Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
33 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36587 communes
95 départements et l'étranger
1213 lieux d'internement
725 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4202 Justes de France
916 résistants juifs
13680 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1282 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Sarthe

Région :
Pays de la Loire
Département :
Sarthe

Préfets :
Marie Maurice Georges
(24/03/1938 - 17/09/1940) Préfet de la Sarthe
Yves Gasné
(1940 - 18/10/1941) Sous-préfet pour l'arrondissement de La Flèche. Né en 1908 à Lyon.
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Maurice Cuttoli
(16/09/1940 - 18/02/1942) Sous-préfet de Mamers. Né en 1904 à Constantine (Algérie).
Victor Baptiste Jean Dissard
(17/09/1940 - 14/11/1941) Préfet de la Sarthe
Philippe Lanquine
(19/09/1941 - 21/09/1944) Sous-préfet de Mamers. Né en 1905 à Moissac.
Georges Féa
(18/10/1941 ) Sous-préfet pour l'arrondissement de Mamers. Né en 1912 à Paris.
Marcel Picot
(14/11/1941 - 08/02/1943) Préfet de la Sarthe
Lucien Porte
(08/02/1943 - 08/08/1944) Préfet de la Sarthe. Révoqué
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Jean-Louis Costa
(08/08/1944 - 11/12/1945) Préfet de la Libération de la Sarthe
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
René Dijoud
(22/09/1944 ) Sous-préfet de Mamers
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Georges Briand
(04/02/1946 - 01/01/1948) Préfet de la Sarthe

À lire, à voir…

Jacques Chesnier Jacques Chesnier
La Sarthe déchirée 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Joseph Estevès Joseph Estevès
200 figures de la Résistance et de la déportation en Sarthe

 
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Armand de Malherbe

Texte pour ecartement lateral

Marçon 72340 Sarthe
Nom de naissance: Armand Guy de Malherbe
Date de naissance: 1925 (Marçon)
Réseau de sauvetage : de Malherbe Maria Dolorès
Qualité: Résistant
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Armand-de-Malherbe
Armand de Malherbe et Didier Lazard en 1993
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Histoire
Maria Dolorès Mac Lennan*, d'origine britannique, épouse Raymond de Malherbe, né en 1896. La famille de Malherbe est une ancienne famille noble française, issue de seigneurs danois, dont les aînés sont titrés marquis. Raymond est le fils de Alain de Malherbe et de Marie Claire Yvonne Laya de Lostanges.
Maria Dolorès* et Raymond de Malherbe auront un fils, Armand Guy de Malherbe, né en 1925.
Raymond de Malherbe meurt en 1932, à l'âge de 36 ans.
 
Maria Dolorès*, veuve, habite à Marçon, un village de 1200 habitants situé dans la vallée du Loir, entre Château-du-Loir et La Chartre-sur-le-Loir, sur la route départementale n° 305.
 
Elle va sauver Didier Lazard, descendant du fondateur de la Banque Lazard (1848-1939).
 
Didier Lazard, sociologue, était né le 11 décembre 1910 à Chantilly (Oise), est le fils de Max Lazard (1875-1953), économiste et sociologue, et de Sophie née Ellissen (1878-1965).
Son père, Max Lazard, était le fils de Simon Lazard (1829-1898), l'un des fondateurs de la banque Lazard. Max Lazard, militant, avait créé un bureau d'assistance sociale et de lutte contre le chômage. Il en est secrétaire général adjoint, et avait rédigé la partie XIII du traité de Versailles de 1919 et de la création du Bureau international du travail. Il était encore délégué du gouvernement français aux conférences internationales sur le travail (Genève, Lausanne, Locarno, Washington...), et sera actif propagateur de l'éducation civique.
 
Didier Lazard avait suivi ses études au Lycée Pasteur à Neuilly-sur-Seine puis à la Faculté de droit de Paris et était docteur en droit, diplômé de l’École libre des sciences politiques.
Sa thèse, en 1936, portait sur les Ententes économiques et il écrit en 1938 Contraste américains.
 
Pendant l'Occupation, Didier Lazard trouve refuge dans la Sarthe, sous le nom d'emprunt de "Lucien Didier". Docteur en droit et diplômé de Sciences Po, il vit d'abord au camp de jeunesse de la Marcellière à Marçon où il donne gratuitement des cours. Ensuite, il se cache à Beaumont-sur-Dême où il devient précepteur du maire, puis au château du Fresne. Mais sa véritable identité est découverte et il est sommé de partir.
 
En février 1943, l'abbé Bézine, curé de Marçon, l'accueille et demande à Maria-Dolorès de Malherbe* de bien vouloir abriter le jeune homme. 
Gaulliste de la première heure, cette veuve énergique mais discrète, décide, en accord avec son fils Armand et son cousin, de l'héberger. Devant l'inquiétude constante manifestée par leur hôte, ils le questionnent et apprennent qu'il est juif. Didier Lazard demeurera dix-neuf mois au château de Poillé, de février 1943 à août 1944, avec le silence complice de la population marçonnaise.
En août 1944, un détachement de SS vient au château demander l'hospitalité. Armand organise sa fuite. Il se déguisent tous les deux en jardinier et se frayent un chemin au travers des troupes. Didier Lazard sera caché pour plusieurs jours dans une ferme amie à proximité.
Dans le même temps, l'interprète alsacien des Allemands trouve refuge dans la maison des Malherbe. Deux de ces "malgré-nous" réussiront à fuir grâce à l'aide de la famille.
 
À la Libération du Mans, Armand de Malherbe et Didier Lazard se retrouvent place de la République au Mans. Armand partira rejoindre la 3e armée américaine et Didier Lazard rentrera à Paris.
 
Armand de Malherbe effectuera la campagne d’Allemagne et restera 2 ans dans les rangs. Il sera maire de Marçon pendant plus de 40 ans.
 
Après la guerre, il est l'auteur du Procès de Nuremberg, couronné par l'Académie française et traduit en portugais.
 
Didier Lazard épousera Ginette Martenot le 7 octobre 1957.
 
Il a écrit un certain nombre d'ouvrage sur sa famille, notamment Simon Lazard, fondateur de la banque Lazard (1988), et Max Lazard, ses frères et Lyautey (1990).

07/02/2015

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Lucienne Clément de L'Épine (Juste parmi les Nations qui plaçait des enfants Juifs dans des familles de la Sarthe. )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019