Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
770 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
709 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11727 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page

À lire, à voir…

Raymond Samuel Aubrac Raymond Samuel Aubrac
Où la mémoire s’attarde

ACHETER EN LIGNE

Robert
 Mencherini Robert Mencherini
Provence-Auschwitz : De l'internement des étrangers à la déportation des juifs (1939-1944)

ACHETER EN LIGNE

Marie-José Chombart de Lauwe Marie-José Chombart de Lauwe
Toute une vie de résistance

ACHETER EN LIGNE

Julien Blanc Julien Blanc
Au commencement de la Résistance : Du côté du musée de l'Homme 1940-1941

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
En souvenir de Georgy - Lettres de la maison d'Izieu, 1935-1944

ACHETER EN LIGNE

Léon de Rosen Léon de Rosen
Une captivité singulière. A Metz sous l'occupation allemande (1939-1940)

ACHETER EN LIGNE

Liliane Marton Liliane Marton
Cinquante apres... 1944-1994 ; l'espoir

 

Monique Novodorsqui Deniau Monique Novodorsqui Deniau
Pithiviers-Auschwitz 17 juillet 1942, 6h15

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
Nice, Caserne Auvare : Les transferts de Juifs de la région préfectorale de Nice... et de la principauté de Monaco vers le camp de Drancy en vue de leur déportation, août-septembre 1942

ACHETER EN LIGNE

Hélène Berr Hélène Berr
Journal 1942-1944, suivi de Hélène Berr, une vie confisquée

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
La Shoah en France. Volume 4, Le mémorial des enfants juifs déportés de France

ACHETER EN LIGNE

Lucien Dreyfus Lucien Dreyfus
Journal, 20 décembre 1940-24 septembre 1943

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Jean Sévillia Jean Sévillia
Zita impératrice courage (1892-1989)

ACHETER EN LIGNE

Annette Zaidman Annette Zaidman
Mémoire d'une enfance volée - (1938-1948)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Louis Aron Louis Aron
Journal de Louis Aron, Directeur de la Maison Israélite de Refuge pour l'enfance

ACHETER EN LIGNE

Violaine Gelly Violaine Gelly
Paul Gradvohl
Charlotte Delbo

ACHETER EN LIGNE

Pierre Pageot Pierre Pageot
Le Périgord terre d'asile

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
L'étoile des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Jeanne Puchol
Laurence Croix
Vivre à en mourir

ACHETER EN LIGNE

Albert Grunberg Albert Grunberg
Journal d'un coiffeur juif à Paris sous l'Occupation

ACHETER EN LIGNE

Jean Débordes Jean Débordes
L'Allier dans la guerre (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Gérard Ferrand Gérard Ferrand
Montoire 1939-1945 - Une ville de province dans l'histoire

ACHETER EN LIGNE

Françoise Basch Françoise Basch
Ilona, ma mère et moi

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
La France des camps : L'Internement, 1938-1946

ACHETER EN LIGNE

Henri Joannon Henri Joannon
Remember! (Souviens-toi)

ACHETER EN LIGNE

François Szulman François Szulman
Le Petit Peintre de Belleville

ACHETER EN LIGNE

Yves Martin Yves Martin
La Formation des maquis de l’Ain. Décembre 1942-février 1944

 

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Colette Zeif Colette Zeif
La grande s'occupera de la petite

 

Hélène Chaubin Hélène Chaubin
Corse des années de guerre 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Joël Thiévin Joël Thiévin
La libération d'Ancenis et de sa région

ACHETER EN LIGNE

Pierre-Jérôme Biscarat Pierre-Jérôme Biscarat
Dans la tourmente de la Shoah - Les enfants d'Izieu

ACHETER EN LIGNE

Elias Canetti Elias Canetti
Veza Canetti
Lettres à Georges

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
Pouvoir préfectoral lavaliste à Bordeaux

ACHETER EN LIGNE

Soma Morgenstern Soma Morgenstern
Errance en France

ACHETER EN LIGNE

Paul Estrade Paul Estrade
Marius Vazeilles, Ecrits politiques

ACHETER EN LIGNE

Elias Canetti Elias Canetti
Le territoire de l'homme ou le journal intime (1942-1972)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Biélinky Jacques Biélinky
Renée Poznanski
Journal, 1940-1942 : Un journaliste juif à Paris sous l'Occupation

ACHETER EN LIGNE

Henri Romans-Petit Henri Romans-Petit
Les obstinés

 

Sabine Zeitoun Sabine Zeitoun
Daniel Foucher
LYON 1940-1944. La guerre, l'Occupation, la Libération

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Paul Arrighi Paul Arrighi
Silvio Trentin, un européen en Résistance 1919-1943

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
La nuit des évasions

ACHETER EN LIGNE

José-Ramon Cubero José-Ramon Cubero
Les Hautes-Pyrénées dans la Guerre 1938-1948

ACHETER EN LIGNE

Pierre-Jérôme Biscarat Pierre-Jérôme Biscarat
Les enfants d'Izieu - 6 avril 1944, un crime contre l'humanité

ACHETER EN LIGNE

Ida Grinspan Ida Grinspan
Bertrand Poirot-Delpech
J'ai pas pleuré

ACHETER EN LIGNE

Claude Lanzmann Claude Lanzmann
Schwiefert Peter
L'Oiseau n'a plus d'ailes : Les Lettres de Peter Schwiefert

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Les Maquis de Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Denise Holstein Denise Holstein
"Je ne vous oublierai jamais, mes enfants d'Auschwitz..."

ACHETER EN LIGNE

Albert Bigielman Albert Bigielman
J'ai eu douze ans à Bergen-Belsen

ACHETER EN LIGNE

André Curculosse André Curculosse
Résistance en Pays d'Orthe. Groupe Paul Manauthon

ACHETER EN LIGNE

Rolande Causse Rolande Causse
Les enfants d'Izieu - CD audio

ACHETER EN LIGNE

Philippe Wilmouth Philippe Wilmouth
Cédric Neveu
Les camps dinternement du fort de Metz-Queuleu - 1943-1946

ACHETER EN LIGNE

Pierre Vidal-Naquet Pierre Vidal-Naquet
Les assassins de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Kkrist Mirror Kkrist Mirror
Tsiganes - 1940-1945, Le camp de concentration de Montreuil-Bellay

ACHETER EN LIGNE

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Danielle Baudot Laksine Danielle Baudot Laksine
La Pierre des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Marcel Bervoets Marcel Bervoets
La liste de Saint-Cyprien

ACHETER EN LIGNE

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

René Gutman René Gutman
Le Memorbuch - Mémorial de la Déportation et de la Résistance des Juifs du Bas-Rhin

ACHETER EN LIGNE

Renée Dray-Bensoussan Renée Dray-Bensoussan
Catherine Marand-Fouquet
Hélène Échinard
Éliane Richard
Dictionnaire des Marseillaises

ACHETER EN LIGNE

Boris Touaty Boris Touaty
Les Cafés Maurice : Une saga toulonnaise

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Le crime contre l'humanité. Origine, état et devenir du droit, Actes du séminaire tenu à Izieu et à l'ENS de Lyon, 19 et 20 octobre 1996

ACHETER EN LIGNE

Yves Lecouturier Yves Lecouturier
Shoah en Normandie - 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Monique Grandjonc Monique Grandjonc
Le temps d'apprendre à vivre (1939-1945) : Une école normale alsacienne réfugiée en zone libre

ACHETER EN LIGNE

Françoise Siefridt Françoise Siefridt
J'ai voulu porter l'étoile jaune : Journal de Françoise Siefridt, chrétienne et résistante

ACHETER EN LIGNE

Jacques Salon Jacques Salon
Trois mois dura notre bonheur

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Mémorial de la déportation. Haute-Savoie 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Franck d'Almeida
Histoire des Communautés Juives du Nord et de Picardie

ACHETER EN LIGNE

Annette Muller Annette Muller
La petite fille du Vel d'Hiv

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Stories of Deliverance: Speaking with Men and Women Who Rescured Jews from the Holocaust

ACHETER EN LIGNE

Jacques Chessex Jacques Chessex
Un juif pour l'exemple

ACHETER EN LIGNE

Paul Dhalluin Paul Dhalluin
Des maquis limousins aux rizières d'Indochine

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Simon Jeruchim Simon Jeruchim
Hidden in France: A Boy's Journey Under the Nazi Occupation

ACHETER EN LIGNE

Charles Palant Charles Palant
Je crois au matin

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
L'envolée sauvage - Les autours des palombes - tome 2

ACHETER EN LIGNE

Jean Tourayot Jean Tourayot
L'Hôtel des ombres

ACHETER EN LIGNE

François Gauducheau François Gauducheau
16 septembre 1943, les morts oubliés

 

David Bohbot David Bohbot
Histoire de Tours

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Philippe Lecler Philippe Lecler
Le temps des partisans

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
Procès Papon, le devoir de justice

ACHETER EN LIGNE

Dora Goland Dora Goland
Un présent qui s'accroche à moi : Dieuze-Pau-Auschwitz et retour

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
Trois filles et vingt garçons

ACHETER EN LIGNE

Philippe Lecler Philippe Lecler
L'affaire des Manises

ACHETER EN LIGNE

André Touret André Touret
Montluçon 1940-1944 - La mémoire retrouvée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Robert Dutriez Robert Dutriez
La Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Jack Sibard Jack Sibard
Mission en Crète

 

Didier Nebot Didier Nebot
Et les enfants furent sauvés...

ACHETER EN LIGNE

Jean Camille Bloch Jean Camille Bloch
Juifs des Vosges, 1940-1944 - 1200 martyrs oubliés

ACHETER EN LIGNE

Georges Clause Georges Clause
Reims autour du 7 Mai 1945

 

Jean-Claude Duclos Jean-Claude Duclos
Fort Barraux : Camps et prisons de la France de Vichy, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Joseph  Bialot Joseph Bialot
186 marches vers les nuages

ACHETER EN LIGNE

Marie-Claire Scamaroni Marie-Claire Scamaroni
Indomptable et Rebelle

ACHETER EN LIGNE

Raymond Samuel Aubrac Raymond Samuel Aubrac
Passage de témoin

ACHETER EN LIGNE

Évelyne Py Évelyne Py
Un été sous les bombes - Givors, Grigny, Chasse 1944

ACHETER EN LIGNE

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Robert Moos
Les sauveteurs de l'ombre : Ils ont sauvé des Juifs (Haute-Savoie 1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Caroline Dornstetter Caroline Dornstetter
Les années sombres

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
La Shoah en France. Volume 1, Vichy-Auschwitz : la "solution finale" de la question juive en France

ACHETER EN LIGNE

Jacob Kaplan Jacob Kaplan
L'Affaire Finaly

ACHETER EN LIGNE

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Tome 2, Le pays de Montbéliard 1944 : lutte armée et répression

ACHETER EN LIGNE

Philippe Lecler Philippe Lecler
Ami, si tu tombes. La Résistance dans la région de Rethel 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Jean Cristofol Jean Cristofol
Batailles pour Marseille

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
De la Drôme aux camps de la mort

ACHETER EN LIGNE

Benoît Ducos-Ader Benoît Ducos-Ader
Franck Lafossas
Adrien Marquet, secrets et souvenirs

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jay Winter
René Cassin

ACHETER EN LIGNE

Isabelle von Bueltzingsloewen Isabelle von Bueltzingsloewen
Benoît Verny
Interné d’office... Les cahiers d’Abraham Zoltobroda

ACHETER EN LIGNE

Claude Laharie Claude Laharie
Gurs 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

François Schunck François Schunck
Catherine Schunck
D’Alsace en Périgord - Histoire de l’évacuation 1939-1940

ACHETER EN LIGNE

François
 Wisard François Wisard
Les Justes Suisses

 

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Simon Grinbaud Simon Grinbaud
XIe commandement : « Tu n'oublieras point »

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Guy Perlier Guy Perlier
La rafle

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Isaac Millman Isaac Millman
Je m’appelle Isaac et j’ai été un enfant caché

ACHETER EN LIGNE

François Delpla François Delpla
Qui a tué Georges Mandel ?

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Olchitzky-Gaillet Lydia Olchitzky-Gaillet Lydia
Spoliation et enfants cachés

ACHETER EN LIGNE

Jérôme Lucas Jérôme Lucas
Un canton breton en 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Claude Courau Claude Courau
Les poudriers dans la Résistance. Saint-Médard-en-Jalles 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Dominique  Natanson Dominique Natanson
La mémoire juive en soissonnais

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Gisèle Polya-Somogyi Gisèle Polya-Somogyi
Enfants déportés, enfants sauvés. Les petits réfugiés juifs du Gers (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Odette Melszpajz Meyers Odette Melszpajz Meyers
Doors to Madame Marie

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Georges Weill
Andrée Salomon, une Femme de Lumière

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Wachman Gabriel Wachman
Daniel Goldenberg
Evadé du Vél'd'Hiv

ACHETER EN LIGNE

Serge Ejnès Serge Ejnès
Histoire des juifs de Reims pendant la Seconde Guerre mondiale

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Fernand Tardy Fernand Tardy
Bonsoir, petite princesse bleue. Secteur de Digne de l'Armee Secrete, sous-secteur de Thoard

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Juliette Minces Juliette Minces
Je hais cette France-là

ACHETER EN LIGNE

Jacques Farisy Jacques Farisy
La ligne de démarcation en Charente

ACHETER EN LIGNE

Victor Brombert Victor Brombert
Les trains du souvenir : Paris-New York-Omaha Beach-Berlin

ACHETER EN LIGNE

Jean-Gabriel Carasso Jean-Gabriel Carasso
Nous étions des enfants

 

Michel Géoris Michel Géoris
La bataille des Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Alice Dray Revah Alice Dray Revah
L'étoile sans David

ACHETER EN LIGNE

Alexandre  Borycki Alexandre Borycki
17 juillet 1942, un train parmi tant d'autres

ACHETER EN LIGNE

Michel Hérubel Michel Hérubel
La bataille des Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Mathieu Longue Mathieu Longue
L'odyssée de la SS-Aufklärungs-Abteilung 1 en terre ardennaise

ACHETER EN LIGNE

Liliane Cukier Liliane Cukier
La folle vie de Lili de Liliane Rovère

ACHETER EN LIGNE

Joseph  Bialot Joseph Bialot
La station Saint-Martin est fermée au public

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Le dossier Cyminski

 

Sabine Zeitoun Sabine Zeitoun
Jean Moulin, unificateur de la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Rachel Ségal Rachel Ségal
Ecole de la rue Tlemcen

 

Emmanuel d'Astier de la Vigerie Emmanuel d'Astier de la Vigerie
La Semaine des quatre jeudis

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
La Shoah en France. Volume 3, Le calendrier de la persécution des Juifs de France

ACHETER EN LIGNE

Claude Lanzmann Claude Lanzmann
Shoah : le miracle oublié de Moissac

ACHETER EN LIGNE

Marcel Euvrard Marcel Euvrard
Le carnet de guerre de Bon Papa : Une famille française sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Anna Marly Anna Marly
Anna Marly. Troubadour de la Résistance, Avec CD Audio

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Vichy en Provence

ACHETER EN LIGNE

Jacques Sigot Jacques Sigot
Des barbelés que découvre l'histoire - Un camp pour les Tsiganes... et les autres - Montreuil-Bellay (1940-1946)

ACHETER EN LIGNE

David Lilienfeld David Lilienfeld
La Vie Quotidienne des Juifs en Ariège 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Roger Lefèvre Roger Lefèvre
Souvenirs de maquisards de l'Ain

ACHETER EN LIGNE

Benoit Klein Benoit Klein
Pétain : Les interrogatoires avant le procès (avril-juin 1945) suivis de L'audition de l'Ile d'Yeu (août 1946-juillet 1947)

ACHETER EN LIGNE

Sarah Lichtsztejn Sarah Lichtsztejn
Chassez les papillons noirs

ACHETER EN LIGNE

Thierry Samuel Thierry Samuel
Une mémoire pour le futur - L'Oeuvre de Secours aux Enfants : 90 ans d'histoire; édition bilingue

ACHETER EN LIGNE

Jacques Farisy Jacques Farisy
La ligne de démarcation dans la Vienne : 1940-1943

ACHETER EN LIGNE

Régine Laparade Régine Laparade
Le Bois de mon père

ACHETER EN LIGNE

Henri Cordesse Henri Cordesse
Histoire de la résistance en Lozère 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Sabine Zlatin Sabine Zlatin
Mémoires de la "dame d'Izieu"

ACHETER EN LIGNE

Paulette Abbadie-Douce Paulette Abbadie-Douce
Une institutrice suppléante dans la tourmente de l'occupation. Bordeaux, 1939... 1945

ACHETER EN LIGNE

Joseph Estevès Joseph Estevès
200 figures de la Résistance et de la déportation en Sarthe

 

Pierre Stéphany Pierre Stéphany
Ardennes 44, la dernière offensive allemande

ACHETER EN LIGNE

Pierre Bolle Pierre Bolle
Le Plateau Vivarais-Lignon : Accueil et résistance, 1939-1946

ACHETER EN LIGNE

Aimé Vielzeuf Aimé Vielzeuf
Quand le Gard résistait, tome 2, dans le secret des bois

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Grandjacques Gabriel Grandjacques
La Montagne-Refuge, Les Juifs au pays du Mont-Blanc, Saint-Gervais, Megève - 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Christian Chevandier Christian Chevandier
André Philip, socialiste, patriote, chrétien

ACHETER EN LIGNE

André  Fontaine André Fontaine
Le camp d'étrangers des Milles 1939-1943

ACHETER EN LIGNE

Jean Débordes Jean Débordes
Paroles de Résistants - L'Allier dans la guerre

ACHETER EN LIGNE

Denise Holstein Denise Holstein
Le Manuscrit de Cayeux-sur-Mer

ACHETER EN LIGNE

Pierre Léoutre Pierre Léoutre
“Lectoure, eluctari - L'inéluctable reprise de l'histoire”

ACHETER EN LIGNE

Jean Lacouture Jean Lacouture
Léon Blum

ACHETER EN LIGNE

Mary Jane Gold Mary Jane Gold
Marseille, années 40

ACHETER EN LIGNE

Johanna Johanna Johanna Johanna
Le printemps refleurira

ACHETER EN LIGNE

Andrée Poch Karsenti Andrée Poch Karsenti
Les 527 enfants d'Odette et Moussa

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Jean Estèbe Jean Estèbe
Toulouse, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Salomon Malmed Salomon Malmed
Sali

ACHETER EN LIGNE

Patrice Rolli Patrice Rolli
La Phalange nord-africaine en Dordogne : Histoire d’une alliance entre la pègre et la « Gestapo » (15 mars - 19 août 1944)

ACHETER EN LIGNE

Jean Bélingard Jean Bélingard
Henri Chas, alias « Charlieu » (1900-1945) Compagnon de la Libération

ACHETER EN LIGNE

Paul Estrade Paul Estrade
Mouny Szwarckopf
Un camp de Juifs oublié : Soudeilles, 1941-1942

ACHETER EN LIGNE

Michaël Iancu Michaël Iancu
Vichy et les Juifs - L'exemple de l'Hérault (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Bernard Fride Bernard Fride
Une mauvaise histoire juive

ACHETER EN LIGNE

Ernest Weill Ernest Weill
Itinéraire d'un juif alsacien 1915-1945 - La Lorelei ou le mythe maudit

ACHETER EN LIGNE

Michaël Iancu Michaël Iancu
Spoliations, déportations, résistance des Juifs à Montpellier et dans l'Hérault (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Aimé Vielzeuf Aimé Vielzeuf
Quand le Gard résistait, tome 3, sang et Lumière

ACHETER EN LIGNE

Mireille Albrecht Mireille Albrecht
Berty

ACHETER EN LIGNE

Jacob Alsztejn Jacob Alsztejn
Sortie de silence — Un Juif polonais dans la spirale de mort nazie

ACHETER EN LIGNE

Bernard Briais Bernard Briais
Une ville de Province dans la Guerre : Loches en Touraine (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Renée Dray-Bensoussan Renée Dray-Bensoussan
Les Juifs à Marseille (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Sébastien Dallot Sébastien Dallot
L'Indre sous l'occupation allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Victor Pérahia Victor Pérahia
Mon enfance volée

ACHETER EN LIGNE

Jean Lacouture Jean Lacouture
Pierre Mendès France

ACHETER EN LIGNE

Germaine Tillion Germaine Tillion
A la recherche du vrai et du juste

ACHETER EN LIGNE

Jean-François Kahn Jean-François Kahn
Axel Kahn
Comme deux frères

ACHETER EN LIGNE

Denis Baud Denis Baud
Alfred Nakache, le nageur d’Auschwitz

ACHETER EN LIGNE

Odette Spingarn Odette Spingarn
J'ai sauté du train

ACHETER EN LIGNE

Ruth UZRAD Ruth UZRAD
RUTH ET BETTY - Deux soeurs face au nazisme

ACHETER EN LIGNE

Gérald Dardart Gérald Dardart
Les Ardennes dans la guerre 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Yves Michel Yves Michel
Cicatrices, trois camps français (Pithiviers, Jargeau, Beaune-la-Rolande)

ACHETER EN LIGNE

Sami Dassa Sami Dassa
Vivre, aimer avec Auschwitz au cœur

ACHETER EN LIGNE

Mathieu Pernot Mathieu Pernot
Un camp pour les bohémiens. Mémoires du camp d'internement pour nomades de Saliers

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
La tour de Constance et Le Chambon-sur-Lignon, l'oubli et le royaume

ACHETER EN LIGNE

Gérard Boulanger Gérard Boulanger
A mort la gueuse ! Comment Pétain liquida la République à Bordeaux, 15, 16 et 17 juin 1940

ACHETER EN LIGNE

Pierre Dac Pierre Dac
Drôle de guerre

ACHETER EN LIGNE

Paul Lévy Paul Lévy
Un camp de concentration français, Poitiers - 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Hélène Berr Hélène Berr
Journal, Hélène Berr. Livre audio

ACHETER EN LIGNE

Victor Lanoux Victor Lanoux
Laisser flotter les rubans

ACHETER EN LIGNE

Jean Sauvageon Jean Sauvageon
Louis Aragon et Elsa Triolet en Résistance, Novembre 1942 - septembre 1944

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Jean-Louis Dufour
Les Juifs dans la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Germain Latour Germain Latour
Les deux orphelins - L'affaire Finaly 1945-1953

ACHETER EN LIGNE

Jean Débordes Jean Débordes
Le Temps des passions - L'Allier dans la guerre

ACHETER EN LIGNE

Patrick Olivier Patrick Olivier
Personne ne m'aurait cru, alors je me suis tu

 

Daniel Farhi Daniel Farhi
Au dernier survivant : Paroles sur la Shoah

ACHETER EN LIGNE

Marie Billet Marie Billet
A l'ombre des Justes

ACHETER EN LIGNE

André Kaspi André Kaspi
Albert Szerman
Les Orphelins de la Varenne, 1914-1944

ACHETER EN LIGNE

Jean Kahn-Dessertenne Jean Kahn-Dessertenne
Combats pour les Droits de l'homme

ACHETER EN LIGNE

Gilbert Martal Gilbert Martal
Un arbre en Israël

ACHETER EN LIGNE

Jean-Claude Grandhay Jean-Claude Grandhay
La Haute-Saône dans la Deuxième Guerre mondiale

ACHETER EN LIGNE

Sophie Paisot-Beal Sophie Paisot-Beal
Roger Prévost
Histoire des camps d'internement en Indre-et-Loire : 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Arnaud Benedetti Arnaud Benedetti
Un préfet dans la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Résistance et Occupation (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Roger Picard Roger Picard
La Vienne dans la guerre 1939-1945 , La vie quotidienne

ACHETER EN LIGNE

Philippe Castetbon Philippe Castetbon
Ici est tombé

ACHETER EN LIGNE

Louis Malle Louis Malle
Au revoir les enfants

ACHETER EN LIGNE

Colette Tcherkawsky Colette Tcherkawsky
Une enfance en otage

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Eric Malo
Les camps du Sud-Ouest de la France, 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Hélène Berr Hélène Berr
Journal. Helene Berr

ACHETER EN LIGNE

Jean Sagnes Jean Sagnes
Jean Marielle
Le vote des quatre-vingts, le 10 juillet 1940 à vichy

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Hamo
L'envolée sauvage - Le lapin d'Alice - tome 3

ACHETER EN LIGNE

Lydia Olchitzky-Gaillet Lydia Olchitzky-Gaillet
Spoliation et enfants cachés , Le destin d'un résistant

ACHETER EN LIGNE

Jacques  Milhoua Jacques Milhoua
Orthez sous l’Occupation

ACHETER EN LIGNE

Liliane Marton Liliane Marton
Une ombre entre deux étoiles

ACHETER EN LIGNE

Jacques Farisy Jacques Farisy
Les paysans et les ruraux dans la Vienne, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Pierre Goltman Pierre Goltman
Six mois en enfer

ACHETER EN LIGNE

Vivette Samuel Vivette Samuel
Sauver les enfants

ACHETER EN LIGNE

Pascal Convert Pascal Convert
Raymond Aubrac. Résister, reconstruire, transmettre

ACHETER EN LIGNE

Simon Igel Simon Igel
Matricule 157 085 , Témoignage d'un adolescent rescapé

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Bénichou Gabriel Bénichou
L'adolescence d'un Juif d'Algérie

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Henri Raczymow Henri Raczymow
Te parler encore

ACHETER EN LIGNE

Inge Klara Meyer Inge Klara Meyer
Août 1944 : la libération de Romans et de Bourg-de-Péage

ACHETER EN LIGNE

André Panczer André Panczer
Je suis né dans l'faubourg Saint-Denis

ACHETER EN LIGNE

Liliane Lévy-Osbert Liliane Lévy-Osbert
Jeunesse vers l'abîme

ACHETER EN LIGNE

Henri Parens Henri Parens
Retour à la vie : guérir de la Shoah, entre témoignage et résilience

ACHETER EN LIGNE

François Schunck François Schunck
Catherine Schunck
Alsace-Périgord - Le choc cultuel

ACHETER EN LIGNE

Joseph Joffo Joseph Joffo
Un sac de billes

ACHETER EN LIGNE

Denise Caraco Denise Caraco
MiDor LeDor : De génération en génération

ACHETER EN LIGNE

Robert Dutriez Robert Dutriez
La Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Vie de La Joselito selon les paroles de Carmen

ACHETER EN LIGNE

Gilbert Wycke Gilbert Wycke
Le Lycée Paul-Louis Courier - Un établissement centenaire

ACHETER EN LIGNE

Paul Giniewski Paul Giniewski
Une résistance juive, Grenoble 1943-1945,

ACHETER EN LIGNE

Bernard Reviriego Bernard Reviriego
Les juifs en Dordogne, 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Gilbert Lacan Gilbert Lacan
Figeac en Quercy sous la terreur allemande, avril-mai juin-juillet 1944

ACHETER EN LIGNE

Nigel de Lee Nigel de Lee
Paroles de combattants : La bataille des Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Cécile Desprairies Cécile Desprairies
Paris dans la Collaboration

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
La spoliation des biens juifs en Lot-et-Garonne 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Francis Mazel Francis Mazel
La Haute-Loire sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Pouplain Jean-Marie Pouplain
Michel Chaumet
La Résistance en Deux-Sèvres 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Antoinette Maux-Robert Antoinette Maux-Robert
La lutte contre le chômage à Vichy. Henri Maux, le Juste oublié 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Marcel Gotlieb Marcel Gotlieb
J'existe. Je me suis rencontré

 

Robert Salmon Robert Salmon
Chemins faisant : Vers la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Louis Rivière Louis Rivière
Ailleurs demain

ACHETER EN LIGNE

M. Dandel M. Dandel
G. Duboc
A. Kitts
E. Lapersonne
Les Victimes Civiles en Haute Normandie

ACHETER EN LIGNE

Géraldine Andreo Géraldine Andreo
Les réfugiés espagnols dans le département de l’Isère 1936-1939

 

François Berriot François Berriot
La France libre, la Résistance et la Déportation - (Hérault, Zone Sud)

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
La vie quotidienne à Annecy pendant la Guerre 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

David Klugman David Klugman
La conspiration des justes

 

Gaël Eismann Gaël Eismann
Hôtel Majestic, ordre et sécurité en France occupée (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté Agents secrets & services spéciaux dans la résistance Tome 2 Jura & Doubs

ACHETER EN LIGNE

Lionel Fontaine Lionel Fontaine
André Grossetête
Marie-Claude Simonnet
Résistance, répression, libération en Haute-Marne

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

 Dassa Sami Dassa Sami
Vivre, aimer avec Auschwitz au coeur

ACHETER EN LIGNE

Jean-Yves Boursier Jean-Yves Boursier
Un camp d'internement vichyste. Le sanatorium surveillé de La Guiche

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

René Frydman René Frydman
Convictions. 30 ans de combats pour l'assistance médicale à la procréation

ACHETER EN LIGNE

Stephan Baier Stephan Baier
Eva Demmerle
Otto de Habsbourg. De l'Empire à l'Europe

ACHETER EN LIGNE

Guy Perlier Guy Perlier
Camille Senon, aurai-je assez vécu pour tout ceux qui sont morts?

