Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
81 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36587 communes
95 départements et l'étranger
1213 lieux d'internement
725 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4202 Justes de France
916 résistants juifs
13691 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1282 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Savoie

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Haute-Savoie

Préfets :
Alexandre Angeli
(1940 - 1944) Alexandre Benoît Joseph Angeli, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1893-1962)
Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Édouard Dauliac
(Mars 1941 - Avril 1943) Préfet de Haute-Savoie, condamné à mort par contumace à la Libération
Henri Trémeaud
(Avril 1943 - Nov. 1943) Préfet de Haute-Savoie, arrêté par la Gestapo en novembre 1943
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
(07/1943 - 30/12/1943) Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant (1903-1971).
Charles Marion
(27/12/1943 - 19/08/1944) Général Charles Marion, nommé préfet de Haute-Savoie par Vichy le 27/12/1943, arrêté par les FFI le 19 août 1944 (jour de la Libération d’Annecy) et condamné à mort par la cour martiale. Il a fait appel. Extrait de la prison par un commando FTP, il est exécuté le 16/11/1944 dans la carrière de La Puya, au bord du lac d’Annecy.
(24/01/1944 - 05/1944) Édouard Louis Joseph Marie Bonnefoy, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire). Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
André Boutemy
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1905-1959)
Jean Bouhey
(Mars 1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
Yves Farge
(1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1899-1953)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
La Libération d'Annecy et de la Haute-Savoie

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Robert Moos
Les sauveteurs de l'ombre : Ils ont sauvé des Juifs (Haute-Savoie 1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Nicole Giroud Nicole Giroud
Mission et calvaire de Louis Favre

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Histoire de la Milice et des forces du maintien de l'ordre en Haute-Savoie 1940-1945 - Guerre civile en Haute-Savoie

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Gabriel Grandjacques Gabriel Grandjacques
La Montagne-Refuge, Les Juifs au pays du Mont-Blanc, Saint-Gervais, Megève - 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Odile Munos-du-Peloux Odile Munos-du-Peloux
Passer en Suisse : Les Passages clandestins entre la Haute-Savoie et la Suisse 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Nathalie Pache-Ville Nathalie Pache-Ville
Jean-Luc de Uffredi
Louis Pache : Guide et Passeur

ACHETER EN LIGNE

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Laurent Neury Laurent Neury
Histoire de la filière de Douvaine, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Mémorial de la déportation. Haute-Savoie 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

Régis Hautière Régis Hautière
Francis Laboutique
Emmanuelle Polack
Femmes en résistance Tome 4 - Mila Racine

ACHETER EN LIGNE

Michel Reynaud Michel Reynaud
Véronique Olivares Salou
Le roman des Glières

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Simon Gallay


Abbé Gallay
Dossier Yad Vashem : 4363
Remise de la médaille de Juste : 19/09/1989
Sauvetage : Évian-les-Bains 74500 - Haute-Savoie
Profession: Prêtre à Évian-les-Bains
Religion : Catholique
Date de naissance: 10/11/1913
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Simon-Gallay
Mordechai Wajsfeld et Simon Gallay, 1989
source photo : Coll. Paldiel
crédit photo : D.R.
Notice

L'abbé Albert Simond* était curé d'une paroisse d'Évian-les-Bains (Haute-Savoie).

Lorsque la Seconde guerre mondiale éclata, le prêtre, pourtant âgé et qui boitait à la suite de blessures reçues pendant la Grande Guerre, décida de venir en aide aux réfugiés qui tentaient de franchir la frontière suisse. Il fut assisté par son jeune vicaire, l'abbé Simon Gallay* qui se chargeait des contacts avec les passeurs professionnels et avec les curés d'autres localités frontalières. L'abbé Albert Simond* aida ainsi de nombreux Juifs à trouver le salut en Suisse.

En septembre 1943, il sauva les Wajsfeld, qui étaient venus de Belgique avec leurs six enfants, dont des jumeaux de dix mois. En attendant des conditions propices pour le passage de la frontière, il les logea pendant plusieurs jours dans une maison de retraite pour personnes âgées tenue par l'église. Les Wasjfeld purent atteindre la Suisse sans encombre.

