Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
822 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1204 lieux d'internement
717 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4193 Justes de France
918 résistants juifs
12253 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1274 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Sarthe

Région :
Pays de la Loire
Département :
Sarthe

Préfets :
Marie Maurice Georges
(24/03/1938 - 17/09/1940) Préfet de la Sarthe
Yves Gasné
(1940 - 18/10/1941) Sous-préfet pour l'arrondissement de La Flèche. Né en 1908 à Lyon.
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Maurice Cuttoli
(16/09/1940 - 18/02/1942) Sous-préfet de Mamers. Né en 1904 à Constantine (Algérie).
Victor Baptiste Jean Dissard
(17/09/1940 - 14/11/1941) Préfet de la Sarthe
Philippe Lanquine
(19/09/1941 - 21/09/1944) Sous-préfet de Mamers. Né en 1905 à Moissac.
Georges Féa
(18/10/1941 ) Sous-préfet pour l'arrondissement de Mamers. Né en 1912 à Paris.
Marcel Picot
(14/11/1941 - 08/02/1943) Préfet de la Sarthe
Lucien Porte
(08/02/1943 - 08/08/1944) Préfet de la Sarthe. Révoqué
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Jean-Louis Costa
(08/08/1944 - 11/12/1945) Préfet de la Libération de la Sarthe
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
René Dijoud
(22/09/1944 ) Sous-préfet de Mamers
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Georges Briand
(04/02/1946 - 01/01/1948) Préfet de la Sarthe

À lire, à voir…

Jacques Chesnier Jacques Chesnier
La Sarthe déchirée 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Joseph Estevès Joseph Estevès
200 figures de la Résistance et de la déportation en Sarthe

 

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Jacqueline Abramczyk

Texte pour ecartement lateral

Mamers 72600 Sarthe
Nom de naissance: Abramczyk
Nom d'épouse: Philibien
Date de naissance: 28/11/1926 (Paris)

Nationalité : Française
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Histoire

ABRAMCZYK Jacqueline

née le 28 novembre 1926 à Paris (670W129)
nationalité française (2000W248)
fille de Wolf et Renée (670W129)
écolière (670W129)
« refoulé » (616W110)
domicilié 33 boulevard Victor Hugo à Mamers (670W129)
recensement des israélites n° 7 du 18 octobre 1940 (616W109)
recensement des israélites du 19 septembre 1941 (670W129)
a reçu 3 étoiles jaunes le 3 juin 1942 [n° d’ordre 4] (545W571)
non recensée Mémorial

07/11/2018

Source :
Les déportés juifs de la Sarthe
Lien : Fiche identité

[Compléter l'article]

Sauvés

Alexis Lépinay*, né en 1899 à Monhoudou, épouse Hélène Alais*, née en 1901 à Saint-Vincent-des-Prés (Sarthe) le 25 mai 1922.
Leur fils Marcel* naît en 1924 à Monhoudou.
Hélène* et Alexis Lépinay* habitaient à Monhoudou avec leur fils Marcel* à proximité de la maison de Berthe* et Henri Foulard*. 

Berthe* et Henri Foulard*, cultivateurs, vivaient avec leurs trois enfants dans une ferme à Monhoudou dans la Sarthe. 
Leur voisine Louise Epelbaum habitait la maison au carrefour du village de Monfrélon. Louise Epelbaum était juive et travaillait comme couturière dans les fermes environnantes. Fille de Benjamin Epelbaum et de Zélina née Zaramba, elle avait épousé Samuel Epelbaum en 1906 et avait été naturalisée française en 1929.
Sa fille unique, Renée née Epelbaum, née en 1907 avait épousé Wolf Abramczyk et ils avaient cinq enfants : Jacqueline, née le 28/11/1926 à Paris, Georges, né le 27/07/1928 à MonhoudouGuy, né le 17/02/1935 à MamersJacques, né le 08/01/1937 à Mamers et Danielle, née le 08/09/1939 à Mamers.