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Julien Moulin Julien Moulin
La résistance dans la Loire : Marguerite Soulas une femme d'exception

ACHETER EN LIGNE

Joseph Weill Joseph Weill
Le combat d'un juste : Joseph Weill

ACHETER EN LIGNE

Frédéric Auger Frédéric Auger
Louis Auger
André Guédé
Bernard Heude
Simon Ostermann
Sologne et Solognots dans la Seconde Guerre mondiale

 

Henri Borlant Henri Borlant
Merci d'avoir survécu

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
Adieu les enfants (1942-1944)

ACHETER EN LIGNE

Madeleine Berthon Madeleine Berthon
De Solesmes à Auschwitz - Marguerite Aron 1873-1914

ACHETER EN LIGNE

Dominique Lormier Dominique Lormier
La bataille de Stonne : Ardennes, mai 1940

ACHETER EN LIGNE

 Barbara Barbara
Il était un piano noir

ACHETER EN LIGNE

Pierre Lubek Pierre Lubek
La Shoah : hériter du silence

ACHETER EN LIGNE

Éric Conan Éric Conan
Sans oublier les enfants : Les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande 19 juillet-16 septembre 1942

ACHETER EN LIGNE

Philippe Boegner Philippe Boegner
Ici on a aimé les Juifs

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Yves Rocard Yves Rocard
Mémoires sans concessions

ACHETER EN LIGNE

Jean-Jacques Gillot Jean-Jacques Gillot
Michel Maureau
Résistants du Périgord

ACHETER EN LIGNE

Claude Toczé Claude Toczé
Annie Lambert
Les Juifs en Bretagne : 5e-20e siècles

ACHETER EN LIGNE

Montserrat Aymami Montserrat Aymami
Géraldine Andréo
Claude Collin
Gil Emprin
Le train s'est arrêté à Grenoble

ACHETER EN LIGNE

Émile Weill Émile Weill
Villeneuve-sur-Lot, Lot-et-Garonne, terre d'accueil, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Irène Valachs Irène Valachs
P. Delannoy
Ma grand mere est une etoile

ACHETER EN LIGNE

Clarisse Feletin Clarisse Feletin
Hélène Viannay : L'instinct de résistance de l'Occupation à l'école des Glénans

ACHETER EN LIGNE

Marie Gatard Marie Gatard
La pierre qui parle - 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Saul Friedländer Saul Friedländer
Quand vient le souvenir

ACHETER EN LIGNE

Sébastien Durand Sébastien Durand
La gradation macabre 1940 – 1944 : l'aryanisation des "entreprises juives" girondines

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Montluc, Antichambre de l’inconnu (1942-1944)

 

 AERI AERI
La résistance dans l'Orne

ACHETER EN LIGNE

Arlette Reiman Arlette Reiman
Charles Testyler
Les enfants aussi !

ACHETER EN LIGNE

Jeta Sztybel Jeta Sztybel
Histoire d'une enfance cachée. "Je veux rester chez Tantine"

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Annie Lambert Annie Lambert
Etre juif à Nantes sous Vichy

ACHETER EN LIGNE

Antoine Prost Antoine Prost
Jean-Pierre Azéma
Jean-Pierre Rioux
Les communistes français, de Munich à Châteaubriant (1938-1941)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Bernard Sadon Jacques Bernard Sadon
Jacques Lazarus, Itinéraire d'un Juif de France dans le siècle : de la Métropole à l'Afrique du Nord (1943-1962)

 

Hélène Duvergé Hélène Duvergé
Hautmont sous l'Occupation

ACHETER EN LIGNE

Marcel Jourdain Marcel Jourdain
Petites surprises de Printemps

ACHETER EN LIGNE

Nathalie Forissier Nathalie Forissier
La déportation dans la Loire (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Les langues du général

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
Michel Slitinsky : l'affaire de tout un siècle

ACHETER EN LIGNE

Jacqueline Grossman Jacqueline Grossman
Chased by demons

ACHETER EN LIGNE

Marie-Noëlle Postic Marie-Noëlle Postic
Sur les traces perdues d’une famille juive en Bretagne

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
L'envolée sauvage - La dame blanche - tome 1

ACHETER EN LIGNE

Catherine Lewertowski Catherine Lewertowski
Morts ou juifs : La Maison de Moissac, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Muller Jean-Marie Muller
Désobéir à Vichy. La résistance civile de fonctionnaires de police

ACHETER EN LIGNE

Johanna Johanna Johanna Johanna
Le printemps refleurira - 1er livre

ACHETER EN LIGNE

Sarah Kaminsky Sarah Kaminsky
Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
La Libération d'Annecy et de la Haute-Savoie

ACHETER EN LIGNE

Bruno  Permezel Bruno Permezel
Résistants à Lyon, Villeurbanne et aux alentours - 2824 engagements

ACHETER EN LIGNE

Jean-Noël Jeanneney Jean-Noël Jeanneney
Georges Mandel

ACHETER EN LIGNE

Jean-Philippe Thiriet Jean-Philippe Thiriet
Jean-Louis Clade
Philippe Markarian
Les Polonais dans les houillères de Ronchamp, 1919-1939

ACHETER EN LIGNE

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Volume 1, A la frontière franco-suisse, des hommes et des femmes en résistance

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Francine Fellrath Francine Fellrath
Plaques et stèles commémoratives, 1939-1945, en Indre-et-Loire

ACHETER EN LIGNE

 Club mémoires 52 Club mémoires 52
Déportés et Internés de Haute Marne

ACHETER EN LIGNE

Johanna Johanna Johanna Johanna
Le printemps refleurira - 2nd livre

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Rire le jour, pleurer la nuit : Les enfants juifs cachés dans la Creuse pendant la guerre (1939-1944)

ACHETER EN LIGNE

Christine Dollard-Leplomb Christine Dollard-Leplomb
Sauveteurs d'étoiles en Ardennes

ACHETER EN LIGNE

René Le Guénic René Le Guénic
Morbihan. Mémorial de la Résistance

ACHETER EN LIGNE

 Anacr Anacr
La résistance dans le 19e arrondissement

ACHETER EN LIGNE

Jean-Henri Calmon Jean-Henri Calmon
Occupation, Résistance et Libération dans la Vienne

ACHETER EN LIGNE

Geneviève Courtès-Bordes Geneviève Courtès-Bordes
Enfants juifs à Lectoure 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Colette Bourrier-Reynaud Colette Bourrier-Reynaud
Villars-sur-Var et la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Pierre Dunoyer de Segonzac Pierre Dunoyer de Segonzac
Le Vieux Chef. Mémoires et pages choisies

ACHETER EN LIGNE

Pierre Vidal-Naquet Pierre Vidal-Naquet
Mémoires - Tome 1, La brisure et l'attente 1930-1955

ACHETER EN LIGNE

Lilo Petersen Lilo Petersen
Les oubliées

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Michel Reynaud Michel Reynaud
Véronique Olivares Salou
Le roman des Glières

ACHETER EN LIGNE

Albert Jacquard Albert Jacquard
Dans ma jeunesse

ACHETER EN LIGNE

Gilbert Dupau Gilbert Dupau
La résistance dans les Landes

ACHETER EN LIGNE

Daniel Fuks Daniel Fuks
Jacky Dreyfus
Mémorial des Juifs du Haut-Rhin

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Ribowski Nicolas Ribowski
J'avais oublié…

 

Jeanne Robert Jeanne Robert
Michèle Robert
Le réseau Victoire dans le Gers - Mémoires du 19 mai 1940 à la libération

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
L'affaire Papon

ACHETER EN LIGNE

Guy Le Corre Guy Le Corre
Un Cheminot rennais dans la Résistance 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Simone Veil Simone Veil
Une vie, une jeunesse au temps de la Shoah

ACHETER EN LIGNE

Jacques Reix Jacques Reix
Jean Vircoulon
Chronique des années de guerre en pays foyen - 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Tereska Szwarc Torrès-Levin Tereska Szwarc Torrès-Levin
Jeunes femmes en uniforme

ACHETER EN LIGNE

André Coilliot André Coilliot
Sombres jours de mai 1940 - Arras et sa région

ACHETER EN LIGNE

André Schwarz-Bart André Schwarz-Bart
Le dernier des justes

ACHETER EN LIGNE

Claude Delasselle Claude Delasselle
Joël Drogland
Frédéric Gand
Thierry Roblin
Jean Rolley
Un département dans la guerre 1939-1945 : Occupation, Collaboration et Résistance dans l'Yonne

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Tome 1, A la frontière franco-suisse, des hommes et des femmes en résistance

ACHETER EN LIGNE

Roselyne Bosch Roselyne Bosch
La Rafle

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Histoire de la Milice et des forces du maintien de l'ordre en Haute-Savoie 1940-1945 - Guerre civile en Haute-Savoie

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

André-Lilian Mossé André-Lilian Mossé
Réjane Mossé
C'est leur histoire. 1939-1943

ACHETER EN LIGNE

Jean-Claude Bourlés Jean-Claude Bourlés
Chronique du bel été

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Midi rouge, ombres et lumières

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
La Shoah en France

ACHETER EN LIGNE

Remei Oliva Remei Oliva
Exode - De l'Espagne franquiste aux camps français (1939-1940)

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Mariot Nicolas Mariot
Claire Zalc
Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre

ACHETER EN LIGNE

Varian Fry Varian Fry
Albert Hirschman
Livrer sur demande... : Quand les artistes, les dissidents et les Juifs fuyaient les nazis (Marseille, 1940-1941)

ACHETER EN LIGNE

Sandra Marc Sandra Marc
Les Juifs de Lacaune sous Vichy (1942-1944)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
La ligne de démarcation en Gironde

ACHETER EN LIGNE

Tal Bruttmann Tal Bruttmann
Aryanisation économique et spoliations en Isère (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Odette Rosenstock Abadi Odette Rosenstock Abadi
Terre de détresse- Birkenau-Bergen-Belsen

ACHETER EN LIGNE

Sabine Zeitoun Sabine Zeitoun
L'Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE) sous l'Occupation en France. Du légalisme à la résistance 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Dominique Veillon Dominique Veillon
Berthe Auroy
Anne-Marie Pathé
Jours de guerre. Ma vie sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Gérard Benguigui Gérard Benguigui
Frank Svensen
La rafle d'Angoulême

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Élie Szapiro
Histoire des communautés juives de Toulouse

ACHETER EN LIGNE

Pascal Vion Pascal Vion
Le Camp de Jargeau - Juin 1940 - Décembre 1945

ACHETER EN LIGNE

Michel Cohen-Colin Michel Cohen-Colin
Mon père Joseph Cohen

ACHETER EN LIGNE

Saül Castro Saül Castro
Roger Gompel
Henri Jacob-Rick
Georges Kohn
Le camp juif de Royallieu-Compiègne 1941-1943

ACHETER EN LIGNE

Gérard Gobitz Gérard Gobitz
Les déportations de refugiés de zone libre en 1942 - Récits et documents concernant les régions administratives de Toulouse, Nice, Lyon, Limoges, Clermont-Ferrand, Montpellier (Camp de Rivesaltes)

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Des jeunes en Résistance. L’affaire du 17e Barreau - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Georges Frélastre Georges Frélastre
Un vichyssois sous Vichy

ACHETER EN LIGNE

Geoffroy d'Astier de la Vigerie Geoffroy d'Astier de la Vigerie
Emmanuel d'Astier de la Vigerie. Combattant de la Résistance et de la Liberté

ACHETER EN LIGNE

Anne  Grynberg Anne Grynberg
Les camps de la honte : Les internés Juifs des camps français

ACHETER EN LIGNE

Alain Monnier Alain Monnier
Rivelastes, un camp en France

ACHETER EN LIGNE

Étienne Dejonghe Étienne Dejonghe
Yves Le Maner
Le Nord-Pas-de-Calais dans la main allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Joseph  Bialot Joseph Bialot
C'est en hiver que les jours rallongent

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Borzeix Jean-Marie Borzeix
Jeudi Saint

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
Bordeaux, indiscrétions des archives de l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Catherine Lewertowski Catherine Lewertowski
Morts ou juifs : La Maison de Moissac, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Claude Bartoll Jean-Claude Bartoll
Agnès Barrat-Bartoll
Cédric Hervan
Le dernier des Schoenfeld

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
"En surnombre". Un camp de travailleurs étrangers en France (1940‐1945)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Chesnier Jacques Chesnier
La Sarthe déchirée 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Rolande Causse Rolande Causse
Les enfants d'Izieu. Au malheur de mes onze ans

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Aimé Vielzeuf Aimé Vielzeuf
Quand le Gard résistait (1940-1944) - Le temps des pionniers - Tome 1

ACHETER EN LIGNE

François Lecomte François Lecomte
Jamais je n'aurai quatorze ans

ACHETER EN LIGNE

Roger Karoutchi Roger Karoutchi
Olivier Babeau
Jean Zay - 1904-1944 Ministre de l'Instruction du Front populaire, Résistant, martyr

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Tereska Szwarc Torrès-Levin Tereska Szwarc Torrès-Levin
Une française libre, Journal, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

 POLYA-SOMOGYI Gisèle POLYA-SOMOGYI Gisèle
Enfants sauvés, enfants déportés; les petits réfugiés juifs du Gers (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Béatrice Defay Béatrice Defay
Le village martyr de La Madeleine, Saint-Martin en Bresse : histoire et mémoire

ACHETER EN LIGNE

Catherine Chaine Catherine Chaine
Le voyage sans retour des enfants d'Izieu

ACHETER EN LIGNE

Odile Munos-du-Peloux Odile Munos-du-Peloux
Passer en Suisse : Les Passages clandestins entre la Haute-Savoie et la Suisse 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Paul de Haut Paul de Haut
Le Nivernais-Morvan au quotidien 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Yitskhok Katzenelson Yitskhok Katzenelson
Le chant du peuple juif assassiné

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté : Agents secrets et services spéciaux dans la résistance

ACHETER EN LIGNE

Patrick Coupechoux Patrick Coupechoux
Mémoires de déportés - Histoires singulières de la déportation

ACHETER EN LIGNE

Karen Taïeb Karen Taïeb
Je vous écris du Vél' d'hiv : Les lettres retrouvées

ACHETER EN LIGNE

Germaine Tillion Germaine Tillion
La traversée du mal

ACHETER EN LIGNE

Claire Cameron Claire Cameron
Le Mont-Valérien - Résistance, Répression et Mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Pouplain Jean-Marie Pouplain
Les enfants cachés de la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Hamo
L'envolée sauvage - La boîte aux souvenirs - tome 4

ACHETER EN LIGNE

Jean-Michel Cosson Jean-Michel Cosson
Stéphane Monnet
L'Aveyron dans la Guerre 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Michel Slitinsky Michel Slitinsky
La Resistance en Gironde

ACHETER EN LIGNE

Jean-Jacques Bernard Jean-Jacques Bernard
Le camp de la mort lente. Compiègne 1941-1942

ACHETER EN LIGNE

Charles Zajde Charles Zajde
En mémoire des Justes

ACHETER EN LIGNE

Jacques Cukier Jacques Cukier
L'éclipse

ACHETER EN LIGNE

Maxi Librati Maxi Librati
145922 de Maxi Librati

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Simon Schwarzfuchs
Mémoires du grand rabbin Deutsch : Limoges 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Jules Soletchnik Jules Soletchnik
Francis Pujol
Revel des années noires 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Albert Oriol-Maloire Albert Oriol-Maloire
Hommes et combats en Bretagne. Le Morbihan 1939/1945

ACHETER EN LIGNE

Patrice Rolli Patrice Rolli
Le Périgord dans la Seconde Guerre mondiale : Chronique des années noires du Mussidanais et de l'ouest de la Dordogne.

ACHETER EN LIGNE

Franck Peyrot Franck Peyrot
Présence allemande et collaboration dans les Ardennes (1940-1944)

 

 AERI AERI
La Résistance dans le Gard

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
La vérité vraie sur le procès de la milice et des miliciens

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Jenny Masour Ratner Jenny Masour Ratner
Mes vingt ans à l'OSE : 1941-1961

ACHETER EN LIGNE

Jean Sauvageon Jean Sauvageon
Louis Aragon et Elsa Triolet en Résistance, Novembre 1942 - septembre 1944

ACHETER EN LIGNE

Philippe Larère Philippe Larère
Une enfance à Vesoul - les années 40 et 50

ACHETER EN LIGNE

Henri Schilli Henri Schilli
Mes activités pendant la guerre

 

Rolande Causse Rolande Causse
Les enfants d'Izieu

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Pierre Sudreau Pierre Sudreau
Sans se départir de soi

ACHETER EN LIGNE

Otto Fischl Otto Fischl
Mon journal ; 19 octobre 1943 - 15 mars 1945

ACHETER EN LIGNE

Hélène Berr Hélène Berr
Hélène Berr. Journal suivi d'un dossier pédagogique

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Un exil intérieur : l'évacuation des Mosellans de septembre 1939 à octobre 1940

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Hitler à Paris - Juin 1940

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Raphaël Konopnicki Raphaël Konopnicki
Camarade Voisin

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Hélène Berr Hélène Berr
Le Journal d'Hélène Berr : 1942-1944

ACHETER EN LIGNE

Benoît Rayski Benoît Rayski
L'affiche rouge

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Gilles Hennequin Gilles Hennequin
Résistance en Côte d'Or

ACHETER EN LIGNE

Jean Zay Jean Zay
Souvenirs et solitude

ACHETER EN LIGNE

Bénédicte Vergez-Chaignon Bénédicte Vergez-Chaignon
Vichy en prison - Les épurés à Fresnes après la Libération

ACHETER EN LIGNE

Georges Gheldman Georges Gheldman
16 juillet 1942

ACHETER EN LIGNE

Sam Braun Sam Braun
Personne ne m'aurait cru, alors je me suis tu

ACHETER EN LIGNE

France Hamelin France Hamelin
Femmes en prison dans la nuit noire de l'occupation - Le Dépôt, la petite Roquette, le camp des Tourelles

ACHETER EN LIGNE

Odette Élina Odette Élina
Sans fleurs ni couronnes

ACHETER EN LIGNE

Isaac Pougatch Isaac Pougatch
Charry, vie d’une communauté de jeunesse

ACHETER EN LIGNE

Sandrine Suchon Sandrine Suchon
Résistance et Liberté. Dieulefit 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Richard Schittly Richard Schittly
Izieu, l'innocence assassinée

ACHETER EN LIGNE

Germaine Tillion Germaine Tillion
L'enfant de la rue et la dame du siècle

ACHETER EN LIGNE

Charles Couard Charles Couard
Combattants de l'ombre dans l'Ain

ACHETER EN LIGNE

Maurice Schiff Maurice Schiff
Histoire d'un bambin juif sous l'occupation nazie

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
La Shoah en France. Volume 2, Le calendrier de la persécution des Juifs de France

ACHETER EN LIGNE

Georgette Guéguen-Dreyfus Georgette Guéguen-Dreyfus
Résistance Indre et vallée du Cher

 

Anne Boitel Anne Boitel
Le camp de Rivesaltes 1941-1942

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

Frank Ristorcelli Frank Ristorcelli
Aulus-les-Bains Auschwitz

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Pierre Péan Pierre Péan
Lydie Bastien, la diabolique de Caluire

ACHETER EN LIGNE

Pierre Bertaux Pierre Bertaux
Mémoires interrompus

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Sigot Jacques Sigot
Ces barbelés oubliés par l’Histoire, Un camp pour les Tsiganes… et les autres, Montreuil-Bellay 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Manuel  Andujar Manuel Andujar
Saint-Cyprien, plage...

ACHETER EN LIGNE

Michel Fabréguet Michel Fabréguet
Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon (1938-1945)

ACHETER EN LIGNE

Joseph Weismann Joseph Weismann
Après la rafle

ACHETER EN LIGNE

Roger Zannelli Roger Zannelli
Résistant à seize ans

ACHETER EN LIGNE

José-Alain Fralon José-Alain Fralon
Aristides de Sousa Mendes, Le juste de Bordeaux

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Max Schiavon Max Schiavon
Une victoire dans la défaite. La destruction du Chaberton, Briançon 1940

ACHETER EN LIGNE

Claude Lévy Claude Lévy
Paul Tillard
La Grande Rafle du Vel d'Hiv : 16 juillet 1942

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Ribowski Nicolas Ribowski
J'avais oublié…

 

Josie Lévy Martin Josie Lévy Martin
Ne dis jamais ton nom

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Mouny Szwarckopf Mouny Szwarckopf
Mamechi : souvenirs d'une fillette juive cachée

ACHETER EN LIGNE

Arnaud de Vogüé Arnaud de Vogüé
Carnets de guerre

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
Une tragédie juive à Rosans

ACHETER EN LIGNE

Pascal Chambon Pascal Chambon
Gérard Aventurier
Claude Latta
Sylvia Millet
Résistance et Déportation dans le Forez

 

Gaston Lévy Gaston Lévy
Souvenirs d’un médecin d’enfants à l’OSE en France occupée et en Suisse, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Fabien Lacaf Fabien Lacaf
Catherine Poujol
Les enfants cachés - L'affaire Finaly

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Gisèle Polya-Somogyi Gisèle Polya-Somogyi
Enfants déportés, enfants sauvés. Les petits réfugiés juifs du Gers

ACHETER EN LIGNE

Germaine Tillion Germaine Tillion
Tzvetan Todorov
Fragments de vie

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Jacqueline Glicenstein Jacqueline Glicenstein
Récit en hommage aux Français au temps de l'Occupation

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Deboffe Gabriel Deboffe
Résister en Artois - Le secteur Sauge 1943-1945

ACHETER EN LIGNE

Claire Busseuil Claire Busseuil
La vie à Thizy pendant la guerre et l'occupation 1939-1945

 

Frédéric  Viey Frédéric Viey
Le livre mémorial des juifs de Seine et Marne durant la seconde Guerre Mondiale 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Jacques Fijalkow
Histoire régionale de la Shoah en France : Déportation, sauvetage, survie

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations


Dossier Yad Vashem :
Sauvetage :   - 

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

-
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire
Bonjour; Il y a plusieurs jours j'ai lu que Paulette Mercier parlait de sœur Celeste de l'orphelinat st Pierre à la Fernay voltaire pendant la guerre. Je désirerais connaitre les source écrite de cette citation car cette sœur est de ma famille, c'est très important pour moi. Si vous avez cette information merci à vous