Toujours en 1943, le président de la communauté juive d'Evian, M. Abouaf, vint trouver le curé et lui dit que le groupe de résistants auquel il appartenait avait appris que la milice française s'apprêtait à saccager la synagogue. L'abbé Albert Simond* s’y rendit dès la nuit tombée, accompagné de son vicaire l'abbé Simon Gallay*. Les deux hommes enveloppèrent les Rouleaux de la Torah dans des couvertures et les cachèrent dans leur église jusqu'à la Libération. Peu après la milice fit irruption dans la synagogue, la saccagea et y mit le feu.

La maison des sœurs infirmières de Saint-Joseph, à Évian-les-Bains, participe au sauvetage des Juifs qui cherchent à gagner la Suisse avec l'accord de Monseigneur Gerlier, archevêque de Lyon.

Sœur Aline (Joséphine Tremblet), l'abbé Albert Simond*, curé, l'abbé Simon Gallay*, vicaire à Évian avant la guerre de 1914, l'abbé Camille Blanc, vicaire à Évian-les-Bains de 1937 à 1945, organisent le passage en Suisse.
Le réseau de sauvetage était également constitué de passeurs et de religieux dont l'abbé Paul Chevallier, curé de Cluses, l'abbé Camille Folliet* à Annecy, le Père Albert Simond* à Évian-les-Bains, l'abbé Jean Rosay* à Douvaine, l'abbé Abel Jacquet* à Juvigny et l'abbé Georges Neyroud à Savigny et avec l'aide et la complicité de Henri Frauli*, contrôleur départemental des services d'assistance aux réfugiés en Haute-Savoie. Par chance, ce réseau échappera à la Gestapo et à la Milice.

L'abbé Mopty* va chercher des enfants Juifs dans le Sud-Ouest, à Rivesaltes, les fait sortir du camp et les ramène à Évian pour leur faire passer la frontière. Il dispose d'une barque et fait traverser le lac Léman de nuit aux pourchassés.
L'abbé Camille Blanc est aidé de passeurs et de résistants pour faire traverser la frontière.

Il va aussi sauver Zemboul Abouaf, née Molho en 1908, et Erica Sternschein, dite Stevens, de nationalité tchèque, née Salomon en 1915.
La maison des sœurs infirmières de Saint-Joseph a bien souvent servit de halte avant le départ.

Le 19 septembre 1989, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à l’abbé Albert Simond* et Simon Gallay* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Hinde Wajsfeld, Mordechai Paldiel et Erica Stevens

During the occupation, Simon Gallay* was a priest in the small town of Evian-les-Bains, a spa resort on the shore of Lake Léman in the département of Haute-Savoie. The town priest, Father Albert Simond* (q.v.), Gallay’s superior; Father Pierre Mopty* (q.v.); and other local priests were among the clergy who openly protested the antisemitic actions of the Germans and their French collaborators.
Their opposition was not merely verbal. They took part in rescue operations along the border and, with the assistance of border runners, they helped smuggle many Jews into Switzerland.
In some cases, they personally ferried Jews across Lake Léman into Switzerland at night.
The Wajsfeld family, a couple with six children, and the children’s grandmother, were Belgian refugees. In 1942, they had escaped from Lyons to the Grenoble area and then found themselves in great danger when the Germans replaced the Italians. Mme Wajsfeld and three children went to the church in Evian looking for Father Simon Gallay*, who, she had heard, helped rescue Jews. Simon Gallay* and Albert Simond* welcomed her warmly. Simon Gallay* undertook to take the family across the border and told her to return with her husband and the other children. A grateful Wajsfeld wanted to donate her wedding ring to help the congregation’s poor members, but Simon Gallay* refused, saying: “Your children need it more than do the poor of my congregation.” He referred the entire family to a border guide who, one night, escorted them to the Swiss border and cut the barbed-wire fence. After the Wajsfelds had advanced several hundred meters into Swiss territory, they were discovered and picked up by Swiss border guards.
After the war, the Wajsfelds did not remember the name of the priest who assisted them. Mordechai Paldiel, Director of the Department of Righteous Among the Nations at Yad Vashem, Jerusalem, was one of the Wajsfeld children. He decided to find his family’s rescuer. After years of effort, Paldiel, who was six years old at the time, succeeded in tracing Father Simon Gallay*. Simon Gallay* recalled the ring that Wajsfeld’s mother had offered, and Mrs. Hinde Wajsfeld identified Simon Gallay* in a photograph taken during the occupation.
On September 19, 1989, Yad Vashem recognized Abbé Simon Gallay* as Righteous Among the Nations.

