Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
772 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11803 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


Monique Novodorsqui Deniau



 
Montargis 45200 - Loiret
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]
Histoire
Les Novodorsqui (Nowodworski) habitent à Montargis, 44, rue du Général Leclerc.  Ils sont commerçants. Ils ont 4 filles âgées de 6 mois, 7 ans, 10 ans et 13 ans.

Gloda, 38 ans, née Kalina à Varsovie (Pologne) le 19 mars 1904, est arrêtée le 14 juillet 1942 à Montargis parce que Juive, elle est déportée sans retour à Auschwitz de la gare de Pithiviers le 17 juillet 1942, par le convoi n° 6, avec sa belle-sœur Fajda Nowodworski, et sa nièce Rebecca, 13 ans, née le 13 septembre 1928 à Luxembourg.

Ses filles, Raymonde, 13 ans, Suzanne, 10 ans, Flore, 7 ans sont arrêtées à l'école à Montargis, le 9 octobre 1942, conduites à la Feldgendarmerie puis à la prison de Montargis puis les petites filles sont conduites assises sur des caisses de limonade au camp de Beaune-La-Rolande.

"Il n'y a plus grand monde dans le camp, des enfants seuls, des hommes et des femmes dont le conjoint était non-juif", raconte Raymonde.

Monique, qui a 6 mois, échappe à l'arrestation car la nourrice avait réussi à persuader le gendarme qui était venue l'arrêter que Monique était un bébé qui faisait pipi partout...

Les enfants internés furent conduits dans les centres de l'UGIF d'où ils seront quasiment tous déportés et exterminés... pas nos petites sœurs...
Grâce à leur aînée, elles réussiront à s'évader des centres de L'UGIF.

28/10/2009

[Compléter l'article]

 


Titre

Pithiviers-Auschwitz 17 juillet 1942, 6h15

Pithiviers-Auschwitz 17 juillet 1942, 6h15

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Monique Novodorsqui Deniau  
Édition   Cercil  
Année   2006  
Genre   histoire  
Description   « Mais à présent, tout le monde, femmes, hommes, vieillards parfois, quelques malades et enfants (fillettes de 13 ans) hop ! embarqués … et moi avec. Je ne sais pas où j’irai. Dans l’Est en tout cas. ça fera mes grandes vacances. Je vais voir du pays. »
C’est du camp de Pithiviers, où il est interné, que Gérald Souweine, 15 ans, envoie cette lettre à sa famille. Dernière lettre. Le lendemain, 17 juillet 1942, Gérald et 927 autres Juifs sont déportés.
Ce convoi vers Auschwitz est le sixième de ceux qui sont partis de France entre le printemps 1942 et l’été 1944.
Aujourd’hui, dans ce livre, les témoins disent les arrestations et les rafles, l’internement dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande, enfin la déportation vers Auschwitz. Une mère, un père, un grand-père. Un frère ou une sœur, restés jeunes à jamais. Un parent qu’ils n’ont pas connu mais veulent préserver de l‘oubli.
Ils racontent aussi leur propre vie d’enfants juifs avant la guerre, dans cette France qu’aimaient leurs parents, étrangers pour la plupart. Puis comment eux-mêmes ont traversé les années de la persécution. Orphelins pour beaucoup, mais ne le sachant pas encore.
Pour plusieurs jeunes qui furent déportés par ce convoi 6, il n’y a plus personne qui puisse témoigner. Et seules des archives retrouvées, exhumées, ont permis de retracer ici leurs vies si brèves.
À chaque page de ce livre, des documents accompagnent ces témoignages et ces vies retracées. Des lettres, des photographies familiales, des objets qui ont la force du souvenir. Et aussi, dans leur sécheresse administrative, des fiches, des listes, des instructions, qui donnent à voir – de la manière la plus précise et la plus tangible – ce que fut la collaboration française à l’exclusion, à l’arrestation et à la déportation des Juifs de France.
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019