03/04/2019

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Victor Aubertie

Marguerite Aubertie
 

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Lucienne Clément de L'Épine (Juste parmi les Nations qui plaçait des enfants Juifs dans des familles de la Sarthe. )
2 Edmond Dauphin* (Secrétaire générale de la préfecture de l'Indre )
3 Laure Mutschler Diebold (Grande résistante, sous le nom de "Mado" et "Mona", s'engagea dans les Forces françaises libres et fut la secrétaire de Jean Moulin, avant d'être arrêtée et déportée. )
4 Camille Ernst* (Juste parmi les Nations, né à Sélestat )
5 Marc Chagall
6 Marc Chagall
7 28 septembre 2010 à Périgueux Soirée des Justes. (Signature dédicace de M. Paul Schaffer, président du Comité français pour Yad Vashem, pour son ouvrage Le soleil voilé Auschwitz 1942-1945
Débat avec Paul Schaffer, Hélène Fraenkel Appel, enfant sauvée en Dordogne, et Armelle Jacquin, Juste parmi les Nations, et Noëlle Nedelco Jacquin, ayant droit des Justes Marguerite et Paul Jacquin, Justes parmi les Nations. )
8 André Gerschel (André Gerschel a été maire de Calais à partir du 3 septembre 1939, lorsque le maire Lucien Vadez a été mobilisé. Parce que juif, il est destitué de son poste en 1940, lorsque les Allemands arrivent à Calais. )
9 Jean Quéhen (Hommage à Jean Quéhen décédé le 6 juin 1940 à l'âge de 37 ans. Son nom est gravé sur une colonne de l’hôtel de ville et une rue de Calais porte son nom. )
10 Félix Cadras (Félix Cadras, membre actif du parti communiste, résistant considéré comme l’un des fondateurs des FTPF, sera arrêté par la police française, remis aux Allemands, torturé et fusillé sans avoir parlé au Mont-Valérien le 30/05/1942. Son nom a été donné à l’école du 4 rue du Brésil ainsi qu’à une rue à Calais-Nord. )
11 Berthe Nasinec-Pepiriot
12 L'arrestation et l'assassinat de Louis Alfred Dides (Louis Alfred Dides, né le 27/10/1925 à Florac, est le fils de Jules Albert Dides, cafetier à Florac, et de Léa Albertine Meissonnier. Louis Dides grandit quartier de La Croisette à Florac. Réfractaire au STO, il passe dans la clandestinité au début de l'année 1944. )
13 Louis Étienne Paparel, mort au combat (Louis Étienne Paparel est né le 30 juin 1924 à Saint-Geours-de-Maremne (Landes) de Louis Casimir Paparel et Marie Catherine Gémarin. Sa mère, veuve, demeure au passage à niveau 127 dont elle a la charge, à Arcomie, près de Saint-Chély-d'Apcher. Louis est son fils aîné. Il rejoint le maquis de Haute-Lozère le 30 juin 1944. )
14 Louis Joseph Pons, mort au combat (Louis Joseph Pons est né le 10 juin 1924 à Bailleul (Nord). Il est le fils de Luis Pons et d'Élisa Burjalès son épouse. Louis Pons est célibataire lors de la déclaration de guerre en 1939. Sa famille est installée à Nîmes (Gard). Il semble avoir choisi la clandestinité pour échapper au STO. Entrant dans la clandestinité il choisit comme pseudonyme le nom de "Charles Dumas". )
15 Louis Adolphe Redon, résistant (Louis Adolphe Redon est né le 6 mai 1912 à Paris dans le 17e arrondissement (Seine). Il est le fils de Louis Antonin Redon cultivateur, à Saint-Germain-du-Teil et de Marie Rosalie Barnier. Son père meurt au champ d'honneur le 11 juin 1915 à Perthes dans la Marne. Le tribunal de Marvejols attribue à Louis Redon le titre de Pupille de la Nation le 9 avril 1919. Sa mère devient son tuteur. )
16 Témoignage de Fernand Frassac* (Journal de Fernand Farssac*, gendarme à Lacaune.
Notes et mémoire de guerre de Fernand Farssac* dit Toutyva, rédigé par son fils Gérard Farssac, résume l’action de son père entre 1940 et 1944. Il lui a permis, aidé par ses carnets de notes, de retracer son action pendant la clandestinité et pendant le Maquis. )
17 Henri Allouche, sauvé par Claire Heyman
18 Amédée Guy (Amédée Guy, médecin, homme politique et résistant, vote contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940. Il est assigné à résidence par le régime de Vichy à Thônes, puis à Cruseilles. )
19 François Labrousse (Sénateur de la Corrèze de 1921 à 1941, le 10 juillet 1940, il fait partie des quatre-vingts parlementaires à voter contre les pleins pouvoirs au maréchal Philippe Pétain. )
20 Jean-Pierre Timbaud (Syndicaliste et résistant français, né le 20 septembre 1904 à Payzac, fusillé à Châteaubriant par les nazis le 22 octobre 194118. Une place du bourg de Payzac porte son nom. )
21 Bernard de La Rochefoucauld (Bernard de La Rochefoucauld (1901-1944), résistant, a donné son nom à une rue de Falaise. )
22 Joseph-Paul Rambaud (Joseph-Paul Rambaud, maire de Pamiers de 1919 à 1940, résistant au sein du mouvement Combat, fondateur de l'Armée secrète en Ariège, est arrêté et déporté sans retour à Buchenwald où il meurt le 17 octobre 1944. )
23 Jeannine Zangier (Le 31 janvier 1944, Jeannine, 9 ans, est arrêtée par les gendarmes français en pleine nuit parce que juive. Elle sera déportée sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 68 le 10 février 1944. )
24 Léon Blum (Léon Blum est né, le 9 avril 1872, 153, rue Saint-Denis, dans le 2e arrondissement de Paris. )
25 André Breton, habitant du 9e arrondissement (André Breton s'installe en 1922 dans un atelier d'artiste au 42, rue Fontaine. Il le conservera jusqu'à la fin de ses jours. )
26 Jacques Bonsergent (Jacques Bonsergent, 28 ans, fut le premier civil fusillé par les Nazis le 23 décembre 1940. Il habitait 3, boulevard de Magenta dans le 10e arrondissement. )
27 Régine Tragarz (Victor Tragarz, tailleur, né le 10/05/1899 à Lodz (Pologne), son épouse Frymeta, née Poznanska en 1899 à Lodz (Pologne), et leurs neuf enfants habitaient dans le XIIe arrondissement, 72, rue Claude de Caen. )
28 Sabine Zlatin (Directrice de la Maison d'Enfants Réfugiés de l'Hérault, dite la Maison d'Enfants d'Izieu. )
29 Amédée Guy (Amédée Guy, médecin, homme politique et résistant, vote contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940. Il est assigné à résidence par le régime de Vichy à Thônes, puis à Cruseilles. Prévenu par des policiers résistants que son arrestation est imminente, il tente de rejoindre la Suisse, mais est arrêté par la police italienne et incarcéré à la forteresse d'Impéria, puis dans le Camp d'Embrun. )
30 Charles Tillon (Ancien député d’Aubervilliers. Résistant et communiste, maire d’Aubervilliers à la Libération. )
31 Pierre Laval (Sénateur-maire d’Aubervilliers durant l’entre-deux-guerres, responsable majeur de la collaboration avec les nazis pendant Seconde Guerre mondiale, chef du gouvernement de Vichy. )
32 Georges Wodli (Militant communiste, syndicaliste et résistant français né le 15 juin 1900 à Schweighouse-sur-Moder (Bas-Rhin, alors en territoire allemand) et mort sous la torture au cours de la nuit du 1er au 2 avril 1943. )
33 Odette Gorin, résistante (Le 4 septembre 1942, Odette Gorin, résistante, est arrêtée et sera déportée au camp de Ravensbuck. De retour à La Rochelle le 29 juin 1945, elle se met au service de sa ville et en fondant la Section Rochelaise de la Fédération Nationale des Déportés Internés Résistants Patriotes (FNDIRP). )
34 Eugène Chavant (Militant socialiste entre les deux guerres, maire de Saint-Martin-d'Hères de février 1938 à février 1940. Résistant et Compagnon de la Libération. )
35 Clément Vasserot (Clément Vasserot est né au hameau de Fontgillairde, situé à Molines-en-Queyras, le 5 février 1893 dans une famille protestante. Il devient préfet de la Creuse le 14/02/1943. )
36 Camille Benassy (Camille Benassy, maire d'Aubusson, démissionne en 1940. )
37 Jean-Louis Vielle (Chef de la résistance dans la ville de Grenade-sur-l'Adour, tué dans la nuit du 12 au 13 juin 1944 à Bordères-et-Lamensans (Landes). La rue principale de Grenade-sur-l’Adour porte aujourd'hui son nom et sa mémoire est honorée chaque année le 13 juin. )
38 Jacques Nancy (Jacques Nancy (1912 - 1987), résistant, Commandeur de la Légion d'Honneur, Médaille Militaire, Croix de Guerre avec 7 Citations, Rosette de la Résistance, Military Cross, Médaille des Évadés.
)
39 Léon Arthur Elchinger (Léon Arthur Elchinger, né le 2 juillet 1908 à Soufflenheim (Bas-Rhin) est ordonné prêtre à Strasbourg en 1931. Aumônier militaire à Strasbourg en 1938, il est nommé supérieur du grand séminaire de Strasbourg replié à Clermont-Ferrand en 1941. )
40 Kurt (Pierre) Moses, Matricule 177997 (Séjour dans les camps de Pierre Moses, enfant raflé à Varennes le 26 août 1942. Une enquête minutieuse, réalisée par Régis Pinson, dans le Tambour de Varennes n° 24 (automne/hiver 2012/2013).
)
41 Jean-Louis Trintignant (Réalisateur, acteur, scénariste, il est né le 11/12/1930 à Piolenc. )
42 Mélanie Strebler, Juste parmi les Nations (Mélanie Strebler* née Frietblatt, nommée Juste parmi les Nations en 1978, est née à Kintzheim. )
43 Aloyse Strebler, Juste parmi les Nations (Aloyse Strebler*, nommé Juste parmi les Nations en 1978, est né à Uberach le 08/01/1899. )
44 Nicolas Dupont (Nicolas Dupont*, né à Kerling-lès-Sierck en 1900, gendarme en poste à Annecy, résistant, est décoré de la médaille de la résistance, le 20 mai 1950, et reçoit la médaille des Justes parmi les Nations en 1979. )
45 Marie-Madeleine Dienesch (professeur au collège de Saint-Brieuc durant la Seconde Guerre mondiale, elle s’engage dans la Résistance. )
46 Jacqueline Hofman (Infirmière recrutée pour les hôpitaux de campagne. )
47 Marcel Lemoine (Marcel Lemoine, né le 29 décembre 1918 à Châteauroux et décédé le 29 janvier 1998 à Châteauroux, est un Résistant et homme politique français. )
48 Julie et Werner Nyffeler (Durant la Seconde Guerre mondiale, le couple pastoral habite à Agen. Leur maison sera ouverte à tous ceux qui cherchent un refuge. Ils vont accueillir des Juifs pour la nuit ou pour quelques jours. )
49 Laurent Bonnevay (Né à Saint-Didier-au-Mont-d'Or le 28 juillet 1870, il fit partie des 80 parlementaires qui refusèrent en 1940 de voter les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. )
50 Emile Aron, professeur de médecine (Emile Aron, né au Boulay (Indre-et-Loire) en 1907, professeur de médecine depuis 1937, est exclu de l’hôpital de Tours en raison du statut des Juifs de Vichy et est désigné en premier sur la liste des otages en cas de représailles allemandes. )
51 Témoignage de l'abbé Henri Dupont, du diocèse de Tours (Témoignage de l'abbé Henri Dupont, du diocèse de Tours et rapport sur le service religieux dans le Camp d'Oranienburg près de Berlin, demandé par le pape Pie XII à l'Abbé Henri Dupont du diocèse de Tours. )
52 Jean-Marie Grenier (Membre du comité de Libération des Vosges en 1944, élu maire de Remiremont en 1945. )
53 Jean-Baptiste Legeay ((1897-1943), membre des Frères de l'instruction chrétienne de Ploërmel, résistant, condamné à mort et décapité à la hache à Cologne le jour de ses 46 ans. )
54 Alexandre Prachay (Candidat à Pontoise aux élections cantonales en 1931, puis aux législatives de 1932, aux cantonales de 1934 et aux sénatoriales de 1935, il sera le premier conseiller municipal communiste de la ville. )
55 Jean Vernet (Instituteur à l’école publique de Frayol et résistant. Arrêté à l'école le 24/03/1944 par les Waffens, il est déporté et assassiné à Neuengamme le 12/11/1944. )
56 L’abbé Jean FLORY (Résistant, prêtre et pédagogue, Jean Flory est né à Lure en 1886 de parents thannois, et enterré à Thann. )
57 Jean Flory, archiprêtre de Montbéliard (Jean Flory défia les Allemands à Noël 1942 en rappelant l’origine juive de Jésus, Marie et Joseph, auxquelles il colla de larges étoiles jaunes.
Pionnier des premières heures de la JEC, Jean Flory s’illustra une nouvelle fois en énumérant en chair, non seulement les noms des prisonniers, mais aussi ceux déportés et des juifs montbéliardais victimes de la Gestapo. )
58 André Verrier, dit Meunier (Compagnon de la Libération )
59 Docteur Jean Desfrançois (Le docteur Desfrançois, résistant, responsable du service de santé pour une partie de la Savoie, dans le cadre du mouvement Franc-Tireur, responsable du service de santé pour les maquis de la résistance et organisateur d'une filière de détournement de médicaments, est tué lors du bombardement du 26 mai 1944. )
60 Alexandre Prachay (Né le 17 mai 1895 à Sail-sous-Couzan, l'ancien professeur de mathématique au collège de Pontoise, élu au conseil municipal en 1935, était devenu député communiste de la circonscription à la faveur du Front populaire de 1936. En 1940, la Chambre des députés interdisant le Parti communiste, Alexandre Prachay allait être arrêté, jugé, privé de ses droits civiques et condamné à une lourde amende. Il disparu quelque temps, reparut à Alger où, soigné à l'hôpital de la Maison Carrée, il mourut en 1943. La ville de Pontoise rebaptisera sa Grand rue en rue Alexandre Prachay, l'enfant de Sail-sous-Couzan. )
61 Maurice Korzec (Un jeune résistant juif de la rue Alphonse Karr tombé à Marseille à l’âge de 19 ans. )
62 Le docteur Cassan de Toulouse (Le docteur Georges Cassan et son épouse, Andrée Cassan, cachent des Juifs durant la guerre et subviennent à leurs besoins... Témoignage de leur fille, Jeannine Cassan-Laborie. )
63 Eugène Jardon (Fils de viticulteurs, Eugène Jardon adhère au Parti communiste. Il est élu maire de Domérat en 1929, et réélu en 1935. En octobre 1939, après le pacte germano-soviétique qui le pousse à rejoindre l'Union populaire française,et la dissolution du PCF, Eugène Jardon est arrêté et brièvement incarcéré. Libéré, il retourne à la Chambre des députés. Le 10 juillet 1940, il vote contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain. )
64 Guillaume Mercader, résistant né à Urdos (Résistant français et cycliste né le 17/12/1914 à Urdos. )
65 Guillaume Mercader, résistant à Bayeux (Résistant à Bayeux. )
66 Robert de la Rochefoucauld (Résistant et maire d'Ouzouer-sur-Trézée de 1966 à 1996. )
67 Rémy et Robert Dieudonné (Passeurs et résistants. )
68 Mercredi 1er juin 2011 à l'IUFM de Mérignac (33) (Rencontre témoignage de Paul Schaffer avec les étudiants et enseignants de l'IUFM.
Paul Schaffer témoignait de sa fuite d'Autriche, de sa vie avec ses parents à Revel, de son arrestation, de sa déportation et de son internement dans les camps nazis.
Il présentait son livre Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945, éd. LK, 2010.
Rencontre organisée par l'IUFM et l'AJPN, en partenariat avec le Goethe-Institut de Bordeaux et LK éditions. )
69 Mardi 31 mai 2011 au Goethe-Institut, Bordeaux (33) (Rencontre et dédicace de Paul Schaffer, et lecture vivante par Jean Lagrave du livre de Paul Schaffer Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945, éd. LK, 2010.
Paul Schaffer témoignait de sa fuite d'Autriche, de sa vie avec ses parents à Revel, de son arrestation et de sa déportation.
Jean Lagrave lisait le livre de Paul Schaffer, témoignage de son internement dans les camps nazis.
Paul Schaffer après avoir raconté son retour en France, dédicaçait son livre témoignage Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945, éd. LK, 2010.
Rencontre organisée par le Goethe-Institut de Bordeaux et l'AJPN en partenariat avec LK éditions et la librairie Olympique de Bordeaux. )
70 Jacques Chardonne (Jacques Chardonne, de son vrai nom Jacques Boutelleau, écrivain collaborationniste durant la guerre, né à Barbezieux le 2 janvier 1884, est mort à La Frette-sur-Seine, le 29 mai 1968, ou il vivait depuis 1926 dans la "Villa Jacques Chardonne". )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Personnes arrêtées à Couhé Vérac, rafle du31/01/1944

    je tiens à porter à votre connaissance l'arrestation,à Couhé-Vérac, de ma grand-mère Irma DEHASS née GINSBURGER et de sa fille aînée Irène GINSBURGER, lors de la rafle du 31/01/1944.
    Elles ont été enfermées à Poitiers puis transférées à Drancy,d'où elles ont été déportées, par le convoi 68, à Auschwitz
    Toutes deux sont décédées à Auschwitz le 15/02/1944.
    Elles sont reconnues "MORTES POUR LA FRANCE"(avis du ministère des anciens combattants en date du 02/04/1955,dossier N°41.627).
    Mon papa a transmis à la mairie de Couhé un recueil de souvenirs, intitulé "sept années à Couhé de 1939 à fin 46" Il y relate la vie de sa famille évacuée de Saint-(Avold commune de Moselle) qui fut accueillie en septembre 1939 à Couhé.Petit garçon âgé de 6 ans à son arrivée en 1939,il a connu des jours heureux comme tous les gamins de son âge jusqu'à cette terrible nuit du 31/01/1944 où sa maman et sa soeur aînée furent arrêtées parce-qu'elles étaient de confession juive.
    POUR QU'ON N'OUBLIE PAS

    [répondre]

    Bonjour,
    Cette annonce, que je viens de découvrir, m'émeut profondément car elle touche de très près ma famille et moi-même.
    J'aurais voulu savoir si vous avez des informations plus précises sur le déroulement des faits, notamment si l'arrestation a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 janvier (après minuit)ou dans la nuit du 31 au 1er février.
    En effet, habitant La-Mothe-St-Héray, nous avons pu échapper in extremis, grâce au courage et au dévouement de personnes exceptionnelles, à notre arrestation programmée pour minuit dans la nuit du 30 au 31 janvier; avons ensuite été cachés d'abord près de La Couarde, puis près de Rom.
    Merci
    Marc-Philippe Stoll
      [répondre]
    Bonjour Madame,
    Ce n'est que très récemment que j'ai pris connaissance de votre mot suite à ma première réponse; il y a longtemps que je n'étais pas allé sur le site AJPN.
    C'est affreux de savoir que certains ont été arrêtés et assassinés dans les conditions effroyables que l'on connait, et que d'autres, dont le destin funeste était programmé, ont été sauvés. Pourquoi ??
    Réfugiés à La Mothe-St-Héray (après bien des péripéties) c'est le 30/01 vers 19h qu'une personne s'est présentée à ma mère; il s'avère que cet homme, déguisé, était un gendarme de la commune ayant intercepté un message de la gestapo (police ??)à la gendarmerie pour l'arrestation à minuit d'une famille de 5 personnes. Il restait donc peu de temps pour disparaître et comme je l'ai déjà relaté, c'est grâce au courage et au dévouement inouïs de quelques personnes que nous avons pu nous échapper vers 22h puis êtres cachés dans divers lieux.
    Coué et La Mothe n'étant pas dans le même département il est probable que ce n'est pas la même "bande" qui a commis l'arrestation de vos proches, et manqué la nôtre.
    D'après les recherches effectuées depuis une dizaine d'années, notamment par ma sœur Claire (malheureusement décédée il y a 6 mois) notre destin s'identifiait au convoi n°68 dont hélas vous faites mention.
    Nous n'avons pas pu ou pas su faire en sorte que ces personnes exceptionnelles soient nommées parmi les Justes. Il nous a semblé à mes sœurs et moi (notre mère est décédée en 1980) que leurs noms ne devaient pas être oubliées et qu'une possibilité était d'en parler et de rappeler leur souvenir grâce au site AJPN.
    Vous pouvez, si vous le souhaitez, prendre connaissance de ce que j'ai rédigé, soit en vous référant aux noms LORACH (ma grand-mère) ou STOLL, ou bien aux noms de lieux La Mothe-St-Héray, La Couarde, Rom, ou Celles-sur-Belle.
    Il faut féliciter votre Papa d'avoir relaté ses souvenirs de leur séjour à Coué-en effet il est nécessaire QUE l'ON n'OUBLIE PAS. J'ai des souvenirs de Coué où il nous est arrivé d'aller lors de séjours ultérieurs à Rom, mais pendant les mois critiques de 1944 c'était certainement trop dangereux.
    Je précise qu'avant 1939 nous habitions Forbach (57, ma grand-mère Strasbourg.
    En ce qui concerne une famille STOLL ayant habité Valence, c'est homonymie et simple coïncidence (nous avons habité - entre-autres - Angoulême et Rennes pendant la guerre.
    Avec mes salutations émues et très cordiales.
    Marc-Philippe Stoll
      [répondre]
    Bonjour Monsieur Stoll,
    je suis navrée de n'avoir jamais donné de réponse à votre message.j'avais déposé cette annonce il y a bien longtemps sans me douter qu'on puisse m'apporter un commentaire.
    Aujourd'hui je suis heureuse de vous lire et de savoir que le fait de retracer ces événements dramatiques contribue à ce qu'on n'oublie pas.
    J'ai revu avec mon papa, l'arrestation a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 à 1 heure.Alors qu'ils craignaient les Allemands, ma grand'mère Dehass Irma a été arrêtée par 2 gendarmes Français...
    Papa raconte dans ses écrits comment ces gendarmes ont arrêté sa maman ,mère de 6 enfants dont la dernière était âgée de 2 mois.
    Irène Ginsburger, fille aînée de Irma,1/2 soeur de mon papa,de confession juive comme la maman, a été arrêtée chez maître Guyochon notaire où elle était employée.
    Papa se souvient que Docteur Schachter,de St-Avold réfugié comme eux à Couhé,était passé les voir en fin d'après-midi; très agité et anxieux il avait répondu à mes grands -parents inquiets "qu'on racontait tellement de choses... et que vous avec vos 6 enfants que voulez-vous qu'ils vous fassent? ne vous inquiétez pas nous devons nous soutenir". Docteur Schachter avait certainement été averti.Il a pu être caché dans les Deux-Sèvres et a échappé à la rafle.
    Papa me dit qu'il connaissait une famille Stoll qui vivait dans la maison Brunet à Valence.Mes grands-parents ont habité Valence puis ont déménagé pour aller à Couhé
    Cordialement.
    Christiane Rod.
      [répondre]
    bonjour

    je ne sais pas si vous lirez ce message votre histoire ressemble etrangement a la mienne mon grand pere habite une commune de saint avold 57 et son frere nous a remis egalement un livre etitulant 7 annees a couhe
    je suis actuellement sur les traces de ma famille qui pu ai aussi la votre
    je m'appele cedric dehass je suis de Suisse je vous laisse donc mon adresse email vous vous desirer prendre contact avec moi
    cedric.dehass@gmail.com
      [répondre]

***  REGA BLUM

    Bonjour
    Mon grand père Edouard MOIROUD de Saint PAul sur Yenne a caché une famille juive ( les blum ) et est tombé amoureux de Réga Blum qui s'est enfuie pour l'australie a la fin de la guerre .Il est décédé en 1955.
    Y aurait il des traces de cette madame Blum que je puisse remonter....merci
    [répondre]

***  recherche ANNA BURZYNSKA

    ANNA BURZYNSKA née en POLOGNE le 9 mai 1908 à DABROWA RUSIECKA. Elle a vécu en FRANCE dans les ARDENNES et L'AISNE vers 1945?
    Merci d'avance...
    Marianne....
    [répondre]

***  tunnel des gouttes

    recherche famille de ida sztjnlauf qui en 1970 habitait Condé sur Noireau, vivait avec Lucien Lacour et tenait l'hôtel St martin .
    Cette femme avait une partie de sa famille a Neuilly ou Boulogne qui était antiquaire. J'ai rencontré 2 personnes de cette famille à la synagogue de Neuilly en novembre 1971
    [répondre]

***  1943-1945 à Arpajon-sur-Cère

    De 1943 à 1945, nous avons vécu à Arpajon-sur-Cère, réfugiés (je dirais plutôt "cachés") juifs. Je m'appelle Roland ERBSTEIN et ma mère, remariée, Elisabeth Grunspan, couturière. J'ai été scolarisé dans cette commune, notamment dans la classe de M. Marlinge.
    Nous étions une bande d'enfants téméraires et jouions à la guerre dans les collines. Durant ces deux années, nous n'avons jamais été inquiétés par les allemands. Toute la population savait qui nous étions mais une protection solidaire s'était créée autour de nous.
    Existe-t-il des témoin s de cette époque avec lesquels j'aimerais entrer en contact. Mon mèl : roland.erbstein@orange.fr
    [répondre]

    Bonjour,
    Je recherche la famille Laborie qui a accueilli la famille Mokry pendant la guerre : il y avait un petit garçon, Henri, qui allait à l'école à Arpajon-sur-Cère ; peut-être l'avez-vous connu ?
    La famille Mokry (Marie et Max) avait 3 enfants : Albert, Henri et Hélène. une tante et sa famille était aussi cachée chez les Mondot (orthographe non confirmée)
    Merci de bien vouloir prendre contact si vous pouvez nous aider.
    Bien cordialement
    Lucienne Jean - 06 22 05 42 36
      [répondre]

***  Recherche informations et/ou témoignages sur Armand Bernard

    Recherche toute information relative au parcours de mon parent Armand Bernard, acteur de cinéma né en 1893, avant et après guerre. Il a probablement été réfugié dans la région de Grenoble entre 1940 et 1945.
    http://www.ajpn.org/personne-Bernard-Armand-11620.html
    Par avance merci.
    [répondre]

***  Recherche d'un parent ?

    Bonjour, malgré le peu d'informations que je possède à ce sujet, je suis à la recherche d'un médecin juif qui aurait eu une aventure avec mon arrière-grand-mère dans la première moitié de l'année 1941. Je ne sais rien de lui ou de ce qui a pu lui arriver mais mon arrière-grand-mère s'appelait Suzanne Mettra, elle travaillait pour lui apparemment. C'est peu probable qu'on le retrouve un jour mais je m'en voudrais de ne pas essayer. [répondre]

***  recherche familles sauvées par mon grand père gendarme

    Bonjour
    Mes grands parents DELPOSEN René et Charlotte vivaient a St benoit du sault en 42/42/44 (pas sure des dates)
    Mon grand père était gendarme à St Benoit du sault.
    Il avait reçu un courrier qui contenait une liste de noms (familles juives qui devaient être raflées le lendemain matin), il a ouvert cette enveloppe (qui venait de la commandantur), et toute la nuit suivante, ils ont frappé à toutes les portes pour prévenir les familles, qui sont parties sur le champ.
    Quand les allemands sont arrivés au matin, les gens étaient introuvables, toute la gendarmerie s'était sauvée aussi...
    Si quelqu'un a entendu parler de cette histoire, merci de me contacter !
    [répondre]

    Bonjour,
    je m'appelle François Blum. Mes arrières grands-pères, mes grands-parents, mon père et ma tante étaient à Saint Benoit du Sault à partir de 1943. Mes grands-parents s'étaient liés avec Maurice et germaine Clément, habitants de Saint Benoit du Sault. Maurice et Germaine Clément ont DONNE leurs papiers d'identité à mes grands-parents pour les sauver. Mon père (92 ans) se souvient très bien de la rafle qui a échoué à Saint Benoit du Sault, où la totalité de la population juive rescapée dans ce bourg a pu être cachée. Maurice et Germaine Clément ont été fait juste Parmi les Nations en 1973. Ma grand-mère Alice Blum et Germaine Clément, les deux Germaine Clément, sont décédées exactement le même jour, à quelques heures d'interval, le 04/12/1998.
    La fille de Maurice et Germaine Clément, Odette, vit toujours dans une maison de retraite aux alentours de Chalon sur Saône. Vous pourriez prendre contact avec son fils Jean-Paul Moine, si vous le souhaitez.
    A votre disposition.
    Bien cordialement
    François Blum
    blumfranco@aol.com
    Tel : 06 77 07 72 95
      [répondre]
    Mon père (qui travaillait à ce moment chez un pépiniériste à Argenton-sur-Creuse) confirme le sauvetage de la population juive de Saint Benoit du Sault, car ses parents se sont réfugiés ce soir-là chez Mr et Mme Clément (Mr Clément était ébéniste) où ils n'ont pas été inquiétés. Ses deux grands pères qui habitaient sous leur vrai nom dans le village, n'ont pas bougé et n'ont pas été inquiétés.  [répondre]

***  Famille Lévy réfugiée à Autun

    Bonjour je recherche des témoignages de personnes ayant rencontré la famille Lévy originaire de Saverne en Alsace et réfugiée entre 1940 et 1944 à Autun.
    Composée de Alfred Lévy, quincailler, dénoncė en 1944 par un policier français et déporté à Auschwitz via Drancy ; son épouse Erna Lévy Mertz ; et mon père Georges Lévy né en 1931. Merci pour votre aide
    [répondre]

***  Recherche famille alsacienne accueillie à Baneuil (Le Mondou)

    Bonjour,
    J'ai appris que mes arrières grands-parents ont accueilli une famille alsacienne, chez eux, en Dordogne, pendant la 2e guerre mondiale. Ils sont restés une partie du conflit et cohabitaient avec des Juifs et des Tchéquoslovaques dans les bâtiments attenants à leur maison.
    Ma grand-mère, qui était très jeune à cette époque, se souvient que ses parents ont continué de correspondre par courrier avec ces personnes longtemps après le conflit, jusqu'à ne plus avoir de nouvelles.
    Comme mes arrière grands-parents sont du sud-ouest, ils les appelaient les "Fuches". J'en déduis qu'ils s'appelaient surement Fuch ou Fuchs
    Comme il s'agit d'un nom très courant en Alsace et que je ne dispose ni de leurs prénoms, ni de leur village d'origine, je voulais connaître vos conseils pour tenter de retrouver des descendants de cette famille.
    Je vous remercie d'avance pour votre réponse et pour tous les conseils que vous pourrez m'apporter.
    Sincères salutations,

    Jonas
    [répondre]

    J'ai trouvé la réponse à ma question : il s'agissait de Jacques et Sophie Fuchs, de Gerstheim (67).
    Si vous disposez d'informations à leur sujet, n'hésitez pas à me contacter.
      [répondre]

***  j'ai 65 ans je recherche des éléments sur ma grand mère

    Je recherche des personnes qui ont connu ou entendu parler de ma grand mère DELPERIER Marie (henriette)née le 7 janvier 1902 de pére inconnu à l'àge lieu dit entre le bos et le vignal à Auriac du périgord 24290,(à côté de Fanlac) sa date de décés n'est signalée nulle part,dernière date connue de présence en 1931..(dernier dénombrement).( était handicapée) sa mère se prénomme mathilde (décédée en 45)habitaient toutes les deux dans maison isolée tout prés camp du sablou...merci [répondre]

    Bonjour,
    Je viens de voir votre annonce je suis originaire de la région d'Auriac et j'ai de famille qui pourra me renseigner.
    Mon père etait dans la resistance, et j'ai un oncle qui a etait régisseur au chateau du Sablou.
    Voici mon numero :O633714401

    Serge Moreillon
      [répondre]

***  Louis Royer

    Je fais des recherches historiques dans le but de connaître l'histoire de Louis ROYER, gendarme à la brigade de MONT-SOUS-VAUDREY, né le 02/10/1922 à NOGENT-LE-ROY. Arrêté et déporté au KL NATZWEILER puis au Haslach-Sportplatz, son matricule de déporté était le 24183. Il est décédé en internement le 31/12/1944. Toute aide me ferait plaisir. [répondre]

    Bonjour Monsieur

    je suis le frêre de louis royer que voulez vous savoir

    courtoisement votre
      [répondre]

***  Recherche anciens élèves des établissements scolaires de Franche-Comté entre 1938 et 1947

    Professeur d'Histoire géographie et doctorante en Histoire de l'éducation, je recherche des personnes ayant été élèves, enseignants ou personnel d'éducation dans des établissements scolaires de la région entre 1938 et 1947 pour découvrir le quotidien à cette époque.

