Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
737 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
11388 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Bouches-du-Rhône

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Bouches-du-Rhône

Préfets :
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
Max Bonafous
(1941 - 1942) Préfet des Bouches-du-Rhône (1900-1975)
Adelin Rivalland
(1942 - 1943) Adelin Pascal Jean Joseph Rivalland (1893-1965)
Antoine Lemoine
(1943 - 1944) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet des Bouches-du-Rhône
Jacques Bussière
(1944 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet des Bouches-du-Rhône. Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
Émile Malican
(1944 - 1944) Émile Gabriel Louis Marie Malican, Préfet des Bouches-du-Rhône
(Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Robert Mencherini Robert Mencherini
Midi rouge, ombres et lumières

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Henri Manen Henri Manen
Au fond de l'abîme

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Renée Dray-Bensoussan Renée Dray-Bensoussan
Catherine Marand-Fouquet
Hélène Échinard
Éliane Richard
Dictionnaire des Marseillaises

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Résistance et Occupation (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Vichy en Provence

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Bénichou Gabriel Bénichou
L'adolescence d'un Juif d'Algérie

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Institution religieuse

Hôpital de la Conception
durant la Seconde Guerre mondiale (WWII)

Marseille
Texte pour ecartement lateralCommune : 13000 Marseille (La Millière)
Sous-préfecture : Marseille
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Hopital-de-la-Conception
Chapelle de la Conception
source photo : Conservatoire du Patrimoine Médical de Marseille
crédit photo : D.R.
Hopital-de-la-Conception
Ll’équipe du Professeur Gaston en 1943. marcel Gaston (1894-1964) fut le premier médecin des hôpitaux de marseille à se consacrer exclusivement à la cardiologie.
source photo : Conservatoire du Patrimoine Médical de Marseille
crédit photo : D.R.
Hopital-de-la-Conception
Façade de la clinique obs- tétricale construite en 1876 au nord-ouest du bâtiment principale près de l’entrée Saint Pierre.
source photo : Conservatoire du Patrimoine Médical de Marseille
crédit photo : D.R.
Histoire

Hôpital de l'Immaculée Conception

L’Hôtel-Dieu construit à la fin du XVIe siècle est très vite apparu comme insuffisant au point qu’en 1725, Jacques de Matignon, abbé de Saint Victor avait donné aux hospices 100 000 livres pour construire un nouvel hôpital.

Au XIXe, marseille connait un essor démographique, sa population passant d’un peu plus de 100 000 en 1801 à près de 200 000 en 1851.

Ces nouveaux venus sont essentiellement des ouvriers, la plupart en provenance d’Italie, d’Espagne et d’Afrique du nord.

Le 29 septembre 1857 a lieu la cérémonie d’inauguration, en présence des autorités civiles et religieuses, en particulier le maire de marseille Jean François Honnorat, l’évêque Monseigneur de mazenod et le vice-président de la Commission, Augustin Fabre. Béni par l’évêque, l’hôpital portera le nom de Conception Immaculée.

C'est à la Conception que s'éteindra Arthur Rimbaud âgé de 37 ans le 10 novembre 1891.

Les années de guerre et d’occupation

La situation va encore s’aggraver durant les années de guerre et d’occupation de 1939 à 1944 et même au-delà. Les restrictions frappent l’hôpital qu’il s’agisse de la nourriture, du linge ou du matériel médical.

Dés 1940 est affiché un avis aux hospitalisés. « L’hôpital ne pouvant dorénavant être réapprovisionné en pain, viande et corps gras qu’au moyen des tickets remis par les malades, il est indispensable que vous vous soumettiez tous de bon gré à cette mesure qui est appliquée par ailleurs à toute la population. » « ...notre ravitaillement en viande est tout à fait insuffisant. Nous n’avons en effet reçu depuis le 1er novembre courant que 367 kilos de viande pour une population de 1100 rationnaires dont certains malades au régime comportant de la viande matin et soir. Nous n’avons reçu d’autre part depuis deux mois que 1500 kg de pommes de terre, il résulte de cette situation que nos malades sont sous alimentés et que j’ai eu ce matin une réclamation collective des chefs de service qui jugent cette situation inadmissible. »

En 1941 le directeur écrit à un malade, mr. G....Victor, qui a quitté la Conception. « En réponse à votre lettre, je viens vous faire connaître que nous sommes dans l’obligation de demander à tous les malades les tickets de pain, viande, matières grasses et fromage correspondant aux nombres de jours qu’ils ont passé à l’hôpital, sans pouvoir tenir compte de ce qu’ils ont ou n’ont pas mangé ou bu ce qui serait impossible à vérifier étant donné le nombre de nos malades. La Conception au XXe siècle Vous devez donc nous adresser pour votre séjour à l’hôpital 700g de ticket de pain, 70 g de ticket de viande, 30 g de ticket de matières grasses, 14 g de ticket de fromage. Par contre, nous ne vous demandons rien pour le lait que vous avez bu. »

Dans des courriers adressés au Directeur général, la direction souligne les conséquences de la pénurie de linge.
« J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur les difficultés croissantes que nous éprouvons pour assurer l’hospita- lisation de nos malades par suite de la pénurie de linge. Il y aurait peut être lieu de demander aux malades qui peuvent le faire d’apporter leurs draps en entrant à l’hôpital. » (courrier de 1941).
« J’ai l’honneur de vous transmettre sous ce plis une note par laquelle Madame M., surveillante de la salle Cauvin me signale qu’il n’y a actuellement dans son service plus de pièce à frotter utilisable ni rien qui puisse en tenir lieu. Les servantes et infirmières ont jusqu’à présent apporté de chez elles des pièces de lingerie afin de palier à la carence du matériel mis à leur disposition et de continuer à nettoyer malgré tout leur service, mais la plupart n’ont plus rien qu’elles puissent utiliser et d’ailleurs on ne saurait leur demander d’employer des effets personnels à un usage administratif. » (courrier de 1943).

