Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
698 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
702 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11251 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Vienne

Région :
Nouvelle-Aquitaine
Département :
Haute-Vienne

Préfets :
Pierre-Joseph-Faustin Combes
(16/07/1939 - 17/07/1939) Préfet de Haute-Vienne
Pierre-Amédée-Guillaume Ducombeau
(17/07/1939 - 17/09/1940) Préfet de Haute-Vienne
François Bard
(17/09/1940 - 14/05/1941) Préfet de Haute-Vienne
(01/12/1889 à Saint-Étienne (Loire)-01/04/1944 à Berne (Suisse)). Remis à la disposition du secrétaire d’État à la Marine (1er juin 1942). Ambassadeur de France à Berne (Suisse). Mort des suites d'un accident en fonction. La commission d’épuration du ministère de l’Intérieur propose sa révocation avec pension le 14 mars 1945. (Source : SFHP, Société française d'histoire de la police, Notice biographique François Bard.)

Perier de Féréal
(16/06/1941 - 09/1944) Préfet de Haute-Vienne
Pierre Berger
(18/06/1941 - 28/04/1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Jean-Albert Popinaud
(06/12/1941 - 08/01/1943) Préfet délégué de Haute-Vienne
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Jean Laporte
(1942 - 1944) Préfet délégué à Limoges, résistant, né en 1909
René Rivière
(16/01/1943 - 11/09/1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Louis François Marie Tuaillon
(11/02/1943 - 10/03/1943) Préfet délégué de Haute-Vienne
Gaston Adrien Constant Veveaud
(11/03/1943 - 24/01/1944) Préfet délégué de Haute-Vienne
André Jean-Faure
(13/04/1943 - 15/06/1943) André Jacques Marie Jean-Faure, Préfet régional délégué
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Chérif Mécheri
(06/02/1944 - 1944) Préfet délégué de Haute-Vienne
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Jean Chaintron
(18/09/1944 - 14/01/1947) Préfet de Haute-Vienne
Pierre Boursicot
(21/08/1944 - 31/03/1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)

À lire, à voir…

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Des jeunes en Résistance. L’affaire du 17e Barreau - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Gaston Lévy Gaston Lévy
Souvenirs d’un médecin d’enfants à l’OSE en France occupée et en Suisse, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE

Paul Dhalluin Paul Dhalluin
Des maquis limousins aux rizières d'Indochine

ACHETER EN LIGNE

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Simon Schwarzfuchs
Mémoires du grand rabbin Deutsch : Limoges 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Guy Perlier Guy Perlier
La rafle

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Robert Bengel


Abbé Bengel
Dossier Yad Vashem : 9786
Remise de la médaille de Juste : 18/09/2002
Sauvetage : Solignac 87110 - Haute-Vienne
Type d'aide: Placement et convoyage
Profession: Aumônier de l’École Normale catholique publique d’instituteurs
Qualité: Réseau OSE, aide aux réfugiés, évadés, réfractaires au STO et résistants
Religion : Catholique
Date de naissance: 1905 (Seltz (67))
Date de décès: 31/10/1987 (Vaux-sur-Seine (78))
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Robert-Bengel
Abbé Bengel
source photo : Inconnu
crédit photo : D.R.
Notice

Robert Bengel* est né en 1905 à Seltz en Alsace (Bas-Rhin). Il est le second d'une famille de quatre enfants, dont le père est cheminot.

Il fait ses études au lycée de Saverne, entre au Grand Séminaire de Strasbourg puis à la faculté de Théologie de Strasbourg où il obtint sa licence.
Il accomplit son service militaire en Syrie où il contracte la fièvre typhoïde et la malaria. Il sera déclaré inapte au service armé.

Il devient vicaire de la paroisse de Niederbronn-les-Bains en 1936 et est fondateur de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC).
Il fait la connaissance de Louis Schmmieder. Les deux hommes se retrouveront à Limoges en 1942, lorsque Louis Schmmieder s'évadera d'Alsace et adhérera au Réseau Martial.

La même année, il devient aumônier à l’École Normale Catholique Publique d’Instituteurs du Bas-Rhin à Obernai.

En novembre 1939, l’École Normale se replie à Solignac près de Limoges avec ses élèves. Robert Bengel* encadre le convoi des élèves évacués en Limousin.

A Solignac, en plus de ses fonctions à l'École, il assiste souvent le curé de la paroisse : offices religieux, prêches, confessions, contacts pastoraux le familiarisent à la réalité économique et sociale de la région.

Dès 1940, il accueille avec enthousiasme les initiatives sociales de la Révolution Nationale : il parcourt la campagne, participe à des meetings pour convaincre les paysans d'augmenter le rendement de leurs terres en installant des fosses à purin. Il milite donc pour le progrès du monde rural. De même, l'abbé Robert Bengel* s'indigne du sort réservé aux femmes et s'engage passionnément pour l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail.
Monseigneur Rastouil, évêque de Limoges, le met en demeure d'arrêter ses activités politiques et prononce le 19 mars 1941, l'interdit canonique diocésain.
L'aumônier de l'École Normale doit alors se limiter strictement à ses activités auprès des étudiants.