    Merci de votre aide
    [répondre]

    Mon frêre était un ancien élêve des écoles militaires de BILLOM ET D'AUTUN  [répondre]

***  recherche des infos sur mon grand-père Smigonski jean

    je recherche des infos sur mon grand-père Jean Smigonski que je connaissais peu au final. Je sais qu'il est né en Pologne à ou près de Varsovie et est arrivé en France durant la Seconde guerre. J'aimerai connaître son histoire à cette époque.

    Merci de votre aide
    [répondre]

***  complément et rectification

    Rectification : il s'agit de HUMBERT Yvonne, originaire du Doubs, Montferney près de Beaume les Dames.
    Après la guerre, elle s'est mariée en 1946, avec Simon Borenstein et ils ont eu un fils né en 1947.
    [répondre]

***  recherche enfants cachés à Paris

    Recherche des enfants juifs cachés chez Madame Yvonne (Humert) coiffeuse en étage, au 22 rue Saint-Martin, Paris 4ème. Avec la complicité de Monsieur Le Curé de l'église Saint Merri, elle a notamment accueillie une petite fille frisée, peut-être rebaptisée Martine, qui est revenu voir sa bienfaitrice après la guerre. Merci si vous avez des renseignements de cette période.
    Photos de Madame Yvonne en 1941
    [répondre]

***  Recherche personnes - Montauban

    Est-ce que vous connaissez cette personne au milieu? Il/elle de l'Indochine parait comme une nounou et tient ma mère Colette dans le bras!

    Merci pour votre aide!
    [répondre]

***  Recherche personnes - Montauban

    et encore une photo - connaissez-vous une personne sur cette photo?
    de gauche à droite: ma grande-mère Fini Stein, avec Colette (ma mère) - la nounou au milieu - une autre maman avec leur deux enfants à côté.
    [répondre]

***  recherche concernant Jacob Gilbert André

    Gilbert est né le 23/09/1920 à Pagny-sur-Meuse. Il était infirmier à l'hôpital de Neufchateau. Il a été arrêté probablement, le 27 mai 1943, et déporté à Buchenwald, le 25 juin 1943. Il est mort à Dora, le 24 mars 1944.
    J'aimerais connaître les conditions de son arrestation et par qui (police française ou allemande ?) que s'est-il passé avant sa déportation ? et enfin, obtenir une photo. Ci-joint, une liste de fiches allemandes le concernant.
    Cordialement
    A.Brunel
    [répondre]

***  recherche d'informations

    Pour le devoir de mémoire,je recherche des documents,photos sur Éliane Berthomé,ou prendre contacte avec sa famille.Merci de me contacter [répondre]

***  

    je recherche le parcours de mon pere, ramon vidal ros ne en 1911 partit de pina de ebro, en 1939, [répondre]

***  José GARCIA VILLAZON républicain espagnol

    Je recherche des informations sur mon grand-père, GARCIA VILLAZON José, républicain espagnol, qui a été incorporé le 19/08/1943 au GTE 417. Il parlait souvent de Laroquebrou, je ne sais pas où il a travaillé et où il était domicilié.
    De plus je souhaiterai savoir d'où il arrivait ?(camp d'Argelès sur mer ou autre je suppose !).
    Merci de m'aider à reconstruire son histoire.
    Martine GARCIA.
    [répondre]

***  Anna HOMO née KERZULEC. Décédée en 1944

    Je recherche des personnes pouvant me fournir des renseignements à propos de ma tante Anna HOMO, née KERZULEC, exécutée par les Allemands à Saint-Ségal le 23 juillet 1944.
    Elle a été arrêtée dans la métairie du château de Toulencoat (Rosnoën) le 21 juillet 1944.
    J'aurais aimé savoir si sa mort a laissé des traces dans le souvenir de certaines personnes.
    Je cherche à reconstituer les circonstances qui entourent sa mort
    [répondre]

***  Villa Eole

    Bonjour, je suis à la recherche du nom des occupants de la Villa Eole, Boulevard Chaterny à Fouras (17450) au cours de l'année 1944. Merci d'avance. [répondre]

***  GTE 417 groupe TE 19 août 1943

    Je recherche des informations sur mon grand-père, GARCIA VILLAZON José, républicain espagnol, qui a été incorporé le 19/08/1943 au GTE 417. Il parlait souvent de Laroquebrou, je ne sais pas où il a travaillé et où il était domicilié.
    De plus je souhaiterai savoir d'où il arrivait ?(camp d'Argelès sur mer ou autre je suppose !).
    Merci de m'aider à reconstruire son histoire.
    Martine GARCIA.
    [répondre]

    bonjour
    je tombe par le plus grand des hasards sur votre question. Avez-vous une réponse depuis ? Si non :
    Est-il bien né le 29/11/1903 à Oviedo ? Auquel cas j'ai quelques renseignements.
    Bien cordialement.
    Michel
      [répondre]
    Bonjour!

    Je vous écris de l'Espagne.

    Je cherche des informations (tout document ou registre: recensement,...) sur le 417e groupe de travailleurs étrangers et sur un espagnol appartenant à ce groupe au cours des années 1941-1944. Est-ce que vous avez un registre de personnes appartenant à ce groupe?
    Cordialement,
    Mikel
      [répondre]
    Bonjour,

    Mon grand-père José Garcia Villazon est le né le 9/11/1903 à Oviedo( à priori). Je n'ai toujours pas eu de renseignements à son sujet. Peut être en avez vous plus que moi ?

    Merci d'avance,
    Bien cordialement,
    Martine
      [répondre]
    Bonjour,

    Je viens de voir votre message, désolée pour la réponse tardive !
    J'ai pu consulter cette liste sur le site des archives en lignes du Cantal. Je voue donne le lien :
    http://archives.cantal.fr/ark:/16075/a011350284590VHoQHn/1/226

    Bien cordialement,
    Martine
      [répondre]

***  recherche d'information sur Bella Sztejnberg

    Bonjour
    Jr recherche des informations sur Bella Sztejnberg
    pour le devoir de mémoire.
    si quelqu'un peut me renseigner avec des lettres,des documents,merci de me laisser un message
    [répondre]

    Bonjour,
    Je suis en relation avec son fils Marcel que j'ai vu encore mardi dernier à Paris.
    Vous pouvez me contacter sur mon adresse ampere.boxes@wanadoo.fr pour me dire l'objet de votre demande.
    Bien cordialement
    Bernard Flam
    Archives et histoire du Centre Medem
      [répondre]

***  recherche explication et rechecherche généalogique

    Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi mes grands-parents n'étaient pas libre de se déplacer pendant la guerre 39/45 je peux le comprendre puisqu'ils n'avaient pas la nationalité française, ils étaient Suisse, mais l'interdiction a perduré après la guerre ? J'ai joins la photo de la carte de circulation.
    Je suis aussi à la recherche de cousins: ZBINDEN Paul qui a été pasteur en France pendant 25 ans
    qui a eu 6 enfants sa sœur ZBINDEN marguerite Aurèlie Albertine Collomb et son frère ZBINDEN Jean, son épouse se prénommait Marie, il a travaillé 45 ans à la poste à Genève en tant que facteur de mandats, ils ont eu 2 filles une était maitresse d'école, elle a eu 2 filles dans les années 50/60 l'autre était professeur dans les écoles supérieures.
    Je remercie toutes les personnes qui pourrons me renseigner.
    [répondre]

    je fais des recherches sur mon grand-père, Paul Zbinden, pasteur à St Jean du Gard sous l'occupation et ayant participé à un réseau de sauvegarde et de passage pour enfants juifs. Il a en outre protégé une famille.   [répondre]
    Je suis Luc Zbinden, petit-fils de Paul Zbinden . Avez-vous des informations concernant la famille Zbinden pendant la guerre ?  [répondre]

***  recherche d'informations

    Je recherche des s informations et des documents sur ce Résistant.
    Passionnée de la Résistance j ai créé et mis en ligne un Magazine sur la Résistance.Merci de me tenir au courant
    [répondre]

***  Noé/Lons-le-Saunier/Mâcon

    Quelqu'un sait-il par quelle décision ou sur quel ordre des internés juifs de Noé ont été transférés à Lons-le-Saunier (Jura) puis à Mâcon (Saône et Loire) en 1943? Il est impossible de trouver le moindre renseignement dans les archives municipales ou départementales. [répondre]

    Bonjour,
    On trouve de précieuses précisions sur cette opération dans l'ouvrage de Roger Nodot "mémoires d'un juste", qui a été lui-même mêlé à cette opération, qui a été montée par des responsables de l'administration de Vichy, dont un certain Demay. Nodot consacre un chapitre à celle-ci sous le titre " l'opération Demay et le sauvetage des vieilards" . Une cinquantaine de vieillard ont été ainsi exfiltrés. Ils ne sont restés que quelques semaines à Lons, puis ont été répartis dans les hospices de Saône et Loire, notamment à Mâcon. Je reste à votre disposition pour vous (avec adresse mail ) l'extrait de l'ouvrage de Nodot évoquant cette opération.
      [répondre]

***  Eymeux

    Bonjour,

    a qui a été réellement attribué cette liquidation ?

    Y a-t-il eu une enquête approfondie ?

    Voici les faits "......Note de la Bridage de Romans de la Gendarmerie Nationale.
    Suite au PV de la Brigade du 20 janvier 1946 " relatif à la découverte d'un cadavre de femme inconnue à Eymeux (Drôme) le 15 Août 1944, avons obtenu d'une personne digne de foi, mais désirant qu'on taise ses nom et qualité, les renseignements suivants : La noyée serait Mme MASSANO (Marie) 35 ans, de St-Marcellin (Isère) arrêtée et abattue le 3 août 1944 par un groupe de St-Marcellin. La bague aux initiales M.P. découverte sur le cadavre aurait été donné à la victime par un homme résidant à St-Antoine (Isère) non identifié. Le frère de la victime, M. MASSANO (Léon) résiderait à St-Marcellin (Isère) "

    Cordialement.
    [répondre]

***  soeur celeste et paulette Mercier

    bonjur,
    J'ai lu un bref résumé de Paulette Mercier parlant de soeur celeste à la Fernay voltaire. Cette sœur est de ma famille personne ne savait ce qu'elle avait fait entre 1942 1945. C'est trés important pour moi si, les enfants de Paulette Mercier voulait bien me dire ou je peux trouver ces pages ? merci
    [répondre]

    Bonjour, Je suis un fils de paulette Mercier, mais parlons-nous de la même ?
    P.Mercier ma mère était née en 1911, pharmacienne à Nantua. Elle s'est particulièrement occupé d'un réseau d'exfiltration d'enfants juifs: Pasteur De Pury à Lyon le refuge du Sappel au dessus de Cerdon dans l'ain, passage en suisse à Prevessin grace à la famille Foujellas.
    pmercier.osteo@hotmail.fr
      [répondre]
    bonjour Monsieur,
    Oui je pense que je parle bien de votre mère. J'ai été saisie par cette lecture ou Mme Paulette Mercier qui a en effet exfiltré des enfants vers la Suisse cite l'eventuelle aide de " Sœur Celeste " religieuse à l'orphelinat de la Fernay voltaire avec l'aide de l'OSE; il est probable que leurs routes ne se soient pas croisées mais qu'elle relate ce fait. Sœur celeste est forte à mon cœur car elle a par la suite quitté les ordres ....Je pourrais vous en dire plus mais en confidence. De qui votre mère tient ce fait , ou, dans qu'el ouvrage en a t'elle parlé ? Merci à vous de votre compréhension.
      [répondre]

***  Recherche descendance éventuelle de Abale Lek

    Je recherche la descendance d'une personne "Abale LEK" sans aucune certitude si c'est la bonne orthographe et non pas un diminutif.Mon grand oncle Simon Sigal né en 1918 en pologne , puis vint en France illégalement à la demande de mon grand pére paternel Fishel, et y fut arrêté en mars 42 à paris. il fut déporté à auschwitz birkenau le 22 juin 42 par le 3e convoi.il connut cette personne à birkenau ou l'un des camps satellites.puis vers oct/nov 43, ils furent envoyés dans un camp de concentration construit à Varsovie (camp appelé gesiowka car bâti à proximité de cette rue de Varsovie, et qui dépendait du camp de Maidanek), aprés la destruction du ghetto de Varsovie.ils furent un certain nombre de détenus envoyés d'auschwitz par les nazis pour récupérer tout ce qui pouvait être récupéré, vêtements, briques, bijoux,... et qui pouvait être réutilisé en Allemagne.Sur place Simon fit la connaissance de 2 fréres Fred et Lazar.puis vint l'ordre de revenir sur auschwitz.quittant le camp à pied, ils prirent un train vers la ville de Kutno. C'est de ce train que Simon parviendra à s'échapper en compagnie de 4 autres détenus qu'il nomme verbalement "Abale Lek", "André Tcherkes", "Maurice" et "Lazar".Simon se cachera dans la campage polonaise, caché par un paysan polonais.C'est dans les environs de la ferme de ce paysan, que Simon retrouvera cet ami Abale Lek".Simon parle de tout cela dans son témoignage audiovisuel réalisé en fev 1998.i l ne mentionnera plus cet ami , et Simon à l'approche des troupes russes à Varsovie sera arrêté par les russes qui le renvoient par bateau en France. A l'escale à Port Saïd en Egypte, Simon avec l'aide de l'agence juive ralliera la palestine au début 1945.Je sais par mon pére et je n'ai d'autre renseignement, que Simon revit cet "Abale Lek" à paris aprés guerre, où cette personne vécut.je recherche toute personne qui aurait pu croiser cet "abale Lek", ami de captivité de mon grand oncle Simon.Simon malheureusement n'eut pas de descendance, son épouse Léa, juive roumaine ayant perdu son 1er mari et son seul enfant et qui revint stérile de son séjour dans un camp situé en Lettonie ou Estonie. Ainsi de retrouver la descendance éventuelle de cet "Abale Lek" serait comme retrouver un membre de la famille de mon grand oncle. [répondre]

    Bonjour,

    Je fais actuellement sur des familles juives de Caen et j'ai découvert que votre grand oncle Simon Sigal était étudiant à Caen (information sur le site du Mémorial de la Shoah). Pouvez-vous me donner les références de son témoignage audiovisuel ?
    Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,

    Je fais actuellement sur des familles juives de Caen et j'ai découvert que votre grand oncle Simon Sigal était étudiant à Caen (information sur le site du Mémorial de la Shoah). Pouvez-vous me donner les références de son témoignage audiovisuel ?
    Cordialement
      [répondre]

***  Merci par avance

    Mon père va avoir 100 ans cette année.
    A cette occasion je suis à la recherche d'informations le concernant.
    Il a été interné au camp de BUSSAC 17 le 19.06.40.
    Il a ensuite été engagé volontaire le 15.07.1945 avant d'embraquer pour SAIGON.
    Il fut enfin démobilisé "sanitaire" le 17.10.1947 à TOULON .
    Merci par avance pour vos contributions, pour les informations qui me permettront d'en savoir plus sur cette période.
    [répondre]

***  Tunnel de Ste.Marie aux Mines et commando Dachau

    Bonjour à tous. Je recherche tout témoignage, écrit ou oral, photographies et documents, sur les prisonniers du tunnel de Ste Marie aux Mines (Alsace) pensant la période où il fut transformé en unité de fabrication pour les pièces de moteurs BMW (1944 jusqu'à la libération). Un commando spécial de Dachau avait été envoyé sur place (français, slovènes...), ainsi que des travailleurs forcés (surtout polonais). Le commando était interné dans un camp (usine Diehl) où les conditions de travail et d'existence étaient très dures. Je prépare un documentaire sur ce tragique épisode. Merci d'avance pour votre contribution. [répondre]

***  RECHERCHE SUR LES RESISTANTS DE L'ARGONNE

    Bonsoir,

    Je recherche toutes informations concernant les résistant de l'ARGONNE, surtout ceux concernant Charles CANNONE et Victor DEMAILLY.

    Ces deux hommes sont le père et l'oncle de ma marraine et ont été de grand résistant lors de la seconde guerre mondiale 39-45 proche du général De Gaulle.

    Merci de toutes informations dont vous pourriez me faire part même dans le processus de recherche de ce type d'informations
    [répondre]

    je suis la petite fille de Charles Canonne et je détiens des papiers de mon grand-père pendant la guerre. Victor Demailly était le frère de ma grand mère et aussi mon parrain.  [répondre]

***  Qu'est devenue Muriel Betsy Shapiro ?

    Muriel Betsy Shapiro, née à Dijon en 1923, vivait à Beaune avec sa mère et son beau-père Jean Ricaud en 1936.
    Qu'est-elle devenue ? Est-elle restée en France ? A-t-elle rejoint son père aux USA ?
    [répondre]

    bonjour,
    je ne peux malheureusement répondre à votre interrogation qu'est-elle devenue en revanche je peux vous faire parvenir une photo de classe du collège monge à beaune datant de 1940 1941 sur laquelle figure muriel betsy shapiro photo qui m'avait été gentiment fournie par la fille d'un de ses camarades de classe, mon père aujourd'hui décédé la connaissait et en parlait parfois mais sans savoir ce qui lui était advenu par la suite
    cordialement
    pfd
      [répondre]

***  recherche Individu

    Bonjour,
    je recherche toute information concernant Armand Grundstein né à Paris le 10 12 1924, il a été hébergé à Saint Nectaire. Il a ensuite été arrêté à Saint Nectaire,le 2 11 1943, transféré à Drancy le 16 11 1943 (matricule 8271) puis expédié à Auschwitz le 20 11 1943 par le convoi N° 62.
    Pourquoi et où es-t’il allé à Saint Nectaire ?
    [répondre]

***  frontstalag 202 - CHARTRES

    Je cherche des informations sur les tâches assignées aux prisonniers du frontstalag 202 autour de CHARTRES, en 1940 et 1941: fermes de travail, travaux de construction, industries servies... J'ai entendu parler de la construction d'un aérodrome... [répondre]

    Bonjour Monsieur, j'ai vu votre annonce à laquelle je ne peux malheureusement répondre, mais puisque vous parlez de Chartres, je cherche tous renseignements sur Marie Augustine COLIN qui résidait rue Saint-Blaise à Chartres et qui est partie à Kassel où elle se trouvait en 1944. Peut être dans vos recherches, croiserez-vous des éléments de ce genre et dans ce cas je vous remercie de me les communiquer. Je garde aussi votre demande car en octobre il y a une journée spéciale des archives à Chartres sur la seconde guerre mondiale et je compte m'y inscrire. Salutations distinguée. brune.roches@gmail.com  [répondre]

***  Marie Augustine COLIN Chartres / Kassel

    Je recherche des renseignements sur Marie Augustine COLIN née en 1918, qui demeurait rue Saint Brice à Chartres, partie en Allemagne (Kassel) entre 1943 et 1944. Sa mère était Marie TOUZE Merci [répondre]

***  Famille VANESSE/FAUSEL - BAYEL

    Il s'agit pour moi d'informer, voire de rappeler à chacun le double meurtre qui a été commis à Bayel le 9 août 1944 et dont personne n'a jamais parlé. Mes grands-parents Gabriel et Marie-Louise Vanesse ont été assassinés à Bayel le 9 août 1944. Le ou les auteurs de ces crimes n'ont jamais été identifiés ni inquiétés. Mes grands-parents avaient 7 enfants. Ces assassinats ont toujours été cachés. Personne dans le village n'en a jamais parlé, mais évidemment tout le monde savait. Un double meurtre dans un si petit village ne peut passer inaperçu.
    Après avoir effectué de minutieuses recherches, je tenais à faire savoir que ces meurtres n'ont rien eu à voir avec la période de guerre, comme certains ont bien voulu le faire croire à l'époque, mais quelqu'un (une ou plusieurs personnes du village) a profité de cette période trouble pour tuer mes grands-parents avec l'assurance de ne jamais être puni pour cet acte odieux.
    Il est important aujourd'hui pour ma famille de faire savoir qu'un père et une mère qui avaient 7 enfants ont été tués sauvagement à Bayel le 9 août 1944 et que ces meurtres ont été cachés. Certains habitants du village ont été menacés de représailles à l'époque, ainsi que des années plus tard, s'ils venaient à évoquer cet acte odieux.
    [répondre]

***  CALINOT Marie-Louise

    je recherche des informations sur l'arrestation de Marie-Louise CALINOT LE 15 février 1943 à Chauffry (77) : article de journal, tout document etc

    ainsiq que sur le convoi n°50 du 4 mars 1943
    [répondre]

***  L'ange Gardien

    Bonjour, Je recherche des renseignement sur un garde barrière qui s'appelait Gabriel. Son réseau se servait de jeunes enfants avec des vélos pour transporter leurs messages. Le message étant caché dans la pompe du vélo. Mon père et mon oncle faisait parti de ces enfants, ils avaient environ 6 où 8 ans. Ce réseau a été dénoncer lors d'une communion. Tous les adultes ont été arrêtés et fusillés ainsi qu'un jeune (qui lui ne faisait pas partie du réseau) quelques jours plus tard. [répondre]

    Bonjour,

    Je fais actuellement des recherches sur St Gilles de la Neuville et je cherche des renseignement sur les collabos dans cette ville.
    Merci pour vos réponses,
    Bien cordialement,
      [répondre]
    Bonjour,

    Sur quelle période en particulier, travaillez-vous?
    Avez-vous trouvé des informations?
      [répondre]
    Bonjour,

    Non rien trouvé et je cherches sur la période de 1943-1946.

    Cdt,
      [répondre]
    Bonjour,
    Je fais des recherches sur la collaboration en Haute Normandie sur les années 1943 et 1944.
    Avez-vous une adresse mail afin que je vous contacte pour échanger?
    Cdt,
    AD
      [répondre]

***  demande conseil à l'AJPN pour révéler un témoignage.

    de la seconde guerre mondiale,qui tient en 2 pages, écrit par une dame récemment décédée à LA FLECHE. (Deux pages découvertes dans un livre dont je viens de faire l'acquisition.) Elle rapporte des événements marquants de 40 à 44, sur LA FLECHE, qui ont rythmés sa vie pendant cette période.

    Ne connaissant pas la famille, puis-je vous les communiquez?

    Me contacter par mail
    [répondre]

    bonjour - je lis par le plus grand des hasards votre annonce, effectuant moi-même sur cd site des recherches pour mon époux.
    il se trouve que je suis native de la Flèche, ma mère y vit encore - à cette époque, mon père avait fui pour échapper au S.T.O. et se cachait à Paris.
    Les infos que vous avez pourraient intéresser un historien qui pulie les cahiers fléchois (selon leur teneur bien sûr !) merci d'avance
    Si vous souhaitez m'écrire : mon mail
    soise.robillard@gmail.com
      [répondre]
    Bonjour

    Je fais depuis de très longues années des recherches sur cette période et sur le Sud Sarthe.
    Il se peut que votre document m'intéresse.
    J'haibte sur le secteur de CHATEAU et je me ferai un plaisir certain de rentrer en contact avec vousd.
    Mon mail chevalier.michel@yahoo.fr
      [répondre]

***  Recherche informations sur Bernard Lizier

    Bonjour,

    je recherche des informations sur Bernard Lizier. Il est né sous X le 20 septembre 1942 à Loches.
    Ce qui lui a été donné comme information pendant son enfance :
    - Il aurait été déposé devant un orphelinat dans un couffin alors qu'il était nourrisson.
    - La ferme familiale aurait été bombardée...

    Je recherche des parents proches, des informations sur sa vie,...