A la salle Dussaud, pour 42 malades, il n’y a plus qu’un seul thermomètre cassé et réparé avec du sparadrap.

Les réparations même urgentes sont repoussées sine die. C’est le cas pour l’étanchéité des toitures des salles d’opération. Le 13 novembre 1941, le chirurgien de garde signale que pendant l’intervention, l’eau qui filtrait du plafond, s’écoulait sur la table d’opération et dans le ventre ouvert du malade.

Les prescriptions de défense passive en matière d’éclairage ne peuvent être correctement observées à la Conception, car « les persiennes sont dans un état lamentable dans beaucoup de services. L’occultation que l’on obtiendra par leur fermeture sera très incomplète, sans parler du danger maintes fois signalé que représentent leur manipulation et leur défaut de fixation. » En conséquence en cas d’alerte il est prévu pour obtenir une occultation complète des lumières de couper le courant, chaque salle ayant été équipée d’un éclairage de secours réduit sous forme de lampes à pétrole ou de veilleuses à huile.

A plusieurs reprises la direction constate que par suite des restrictions et de la rareté des détritus dans les cours de l’hôpital, les rats deviennent de plus en plus audacieux et pénètrent dans les offices et les salles de malades.

A ces nombreuses difficultés s’ajoutent la pénurie de personnel. En témoignent de nombreux courriers de la direction :

  • « ...la pénurie actuelle des personnels soignant et hospitalier nous met dans l’impossibilité d’appliquer les sanctions consistant en jour de suspension. » 
  • « Il y aurait intérêt de défalquer ces jours de suspension sur le congé annuel des agents sanctionnés ». (courrier de 1943).
  • « .... par suite des difficultés résultant de la situation actuelle : pénurie des moyens de transport, insuffisance du ravitaillement, surmenage par suite des alertes répétées nous enregistrons tous les jours de nouvelles absences parmi le personnel infirmier de nuit. Nous n’avions hier soir à l’hôpital que 6 infirmières pour assurer le service de 36 salles ». (courrier de 1944).
  • « ... les tramway ne fonctionnant pas il y a lieu d’envisager dès à présent l’hébergement des employés habitant dans les banlieues éloignées. La question du logement peut être résolue sans difficulté par l’utilisation des salles vides ». (courrier de 1944). 

Les équipes médicales :

  • Camille Juge (1869-1949) chirurgien des hôpitaux de marseille.
  • Joseph Poucel (1878-1971) créateur de la chirurgie infantile à Marseille.
  • Jules monges (1884-1981) premier gastroentérologue marseillais.
  • Emile Vayssière (1885-1952) professeur d’obstétrique est à l’origine de la création d’une consultation gratuite pour les femmes enceintes.
  • Marcel Gaston (1894-1964) fut le premier médecin des hôpitaux de marseille à se consacrer exclusivement à la cardiologie.

30/03/2019
Auteur : Georges François Lien : L'Hôpital de la Conception

[Compléter l'article]

1 Familles hébergées, cachées ou sauvées à l' Hôpital de la Conception [Compléter]
1943 / 1943
Famille Arokas - Denise Arokas, 11 ans, arrêtée à Villeneuve-lès-Avignon le 17 juillet 1943 avec sa mère Ida Arokas est internée à la prison de Marseille. Malade, la petite fille est hospitalisée à l'Hôpital de la Conception d'où elle fut extraite grâce à la complicité de médecins et de membres du personnel. Elle trouvera alors refuge non loin d'Orange.

Familles arrêtées (Hôpital de la Conception) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Débarquement en Provence et Libération du midi de la France (Le débarquement en Provence et la libération des villes de Toulon, Saint-Tropez, Aix en Provence et Marseille en août 1944. Film composé d'images : du débarquement anglo-américain et français en Provence les 14 et 15 août 1944… )
2 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
3 Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 (Robert Mencherini. « Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 : un jeu d’ombres entre survie et engagement ». [actes du colloque] Déplacements, dérangements, bouleversement : Artistes et intellectuels déplacés en zone sud (1940-1944), Bibliothèque de l'Alcazar, Marseille, 3-4 juin 2005 organisé par l'Université de Provence, l'Université de Sheffield, la bibliothèque de l'Alcazar (Marseille). Textes réunis par Pascal Mercier et Claude Pérez. )
4 Le pasteur Henri Manen : au Camp des Milles, "un Juste parmi les Nations" (Spécialisées dans la publication des écrits du monde protestant, les éditions Ampelos d'Eric Peyrard ont publié en juillet 2013 un petit livre de première importance (60 pages, format 15 x 23 cm) "Au fond de l'abîme / Journal du Camp des Milles". Cet ouvrage rassemble des écrits du pasteur Henri Manen* qui eut à coeur de relater plusieurs des événements survenus pendant l'été 1942 qui fut dans l'ancienne tuilerie la saison la plus tragique. De précieux compléments accompagnent les écrits du pasteur : une préface très éclairante de l'historien du protestantisme et de la mémoire Philippe Joutard ainsi qu'une postface d'Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles. )
5 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019