La bibliothèque de l'AJPN est en partie en vente, retrouvez le catalogue sur Amazon en cliquant ICI...
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
326 annonces de recherche Actualités  -  Revue de presse
39/45 en France
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8768 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire
Audience : Xiti  -  Online Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris Signaler un problème technique
Imprimer cette page

Juste parmi les Nations

Émile Puget


Dossier Yad Vashem : 8569
Remise de la médaille de Juste : 30/08/1999
Sauvetage : Antibes-Juan-les-Pins 06160 - Alpes-Maritimes
Profession: Cheminot retraité
Nom de naissance: Emile Edgard Puget
Date de naissance: 01/04/1881 (Rocbaron (83))
Date de décès: 11/11/1977 (Bordeaux (33))
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

emile-Puget
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Émile Puget* est né le 1er avril 1881 à Rocbaron, dans le Var. Il est cheminot.
Le 23 juin 1908, à Cuers (Var), il épouse Valentine Fournier*.
Le couple habite à Antibes-Juan-les-Pins.

Lorsque la guerre éclate, Émile Puget* est retraité des cheminots et travaille comme ouvrier agricole.
Les Puget* sont amis avec des commerçants d'Antibes, Robert et Henriette Slisonsky.
Lorsqu'ils seront en danger, ils seront aidés et cachés par Émile* et Valentine Puget*.

Une nuit, Robert et Henriette Slisonsky arrivent chez les Puget* et sans demander la moindre explication Valentine* leur dit : "Entrez mes enfants, ici c'est la maison du Bon Dieu, il ne vous arrivera rien".

En octobre 1943, avertis d'une rafle, Robert et Henriette Slisonsky furent contraints de fuir Antibes. Jacqueline Thiercelin*, secrétaire de mairie à Châteauneuf-sur-Loire, fille de leurs amis, leur fournit de faux-papiers, protégeât leur fils Armand sous le toit et familial et s'occupât de trouver une cache aux parents.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Erreur requête - select * from ajpn_triersanspeine where idsession='1416786616' order by champ5