    Merci par avance,

    MNL
    [répondre]

    Bonjour,
    Voici quelques pistes :
    - Armée du salut L’Armée du Salut offre un service de recherche familiale gratuit si vous recherchez un proche en France ou vos parents biologiques (notamment les enfants nés sous X) : https://www.armeedusalut.fr/contacts/service-derecherche-des-personnes-disparues (possible par localisation géographique). Téléphone : 01 43 62 25 00.
    - Conseil national pour l’accès aux origines personnelles Le CNAOP est compétent pour rechercher les origines personnelles des personnes adoptées ou ancien(nes) pupilles de l’Etat uniquement dans le cas où leurs parents de naissance ont demandé le secret de leur identité : http://www.cnaop.gouv.fr/
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  Recherche résistant

    Ma recherche est un peu particulière et me semble avoir peu de chance d'aboutir, mais...
    Je recherche un résistant qui a eu une liaison, une relation ou une aventure l'été 1944 (août vraisemblablement) dans la région d'Essey et Maizerais (54) avec Suzanne THIRY qui travaillait à la poste ( dirigée par M.TIXIER) de cette commune.Suzanne est ma grand mère et ce résistant serait...mon grand père .
    Quiconque aurait des informations, des souvenirs ou l'idée d'un moyen de retrouver une trace de cet homme, serait le bienvenu.
    Merci
    [répondre]

***  Precision

    Ma grand mère Suzanne THIRY née HEIN devait avoir à l'époque 17 ou 18 ans. [répondre]

***  qje recherche a identifier une signature d'un homme de ma famille ayant aidé au sauvetage d'enfant d


***  circonstances d'une mort

    Bonjour
    Je suis à la recherche des circonstances de la mort de ma grand mère.
    Arrêtée à guéret elle est décédée à Limoges le 29 aout 1944 à 10 heures vingt minutes.
    cette déclaration de décès vient du tribunal civile de limoges en date du 3 octobre 1944.
    Son nom est Schotkosky Denise épouse Béalé.
    Elle habitait au 42 rue du prat à Guéret(maison de la fourrure Robert Béalé).
    Son frère dont je n'ai pas le prénom à lui aussi été arrêté quelque temps avant par les allemands ou la milice.
    Merci pour votre aide.
    Cordialement
    [répondre]

    bonjour,
    denise bealé est ma tante, je ne l'ai pas connu mais ma mère est sa soeur gisèle et elle est toujours de ce monde, elle a 90 ans, elle a reçu une lettre de votre grand-mère écrite en prison juste avant sa mort, ses frères était jacques et pierre qui est DCD en camps de concentration juste avant la fin de la guerre.
      [répondre]
    bonjour. nous avons l'air de parler de la même personne. je suis heureux d'avoir une réponse et je vous en remercie. je ne sais pas depuis combien de temps vous avez postée votre réponse car je ne vient pas souvent sur ce site. ma mère, donc votre cousine parlait très peu de sa mère, à part le souvenir de son départ le jour de son arrestation. je cherchais à savoir par qui elle a été arrêtée et pourquoi ( peu importe la réponse). Si vous pouviez me faire parvenir la lettre que possède votre mère ça serait formidable. je possède une photo de l'atelier de fourrure à guéret. en attente de votre réponse recevez toute ma sympathie. Christian  [répondre]

***  Circonstances de l'arrestation de Elie Bensussan et Marie Lavelaine

    Bonjour,
    Marie Lavelaine (ma grande Tante née le 13 juillet 1872 à Cherbourg, décédée le 18 avril 1944 à Auschwitz (Pologne) et son époux médecin, Elie Bensussan ont fait l'objet des mesures anti-juives par le JO du 14 10 1942 alors qu'ils habitaient à Antibes, chemin de l'Ermitage, villa Chapeau-Rouge. Ils furent ensuite déportés et assassinés à Auschwitz via Drancy par le convoi 71.
    Je souhaiterais connaître tout détail sur leur vie entre 1942 et 1944.
    Je vous en remercie
    [répondre]

***  informations maquis CATUS (LOT) 10 juin 1944

    Bonjour,

    Je suis en recherche d'informations sur la maquis de CATUS et le décès de mon grand père Mr Louis GORET résistant FFI survenu le 10 juin 1944 lors d'une opération de parachutage.Son nom apparaît sur le monument aux morts de Catus

    Merci à tous ceux qui pourraient m'aider
    [répondre]

***  nom après la liberation

    bonjour savez vous si cette personne Françoise May Levin aurait changé de nom après la guerre ou pendant; merci de votre aide [répondre]

***  Cherche trace de mon grandpere paternel

    Bonjour, mon papa a été abandonné bébé , jai retrouvé lidentité de son pere biologique FELIX DUSSIN, dont jai recu lextrait de fiche militaire. Celui ci c'est engagé volontairement en MAI 1943 FFI MAQUIS DE LYONNE sans precision de quel maquis, puis il fut FFI Maquis de Choisy le roi et Fort de Bicetre en 1944.

    Je ne parviens pas a retrouver son dossier complet, et photo, et rien du tout sur lui.Je sais juste par deux personnes de cette famille biologique que jai retrouvé, quil a caché une famille juive vers Avallon ainsi que sa compagne de lepoque et sa belle mere, c'est a dire ma grandmere et mon arriere mere biologique. Ni l'ARORY ni les archives de Vincennes nont sa trace :-( merci pour votre aide et conseils, Sophie
    nb : il est le monsieur brun sous la tache rouge sur la photo
    [répondre]

    Bonjour,
    Je suppose que par "extrait de fiche militaire" vous désignez la fiche matricule.
    Sur cette fiche doivent apparaître les lieu et date de naissance. Vous pouvez ainsi vous adresser à la mairie du lieu de naissance et demander une fiche individuelle d'état civil avec indication des mentions marginales.
    Avez-vous effectué une recherche auprès du BAVCC ?
    - Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains
    Rue Neuve-Bourg-l'Abbé
    BP 552
    14037 Caen Cedex
    Auprès du Service Historique de la Défense :
    Centres des archives du personnel militaire
    Caserne Bernadotte
    Place de Verdun
    64023 Pau Cedex
    - Ministère de la Défense
    Sous-Direction des bureaux des cabinets
    14, rue Saint-Dominique
    Bonnes recherches
    Cordialement,
    JD
    75007 Paris
      [répondre]

***  recherche joel krolik

    Bonjour,
    J'ai lu votre recherche complète sur le site ...."et Sœur céleste" . Par le biais du site de Paulette Mercier qui parle de l'OSE et de sœur celeste , je suis restée sans réponse car moi, ce sont les informations sur sœur celeste et les sauvetages depuis l'orphelinat de la Fernay voltaire que je voudrais connaitre . Cette sœur est de ma famille et les personnes de l'Ose qui ont aidé à ces transferts vers la suisse pourraient aussi être de ma famille. Le site de l'AJPN est très mal renseigné , on ne peut rien obtenir .Si vous avez quelques précisions merci de m'en faire part de préférence sur mon mail.
    [répondre]

    Bonsoir,
    Depuis ma première réponse je ne retrouve absolument plus aucune des informations de paulette Mercier qui parlait aussi de sœur Celeste. C'est un desastre car c'était mon seul espoir. Avez vous de récentes informations ? Merci
      [répondre]

***  cherche famille de cet enfant

    Qui peut me donner des renseignements sur cet enfant ?
    Famille, ami(e)s , etc.
    Cette photo a été déposée au Mémorial de la Shoah de Paris.
    Elle était dans un album à une exposition photographique : un regard sur l'immigration et l'intégration des juifs de France 1880-1948 .
    Exposition du mois d'octobre 2012, Paris V.
    On m'a confirmé qu'il a 8 ans sur la photo, je possède aussi cette photo, mais il n'y a aucune date derrière.
    Je sais que cet enfant s'est caché avec sa mère dans des moulins et des granges à Ivry-sur-seine (94).
    [répondre]

***  Evasion de Denise Arokas : qui l'a aidée et sauvée?

    Bonjour, je cherche à connaître comment Denise Arokas a pu échapper à la rafle de Villeneuve-lès-Avignon en juillet 1942 et surtout qui sont les personnes qui l'ont sauvée (des médecins de l'hôpital Condorcet où elle était hospitalisée, des amis de ses parents et la femme qui l'a recueillie et cachée à Orange). Denise n'a plus la capacité de se souvenir. J'aimerais aussi reconstituer son enfance, sa scolarité. Merci. [répondre]

***  Comment échapper aux persécussions à Saverne pendant la guerre ?

    Mon père (biologique) Marcel Buhr dont tous les ascendants sont juifs (Colson, Meyer, etc) s'est "réfugié" à Saverne auprès de son père Georges durant la guerre de 40. Je me demande comment il a pu échapper aux nazis avec une ascendance juive si facile à prouver ?
    Il était l'ingénieur chimiste des faïenceries de Sarreguemines.
    Sa mère Maria Katarina Weisdorf morte en couche est enterrée à St Avold.
    C'est un mystère que je ne m'explique pas. Un de plus ! Merci à ceux qui pourraient m'éclairer tant soit peu sur la survie à Saverne durant la guerre.
    [répondre]

***  RECHERCHE SUR CHAILLEY arrestation familles juives

    Plusieurs Juifs cachés, dont Joseph Levy et sa femme Rachel, née Namias, ont été arrêtés à CHAILLEY et internés à Auxerre, avant Drancy et Auschwitz.
    Je cherche des renseignements sur les hébergements et les arrestations dans ce village pour l'association CONVOI 77.
    Merci de nous communiquer des informations et des pistes convoi77.org
    [répondre]

***  Recherche Joel ou Rosette KROLIK

    Je recherche Joel KROLIK ou sa soeur Rosette KROLIK, fils de Keyzer KROLIK et Pesa BULS.

    Ou bien leurs enfants.

    Joel et Rosa KROLIK sont les cousins germains de ma grand-mere.

    Je suppose qu'ils etaient a Paris dans les annees 1950 mais ensuite je ne sais pas.
    [répondre]

    Bonjour,
    J'ai lu votre recherche complète sur le site ...."et Sœur céleste" . Par le biais du site de Paulette Mercier qui parle de l'OSE et de sœur celeste , je suis restée sans réponse car moi, ce sont les informations sur sœur celeste et les sauvetages depuis l'orphelinat de la Fernay voltaire que je voudrais connaitre . Cette sœur est de ma famille et les personnes de l'Ose qui ont aidé à ces transferts vers la suisse pourraient aussi être de ma famille. Le site de l'AJPN est très mal renseigné , on ne peut rien obtenir .Si vous avez quelques précisions merci de m'en faire part de préférence sur mon mail
      [répondre]

***  

    Bonjour

    je suis passionnée par la Résistance,j'ai créé un Magazine sur la Résistance pour continuer le devoir de mémoire.
    Je recherche des témoignages,des documents.
    [répondre]

    Bonjour,
    La Résistance est géographiquement répartie sur l'ensemble de la France et de l'Europe, pouvez-vous indiquer quelle région vous intéresse en particulier?
    Merci
      [répondre]

***  Avis de recherche

    Cachée en 1941 dans le Gers à Larée, qu-est devenu Danielle Selma CARTAL ? [répondre]

***  recherches

    Bonjour! dans la généalogie de mon époux, nous avons trouvé Branche Marius-Eugène, qui aurait été interné à Fort Barraux et serait parti pour Buchenwald le 2 juillet 1944.Nous aimerions en savoir un peu plus! Etait il un résistant, un prisonnier de droit commun? En vous remerciant pour vos éclaircissements, je vous souhaite une bonne journée! [répondre]

***  Qui a connu Marie Françoise COLETTE, née le 9 Juin 1940 à Lille

    Marie Françoise Colette est née le 09 juin 1940 à Lille,14 place Sébastopol assistée par la religieuse Marguerite Bonte, âgée de 63 ans. Puis, il semblerait que ce soit la société de patronage des enfants moralement abandonnés du département du Nord qui dans un premier temps ce soit occupé de Marie Francoise Colette, relayée par l'association d'adoption des tout petits ?. Les dates "charnières" de l'adoption ? ou placement en famille d'accueil ? de ce bébé sont octobre 1940 puis février 1941 date à laquelle Marie Françoise a été adoptée et emmenée à Paris. Nos questions : Que devenaient les jeunes enfants après leur naissance ? combien de temps restaient-ils à la maternité Sebastopol , étaient-ils ensuite placés dans des familles d'accueil, à plusieurs ? , un orphelinat ? Existe-t-il une liste des familles qui accueillaient ces enfants en 1940 ? avant d'être proposés à l'adoption ? Par avance un grand merci à celles ou ceux qui pourront nous donner des indications sur le "parcours" de ces enfants et peut-être sur ce bébé. Marie-Aurore G [répondre]

***   Alpe-Hotel Hopital Clandestein de Beauvezer

    Ma mère et sa famille ont passé 6 mois à Beauvezer dans le Haut Verdon, route de Colmarde (1 juin 1944 à janvier 1945), avec la 5e Cie de Maquisard (franc tireur). Elle a crée cet hôpital pour ces hommes venus de la montagne avec un officier Saint-cyrien du non de Jean-Louis Voray, Commandant de cette Cie.
    Il a pris l'hôtel pour en faire un hopital, avec l'accord du directeur, et ce fut ma mère qui en fut l'infirmière jusqu'à l'arrivée des allemands commandés par le chef de la gestapo de Digne, Wolfram, qui fut tué par le maquis dans un guet-apan.
    [répondre]

    Je recherche des renseignements concernant Jacqueline Hofman et sa famille habitant à l'Alpes-Hôtel à Beauvezere de juin 1944 à janvier 1945 venant de Nice. Je sais qu'il y avait une annexe à l'hôtel qui a été détruite par les Allemands l'officier responsable s'appeler Schulz...  [répondre]
    Mon père Gilbert Silberstein allait, avant la deuxième guerre monsiale en vacances à l'hôtel Val'ombré de Beauvezer tenu par monsieur Trotabas. C'est ce dernier, plus tard qui leur a permis de se cacher car lui et sa famille étaient juifs. Cet hôtel possédait une belle volière.  [répondre]

***  Tunnel des Gouttes (entre Clécy et Berjou)

    je recherche la famille juive qui se trouvait sous le Tunnel des Gouttes avec des polonais déserteurs, des résistants entre le 7 août 1944 et le 19 août 1944, date de la libération.
    Le Tunnel des Gouttes est un tunnel ferroviaire à voie unique situé sur la ligne Caen-Flers, entre les gares de Clécy et de Berjou.
    Je recherche également les personnes qui avaient entre 8 ans et 15 ans, ou leuss descendants, dont les parents se sont réfugiés parmi les 1200 réfugiés accueillis sous le tunnel pendant la bataille qui conduisit à l'encerclement de la 7e armée allemande dans la poche de Falaise entre le 7 et le 17 août 1944.

    Avez vous des renseignements sur SZTAJNLAUF ou SZTEJNLAUF (un doute sur le nom) Ida, mariée à Lucien Lacour entraîneur de boxe à Condé et qui en 1971 tenait le bar st martin place st martin.
    [répondre]

***  recherche renseignement enfants cachés à Simacourbe

    Bonjour,
    L'histoire familiale voudrait que mon arrière grand tante, Amélie Sarrabas ait hébergé un petit garçon juif durant la guerre dans sa ferme de Simacourbe. Savez vous comment je pourrais trouver des renseignements?
    Merci.
    [répondre]

    Vous pouvez demander à l'OSE si vous connaissez le nom et le prénom du petit garçon.  [répondre]

***  Georges PICARD (Parend)

    Bonjour,

    Je cherche à entrer en contact avec la famille de Georges PICARD alias « Capitaine Georges » dans la Résistance (Maquis de l’Ardèche). Tout en prenant soin de sa famille qui vivait cachée non loin de lui il rejoint la résistance et prend le commandement d’un groupe (avec Charles Escudier) constitué de marins de Vals-les-Bains et de gendarmes. Fin juin/début juillet 1944 il prend en charge et s’occupe de deux aviateurs américains en fuite après que leur avion ait été abattu au-dessus de la France. En contact avec l’un de ces vétérans et des familles américaines, j’aimerai transmettre à la famille Picard les informations dont je dispose sur cette période. Bien cordialement.

    Frederic H.
    [répondre]

    Bonjour,
    je me permets de vous indiquer que la majorité des documents conservés par la famille de Georges Picard ont été déposé récemment au Musée de la Résistance et de la Déportation en Ardèche (situé au Teil). Vous pouvez contacter cet établissement au 04.75.92.25.61.
    Bien cordialement
      [répondre]

***  Recherche Jean MAKSYMOW

    Bonjour,

    En effectuant des recherches sur Filae, j’ai trouvé un lien vers la Liste officielle No 47 de prisonniers français A Paris le 2 décembre 1940 , j’ai fait la découverte d’un prisonnier de guerre dénommé Jean MAKSYMOW, né 03 septembre 1908 à Holadowka (Pol.)
    Disparu le 02 décembre 1940, Dijon , Côte-d’Or
    Grade: 2ème classe Unité: 2ème R. Pol. Camp: Frontstalag 155 Pays: FRANCE Lieu: Dijon

    Je pense que cette personne pourrait appartenir à ma famille, mais pour en avoir la certitude, pourriez-vous m’adresser tout élément concernant ce prisonnier ?
    [répondre]

***  demande d'informations

    Bonjour,
    Nous sommes participants au CNRD (concours National de la Résistance et de la Déportation). Nous travaillons sur le convoi 77 et notamment sur la famille ELMALE.
    Nous déposons cette annonce pour savoir si quelqu'un aurait connu cette famille ( Nissim le papa, Donna la maman et Renée leur fille), aurait des informations/documents sur eux (tout ce qui pourrait faire avancer nos recherches). Cette famille était domiciliée à 4 bis Villa de la Croix-Blanche à Enghien-les-Bains avant d'être déportée.
    Merci d'avance pour votre réponse!
    Equipe CNRD de Pontoise
    [répondre]

***  Vitrac (15) Familles cachées au Clos par M. Gramond

    Je recherche des témoignages sur les 4 ou 5 familles qui auraient été cachées dans ma propriété.
    La maison est située au Clos, tout en haut du village de Vitrac (15220).
    Cette maison appartenait alors à un receveur des postes, M. Gramond qui l'aurait loué au propriétaire de l'Auberge de la Tomette d'alors pour loger des réfugiés.
    Il s'agit d'un témoignage oral recueilli lors de la signature chez le notaire.
    Merci de vos témoignages.
    [répondre]

    avez vous contacte Serge Karlsfed ?essayez de contacter l'association des enfants caches ALOUMIM.i vous voulez je peux vous aider car j'habite en Israel.  [répondre]
    bonjour, je suis l'arrière petite fille de Mr Gramond, il a eu plusieurs enfants dont mon grand père décédé en 2000 à l'age de 85 ans, Léon Gramond et mon parrain Jean Gramond qui habite à Suresnes 92, il reste une sœur qui habite dans le sud plus jeune,peut être a t elle des souvenirs, j'ai des photos sur mes arrières grands parents mais difficile pour moi de donner des noms il faudrait que je me rapproche de Marcelle Gramond fille du Gramond dont vous parlez. voilà à part un arbre commencé par ma maman décédée en 2010 et quelques photos je peux retrouver les noms exacts et voir qui est encore vivants pour poser les questions. Cordialement   [répondre]
    bonjour, je suis la fille unique de Marcelle Gramond (fille de Philippe Gramond propriétaire du "clos" en 39-45).Hélas je n'ai jamais entendu la moindre allusion au fait que vous rapportez. Des enfants de Philippe Gramond il ne reste plus que Jean, le plus jeune, qui habite toujours Suresnes. Lui aura peut être quelques informations? mais j'en doute. Quoiqu'il en soit moi je suis preneuse de toute info. Peut être à bientôt….  [répondre]

***  RECHERCHE FAMILLE LYONNAISE hébergée ST JULIEN DE CIVRY en 1942/43

    Une famille juive originaire de Lyon a été hébergée par la famille CLEMENT à St Julien de Civry (zone libre)fin 42 et peut-être début 43. Recherchée par les allemands, elle attendait un passage pour la Suisse. Le père devait travailler à la manufacture des tabacs de Lyon.Il y avait plusieurs enfants.
    Cette famille est revenue sur les lieux dans les années 60 mais mon père avait déménagé. J' aimerais recueillir le témoignage des descendants de cette famille si cela est encore possible...76 ans après.
    [répondre]

***  Mon ADN révèle un grand-père juif du côté maternel

    A la recherche de mes racines, par la généalogie entre autre, je viens de recevoir mes résultats ADN. Dans mon estimation ethnique je découvre, avec surprise, que mon grand-père maternel inconnu était juif ashkenaze.
    En fait ma grand-mère maternelle, que je n’ai pas connue, et dont l’identité était Fernande Blanche (1922-2010), fille naturelle d’Olga, a donné naissance à 2 enfants dont ma mère, à Limoges, le 9 février 1943. Fernande est décédée célibataire à Mantes la Jolie. C’était une famille parisienne depuis peu et d’origine paysanne sarthoise.
    A l’arrivée des Allemands à Paris, elle habitait à Arnouville les Gonesses, arrondissement de Sarcelles. Il est très probable qu’elle ait formé un couple avec un jeune homme juif et qu’ils aient fui en zone libre où ils se sont retrouvés piégés dès novembre 1942. J’imagine que Fernande et ce jeune homme ont préféré « délaisser » administrativement l’enfant, et le second qui a suivi, sans doute pour les protéger, et les confier à l’Assistance Publique. Ces petites filles ont été déclarées de père inconnu.
    Bien sûr si quelqu’un a une piste ou des pistes pour retrouver ce grand père, ou encore des membres de sa famille, je serai preneuse. Hélas, je crains fortement qu’il soit mort en déportation. D’où un mariage jamais réalisé et des enfants jamais reconnues, ni élevées par leur mère.
    Y a-t-il d’autres exemples d’enfants laissés ainsi à l’Assistance Publique et qui ont eu connaissance de cette démarche de sauvetage de la part de leurs parents ?
    [répondre]

***  Camps GTE 1939-1945 région Grenoble

    Bonjour,
    Je voulais savoir si vous avez des archives de la Direction des Eaux et Forêts de l’Isère où archives de guerre 1939-1945 concernant les GTE. Mon beau-père, Gaspar BLSCAK, faisait parti d'un Groupement de Travailleurs Étrangers sur la région de Grenoble (nous avons des photos où nous le voyons au bûcheronnage) et nous voudrions nous rendre sur ces lieux .Il était volontaire dans l'Armée Tchèque reconstituée à Agde en 1939 et après la défaite de Giens envoyé en travail obligatoire.
    Il n'a jamais parlé de cette période à sa famille et nous avons découvert cette partie de sa vie en juin 2016...

    Merci de votre aide
    [répondre]

    Bonjour,
    Il y a un ouvrage qui peut vous intéresser : Cédric Brunier, "Les Juifs en Savoie. 1940/1944"
    Il y avait en Savoie et Haute-Savoie, des GTE spécifiquement réservés aux Juifs, des GTE "palestiniens" à Savigny, Seyssel, Annecy, Serrières en Chautagne, Ruffieux, Voglans, Montmélian.
    Il faudrait connaître le n° de GTE de G Blscak pour vous aider mieux. Avez vous pensé à demander aux archives départementales ? Ils peuvent certainement vous aider.
    Cordialement,
      [répondre]
    Je vous remercie de votre réponse. Je vais essayer de me procurer ce livre bien que mon beau-père n'était pas juif, peut être y a t'il des choses qui pourraient me guider. J'ai contacté les archives de l’Isère, de la Drôme, la préfecture de l’Isère, le ministère du travail, de la défense, la préfecture de police, le musée de la résistance, las anciens combattants...rien rien rien, que des réponses négatives. Je vous tiens au courant de mes recherches. Merci.  [répondre]
    Nous venons d'apprendre officiellement qu'il faisait parti du 351eme GTE d'Uriage
    au camp de Prémol. C'est une grande avancé. Nous orientons désormais nos recherches sur ce secteur.
      [répondre]

***  recherche d'information et de documents

    Je recherche des Résistants et des documents.Pour que le devoir de mémoire continue.
    J'ai créé et mis en ligne un Magazine des Résistants.Me contacter
    [répondre]

***  Recherche de renseignements sur une famille juive hébergée à Gond-Pontouvre

    Je suis le petit fils d'une personne dont les parents ont hébergé durant la guerre une famille juive, dans la rue Aristide Briand à Gond-Pontouvre (Charente) ; ma grand-mère, qui était jeune à l'époque, se souvient d'une petite fille qui se prénommait Fanny.

    Merci de me contacter pour tout renseignement sur cette famille.
    [répondre]

    Bonjour,

    Je fais actuellement des recherches sur les Juifs étrangers déportés lors de la rafle d'aout 1942 sur la région de Limoges. Je me concentre sur les personnes déportées depuis la Haute-Vienne, mais, attendu que la région de Limoges était beaucoup plus vaste et qu'elle comprenait la Charente-Libre, je peux avoir certains renseignements sur quelques personnes réfugiées en Charente qui furent raflées à l'époque. Je recherche tout témoignage utile sur le sujet globalement.
    N'hésitez pas à m'envoyer un message.
      [répondre]
    bonjour,
    je suis également à la recherche de renseignements sur des familles juives mosellanes expulsées de Moselle suite à l'annexion et recueillies en Charente. plus particulièrement la famille Gliott dont les parents on été arrêtés en 1942.
    Auriez-vous des pistes pour mes recherches ?
      [répondre]
    Plus une question qu'une réponse... Avez-vous connaissances de l'arrestation dans cette rafle de Sara Herscher (déportée par le convoi 40) et éventuellement de ses 3 filles: Cécile, Odette et Marguerite, précédemment réfugiées ou assignées à résidence à St Privat des Prés, en Dordogne?   [répondre]
    Plus une question qu'une réponse... Avez-vous connaissances de l'arrestation dans cette rafle de Sara Herscher (déportée par le convoi 40) et éventuellement de ses 3 filles: Cécile, Odette et Marguerite, précédemment réfugiées ou assignées à résidence à St Privat des Prés, en Dordogne?   [répondre]

***  Dr Avrane

    Ce médecin juif est réfugié à Chateauroux pendant la 2nde guerre . Je recherche des personnes qui l'aurait connu
    Merci de vos informations
    [répondre]

    Bonjour,
    Je viens de voir votre réponse. Pourriez-vous m'en dire un peu plus. Je viens de réaliser l'histoire de la famille Wajntreter qu'il a beaucoup aidé pendant la 2nde Guerre.
    Merci d'avance
      [répondre]

***  Rafle a Limeil-Brévannes entre 1940 et 1945

    Pendant la seconde guerre mondiale mon pere William Jungerman ne en 1930 a ete cache dans une ferme a Limeil-Brévannes situé dans le Val-de-Marne. Un jour alors que mon pere que l'on apellait aussi Willy s’était rendu au village, les Allemands débarquèrent et le prirent ainsi que neuf autres hommes pour les fusiller en represaille d'un fait d'arme de la resistance. C’est alors qu’un homme dans l’assistance sorti du rang et dit « Vous n’allez pas prendre un enfant. Je prends sa place. » Ils ont tous été fusillés. Cet homme a donné sa vie pour sauver celle de mon pere. Apres guerre mes grand parents ont essaye de retrouver la famille de cet homme mais sans succes, j'essaye a mon tour. [répondre]

    Bonjour,
    Piste possible :
    - Archives municipales de Limeil Brevannes.
    - Journaux de l'époque (Gallica)
    - Périodique de la ville.
    Il semblerait que ces hommes aient été capturés comme otage sans qu'on sache s'ils étaient résistants ou pas.
    Ils ont vraisemblablement été considérés comme "morts pour la France" et donc enregistrés comme tels.
    Sans connaissance des noms c'est un peu difficile de rechercher, néanmoins pas impossible.
    Cordialement,
    JD
    JD
      [répondre]
    Bonjour de nouveau,
    Il semblerait qu'il y ait à Limeil Brevannes, une "rue des Fusillés".
    Qui sont-ils ?
    A voir donc auprès de la mairie.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  recherche d'information et de documents

    Je recherche des documents et des informations sur des Résistants en Isère pour continuer le devoir de mémoire.me contacter: frederique.roustant30@hotmail.com [répondre]

***  A la recherche du capitaine Kaufmann

    Je suis le fils d'un survivant de l'Holocauste, Albert Teitelbaum (1904-1984), né à Stopnica (Pologne) mais qui a vécu à Paris dans les années 1930 jusqu'en 1941. Durant sa vie en France, il s'est épanoui comme fabricant des chapeaux à la mode féminine, en tant que journaliste écrivant pour l'Oeuvre, en tant que membre de la Partie Radicale Socialiste (parti de Leon Blum) dirigeant d’un comité clandestin d'aide à l'Espagne républicaine dans sa guerre contre Franco, entre autres. Il a également rejoint l'armée française en tant que combattant. Après la défaite de la France, la Gestapo l'a poursuivi en raison de son statut de Juif, de ses activités politiques et de son journalisme antifasciste. Il a été capturé lors qu'il tentait de se rendre à Vichy, en France libre, près de Châlons-sur-Saône. Après trois jours passés dans la prison de la ville (pas celle du château), le capitaine allemand de la garnison, originellement un fourreur de Leipzig nommé Kaufmann, a permis à mon père de traverser la frontière vers la France libre le 4 mars 1941. Après la guerre, mon père a tenté de trouver et remercier M. Kaufmann; mais mon père a été informé que le capitaine Kaufmann avait été exécuté pour avoir permis à mon père de s'échapper. J'aimerais bien retrouver sa famille / ses descendants? Je voudrais qu'ils sachent de notre gratitude et que le chef de leur famille n'est pas mort en vain, et qu'une nouvelle famille a prospéré d'un seul survivant d'une grande famille juive polonaise et que, à nos yeux, M. Kaufmann est un héros et un juste parmi les nations. Afin de retrouver la famille de M. Kaufmann dans les archives allemandes, j'ai besoin d'en savoir plus sur lui.
    1. Quelqu'un a-t-il une liste des commandants de la prison et / ou du cachot allemand pendant la guerre?
    2. Est-ce que quelqu'un connaît le prénom de Kaufamnn, son année de naissance approximative et le numéro d'identification de son bataillon?
    3. Il s'avère qu'un criminel de guerre infâme, nommé Hans Krueger, a été transféré de la Pologne / Ukraine par la Gestapo à Chalon-sur-Saone en 1942. Il avait été le chef et l'instructeur principal de l'école d'assassinat qui avait tué par balles un grand nombre de Juifs en Ukraine. Voir https://en.wikipedia.org/wiki/Hans_Krueger Après son transfert à Chalon-sur-Saône, Krueger poursuit sa carrière meurtrière, en se concentrant sur les partisans français et tous ceux qu'il considèrait comme un traître à la cause nazie. Est-il possible que ce soit Krueger lui-même qui ait exécuté Kaufmann?
    4. Enfin, est-ce que quelqu'un sait où se trouve le cimetière militaire allemand le plus proche de Chalon-sur-Saône? Si Kaufmann est enterré à cet endroit, son prénom serait inscrit sur pierre ou au moins dans un registre, éventuellement avec le nom du plus proche parent.
    [répondre]

    Bonjour,
    Le Deutsche Dienststelle, ou Bureau allemand des états de services, situé à Berlin, tient un registre sur les états de services des soldats de l'armée allemande tombés au cours des deux dernières guerres mondiales.
    Connu aussi sous le nom de WAST. Voir site internet.
    Adresse géographique :
    Eichborndamm 179
    D-13403 Berlin
    Pour ce qui concerne le cimetière allemand proche de Châlon-sur-Saône, l me semble que les archives départementales du département devraient pouvoir vous renseigner.*
    Bon courage pour votre recherche.
    N'hésitez pas à revenir sur le site AJPN si vous "séchez".
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  Résistants déportés en 1944

    Bonjour à tous,

    Je cherche à collecter des informations sur des résistants de Seine Inférieure et de l'Eure qui se sont faits déportés sur l'année 1944.