Renée était venue vivre chez sa mère car son mari, juif et franc-maçon, était parti en octobre 1941 pour trouver du travail en zone libre. Il était mort le 06/02/1942 à Châtillon-sur-Indre en des circonstances inexpliquées1.

En 1942, le jour de la grande rafle des Juifs étrangers dans la région, Renée Abramczyk était chez elle car son fils Jacques avait une diphtérie. Pendant que Madame Poupineau, une infirmière, s’occupait de l’enfant malade, elle vit un car de police s’arrêter devant la maison. Madame Poupineau dit à Renée Abramczyk de s’allonger sur le lit avec l’enfant malade et quand les gendarmes entrèrent, elle cria : « Epidémie contagieuse ! Diphtérie ! ». Ils sortirent de la maison sur le champ en promettant de revenir. Renée Abramczyk quitta la maison immédiatement après.
Au même moment, Louise Epelbaum revenait de son tour quotidien des fermes accompagnée de son petit-fils Guy, âgé de 7 ans. 
Le matin, Louise Epelbaum était partie au travail en laissant Guy chez Berthe* et Henri Foulard*. Quand elle revint pour le ramener, Berthe* et Henri Foulard* les invitèrent à déjeuner. Louise Epelbaum et le petit Guy partirent avec un panier de légumes en cadeau. 
En approchant de la maison, ils virent le car de police. Ils retournèrent immédiatement chez Berthe* et Henri Foulard*. 

Louise Epelbaum demanda alors à Hélène* et Alexis Lépinay* de la cacher. Ils acceptèrent sans hésiter et lui donnèrent la chambre de Marcel Lépinay* qui dut alors aller dormir dans la grange. Louise Epelbaum resta chez eux de mars à avril 1942. Avec le danger grandissant des dénonciations, Alexis Lépinay* amena Louise vers une autre cachette plus sûre, chez la famille Royer à Avesnes-en-Saosnois dans la Sarthe.

Guy resta chez Berthe* et Henri Foulard* pendant les deux années suivantes, jusqu’en avril 1944, considéré faisant partie de la famille.

Pendant que le car de police attendait, un ami de la famille, Maurice Philibien prévint  Jacqueline, la fille aînée de ne pas retourner chez elle. Il trouva des fermiers dans la région de l’Orne pour l’accueillir. Il amena également Renée Abramczyk et Jacques chez d’autres fermiers, qui les accueillirent. 
Toute la famille était dispersée. 
Georges, resta chez Monsieur Choquet à Saint-Vincent-des-Prés dans la Sarthe, tandis que Danielle trouva refuge chez les Briant, un couple sans enfant qui vivait à Mamers
Louise Epelbaum, sa fille et tous ses petits-enfants survécurent à la guerre grâce à Berthe* et Henri Foulard* et à une grande chaîne de sauveurs.

Des années plus tard, Maurice Philibien épousera Jacqueline Abramczyk.

Le 16 août 2009, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Berthe* et Henri Foulard*.
Le 10 mars 2015, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Hélène* et Alexis Lépinay* et à leur fils Marcel Lépinay*.

07/11/2018

asso 9525

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Lucienne Clément de L'Épine (Juste parmi les Nations qui plaçait des enfants Juifs dans des familles de la Sarthe. )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site internet sur le Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière (Histoire du Camp de la Forge de Moisdon-la-Rivière. )
2 Le camp de Beauregard à Clefs (Site personnel en cours de réalisation )
3 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
4 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
5 la Famille Angel (Destin croisés des familles Angel et Delépine, originaires du nord et toutes deux réfugiées à Tharon plage )
6 "Lettre à Esther" (La vidéo retrace l'histoire de la famille Angel depuis son arrivée en France début XX°, son intégration en France, l'arrestation et la déportation à Auschwitz (convois 8 et 34) de cette famille réfugiée à Pornic et Tharon. "Enfances volées": vidéo retraçant la déportation de Rachel Angel et de Victor Pérahia, avec le témoignage de celui-ci )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019