En Limousin, dès le 17 juin 1940 et précédant l'appel du Général de Gaulle, Édmond Michelet* publie un tract citant Péguy. Ses amis de la Démocratie Chrétienne, les Chrétiens Sociaux et les membres des Équipes sociales se regroupent autour de lui.
De même, à Limoges, le réseau commence à s'organiser dés 1941. En effet, Pierre Traversat fonctionnaire des Finances, membre du NAP (Noyautage des Administrations Publiques), et commissaire de Province des Scouts de France, et Robert Schmidt, dit Malinvaud ou Mercier, premier responsable de Combat, et son épouse Marie-Antoinette entrent alors en Résistance.
A Solignac, en 1941, le "Noël des Séparés" et la messe de minuit, qui sont célébrés par le clan routier dans une grange du village de Boissac, donnent l'occasion au regroupement des Chrétiens décidés à passer à l'action.
Peu à peu, l'abbé Robert Bengel* se rapproche d'eux et fréquente la famille André et Marie-Louise Roulière, confectionneurs, ainsi que Marcelle et René Deville, ingénieur à la SNCF, représentant la Résistance Fer et Combat.

Robert Bengel* se dévouera à la cause des jeunes protégés de l’Œuvre de secours aux enfants (OSE) qu’il aidera à placer dans les fermes des alentours d’août 1942 à 1944.
Robert Bengel* fera même meubler par des Normaliens de l’abbaye une maison vide pour cacher une famille juive, il procurait aussi de faux papiers aux familles juives réfugiées.

Mesdemoiselles Marcelle et Ginette Roulière racontent que leur maison familiale, contiguë à l'atelier de tricotage fut, de très nombreuses fois le lieu d'accueil transitoire de personnes en fuite que le réseau orientait vers elles.
Il s'agissait de Juifs, d'adolescents, d'adultes accompagnés jusqu'à Solignac par l'abbé Robert Bengel* ou par Germaine Ribière*, alors assistante sociale des Amitiés Chrétiennes et attachée aux Œuvres de Secours de l'Enfance. Ces personnes étaient confiées par le Docteur Gaston Lévy responsable de l'OSE.

Pour les faux papiers, Francine Jabbot épouse Peronnet subtilise des formulaires à la mairie. Marie-Françoise Roulière les signe de la griffe de l'adjoint au maire.
Fernand Lauer, intendant à l’École Normale, sait habilement utiliser les produits chimiques achetés à la pharmacie ou que lui porte Claude Hemmendinger, pharmacien stagiaire de Limoges, pour les retouches lorsqu'elles sont nécessaires.
Guy Streicher les remet à leurs destinataires. Chez un commerçant, M. Rouberol (plaque tournante du réseau limougeaud), on confectionne clandestinement des titres officiels.
Malgré toutes les précautions prises, un maillon du réseau sera découvert. Un homme est pris et finalement, parle.
Schmidt et Traversat sont arrêtés et envoyés dans un camp, mais sans avoir trahi. Le premier, pour quelques mois après lesquels il récidivera, le second, reviendra de Mathausen après la Libération. C'est alors qu'il apprendra la mort, au maquis, de son fils et de son beau-frère.

Échappant de justesse à la Gestapo début novembre 1943, Robert Bengel* poursuivra son œuvre de secours dans la clandestinité. Mis en congés avec traitement de l'Administration sur avis favorable du directeur de l'École Normale, il rejoint le réseau "Combat".

En 1944, il est contraint de se réfugier dans un couvent dans les Vosges.

Après la Libération, il revient en Alsace pour y reprendre du service dans le diocèse de Strasbourg.
Nommé curé d'une paroisse du côté de Saverne (canton de Marmoutier), il va prendre très à cœur sa tâche pastorale auprès d'une population à mentalité paysanne. Il s'emploiera à venir en aide à ses administrés dans leur vie quotidienne, les soutenant face aux situations difficiles, et suscitant des initiatives communes pour jeunes et adultes, au plan local.

Sa vie durant, il mettra sa foi au service de son prochain et des institutions et développera ses convictions dans son livre Merveilleux Humain.

Robert Bengel* a obtenu la médaille de la Résistance.
Claude et Roger Ach, Claude Hemmendinger, François Beck, Pierre Haessler, Gaston Levy et Inès Vromen, témoigneront en sa faveur afin qu'il soit nommé Juste parmi les Nations.

Le 8 décembre 2012, une plaque en hommage aux Justes parmi les Nations est apposée sur le mur de l'ancienne gendarmerie avenue Saint-Eloi à Solignac.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Robert Bengel
Claude Ach
Claude Hemmendinger (dit Claude Hamelin)

Chronologie [Ajouter]

1936 - Nommé vicaire de la Paroisse de Niederbronn, fondateur de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne puis, la même année aumônier à l’École Normale Catholique Publique d’Instituteurs du Bas-Rhin à Obernai.
1944 - Réfugié dans un couvent dans les Vosges


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
2 Article sur Robert Bengel
3 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
4 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
5 Victime en représailles à Mussidan
6 Souvenir Français Loudun - GABORIAUD Alphonse (Site du Souvenir Français - Comité de Loudun Page GABORIAUD Alphonse )
7 Souvenir Français Loudun - ROWEK Albert (Souvenir Français Comité de Loudun - Page ROWEK Albert )
8 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018