    Je cherche en particulier des traces de ceux qui ont été les victimes de l'inspecteur Louis Alie et de ses subordonnées, la famille Leroux.

    Bonne journée
    [répondre]

    Bonjour,
    Voir le musée de la résistance en ligne et tous les liens qui y sont mentionnés.
    Bon courage.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  RESISTANCE ANGLES SUR ANGLIN 86

    Bonjour.quelqun a t il connu mon oncle Mr Bernard Zawadzki nomme Joyaux pendant la guerre et resistant juif etranger, attestion par le colonel Sidou IX region militaire ... [répondre]

    Bonjour,
    Piste posssible : le musée de la résistance en ligne et tous les liens qui y sont mentionnés.
    Bon courage.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  

    Bonjour,
    Je suis à la recherche d'informations sur Sarah (ou Sura) Dab (ou Domb), née autour de 1924 en Pologne, venue en France avec ses parents vers 1930 et réfugiée à Penne d'Agenais pendant la guerre. Sa mère a perçu pour elle une pension de victime civile de la guerre « décédée en août 1942 ». Or son nom ne figure ni dans le Memorial de Klarsfeld, ni au Mémorial de la Shoah à Paris, ni à Yad Vashem. Et j'ai trouvé cette photo, avec cachet d'un photographe parisien, mais ainsi libellée au verso: "14 décembre 1944 Port de Penne". À ma connaissance, la région était libérée à cette date. Je serais très reconnaissante à qui pourrait me donner des pistes de recherche, hypothèses... Merci.
    [répondre]

    Bonjour,
    Piste possible : les archives municipales de Penne d'Agenais et/ou archives départementales du Lot-et-Garonne (services sociaux pour ce qui concerne la pension).
    Demander aux archives municipales (on suppose qu'elle est morte à Penne d'Agenais) un acte de décès de la mère en indiquant la date de décès dont vous semblez être sûre et en soulignant qu'il existe plusieurs orthographes des nom et prénom.
    N'hésitez pas à revenir sur le site d'AJPN.
    Bon courage pour vos recherches
    Cordialement
    JD.
      [répondre]

***  Madeleine Klein

    Bonjour, Je suis à la recherche de renseignements sur la vie de ma grand-mère, Madeleine Klein, née le 08 juillet 1924 à Hériménil (54). Son père devait se nommer Gabriel Klein et sa mère Christine CLICKLI.
    En a dû quitter la région soit fin 1945 soit dans la première moitié de 1946 pour aller à Paris.
    En vous remerciant,
    Estelle.
    [répondre]

    Bonjour,
    Vous pourriez vous adresser aux archives municipales de son lieu de naissance, en l'occurrence Hériménil et demander un extrait de naissance avec indication des mentions marginales.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    Oui, je leur ai écrit, j'attends une réponse. Merci à vous,
    Estelle.
      [répondre]

***  Résistants déportés en 1944

    Bonjour à tous,

    Je cherche à collecter des informations sur des résistants de Seine Inférieure et de l'Eure qui se sont faits déportés sur l'année 1944.

    Je cherche en particulier des traces de ceux qui ont été les victimes de l'inspecteur Louis Alie et de ses subordonnées, la famille Leroux.

    Bonne journée
    [répondre]

***  Résistants déportés en 1944

    Bonjour à tous,

    Je cherche à collecter des informations sur des résistants de Seine Inférieure et de l'Eure qui se sont faits déportés sur l'année 1944.

    Je cherche en particulier des traces de ceux qui ont été les victimes de l'inspecteur Louis Alie et de ses subordonnées, la famille Leroux.

    Bonne journée
    [répondre]

***  Orphelinat de Capbreton ?

    Une grande tante aurait contribué au sauvetage de juifs recueillis à Cap-breton et hébergés dans un orphelinat (des tabacs ?) à Cap-breton, avant qu'ils soient expatriés par mer vers le Portugal.
    Je tiens ce témoignage du seul survivant (98 ans) de la famille ayant connu cette époque et cette grande tante et il est très précis et sur de ces faits. A ses dires, cet orphelinat aurait aussi permis d'exfiltrer des résistants ou combattants voulant rejoindre la France libre et il précise bien qu'il ne s'agit pas de Mont de Marsan.
    Auparavant, ma grande tante travaillait à Paris, dans une grande famille juive bien connue, en tant que gouvernante. Elle se prénommait Marie, célibataire, elle était née en 1885 (54 - 60 ans pendant la guerre). Elle est décédée en 1971.
    Mes recherches ne m'ont pas permis de corroborer les dires au sujet de cet orphelinat.
    Si quelqu'un a des informations pour m'aider dans mes recherches, elles sont les bien venues et je l'en remercie par avance.
    [répondre]

***  Oublie

    Bonsoir
    Je pense que vous tous vous oubliez la famille corbière de
    Carayon
    [répondre]

    Réponse tardive à M./Mme.OUBLIE:
    Non, cette famille Corbière n'a pas été oubliée dans le Tarn. Merci de bien vouloir partager les informations dont vous disposez concernant son rôle dans le sauvetage des enfants juifs. Merci d'avance!
      [répondre]

***  125ème CTE

    Je suis à la recherche de traces de passage de mon père au 125ème CTE, il se nommait CABRERO-MARTIN Eugénio né le 06/09/1910 à Madrid. Il a été interné au camp d'Argelès sur Mer, puis a été enrolé au sein du 125ème CTE à Casseneuil (47). Documents retrouvés au A.D des Pyrénées Orientales.
    Merci
    [répondre]

***  Ma grand-mère Germaine Péron

    Bonsoir ma grand-mère Germaine Péron avait une boucherie pendant la guerre à Plouvorn et elle collaborait avec les allemands , elle a même envoyé une liste de résistants à Morlaix , elle aurait du être fusillée mais elle a été jugée à la libération et condamnée à la prison entre 1945 et 1950 à Rennes . Si quelqu'un de vous avait un article, une preuve de tout cela un petit renseignement cela me ferait plaisir car je viens de découvrir à 54 ans la vie de mes grand-parents merci d'avance CORDIALEMENT [répondre]

    bonjour. mon père m'a parlé de votre grand mère. Il était résistant sur Plouvorn et le 20 juillet 1944 a eu lieu la raffle de Croas ar Born sur dénonciation d'une charcutière de Plouvorn.
    Cordialement.
      [répondre]
    Bonjour
    Vous êtes bien courageux.....
    Il vous suffit d'aller aux AD de votre département (fond préfecture) il y a déjà un début de piste (enquete dans dossier d'épuration) et autres éléments.
    Vous êtes sur de vouloir savoir...
    Faites vous aider par le personnel des AD.... et faites vous accompagner par un ami... un membre de votre famille... n'y allez pas seul...
    bon courage à vous

    sylvie CHEVALIER
      [répondre]

***  GUENROUET famille Grinberg

    La famille GRINBERG, la mère et 4 enfants, a été envoyée par la Ville de Paris au début de la guerre (évacuation des familles nombreuses). La maman, Esther, a accouché à St Nazaire d'un petit Daniel. Auriez-vous des informations sur l'accueil de cette famille? [répondre]

***  AMANLIS familles qui ont sauvé les enfants GRINBERG

    AMANLIS : Je recherche les noms (et des infos) sur deux familles d'AMANLIS qui ont caché 4 enfants juifs (demeurant 18 rue Charles-Lauth à Paris 18e), envoyés par des sœurs d'un dispensaire et le père Devaux. Leur sœur ainée, Renée (Rebecca) les a accompagnés et est revenue les chercher, après son retour des camps en mai ou juin 1945. [répondre]

***  Recherche grand-père paternel

    Je recherche mon grand-père paternel Lambolez Joseph Adolphe, né le 31/01/1877 à Rupt/Moselle, au dernier recensement en 1936 travaillait comme tisserand chez Peltier-France à Ramonchamp. Aucun membre de ma famille à l'époque ne savait où il se trouvait ou exerçait !Il avait fait la guerre de 1914/1918 et avait retravaillé sur Saint Maurice/Moselle, puis Ramonchamp. Il était séparé de son épouse depuis 1924 ou 1926 et qui elle résidait sur Remiremont. Aucune trace administrative AD88, paroisses, cimetières,etc...J'ai écrit également maintes fois à la Mairie de Ramonchamp actuellement sans aucune réponse depuis plusieurs mois, afin de retrouver une trace....Je demande de l'aide pour situer sa date de décès et son lieu d'inhumation ! Je réside dans le sud-ouest ! Merci par avance [répondre]

***  Monsieur Marcel Nicouleau Commissaire principal de Rennes

    Mes grand parents Simon et louise Levy habitait a Rennes au 9 rue Bertrand, sous le nom d'emrunt de Simon, de 1940 a l'hiver 1942. Ma grand mere faisait partie du reseau de resistance Liberation-nord dans la section les cloches des halles. Ils ont fait la connaissance de Monsieur Marcel Nicouleau commissaire principale de Rennes qui les a protege puis aide a quitter Rennes pour la zone libre. Apres guerre mes grand parents ont essaye de le retrouver mais sans succes. Je recherche toute information concernant Monsieur Nicouleau afin de reconstituer son parcours et pouvoir lui rendre honnage. [répondre]

***  Résistant fusillé par les allemand le 9 avril 1944

    Bonjour
    Je recherche des informations sur mon oncle Camille Germont fusillé par les allemands le 9 avril 1944 (il a été dénoncé par un membre de sa belle famille)
    Je n'ai rien trouvé dans les archives nationales , le concernant

    merci de votre aide

    Alain Germont
    [répondre]

    Désolé , j'ai fais une erreur c 'est Camille Petit et non Germont.
    et cela c'est passé à Beaumont-de-Lomagne dans le Tarn et Garonne 82

    Alain Germont


    Titre : Résistant fusillé par les allemand le 9 avril 1944
    L'annonce:
    Bonjour
    Je recherche des informations sur mon oncle Camille Germont fusillé par les allemands le 9 avril 1944 (il a été dénoncé par un membre de sa belle famille)
    Je n'ai rien trouvé dans les archives nationales , le concernant

    merci de votre aide

    Alain Germont
      [répondre]
    Monsieur Germont,
    Vous trouverez peut-être des documents que vous cherchez en essayant d'avoir accès aux archives policières de la dénlation qui sont devenues publiques il y a quelques années. Je ne sais pas où se trouvent ces archives dans votre cas. Pour la région parisienne elles se trouvent probablement dans une dépendance de la préfecture de police.
    Bonne chance,
    Joe
    P.S.
    Vous obtiendrez des indications plus précises pour vous diriger vers ces archives en vous adressant à monsieur Laurent Joly, historien, spécialiste de la délation durant l’Occupation qui a publié des livres à ce sujet :
    http://crh.ehess.fr/index.php?4309

      [répondre]

***  recherche famille KOTASINSKI

    recherche descendants de la famille de François KOTASINSKI qui aurait vécu dans les ARDENNES vers les années 1930-1940.
    cordialement
    marianne.
    [répondre]

***  Monsieur Baral

    Bonjour,
    Je cherche toute information (prénom, profession, photo?) sur Monsieur Baral (ou Barral ou Banal) qui habitait Place Maubec à Langon. Il aurait aidé mon père Gilbert Van De Velde à passer la ligne de démarcation le 9 ou 10 avril 1943. Ceci pour être plus précis sur le livre que j'écris sur son parcours...
    Merci de toute aide.
    Michel Van De Velde
    [répondre]

***  Abbé Lorand réseau de résistance en seine et marne

    L'Abbé Lorand curé des communes de Luisetaines, Paroy, Sigy, Thénisy, Vimpelles.
    Bonjour,
    Je suis à la recherche d'informations sur un de mes grand-Oncle l'Abbé Pierre LORAND qui a reçu la légion d'honneur pour avoir " pris part à de nombreux actes de résistance et facilité l'évasion de nombreux prisonniers (environ 550). Par sa propagande active, a fait passer en Afrique du Nord de nombreux jeunes gens de la région et sauvé des familles et enfants israélites. S'est porté au devant des troupes alliées épargnant ainsi le massacre de la population civile."
    Je cherche des témoignages de personnes impliquées dans ces faits décrits, ainsi que sur les réseaux locaux de résistance.
    [répondre]

***  coordonnées de dina Fechter

    Je suis à la recherche de l'adresse mail ou postale de Dina Fechter pour communiquer avec elle au sujet de son père Juda fechter.

    Yoram Mouchenik
    Enseignant-chercheur
    Université Paris 13
    [répondre]

***  menton du camp à l'état civil

    mon arrière grand tante, Reine Lévy, née à Paris 10e Een 1873 porte en marge de son acte de naissance "CA ARREAU" puis morte en févier 1944 à Auschwitz

    son grand père avait quitté l'Alsace en 1871, elle était donc française, pourquoi se trouve-t-elle regroupée avec des travailleurs étrangers ?

    à la suite d'une tentative de passage en Espagne ?
    merci d'avance
    [répondre]

***  Liens entre Brunoy et saint Paul en Chablais

    Bonjour, je cherche des personnes susceptibles de témoigner de leur passage à la maison Vladeck à Bunoy après la guerre qui auraient aussi été accueillies à la maison d'enfants gérée par l'OSE à Saint Paul en Chablais. Les responsables de ces deux lieux d'accueil ont ils eu des relations directes ou indirectes ? [répondre]

    Bonjour,
    Je ne vais pas souvent lire les annonces, d'où le temps passé depuis la vôtre.
    Je suis l'archiviste du Centre Medem qui a créé et a géré la maison Vladeck à Brunoy. Nous avons fait une commémoration en 2017 pour les 70 ans de l'ouverture. Katy Hazan, historienne de l'OSE, faisait partie de notre équipe de recherche pour l'édition de la brochure.
    Nous n'avons jamais parlé de la maison de St Paul en Chablais, ce qui montre qu'il n'y avait pas de lien particulier entre les deux maisons, ni d'ailleurs avec d'autres de l'OSE.
    Cela n'empêche pas que des enfants aient pu passer à titre individuel de Brunoy à St Paul.Je poserai la question à Katy Hazan que je revois pour la commémoration des maisons de Mesnil le Roi et Le Vésinet. A suivre donc.
      [répondre]

***  FAMILLE KALINSKI -NOWAC

    Je suis à la recherche de toutes informations sur KALINSKI Stanislaw et Sophia née Nowac mes grands parents d'origine polonaise ayant habité LD Rueyres à Brommat de 1933 à 1938 avec leur 3 filles Zofia née en 1929 à linki en Pologne, Jeannette née en 1935 à Brommat,et Simone ma maman agée ce jour de 81 ans née à Brommat. Mon grand père Stanislaw était mineur de profession et aurait certainement travaillé à la mine de Decazville.
    Sophia ma grand mère est décédée je n'ai pas de date précise(tuberculose).
    Jeannette, Simone et Stéphanie(cette dernière née certainement en 1939 ou 1940d'aprés les souvenirs de ma mère (aucune trace de sa naissance)ont été placées en orphelinat dans la région. Elles ont été séparées en 1943 et ne se sont jamais retrouvées. Aucune information sur Zofia et mon grand-père. j'ai juste une adresse qui m'a été communiqué par le ministère le l'intèrieur(25 rue de l'Embergue à Rodez) ou mes grand parents ou l'un deux aurait résidé quelques temps.
    Malgré des recherches auprès des mairies de la région,la croix rouge française, le consulat général de la république polonaise, le ministère de l'intérieur. C'est le néant..très peu d'informations.
    Je vous remercie de prêter attention à mon message Bien à vous.
    [répondre]

    Bonjour,
    Avez-vous essayé d'effectuer une recherche auprès des lieux de sauvetage identifiés du département 12 dont la liste figure sur ce site, par l'intermédiaire des archives départementales de l'Aveyron ?
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    ... je pense aussi aux archives municipales de la ville de Rodez puisque vous avez une adresse dans cette ville.
    JD
      [répondre]
    ... les archives municipales de Rodez pour un recherche de décès de Stanislaw et de Sophia et une recherche de ce qu'il est advenu de leur sort puisqu'ils ont résidé dans la ville. L'hôpital peut-être (tuberculose de Sophia). Eventuellement le recensement pour savoir qui habitait près d'eux et faire des recherches sur les descendants de ces voisins etc... etc...
    Les archives départementales pour ce qui concerne la mine de Decazeville.
    Si j'ai d'autres idées, je reviendrai.
    Bon courage.
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    je tenais à vous remercier de votre réponse, j'ai effectivement fait une demande à la mairie de Rodez sans résultat. En ce qui concerne le dernier recensement effectué avant guerre en 1936, ils résidaient bien à Brommat dans l'Aveyron. Aucune archives trouvées sur l'hôpital de Rodez et la mine de Decazeville sur le site des archives départementales. J'ai été sur les lieux des deux anciens orphelinats de la région ou pouvaient être ma mère et deux de ses soeurs, aucune archive ou photos de conservées. Bien cordialement.
      [répondre]

    Bonjour,
    Voici quelques autres pistes de recherche :

    La consultation du fonds des mines de DECAZEVILLE aux AN – CAMT ( archives monde du Travail à Roubaix)
    Vérifier auprès de l’ASE ( aide sociale à l’enfance d’Aveyron) le placement des enfants ( temporaire ou définitif), peut-être adoption. Eventuellement un jugement (conseil de famille) pour le placement des enfants ( voir archives du tribunal d’instance, ou justice de paix ) du lieu de résidence.

    Vérifier si Sophia n’est pas décédée à l’hospice de Decazeville ou dans un sanatorium du coin
    Voir également aux AD de l’Aveyron les tables de succession pour retrouver une éventuelle date et lieu de décès. (Tables alphabétiques.

    Voir Géopatronyme pour retrouver la dernière fille née en 1939.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Bonjour,

    Merci pour ces mines d'informations, j'exploite tout ça et revient vers vous pour vous tenir informé.
    Bien cordialement
      [répondre]
    Je serais très intéressée de savoir si vos recherches ont abouti.
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    Petit point sur mes dernières recherches
    CAMT de Roubaix : pas de trace de mon grand père aux usines de Decazeville.
    Consultation des tables succession aux
    AD de l'Aveyron : Les années me concernant ne sont pas renseignées.
    Pas trouvé Stéphanie sur Géopatronyme.
    Sinon petit périple Ld Rueyres à Brommat, lieu d'habitation de 33 à 38 de mes grand parents.Rencontre avec des locaux qui m'ont donné qq informations.
    Mon grand père à certainement travaillé sur l'aménagement des gorges de la Truyère.Ils nous ont montré l'endroit des baraquements où logeaient les travailleurs étrangers.j'envisage de faire une demande de consultation des archives des forces motrices de la Truyère par le biais d'EDF. Ma maman à été très émue de voir l'endroit où elle est née et de marcher sur les traces de ses parents.
    Cordialement
    AB


      [répondre]
    Bonjour,
    Pourquoi ne pas essayer l'OSE (Oeuvre de Secours aux Enfants), qui recueillait et cachait des enfants juifs dans toute la France ?
    Archives et Histoire
    17, rue du Faubourg du Temple
    75010 Paris - Tél : 01 53 38 20 07
    k.hazan@ose-france.org
    Pour ce qui concerne Zofia, née en Pologne, peut-être a t-elle survécu et nous pouvons imaginer qu'elle ait demandé la nationalité française. Même chose pour votre grand-père.
    Il faudrait donc rechercher une date de décret de naturalisation sur GALLICA (site de la BNF - lois et décrets).
    Peut-être faudrait-il étendre la recherche au delà de Rodez. (Toulouse ?).
    A part Decazeville, quelle autre mine ?
    Voir le Diocèse éventuellement.
    On continue de chercher.
    Bien cordialement,
    JD
      [répondre]
    L'OSE assure une permanence téléphonique le vendredi matin de 10 h à 13 heures.
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    J'ai fais un courrier à l'OSE le 16/06/18, j'attends leur réponse.
    J'ai également demandé à la MGEN anciennement préventorium de Chanay où se trouvait ma mère de 43 à 46 de faire des recherches dans leurs archives.
    Autre piste: Ma mère se souvient d'avoir reçu des colis de la croix rouge polonaise après avoir été placée dans sa famille d'accueil en 1946,il y avait donc un suivi après placement, Je suppose qu'il en était de même pour sa petite soeur. J'ai un courrier du consulat de la république polonaise de Paris m'indiquant que la croix rouge polonaise n'existe plus en France depuis les années 50 et qu'ils ne possède pas de dossiers. Comment puis je faire pour consulter ces archives ? Je vais exploiter ce que vous m'avez suggéré et je vous tiens informé. En vous remerciant vivement.
    Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    J'ai fais un courrier à l'OSE le 16/06/18, j'attends leur réponse.
    J'ai également demandé à la MGEN anciennement préventorium de Chanay où se trouvait ma mère de 43 à 46 de faire des recherches dans leurs archives.
    Autre piste: Ma mère se souvient d'avoir reçu des colis de la croix rouge polonaise après avoir été placée dans sa famille d'accueil en 1946,il y avait donc un suivi après placement, Je suppose qu'il en était de même pour sa petite soeur. J'ai un courrier du consulat de la république polonaise de Paris m'indiquant que la croix rouge polonaise n'existe plus en France depuis les années 50 et qu'ils ne possède pas de dossiers. Comment puis je faire pour consulter ces archives ? Je vais exploiter ce que vous m'avez suggéré et je vous tiens informé. En vous remerciant vivement.
    Cordialement
      [répondre]
    On recherche bien Stéphanie Kalinski ou Kalinska. Je doute qu'il s'agisse de la CR polonaise mais plutôt de la CR française.
    Concernant la famille d'accueil de votre mère, elle était peut-être en contact avec d'autres familles d'accueil qui auraient eu connaissance de la petite soeur.
      [répondre]
    Avez-vous recherché un acte de décés de Stéphanie. Elle est peut-être morte bébé.
      [répondre]
    Elle a peut-être été baptisée (voir avec les registres des baptèmes des églises des environs).
    Adoptée ?
      [répondre]
    Bonjour,

    Réponse à votre première question : Oui on recherche bien Stéphanie KALINSKI voir KALINSKA pour les écrits polonais.
    J'ai un document de la croix rouge polonaise(23 r.taitbout Paris 9°) datant du 17 Janvier 1955 le patronyme de ma mère est indiqué au nom de KALINSKA Simone. J'envisage de faire traduire ce document. Il me faut trouver la bonne personne.
    Aucune mention concernant acte naissance ou décès de Stéphanie aux archives départementales de l'Aveyron et du Cantal.
    Ma mère n'a jamais parlé de quoi que ce soit avec sa famille d'accueil, elle n'a jamais d'ailleurs cherché à le faire.
    La situation était particulière.....
    Stéphanie à été effectivement adoptée, ma mère à reçu un appel téléphonique de la croix rouge polonaise d'après ses souvenirs dans les années 52-53 ou 54 sur son lieu de travail lui stipulant qu'il fallait qu'elle oublie sa petite soeur puisque celle ci venait d'être adoptée. j'espère avoir été précise dans mes explications, ce n'est pas simple par écrit.
    Je continue mes recherches et vous remercie encore pour votre aide.

      [répondre]
    Bonjour,
    Concernant la traduction, voici l'adresse d'un organisme qui assure des traductions.
    Ism Traduction
    22-24, rue d’Aubervilliers
    75019 Paris
    Tél. 01 53 26 52 78
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Concernant l'adoption, peut-être le :
    - Conseil National pour l'accès aux origines personnelles;
    14 avenue Duquesne - 75350 Paris 07 SP
    Tél : 01 40 56 72 17
    JD
      [répondre]
    Bonjour,

    j'ai bien pris note de ces 2 informations.
    j'exploite et vous recontacte quand j'ai un retour.
    En vous remerciant.
    Bien cordialement.