16/02/2012
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Pierre-Marie Gerlier (Cardinal Gerlier)
Pierre Mopty (Abbé Pierre Mopty)
Georges Perrod
Maria Perrod
Albert Simond
(Père Simond)
Joséphine Tremblet (Sœur Aline)
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Simon Gallay
Zemboul Abouaf
Yocheved Labin
Erica Sternschein (dite Stevens)
Simon Wajsfeld
Mania Wajsfeld
Léa Wajsfeld
Frieda Wajsfeld
Szloma Wajsfeld
Annie Wajsfeld
Mordechai Wajsfeld (dit Mordechai Paldiel)
Hinde Wajsfeld

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Blog sur quelques Justes et sur le livre (Blog hébergé par la Tribune de Genève sur quelques justes honorés par Yad Vashem sur l'intervention du délégué pour la Suisse et la région frontalière Ain et Haute-Savoie, Herbert Herz, ainsi que sur divers événements organisés autour de la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" )
2 R.P. Louis Adrien Favre (Site est consacré à la mémoire du R.P. Louis Adrien Favre, afin que son action durant la dernière guerre mondiale 1939-45 (période de la Résistance) soit connue du grand public ; et que cette mémoire soit porteuse de valeurs humaines, de tolérance, d'espoir, de Liberté, et de paix pour notre société actuelle, et les générations futures. )
3 Le site du poète Pierre Emmanuel (Le site officiel du poète Pierre Emmanuel. Vous y trouverez aussi des pages sur sa vie et son action à Dieulefit durant la guerre, à Beauvallon, puis à la Roseraie. )
4 La famille Wildmann (Le parcours de la famille Wildmann en Allemagne, en Belgique et en France durant la Seconde Guerre mondiale. )
5 Guy Sanglerat, ancien membre du Coq Enchaîné (Le Coq Enchaîné était un réseau de résistance de la région qui pendant l'occupation allemande rassemblait des syndicalistes, des socialistes et des radicaux de la mouvance d’Édouard Herriot. Membre du réseau, Guy Sanglerat publie ses souvenirs.. )
6 Le Coq enchaîné (Le Coq enchaîné : un journal clandestin sous l'occupation allemande. Le premier numéro fait son apparition en mars 1942. Les membres du Coq Enchaîné mèneront aussi des actions de résistance. Il a compté jusqu'à 400 membres. Le réseau sera décimé en 1943. Guy Sanglerat raconte ... )
7 Les archives du conseil général de Savoie (La liste des 168 "travailleurs israëlites" en partance de Ruffieux, établie le 24 Août 1942. )
8 Là où coule le Gier (La guerre, énorme chaos bouleversant les vies. Tel est le décor dans lequel évoluent René et Aima. De leur jeunesse à leurs combats, l'auteur nous invite à les suivre dans cette aventure où chacun fera preuve d'un courage incroyable. Ce roman, basé sur des faits réels, nous emmène de la Vallée du Gier dans la Loire à Clermont-Ferrand et nous fait traverser certains camps de concentration en Allemagne en suivant le parcours de deux jeunes gens que la vie a forgé pour combattre aussi bien dans l'univers ouvrier des années 30 que pendant la seconde guerre mondiale avec leur implication dans la résistance. Cette plongée dans le passé a nécessité de nombreuses recherches suivies d'une longue enquête menée sur la vie de ces deux personnages. )
9 Marianne Cohn (Page dédiée à Marianne Cohn et à ses compagnons de résistance. Un mois avant d"être arrêtée, elle a sauvé ma tante Eva et mon père Maurice Finkelstein )
10 L'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 (Page consacrée à l'ouvrage "L'attentat de la Poterne, un drame au cœur de Clermont" (2015).
Cette étude sur l'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 recoupe des documents d'archive à des témoignages oraux et écrits. Elle reprend de manière chronologique les évènements, de l'attentat de résistants sur un détachement allemands à l'immensité des représailles qui ont suivi : incendie d'immeubles, nombreuses arrestations, déportations et condamnations à mort. )
11 "Objectif Lyon !"
12 Laurent Neury, l'espoir au bout du pont. Histoire et mémoire de la filière de Douvaine, Cabedita, 2019
13 L'abbé André Payot, résistant et chef de réseau (Biographie détaillée d'André Payot et de ses activités de résistant durant la seconde guerre mondiale à Chamonix et Vallorcine (Haute-Savoie). Livre écrit par Jean-Luc de Uffredi, publié en 2019 aux éditions les Passionnés de bouquins. )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Ce contenu est signalé erroné à l'administrateur du site]

Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2021