Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
737 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
11388 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


Serge Ejnès



 
Reims 51100 - Marne
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]
Serge-Ejnès
Serge Ejnès à Reims en 1996
source photo : Arch.
crédit photo : D.R.
Histoire

Eliezer Ejnès et Haya Léa, née Edelsztein, s'étaient établis à Reims avant la guerre et vivaient avec leurs trois fils nés à Lublin (Pologne), Henri, né en 1921, Maurice, né en 1923, et Serge, né en 1924.

En 1941, la situation des Juifs dans la France occupée devint de plus en plus difficile et les arrestations se multiplièrent.

En 1941, Daniel Bachet* avait 16 ans, son ami Serge Ejnès, 17 ans. Daniel * était protestant, Serge était juif. Ils s’étaient connus à l’école pratique de commerce et étaient tous deux apprentis auprès d'André Laurent*, contremaître dans une usine textile de Reims.

Au début de l'année 1942, M. et Mme Ejnès apprirent qu'ils étaient sur la liste des Juifs à arrêter et quittèrent leur appartement. Leurs trois fils se réfugièrent chez André* et Lucienne Laurent* qui avaient proposé leur aide.

Au bout de deux mois, Henri et Maurice quittèrent Reims et Serge vécut encore un an et demi chez par André* et Lucienne Laurent* avant de s'enfuir à son tour.

Serge quitte Reims à son tour avec une carte d'identité sans tampon juif fournie par le secrétaire de police Bouvy, mais portant sa vraie identité.

Il se réfugie à Montluçon puis à Lyon, où en 1943 il se sent menacé d’arrestation. Son frère Maurice Ejnès entré dans la résistance était alors recherché.

Dans un courrier codé Serge fit comprendre à son ami Daniel * qu’il avait besoin d’aide. Daniel * lui fit parvenir sa propre carte d’identité cachée dans un petit colis de pommes de terre envoyé par la poste. Au commissariat de Reims, Daniel * déclara la perte de sa carte et s’en fit délivrer une nouvelle. C’est ainsi qu’il y eut alors deux Daniel Bachet*, le vrai à Reims, le faux à Lyon.

« J’ai l’impression de ne pas avoir fait grand-chose. Je lui ai envoyé ma carte d’identité. Il a changé la photo. J’ai dit au commissaire que j’avais perdu mes papiers et il m’en a fait d’autres ».

Dans Reims meurtrie, Serge Ejnès est revenu, après guerre, avec ses parents et ses 2 frères Henri et Maurice, résistants, grâce à Daniel Bachet*, André* et Lucienne Laurent*, la famille Batteux et d'autres Justes qui, au cours de leur fuite d'une ville a l'autre, les ont aidé à échapper a l'ennemi nazi.

Après la guerre, Henri et Serge créent Joliform/Jerf, entreprise de textile qui emploira près de 500 personnes à Reims, Epernay et Château-Porcien.

Serge Ejnès a écrit l'histoire de la communauté juive de Reims, Histoire des Juifs de Reims pendant la Seconde guerre mondiale, avec les témoignages de plusieurs déportés.

Il a épousé Hélène Lerner. Ils auront des enfants, Michèle, Daniel et Nicole, des petits-enfants et des arrières petits-enfants.

La famille émigrera en Israël en 1986.

01/01/2014

[Compléter l'article]
Serge Ejnès s'est éteint le 1er novembre 2008 à Tel-Aviv, jour de son 84e anniversaire.

26/10/2009

[Compléter l'article]

 


Titre

Histoire des juifs de Reims pendant la Seconde Guerre mondiale

Histoire des juifs de Reims pendant la Seconde Guerre mondiale

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Serge Ejnès  
Édition   Imprimerie Graphisme Labori  
Année   1995  
Genre   Histoire  
Description   Préface de Serge Klarsfeld
Serge Ejnès qui connait très bien la communauté juive de Reims a recueilli de nombreux témoignages.

Acheter Histoire des Juifs de Reims pendant la Seconde guerre mondiale : Témoignages, documents, déportés
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019