      [répondre]
    Bonjour,

    Un point sur mes dernières recherches.
    - Ose 2éme courrier le 24/7 toujours sans réponse.
    - CNAOP :réponse: n'est pas compétent dans le cadre d'une recherche dans l'intérêt des familles.
    - Ambassade polonaise de France : Aucune information sur Stéphanie /Stéfania kalinski/kalinska.
    -Archives MGEN Ancien préventorium de l'AIN,archives départementale de l'Ain
    pour placement de ma mère de 43 à 46 peut être Stéphanie pourrait y être mentionnée, en attente de réponse.
    J'ai également fait une demande à la bibliothèque Polonaise de Paris, peut être ont ils des archives.
    En ce qui concerne Gallica site de la BNF, je ne suis pas parvenue à faire mes recherches, pourriez-vous me donner quelques détails ou marche à suivre.
    je cherche toujours le moyen de consulter les archives Polonaises de l'époque.
    Diocèse ?
    Cordialement




      [répondre]
    Bonjour,
    Autres pistes possibles :
    - Le fonds des centres communaux d'action sociale étaient autrefois appelés Bureau d'Action Sociale; celui de la ville de Bromat donc.
    - le site Gallica où sont numérisés certaines des archives Croix-Rouge. Cela dit, il n'existe aucune liste de distribution de colis Croix-Rouge.
    - les Archives Nationales: sous-série F9.
    - le préventorium que vous évoquez ne dépendait-il pas de la Croix-Rouge ?
    Pour ce qui concerne les archives polonaises, je ne sais pas trop comment faire. Le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) pourrait être une piste.
    Patience, courage et persévérance :o))
    A bientôt,
    JD
      [répondre]
    Demande de recherche au RLF (rétablissement des liens familiaux) croix rouge Française. En attente d'une réponse
    AB
      [répondre]
    Bonjour,
    Voici les dernières nouvelles sur mes recherches.
    Les archives du CICR concernent essentiellement les prisonniers de guerre et les internés civils.
    Pas d'archives du préventorium avant 1953.
    Section consulaire de l'ambassade de Pologne en France : Pas de trace de ma tante.
    RLF : Aucune réponse.
    Réponse croix rouge en Pologne : Ma demande de recherche doit être faite par le biais de la croix rouge Française qui transmettra à la croix rouge Polonaise. Je tourne en rond....
    Bien cordialement
    AB


      [répondre]
    Bonjour,
    A quelle adresse de la Croix-Rouge française avez-vous adressé votre demande ?
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    Demande de recherche à :
    biuro.poszukiwan@pck.org.pl.croix rouge polonaise bureau d'information et de recherche, Réponse: je dois faire cette demande par le biais de la croix rouge Française. je m'apprête donc a faire un courrier à la croix rouge Française : à 98 rue didot 75694 Paris cedex 14.
    Réponse négative de l'ITEP de Grèze anciennement lieu de sauvetage de l'Aveyron.
    AB


      [répondre]
    BOnjour,
    Vous pouvez adresser la demande :
    recherches@croix-rouge.fr
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    Vous êtes dans de bonnes mains.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Bonjour,

    Je reviens vers vous comme promis,j'ai plein de belles choses positives à vous dire. Est ce possible d'avoir un contact plus personnel ?
    J'ai toujours gardé en tête vos conseils: patience courage et persévérance.
    J'ai également rencontré à la croix rouge une belle personne qui s'est beaucoup investit dans mes recherches. En attente de votre réponse, je vous souhaite une belle soirée et à très bientôt
    Annie B
      [répondre]
    Bonjour,
    Je suis au courant de ces bonnes nouvelles et j'ai été très émue en les apprenant bien que je n'ai pas tous les détails.
    Je reviendrai vers vous dès la semaine prochaine pour un contact plus personnel en effet.
    Je vous souhaite une bonne fin de semaine.
    A très bientot,
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    Après une petite semaine de vacances je reprends mes investigations.
    - j'ai fait une demande au CICR en attente de réponse.
    -la traduction du document de la croix rouge polonaise de France concerne bien le placement de ma mère en famille d'accueil.
    je m'oriente de plus en plus sur cette piste. .
    j'ai fait quelques relance de courrier encore sans réponse, nous sommes en période de congés.....
    Rien trouvé aux archives nationales sous série F9.
    Je persévère .....
    Bien à vous
    AB


      [répondre]
    Bonjour,

    Merci pour l'adresse de la croix rouge.
    Cordialement
    AB
      [répondre]
    Bonjour,
    Suite à mon courrier envoyé à la croix rouge Française à l'adresse que vous m'avez indiquée j'ai reçu hier un appel téléphonique du service rétablissement des liens familiaux m'informant qu'un formulaire à remplir m'a été transmis par voie postale et qu'ils commençaient à faire des recherches dans leurs archives en collaboration avec leurs collègues des autres croix rouges.
    l'espoir renaît un peu ....
    AB
      [répondre]
    Bonjour,

    Pour information.
    Formulaire de la croix rouge reçu, rempli et envoyé ce jour.
    Je fonde beaucoup d'espoir sur ces recherches.
    Je continue de chercher de mon coté.
    Bien à vous
    AB


      [répondre]
    Bonjour,

    On garde le contact, je vous tiens informé de l'évolution des recherches.
    Je vous suis très reconnaissante de l'aide que vous m'avez apporté.
    Bien cordialement
    Annie B
      [répondre]

***  Recherche Camp de Toul Nord Juin 1940

    Mon grand-père y fut gardé prisonnier du 27 juin au 29 juillet 1940. Je recherche des détails précis de l'endroit, appellation exacte et photos si possible.
    Il est aussi passé par Nancy du 23 au 27 juin, où il fut retenu prisonnier dans le garage des autobus. J'aimerais retrouver ce lieu, qu'est devenu ce garage ? Merci de votre aide.
    [répondre]

***  Recherche informations sur résistant école laitière Poligny

    Je recherche des informations sur mon oncle Pierre Bardou qui fut élève à l'école Laitière de Poligny et s'engagea dans la résistance à la suite du directeur de l'école.
    Plus généralement, je recherche aussi des informations sur la vie de cette école dans les années 40
    [répondre]

***  anglais à drancy

    Mon oncle Herbert Parratt anglais et sa femme Julienne Lafontaine française ont été arrêtés à Drancy et évacués dans un camps. Lui en a réchappé ma tante et morte dans un camps. je n'arrive pas à les retrouvrer ? [répondre]

***  Déces de Maryse Mazzetti ( Ino )

    Maryse est décédée le 30/10/12018. Je l'ai connue pendant mon adolescence, c'était une amie de mes Parents ( Mr et Mme Lichteichtein ) et nous étions très proches. J'avais oublié l'histoire de son enfance.......... Merci aux Justes qui,l'ont sauvée

    Merci pour votre travail

    cordialement
    Thérèse Abécassis Lichteichtein
    [répondre]

***  ESTHER (enfant)

    Je recherche une enfant prénommée Esther, environ 6 ans en 1942-1943 ? Sa famille avait été arrêtée et internée à Drancy. Esther fût recueillie par mes grands parents, mon grand père était le gardien du cimetière franco-musulman de Bobigny (93) à cette époque. [répondre]

    Bonjour, je suis historienne de l'art et responsable des archives communales de Bobigny, travaillant notamment sur le cimetière musulman et la gare de déportation de Bobigny. Je souhaiterais entrer en contact avec vous. merci.  [répondre]

***  déplacement d'un hospice

    je recherche une Tante Madame HAUCHECORNE Georgina, qui a été placée à l'hospice de Montivilliers,celui-ci a dû déplacer ses pensionnaires vers la région(Maine,Sarthe),?...dans les années 41/43 comment savoir exactement et également la date de son décès. Le peu que je sais, il y avait un manque d'hygiène et d'alimentation. Elle est morte dans un triste état, rongée par les POUX !Merci de me dire (si cela est possible de savoir) Je n'ai aucune photo. Je suis sa petite nièce, j'ai 84 ans. Je m'en souviens très bien [répondre]

    ce n'est pas une réponse que j'écris, non, je renouvelle mon appel, je voudrai vraiment savoir pourquoi et dans quelles conditions ont été déplacés tous ces vieillards déjà meurtris par une vie sans vrai bonheur. S'il vous plaît, me dire au moins à quel organisme officiel dois-je m'adresser pour me renseignerMerci de me répondre.   [répondre]

***  dates rafles Sarlat

    Votre cite indique que 5 familles ont été arretées à Sarlat. La première concerne mon père,Henri Abraham, et les indications données sont précises et exactes. En revanche, je souhaiterais connaître la date d'arrestation des trois familles suivantes: je suppose qu'il s'agit de la rafle à laquelle j'ai échappé, car je vivais à Sarlat avec mes deux soeurs, et j 'ai pas été arrêté...d'autre part, au lendemain de la rafle, il y avait de nombreux absents au collège... [répondre]

***  Gaston Jakob BLOCH dit "Jacques"

    Je recherche des informations sur Jacques BLOCH né le 3 Avril 1894 à Fellering Haut-Rhin,fils de Samson BLOCH et Flora Marx,il se trouvera caché(on ne connaît pas la raison) durant 8 jours à Langogne/Lozère en 1944,caché par un Résistant du Maqis Haute-Lozère du nom de Charles RAFFIER qui travaillait à l'Abattoir municipal de Langogne,il le cachera dans un local,le nourrira puisqu'en même temps Mme RAFFIER tenait la cantine interne de l'abattoir;au bout de 8 jours il semble que Jacques en a eu marre de ce caché,il part et hélas se fait arrêter marchand sur le bord de la route de Naussac à la sortie de Langogne,il est arrêté le 29 Juillet 1944 par les miliciens qui le ramène à Langogne,d'où il envoyé ensuite à la prison de Mende/Lozère.Il y restera jusqu'au 18 Août 1944,date du jour du départ et de la fuite des Allemands qui quitte Mende en direction de la Vallée du Rhône,il sera emmené comme otage avec d'autres prisonniers,qui serviront à conduire les camions,ils arrivent le 18 Août 1944 au soir au village Le Bleymard/Lozère,là des prisonniers arrivent à s'enfuir de même que des soldats arméniens,là Jacques est vu pour la dernière fois par un autre prisonnier qui réussi lui à s'enfuir vers 21 Heure,il est sans doute décédé tué dans un essai de fuite aussi...il est donc considéré décédé le 18 Août 1944 à Le Bleymard/Lozère.
    En Octobre 1944,apparaît sur le registre de cartes de ravitaillement de Langogne une Famille BLOCH qui a une carte délivrée le 16 Octobre 1944,la famille est composée de 4 personnes:le père Albert,la mère Jeanne (née DREYFUS),une fille Huguette,un garçon Jean Jacques,après recherche,Albert se trouve être le frère de Jacques,né aussi à Fellering en 1897.
    Des questions se posent:que faisait Jacques à Langogne ?faisait-il partit d'un réseau ?
    Je recherche d'éventuels descendant de cette famille BLOCH de Fellering Haut-Rhin.
    [répondre]

***  

    VILLEMANDEUR (Platteville) Recherche des informations sur André et Colette MABILLE
    qui ont hébergé à la demande de son père, le résistant FTPF Sidfried SACHS, sa fille Helga SACHS. L'enfant de 11 ans a été arrêtée le même jour que Colette MABILLE, sans doute le 28 février 1944. André a été arrêté le lendemain. Des tracts communistes avaient été trouvés chez eux.

    Helga Sachs a été placée à l'Hôpital Hôtel Dieu de Montargis avant d'être envoyée à Drancy, puis déportée le 31 juillet 1944, par le convoi 77
    [répondre]

***  Assassinat novembre 1941 LORIENT

    Bonjour,mon grand-père a été assassiné en novembre 1941 par un TODT à Lorient. J'ai retrouvé l'article de journal sur les archives départementales dépt 56. Ma mère qui n'a pas connu son père recherche des infos, s'il y a eu un jugement. Ma mère et nous, ses enfants, aimerions en savoir plus et enfin "classer le dossier". Nous vous remercions pour votre aide. Cordialement. [répondre]

***  Exécution des frères Dreyfus le 19 février 44 à Saignon

    Mon grand père Felix Dreyfus ainsi que son frère Gaston ont été arrêtés et fusillés par les Allemands le 19 février 1944, sur la déclaration de Gabriel Savouillan, sur la commune de Saignon quartier du Clos des Norgues Vaucluse. La famille a demeuré comme locataire à APT pendant plusieurs mois chez Mme Sumeire.
    Je recherche toutes informations concernant leur séjour à APT et sur la commune de Saignon
    Je recherche des renseignements sur mon oncle Jacques Dreyfus né en Avril 1928 à Villers Cotterêts
    Je fais cette démarche avec le consentement et pour mon père François Dreyfus,
    Vous pouvez me contacter par mail williamdreyfus@wanadoo.fr

    [répondre]

    J'ai appris tout récemment que sur le site "Clos de Norgues" mon père avait une propriété. Il l'aurait vendu autour de l'année 1944. Il est donc très probable que l'exécution eut lieu dans la maison qu'il possédait.
    J'ignore tout de cet évènement et comment votre famille a pu se réfugier dans cette celle-ci, mais si vous prenez contact avec moi, nous pourrions sans doute avancer dans la connaissance de cette tragédie.
    Pierre Salsas
      [répondre]
    Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance de votre réponse. Je suis le petit fils de Félix Dreyfus exécuté le 19 Février dans la maison du Clos de Norgues. En 44, ma famille louait cette maison a priori à votre père. Elle a été vendue après la guerre à M. Soupiron, radio de Londres. Ses fils habitent toujours sur la proprièté. Vous pouvez me contacter sur mon mail. Cordialement
      [répondre]

***  LEROY ANDRE GEORGES

    Bonjour,

    Je cherche des renseignements concernant mon père.
    il a été arrêté soit à bordeaux à l'automne 1942 à bordeaux soit en ile de france en juillet 1942.
    Puis il a été prisonnier à Karlsruhe avant d'etre interné dans un camps. J'ai trouvé une photo de trois personnes où il est mentionné " les 3 bidules prêts a tout"
    Je serais heureuse de recevoir des réponses
    merci
    [répondre]

***  ferme près d'Orléans ayant recueilli des juifs en 1944

    A 3 ans et avec ma mère, nous avons été recueillis dans une ferme près d'Orléans grâce à un réseau protestant.
    Merci de m'indiquer des informations sur le lieu de cette ferme.
    [répondre]

***  Qui sont-Ils ?

    Après le décès de ma mère, j'ai trouvé cette photo probablement prise en 1944 ou début 1945, à Alfortville Chemin Latéral, j'ai reconnu le lieu nous demeurions 83 rue de Seine, immeuble qui fait le coin avec le Chemin latéral, et :
    1 - Ma Mère Odette Demesse née Hérubel
    2 - Ma sœur
    3 - Moi
    Les 3 autres adultes ainsi que le petit garçon me sont inconnus.

    Je remercie toute personne qui pourrait mettre un nom sur ces visages et, peut-être me fournir des informations sur ces personnes.

    Mon père René Demesse a été arrêté à notre domicile le 30/06/1944 par la BDS, puis interné à Fresnes le 02/07/1944 matricule 14550 cellule 404 ; le 15/08/1944 déporté "politique", par le convoi 1264 à Buchenwald matricule 77378, enfin au kommando d'Hecht (Holzen) le 21/11/1944. Le 23/03/1945 retour sur Buchenwald où il est décédé au blok 52 le 03/04/1945
    Je n'ai jamais pu connaître le motif de son arrestation ni s'il était ou non dans la résistance.

    Par avance, merci à vous.

    Bien cordialement
    Christiane Demesse
    [répondre]

    Bonjour, si c'est toujours d'actualité, pour votre père, vous pouvez demander des informations au bureau des archives des victimes des conflits contemporains BAVCC de Caen, rue Neuve Bourg L'Abbé, 14037 Caen cedex. J'ai moi même trouvé pour mon grand père déporté, les raisons et les détails de l'arrestation ainsi que les différents lieux de déportation, la cause du décès et le lieu. J'ai découvert également qu'il faisait partie de la résistance, le nom de son groupement, son grade et qu'il a été reconnu mort pour la France. Les délais de réponse sont environ d'un mois. Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,je vous remercie pour votre réponse. J'ai en effet fait les recherches dont vous parlez, malheureusement, le dossier de mon père est pratiquement vide. Ma demande à Bad Arolsen ainsi que mon voyage à Buchenwald, ont été plus fructueux.
    Cette photo publiée reste un mystère, ce que je recherche maintenant, c'est l'identité, principalement de ce jeune homme en uniforme.
    Encore merci à vous. Cordialement
      [répondre]
    J HABITAIT CHEMIN LATERAL PENDANT LA GUERRE,MON PERE GEORGES FRITSCH TRAVAILLER POUR LA RESISTANCE ET NOUS ETIONS AMIS AVEC LES HABITANTS DE L IMMEUBLE AU COIN DE LA RUE LE 83 ,NOUS ALLIONS LE SOIR PENDANT L ALERTE DANS LA CAVE DU 83 ,AVEC UNE FAMILLE APPELER FADIEFF, IL Y AVAIT UN DOCTEUR JUIF DANS L IMMEUBLE AUSSI,ARRETER EN 1944,JE VOUS REMERCIE A L AVANCE POUR TOUTE INFORMATION ,AMITIEES ,GERARD FRITSCH ,  [répondre]
    cette famille a ete prise en photo devant ma maison ,mamere etait la concierge de l immeuble 83 ,merci
    gerard fritsch ,e mail ,gerardone@optusnet.com
      [répondre]

***  CHAPAREILLAN juifs cachés

    Nous cherchons des informations sur des personnes qui auraient connu (ou caché) Hersz (Herschel) Korngold, arrêté à Chapareillan en mai 1944 par les Allemands, envoyé à Lyon, puis Drancy, puis déporté à Auschwitz par le convoi 77 du 31 juillet 1944 (né en Pologne en 1894)
    Et pour toute information sur un éventuel réseau d'assistance à des Juifs persécutés.
    Contact: www.convoi77.org
    [répondre]

***  Juillet 1944

    Peu avant le 12 juillet 1944, selon les souvenirs de mon père, mon arrière grand-père Paul Marie Albert STEFF, Chef de Bataillon en retraite, et son fils Louis STEFF, notaire à Castellane, auraient été tués par des "partisans" ou FFI à Beauvezer avec d'autres personnes. Je suis à la recherche de toutes informations sur cet événement. [répondre]

    Bonjour, Je pense avoir quelques informations sur la disparition de vos parents.J'ai en effet retrouvé un manuscrit qui fait état de l'exécution d'un "vieux notaire" et de son fils, déficient mental, par un certain "commandant Lefaur", responsable de la sécurité militaire de l'ORA. Vouc pouvez me contacter pour en savoir plus. J'écris actuellement un livre où j'évoque cette affaire…   [répondre]
    Bonjour, je suis actuellement en recherche d'information sur ce fait tragique, qui est aussi lié à une autre tragédie qui s'est passée en juillet 1944, le commandant Lefaur étant l'auteur de ces faits. Pouvez-vous m'en dire plus, nous pouvons également échanger nos informations. Au plaisir de vous lire, cordialement.  [répondre]

***  Nils ÖBERG

    Je recherche des personnes qui auraient été en contact avec Nils ÖBERG,mon grand-père,qui était vice consul de Suède en France pendant la guerre.Il aurait fait fuir des familles juives vers la Suède avec de faux papiers.Ces familles auraient pris un bateau qui serait arrivé à Göteborg.
    Je n'arrive pas à avoir la liste des passagers qui étaient sur ce bateau....
    Merci à vous si vous avez quelque chose la dessus !
    [répondre]

***  José Maria Otto "Papá Otto"

    Nous sommes en train d’étudier la biographie d'un citoyen espagnol, d'origine allemande, appelé José Maria Otto Warncke. Nous avons été en mesure de documenter son participation comme milicien de la République espagnole dans le front de Huesca au cours de la guerre civile espagnole. Il a suivi le parcours de la majorité des exilés espagnols, avec le retrait de l'armée républicaine. Il est resté pendant un certain temps sur la plage à Argelès Sur Mer où il a été recruté pour travailler sur la ligne Maginot. Pendant l'occupation de la France par l'armée allemande, et dû à sa maîtrise de la langue, il a travaillé et collaboré dans le recrutement des espagnols pour l'organisation Todt. Il a été pendant un certain temps à Saint Médard et à Bordeaux, plus précisément dans le quartier général de Niel et dans le champ « Lager Otto Weddigen » comme directeur jusqu'à la fin de l'occupation allemande. Les espagnols l'appelaient aussi « Papa Otto ». Quand Bordeaux a été libérée par la résistance française, Otto est resté cachée dans cette ville jusqu'il a pu retourner en Espagne.

    Nous aimerons bien à adresser des témoins ou des membres de la famille des travailleurs de
    l'organisation Todt à Bordeaux qui puissent nous fournir des informations sur José María Otto.

    De l'Hospitalet de Llobregat-Catalunya, nous vous remercions de votre collaboration.

    acastellano@l-h.cat
    [répondre]

    Bonjour, je suppose que vous connaissez déja parfaitement le petit livret, en espagnol, qui avait été remis vers Noël 42 (je le dis de mémoire) abondamment illustré de photos d'Otto, de TE traversant la Garonne, de fêtes..., et... l'entrée du camp Otto Weddigen. Je n'ai malheureusement pas connaissance de témoignages... Vous n'êtes pas sans doute sans connaître non plus Peter Gaida qui, lui, aurait pu en recueillir. Cordialement, Bernard Reviriego  [répondre]
    ci jointe copie faite à Mr Castellano:


    Sent from iPad B.P.F

    Inicio del mensaje reenviado:

    De: Bruno Palomera
    Fecha: 12 de enero de 2015, 8:19:17 CET
    Para: "acastellano@l-h.cat"
    Asunto: ICS_AMSanchez_VonDer_LAI

    Buenos dias,bonjour,

    j´avais vu il y a quelque temps votre demande de renseignements sur Papa Otto dans la web AJPN ; j´en ai parlé à un des deux derniers survivants(à ma connaissance ) de la Base sous marine de Bordeaux qui m´a informé que Papa Otto avait été caché par le PC à la fin de la guerre (sous réserves) .
    Hier soir , cherchant sur Google, j´ai le plaisir de vous faire partager le doc page 16 où il est fait référence à Papa Otto , son aide aux républicains espagnols à traversde la publication de la Fondation du Parti Socialiste Allemand .
    Je ne connais pas le livret auquel vous faites réfèrence (Noël 1942) et j´apprécierai si vous pouviez me faire parvenir une copie digitalisée .
    Bonne réception de la présente
    Cordiales salutations
    Bruno Palomera


    Palomera

    Sent from iPad B.P.F
      [répondre]
    Nous croyons que Otto a été protégé par les collaborateurs, les anarchistes probablement. Otto ne avait pas de bonnes relations avec les communistes. Peut-être nous pouvons vous confirmer. M. Antonio Muñoz, auteur de la publicació sur le lien que vous nous envoyez, partie de notre équipe. La publication et photos de Noël 1942 peuvent se appliquer aux Archives départementales de la Gironde http://archives.gironde.fr/
    Excusez mon français
    Merci pour vos commentaires.

    Agustín
    acastellano@l-h.cat
      [répondre]
    vous avez raison; ce n´est pas le PC mais sûrement des CNT ou autres qui se sont occupés de rentrer Papa Otto chez lui.Selon le dernier survivant ,Papa Otto avait fait l´objet d´un préliminaire d´attentat de la part du P.C avec comme résultat des arrestations de la Gestapo et une demi douzaine de disparus aprés.Selon la source , il planquait beaucoup d´espagnols à des travaux le moins pénible possible selon ses critères personnels .   [répondre]
    Buenas tardes , el ultimo testigo vivo que yo sepa tiene 92 años .Los otros dos han fallecido hace poco.Si os parece transmitire vuestras preguntas .Repito que apreciaria tambien mandeis informacion cuando la pido;mandar posibles corresponsales a los archivos es inaudito ya que todos mis corresponsales facilitan la informacion ya extraida de archivos; es parte del deber de memoria compartir.Un cordial saludo.  [répondre]
    Je suis en train de faire un mémoire et début de thèse sur un groupe de réfugiés espagnols communistes. Ils avaient eu des contacts très malheureux avec José María Otto/Botto. D'après les témoignages dont je dispose, il aurait été collaborateur et dénoncé aux allemands quelques espagnols se trouvant en Auvergne. Je le voyais comme un infiltré aussi dans le camp anarchiste (à Huesca) et ensuite parmi les réfugiés espagnols pour aider les allemands. Pourriez-vous m'éclaircir. s'il vous plait? Merci  [répondre]
    Bonjour Jacobo ,
    Otto devait avoir une vie trés compliquée pendant la WW2 à Bordeaux car étant un administratif d´une organisation allemande , son passé CNTdevait le poursuivre et vu l´acharnement de la police politique espagnole à rapatrier de force les exilés (Commissaire Urraca par exemple ),il devait certainement beaucoup négocier.Selon l´ancien qui me racontait ces aventures , la CNT fournissait de faux papiers à 350 francs de 1942 l ´unité.
    Selon ses dires , le PC organisa un attentat contre Otto avec pour cause sa collaboration avec l´occupant ,en fait il devait engager qui il voulait et les plaçait selon ses affinités politiques aux travaux les plus légers; la Gestapo s´en mêla avec comme résultat six membres du P.C arrétés .Là , il faudrait voir les archives de l´époque à Bordeaux, les écrous de prisons, etc .Plus intéréssante semble être la fin de sa vie à Cologne où il entretenait les exilés espagnols de passage à son domicile avant de les rediriger vers la fondation Ebert ,crois je.
      [répondre]
    Nous savons que les Otto ne sympathisait pas avec le Parti communiste, de sorte que nous trouvons très intéressant ces données, la tentative d'attentat à la suite d'une arrestation de la Gestapo et la disparition subséquente d'au moins six personnes. Pouvez-vous nous donner plus de détails? Pouvez-vous diriger la source d'information et de référence? Où peut-on consulter ces documents?. Merci beaucoup pour votre aide. Agustín acastellano@l-h.cat  [répondre]
    C´est le contraire : à la suite de la tentative d´attentat par le PC contre Otto que la Gestapo arresta 6 personnes.Je prendrai rdv avec le dernier survivant pour essayer d´avoir plus de précisions à partir du 15 mai.  [répondre]
    Bonjour Bruno,

    Je suis en retard pour voir la conversation au sujet de "papa" Otto mais je suis intéressé à contribuer quelque chose à cette conversation intéressante avec Agustín au sujet d'Otto. Mon grand-père, Jacobo Macharowski, appartenant à la CNT était dans l'une des batailles dans le "Frente de Aragón" sous le commandement de "Otto", dans un rapport qui a été fait à mon grand-père en 1966 parle de lui et les doutes ce qu'il a généré
      [répondre]

***  Informations sur mon grand père mort à neuengamme

    Bonjour,

    Je recherche des informations sur mon grand-père, Jacques Frédéric Roussel, né le 03 septembre 1903, mort le 12 Février 1945 à Neuengamme .

    A priori, il vivait à Créteil avant la déportation.

    Son numéro de matricule était le 39978.

