été trahi, l’abbé Ferrand est arrêté alors qu’il étudiait avec quelques membres de son groupe l’installation d’un poste émetteur à Avallon. Il est interné à Fresnes puis transféré au camp de Schirmeck en Alsace. Le 1er septembre 1944, avec d’autres membres du réseau, il est évacué vers le camp du Struthof (Alsace) et exécuté le 2 septembre 1944.
Le 20 août 1943, un mois presque jour pour jour avant son arrestation, l’abbé Ferrand écrivait: "Si je tombe, qu’on sache que c’est en première ligne, pour le salut de tous et pour l’honneur de l’Histoire dont le poids de honte m’a toujours obsédé." 1.

26/07/2010
Auteur : Jean-Claude Pers Lien : Yonne mémoire, n° 5, novembre 2000

[Compléter l'article]

Hommage à l'abbé Ferrand

Une place porte son nom dans sa commune natale, une rue à Avallon et de nombreuses plaques dans le département rappellent son engagement au service de la France. Chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume, il fait partie des 195 écrivains combattants morts pour la France dont le nom est gravé au Panthéon de Paris.

26/07/2010

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 ARORY (L'Association pour la Recherche sur l’Occupation et la Résistance dans l’Yonne est née en 1988 à l’initiative d’anciens résistants et déportés de l’Yonne, mène un travail de recherche historique sur la période de la Seconde Guerre mondiale. L'ARORY diffuse deux fois par an son bulletin, l'Yonne-Mémoire 40-44. L'ARORY mène aussi d'autres activités comme l'aide apportée aux enseignants et élèves qui participent au concours national de la Résistance et de la Déportation ainsi qu'aux étudiants dont les travaux portent sur des personnalités et des organisations résistantes. Enfin l'ARORY anime et participe à des conférences et à des expositions. )
2 Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. (Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. Auteur : Julie Philippe (julia.philippe@laposte.net) Éditeur : Mémoire de master en histoire contemporaine Date de publication : 19-09-2007 )

Notes

- 1 - Cité par Camille Sautet dans Images du Père Ferrand, (Ed. des Florimontains).

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019