    Je suis à la recherche de toute information à son sujet. Merci.
    [répondre]

***  Lang famille, Langlade

    Bonjour,
    Je recherche traces de la famille Lang (Alfred X Erika Goetz) vivant à Langlade avec leur fils Pierre Ralph (déc 1930 Berlin) en 1940.
    Les parents étaient Allemands et ils vécurent ensuite à Cluny (Bourgogne)
    Erika Lang née Goetz fut déportée le 13 05 1944 à Ravensbruck.
    Merci,
    [répondre]

***  Temoignage de Gueret 1939-1942

    Recherche des photos du lycée de Guéret entre les années 1939-1942, lorsque je vivais la-bas avec mes parents. Mon pere, Raymond Sancery, travaillait brievement aux installations militaires de Cher-du Prat qui ont du fermer en 1940. Je serais heureux de retrouver des témoignages ou photos de cette époque. [répondre]

***  résistance à Montauban

    Il y avait une famille avec le nom LAVAL (ou DELAVALLE) qui a aidé mes grands-parents (Franz et Josephine STEIN) juifs cachés à Montauban (1940-47). M. Laval était un prof de musique dans une école/ lycée à Montauban, sa femme a travaillé dans une groupe de résistance et même leurs fils était très actif. Il est devenu Commissaire de l'État à Toulouse. Ils ont organisé des faux papiers pour eux, ils sont devenus Francois et Josephine LORAND.
    Je cherche un contact avec cette famille Laval (Delavale ou de Laval) - peut-être ils sont à nommer comme "Justes parmi les Nations"! Ils ont sauvé la vie de mes grands-parents!
    [répondre]

    J'ai mis la recherche sur le réseau FACEBOOK des Amis du vieux Montauban. Voici la réaction de Nadyne Vern-Frouillou dont l'adresse mail est meninoc1014@gmail.com
    Je transfère sa réponse:
    Nadyne Vern-Frouillou 6 septembre 11:51
    Cet appel me touche beaucoup car nous avons essaye de retrouver les Stein que mes grands- parents avaient cachés mais pas dans leur villa de Beausoleil (à côte de chez les Labro ) plutôt a Saint Michel, à coté de la villa où les Allemands clouaient des caisses ...???? La maison de mes grands- parents n'existe plus mais la villa voisine des Froment est je crois aujourd'hui , celle du gyneco .... dont le nom m'échappe à l'instant.
    Nous avions fait des recherches, il y a plus de 40 ans ... à l'aéroport de Vienne où travaillait l'une des filles Stein.
    Curieusement, étant en relation étroite avec un Viennois, j'ai pensé subitement la semaine dernière que je pourrais lui demander de faire des recherches.
    Je crois que je porte le prénom d'une des filles Stein (en tout cas d'une fille de réfugiés cachés par mes grands-parents. Une autre fille s'appelait " Youtsikô ", enfin, c'est ainsi que c'était prononcé m'ont souvent dit ma Mère et ma grand-mère . Hélas! Ma Maman a la maladie d' Alzheimer et ne peut plus me donner des détails que j'ai un peu / beaucoup oubliés, surtout comme ça, à brûle- pourpoint.
    Pour l'instant, c'est tout ce que je peux raconter.
    Mais j' aimerais rencontrer la personne qui cherche, peut-être cela réveillerait des souvenirs.
      [répondre]
    Merci pour votre recherche sur FB, mon coeur saute quand je lis les lignes de Nadyne! Ca pourrait être que Nadyne Vern-Frouillou ou plutôt sa famille a connu et chaché mais grands-parents. C'est vrai que les Steins ont eu une fille - ma mère Colette Lucienne Valerie Stein - qui a travaillé pour quelque temps comme air hostess. Je suis si heureuse et vous remercie pour ce contact. Je contacterai Nadyne directement par email (le mien est tinas_mehl@yahoo.de.   [répondre]

***  Recherche Montauban

    Je cherche de traces de mon grand père Franz Stein (d'origine Autriche) qui a du émigrer à cause du régime nazi et vécu entre 1940-1947 à Montauban, au début dans une ferme abandonnée. Après il a travaillé avec sa femme Josephine Stein dans un villa Beau-Soleil, autours de Montauban. Ils ont travaillé comme personnel de la maison et jardinier. À partir de 1942 ils ont eu de faux papiers au nom Francois et Josephine Lorand. La propriétaire s'appelait Mme. E. Bousquié. Connaissez vous un de ces noms, le château ou propriétaire? Merci d'avance! [répondre]

    C'est à cette recherche que je voulais répondre. Voir l'autre recherche de Tina B.  [répondre]

***  SOPYFER

    Bonsoir a vous tous, je recherche des renseignements sur Monsieur DUQUE RIOS MANUEL né le 10 10 1907 a Penarroya Espagne il a travaille pour la compagnie SOPYFER quand il etait dans le camps d'Argeles il en est sorti en novembre 1939 Lesquerde st Paul de Fenouillet 66220 et apres plus de nouvelles il etait marie en Espagne il avait un enfant, merci. [répondre]

***  liste

    Bonsoir est ce que quelqun pourrait me dire si il a deja entendu parler d'une compagnie dont le nom est Sopyfer a Argeles ou Rivesaltes (camps Joffre) MERCI DE TOUS RENSEIGNEMENTS.




    [répondre]

***  Ladirat (46) 3 juillet 1944 couple Chedin/Gaydou

    bonjour,

    je cherche des renseignements sur l'assassinat du couple Chedin Emile et Gaydou Jenny assassinés le 3 juillet 1944 au hameau de Costeplane à Ladirat Lot, leur petite fille dormait à l'étage et a été épargnée. Ils habitaient Paris. l'acte de décès mentionne CHADDIN au lieu de Chédin. tous renseignements sur ce fait est bienvenu ( presse ou autre) car je cherche qui a pu les tuer, Allemands? ou autres? et pourquoi. merci par avance
    [répondre]

    Bonjour,
    Voir les archives départementales du Lot et la presse de l'époque.
    Peut-être le Service Historique de la Défense si le couple était résistant.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    bonjour
    rien pour la recherche dans les résistants. la presse en ligne s'arrête fin juin 1944 le couple est assassiné le 3 juillet 1944 . il ne rete plus qu'à aller aux archives de Cahors je m'en doutais bien.
    cordialement
      [répondre]

***  MON PERE GEORGES FRITSCH

    JE RECHERCHE LE GROUPE DE RESISTANCE DE MON PERE ,A ALFORTVILLE IL TRAVAILLER POUR LA RESISTANCE COMME FAUSSAIRE ,FABRIQUANT DE FAUX PAPIERS POUR DES PRISONNIERS EVADES D ALLEMAGNE ,CES PRISONNIERS ETANT CACHER DANS NOTRE CAVE EN ATTENDANT CES PAPIER ,JE VOUS REMERCIE A L AVANCE POUR TOUTE INFORMATIONS ,AMITIEES ,GERARD FRITSCH [répondre]

    Bonjour

    Pouvez vous me donner la date de naissance et son département de naissance ?

    Merci
      [répondre]

***  Pierre Bérard Lapalud Bollène La Croisière

    Pierre Bérard, âgé de 72 ans, cultivateur à Bollène, a été fusillé.
    Qui pourrait nous renseigner sur le lieu de cette fusillade?
    Qui saurait où il a été enterré?
    Comment savoir qui l'a dénoncé? merci de votre aide et de vos témoignages sur ce qui demeure un mystère
    [répondre]

***  recherches généalogiques

    bonjour,
    je recherche des informations concernant JOZEFA ZARZYCKA. elle à vécu probablement dans les ARDENNES peut-être à ECLY vers les années 1930-1940.
    merci d'avance....
    marianne...
    [répondre]

***  Jean TIBLE

    Savez vous pourquoi Jean Tible fut tué par les Allemands le 10 Juin 1944, à Terrasson Lavilledieu (24)? Qui était-il? Merci. [répondre]

    D'apres un livre il s'agirait de jean louis TRIBLE abattu à la fenétre de son domicile pour la simple raison qu'il n'avait pas obtempéré assez vite aux injonctions d'une patrouille allemande qui ratissait le quartier  [répondre]

***  Recherche informations Saint Servan

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d'un maximum de ressources sur la vie sous l'occupation allemande à saint servan. Ma grand mère y a vécu lors de son enfance et sa mère (Paulette Néel-Duchene) y a été arrêtée, en 42 ou 43, par les gendarmes (ou les allemands, ce n'est pas très clair), puis envoyée dans une prison ou un camp du côté de Dusseldorf.
    Je recherche donc toute information utile sur la mère de ma grand mère, l'organisation de l'armée allemande à saint servan, et également les fonctions des forces de l'ordre françaises au cours de cette période.

    Merci
    [répondre]

***  recherches documents

    bonjour, je suis pal petite fille de madame plat Michelle Andrée eugénie née le 9 novembre 1932 dont vous avez un témoignage sur votre site.
    je cherche des informations sur cette partie de sa vie et je souhaiterai savoir si vous avez des documents qui sont consultables ou des informations que vous pouvez me donner ?
    merci de votre réponse
    cordialement,
    [répondre]

***  Southwick

    Mon arrière grand-mère et ma grand-tante, américaines, ont été internées toutes les 2 à Vittel.
    Je suis à la recherche d'informations me permettant d'en apprendre plus sur ce camp : photos, textes..
    Merci par avance de votre aide
    [répondre]

***  Recherche Informations - Convoi 57

    Bonjour, Je recherche des informations sur ma Tante Berthe Kouroriez née Eisenberg, déportée le 18/07/1943 convoi n°57. Toute information est la bienvenue, notamment concernant sa date d'arrivée à Drancy et éventuellement dans quelles conditions. D'avance merci [répondre]

    Bonjour,
    Le livre du Mémorial de la Déportation des Juifs de France indique que Berthe Kouroriez née Eisenberg a bien été déportée ainsi que vous l'indiquez, qu'elle est née le 16/05/1917 à Paris et qu'elle demeurait 17 rue Jean Beausire 75004 Paris.
    Le convoi est parti le 18 juillet à 9H30,non du Bourget/Drancy mais de Paris/Bobigny.
    552 hommes, 430 femmes et 18 indéterminés (?), 126 enfants de moins de 18 ans.
    A l'arrivée 369 hommes furent sélectionnés ainsi que 191 femmes. Le reste du convoi fut immédiatement gazé. En 1945 43 survivants dont 16 femmes.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Je vous remercie de votre prompte réponse. Pensez-vous que l'on puisse connaître sa date d'arrivée à Drancy ?   [répondre]
    Bonjour,
    je ne sais pas, mais vous pouvez demander au Mémorial de la Shoah qui saura sans doute vous donner la réponse.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  Adresse de l'UGIF à Sisteron

    Quelqu'un pourrait-il me donner l'adresse exacte de l'UGIF de Sisteron ? Par avance, un grand merci. [répondre]

    bonjour, je vois que vous cherchez des infos sur Sisteron; moi également! Mon père y fut caché de 1942 à 1943. Au plaisir de vous lire?  [répondre]

***  Recherche les enfants cachés à Seranon de 1942 à 1943

    Mon père, Léon Tobias FRYDMAN, né le 09/10/1928 à St-Gilles-lez-Bruxelles (Belgique) a été caché au Presbytère Notre-Dame à Séranon, dirigé par l'Abbé Goens. Je serais heureuse de pouvoir retrouver la trace des autres jeunes qui y étaient avec lui. Des détails sur les dates d'arrivée et de départ seraient les bienvenus. Mon père est arrivé en Suisse (entrée par Humilly) en novembre 1943. Il est décédé en 1982 et ne m'a laissé que quelques détails à propos de ces années-là! Merci d'avance. [répondre]

***  Recherches sur mon grand-père Léon Tartary, Résistant

    Bonjour,
    Je travaille sur la trace de mon grand-père maternel, Léon Tartary, né à Saint Pardoux les Cards (Creuse), Résistant homologué Forces Françaises Combattantes, Agent P1 des réseaux MARCO POLO et MARCEAU, médaillé de la médaille commémorative française de la guerre 39-45 avec les barrettes FRANCE et LIBERATION.

    L'ONAC-VG local me dit par mail (mais sans documents) qu'il était membre d'un réseau de sabotage et chargé d'un centre d'accueil. Vous imaginez bien que, sans autre information, ces données travaillent mon imaginaire. Les historiens locaux n'ont pas connaissance de liens avec ces réseaux en Creuse. Il devait donc agir hors département.

    Si cela éveillait quelques souvenirs, traces ou idées de la part de certains d'entre vous, je vous en serait reconnaissant.

    Je lui ai consacré une page internet ici : http://saintrapt.com/leon/
    [répondre]

***  Recherche sur un militaire Français au Frontst. 184

    Bonjour,

    Je recherche tous renseignements sur le sergent Maurice POIREAU né le 29/03/1908 à Aulnay(17).
    Classe 1928; matricule 487 (bureau de La Rochelle).
    Fait prisonnier à Viteau (?)le 17/06/1940, évadé et repris le 22/06/1941 et arrivé au Frontstalag 184 à Angoulême.
    [répondre]

    Bonjour,
    Vous pourriez lancer une rechercher auprès
    de l'organisme suivant :
    - Service historique de la défense

    Division des archives des victimes des conflits contemporains

    Rue Neuve du Bourg l’Abbé

    14037 Caen cedex
    Cordialement,
    JD
      [répondre]

***  frontstalag 194Z

    A Vesoul, je ne connais que le Frontstalag 141, sur lequel j'aimerais d'ailleurs avoir des infos. Mais le frontstalag 194Z, je n'en ai jamais entendu parler par personne, ni par les infirmières qui allaient au frontstalag 141, ni par les groupes de soutien aux prisonniers du 141. Ce stalag 194Z était-il bien à Vesoul?
    [répondre]

***  Brunel Roger prisonnier et victime bombardement


    Bonjour
    Pour les 80 ans de mon père (en septembre), je lui prépare un une chronique sur ses ancêtres dans la lignée paternelle qu'il n'a pas ou très peu connu. Pour finaliser mon cadeau, je bloque sur son père (mon grand père) Roger Edmond Brunel né le 09/08/1914 à Auvers sur Oise, fils de Lucien Brunel (01/08/1884) et de Marthe Cécilia LEFEVRE. Je sais qu'il a été prisonnier durant la seconde guerre mondiale mais je ne retrouve aucun élément sur ces faits. D'autre part, il a été victime d'un bombardement le 17 juillet 1944 ou mon oncle René Routier 17 ans est décédé et mon grand père Roger Edmond Brunel a perdu un bras et 2 doigts. j'ai retrouvé des éléments, ou un nom et un age sont avec des erreurs et je recherche tout élément pouvant completer les informations (soins à l'hôpital...)
    Le 17 Juillet 1944,
    Attaque d’un pont ferroviaire sur Péronne: 13 B24. Quartier de la Chapelette.
    38 B 17 du 303e BG de la 8ème Air Force, vol en 3 Squadron de 13.12..13
    Bombardement visuel. 10 h 29. Largage de 22 bombes de 2000 GP par 11 B 17 à 7 470 m
    Largage vers un autre pont de 2 x 2000GP par 1 B 17
    10 h 30. Largage de 23x 2000GP par 12 B17 à 7 260 m
    10 h 31 Largage de 24x 2000GP par 12 B17 à 7 770 m
    1 B 17 endommagé légèrement par la Flack.
    Résultat: Good mais finalement aucun dégât au pont.
    Le rapport de gendarmerie: «Apres ce bombardement on déplore 2 morts et 19 blessés, parmi ces 19 blessés, 6 le sont légèrement et 13 gravement, 4 blessés semblent dans état désespéré»
    Attaqué d’un pont ferroviaire à Ham par 34 bombardiers «B 17», forteresses du 306 Bomber Group sur le pont ferroviaire de Ham (Pithon), entre 10 h 30 et 10 h 45.
    A 10 h 34, le premier groupe de onze «B 17» volant à 7 500mètres a largué soixante-trois bombes de 1 000 livres GP.
    A 10 h 35, altitude de 7 200 mètres les douze « B 17 » du Low Squadron larguent 70 bombes de 1 000 livres GP également.
    A 10 h 36 les onze «B 17» du High Squadron, altitude de 8 200 mètres larguent aussi 70 bombes de 1 000 livres GP.
    Cent quatre-vingt quinze bombes de 1 000 livres GP viennent donc d'être déversées sur le pont d’Ham. Les impacts sont nombreux sur la voie ferrée et le pont semble avoir été déplacé sur ses ancrages côté sud. La Flack, qui a ouvert le feu pendant le survol de notre région n'aura endommagé que légèrement un seul «B 17».
    Le rapport de Gendarmerie précise que «tuant le jeune René Bordier, 17ans et blessant grièvement Roger Brunel 17ans et Lazare Viroux, 36 ans tous deux de Ham. Deux blessés légers sont également à déplorer: Léon Josse de Ham 22 ans et Lucien Lobjois 56 ans d’Estoully»

    Merci à tous pour votre aide, car ce sont les derniers éléments qu'il me manque pour mon projet.
    Merci beaucoup
    Bien cordialement
    [répondre]

    Bonjour,
    La recherche sur les prisonniers de guerre français sous le IIIème Reich s'effectue presque exclusivement sur le site des archives nationales à Pierrefitte.
    - sous-série F/9 (affaires militaires).
    - mais aussi dans les archives de l'administration militaire allemande en France (AJ/40), celles des organismes issus de l'armistice de 1940 (AJ/41)
    - BAVCC ( Bureau des archives des victimes des conflits contemporains - BP 552 - 14037 Caen Cedex);
    - l'agence de documentation générale photographique Roger Viollet (6 rue de Seine 75006 Paris) détient des photographies sur les camps de prisonniers, la relève, le rapatriement.
    - de nombreux dépôts d'archives départementales conservent dans leur série W, des documents sur les prisonniers de guerre. Les archives départementales des Ardennes ont recueilli les papiers de l'administration allemande de plusieurs frontstalags établis sur le territoire français. (12R).
    - Pour les soins à l'hôpital, les archives de cet hôpital, la Croix-Rouge peut-être.
    Bonnes recherches.
    Cordialement.
      [répondre]
    Bonjour Madame,
    Je vous remercie pour ces précisions.
    Je vais suivre vos conseils.
    Merci encore
    Bonne soirée
      [répondre]

***  liste de personnes deportées rue par rue-PARIS 19

    j'aimerais savoir si quelqu'un a connaissance de l' existence d'un ouvrage ou un site qui répertorierait rue par rue, la liste des personnes qui ont été déportées dans le 19eme . merci à tous [répondre]

    Bonjour,
    Je pense qu'il faut vous rendre aux Archives nationales (Paris) et consulter le recensement de 1936 dernier recensement avec la guerre.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Bonjour,
    Je reviens sur votre question après avoir regardé sur Arte un documentaire qui est disponible en replay jusqu'au mois d'août prochai : Les enfants du 209 rue St-Maur.
    Remarquable recherche menée par la réalisatrice, Ruth Zylberman. Elle explique précisément comment, à partir du recensement de 1936, elle est parvenue à identifier les habitants de cet immeuble parisien avant la guerre et a pu ainsi mener des recherches pour retrouver les descendants de ces occupants.
    Cordialement,


      [répondre]

***  liste des enfants juifs à Faverges (Haute-Savoie)

    Vers 1943, ma mère, alors assistante sociale à Nice, a convoyé Ralph Goldberg, jeune réfugié juif allemand, jusqu'à Faverges où la Croix-Rouge suisse s'occupait d'un home d'enfants. D'après la page de l'AJPN, "la colonie comptait plusieurs dizaines d’enfants dont une quinzaine de Juifs, lesquels partirent peu à peu chercher refuge ailleurs, comme Paul Bairoch, le futur professeur d’histoire économique". Je voudrais
    1) savoir où je pourrais me procurer la liste de cette "quinzaine d'enfants juifs", si elle existe - et, sinon, d'où vient ce nombre ?
    2) surtout retrouver les descendants des deux frères Harry (né en 1929, passé seul en Suisse) et Ralph Goldberg (10-11 ans ?) ainsi que de leur mère, Marie Storchheim, épouse Goldberg puis Delius, que maman a aidés aussi matériellement à Nice.
    Merci de tout coeur.

    [répondre]

    Bonjour,
    Pour ce qui concerne le point 1) : peut-être pourriez-vous vous adresser aux archives départementales de Haute-Savoie mais aussi à la Croix-Rouge suisse ou au CICR (Comité International de la Croix-Rouge)
    Pour ce qui concerne le point 2) : voir peut-etre ITS (Internationa Tracing Service) basé à Bad-Arolsen (site internet aussi). Le site Jewish traces. Il semblerait qu'ils aient survécu puisque vous recherchez leurs descendants, donc peut-être s'adresser à leur ville de naissance (si vous la connaissez) et demander une fiche individuelle d'état civil avec indication des mentions marginales.
      [répondre]
    Grand merci, Jocelyne, de vos indications.
    - Par la chance d'Internet, nous avons la joie d'avoir retrouvé rapidement une descendante et sommes dès à présent en contact avec elle.
    - L'interrogation demeure quant à la liste des enfants, juifs et non juifs d'ailleurs, hébergés à Faverges pendant la guerre. Les différents organismes contactés peu à peu ignorent tout de cette liste... Il serait profitable à tous d'en savoir plus sur les enfants qui sont passés et ont été protégés, voire sauvés dans ce home d'enfants de la Croix-Rouge suisse en France...
      [répondre]

***  Recherche toutes informations sur personnes déportées de Haute-Vienne (rafle du 26 août 1942)

    Je poursuis actuellement des recherches dans un but universitaires et cherche à retrouver qui étaient les personnes, dont Bernard Singer, déportées en date du 29 août 1942 après leur arrestation dans la région de Limoges le 26 août 1942.
    N'hésitez pas à me contacter,

    Cordialement,
    [répondre]

    J'ai écrit il y a 3 ans, un court article sur Bernard et Sophie qui sont vraisemblablement mes cousins au second degré  [répondre]
    Bonjour et merci de votre réponse,

    Pourriez-vous m'indiquer où vous avez publié ou posté cet article. cela me permettra peut-être de compléter les informations que j'ai sur Bernard et Sophie.

    Cordialement,


    F.D.
      [répondre]

***  Adrienne MENET

    Bonjour
    Sur le site du Yad Vashem France j'ai retrouvé Adrienne MENET née Nancy en 1891,déportée le 10.2.1944 par le convoi 68 et morte à Auschwitz ainsi que Adrienne MENET née Nancy le 25.04.1931
    (La première est indiquée sur le mur des noms à Paris)
    Je voudrai savoir s'il est possible d'indiquer son décès sur son acte de naissance et comment faire?
    La ville de Nancy dit ne pas avoir l'acte de naissance de la deuxième. Que faire?
    Amicalement Geneviève
    [répondre]

***  Région de Theys

    Bonjour, je recherche des informations sur l'histoire du groupe de résistants auquel appartenait Jacques Aaronson. Je suis le neveu de Micheline Meyer son épouse arrêtée à Grenoble et déportée fin 1943.
    Laurent M.
    [répondre]

    Bonjour
    je viens de prendre cnnaissance de votre message j'ai un magazine dédié aux resistantsSeconde guerre Résistance Française les hommes de l'ombrehttp://quilesmarie.e-monsite.com/

    je suhaiterai vous aider et publier sur mon site l'histoire de Jacques Aarnson
    me contacter par mon adresse mail sur mon site
    Merci

      [répondre]
    Bonjour, je réagis avec sûrement beaucoup de retard à votre proposition mais je viens de relancer mes recherches en accompagnant celles d'une amie dont le père, radio dans la résistance a été arrêté et interné au fort de l'Esseillon au dessus de Modane, évadé en septembre 1943, puis déporté à Mauthausen et décédé.
    Ma tante Micheline, femme de Jacques Aaronson, est-elle décédée à Auschwitz après avoir été arrêtée à Grenoble en mars 1943.
    Merci de votre aide.
    laurent.meyer1@gmail.com
      [répondre]

***  RECHERCHE DE PARENTS

    JE RECHERCHE MA FAMILLE DE HAUTE RENTGEN SCHUMANN-BELISSON-HEINRICH QUI SE SONT CACHES LEUR JUDAICITE PAR DE FAUX NOMS ET PRENOMS BERTHE KOHN VIVAIT A PARIS DANS LES ANNEES 30ET SE MARIA EN 05 1933 AVEC JOHANN HEINRICH
    MERCI DE VOTRE AIDE
    [répondre]

***  recherche descendants famille kornek Mieczyslaw

    je recherche des descendants de monsieur Kornek
    Mieczyslaw. il a été témoin du mariage de mes grands-parents maternels (Burzynski-Folkowska)en
    février 1936 à la mairie d'Ecly dans les Ardennes.
    il était ouvrier agricole et habitait la commune
    d'Ecly à cette époque.
    cordialement...
    marianne.
    [répondre]

***  Recherche info sur Aimé BEL

    Bonjour, je suis à la recherche de toutes informations sur l'un de mes cousins éloignés qui figure sur le monument aux morts de la commune de Cessieu. Selon la transmission orale de ma famille, c'était un résistant qui aurait été arrêté à la peau du loup (hameau de Cessieu) par les allemands entre 1940-1945 (année exacte ?). Et déporté ensuite dans un camp (lequel ?) à l'âge de 27 ans. Je n'en sais hélas pas plus sur son histoire. Merci d'avance pour tous renseignements à son sujet. Bien cordialement, Bruno [répondre]

    Bonjour.
    Voir à l'adresse :
    http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.223.#BEL

    date et lieu de départ.
    Pas de date ni lieu de DC.

    Vincent Goutierre
      [répondre]

***  Jewish family famille juive

    I am wanting to find the names of a Jewish family that lived at 25 Rue de la Chapelle, Duppigheim.

    Je veux trouver les noms d'une famille juive qui habitait au 25 rue de la Chapelle, Duppigheim.
    [répondre]

***  medecin à Morez

    Mon père le docteur Delarbre a été médecin à Morez de 1942 à 1945. En Mars 44 il aurait été arrêté dans l'hôpital ainsi que 5 autres personnes. Lui seul n'a pas été fusillé dans ce groupe grâce à sa qualité de médecin. Des témoignages sur mon père, sur cette époque et cet événement en particulier me serait précieux. Merci [répondre]

    M Dalloz,j'ai posé la question à une ancienne morezienne qui n'avait que 12 ans,et qui confirme que le dr Delarbre a bien arrete les visites de ses malades brutalement( il soignait son frère).Ses parents ont dit qu'il était parti se cacher.J'attends la reponse d'une personne plus agée.J'habitais à st claude et connu un dr Delarbre à l'hôpital de st Claude.IL m'a opéré en 1948.Etais ce son fils?Merci de me le préciser.  [répondre]
    Bon soir! J'ai une question. Votre père est identique a le docteur francais Delarbre qui en 1937 était médecin des Brigades Internationales à Murcia dans la guerre d'Espagne?  [répondre]

***  Bombardement briqueterie Coudekerque/Cappelle-la-Grande

    Bonjour, je recherche des informations sur le bombardement de la briqueterie de Coudekerque-Branche. Plusieurs familles s'étaient réfugiées à l'intérieur pour échapper au bombardement sur Dunkerque, et malheureusement la briqueterie a été bombardée ce soir là. La tante de mon grand-père ainsi que ses enfants faisaient partis des victimes. [répondre]

    mon arrière grand père son épouse certaines de ses filles et ses petits enfants soit 13 personnes ont été tués dans ce bombardement famille LEYNAERT VANCEUNEBROECK ROMMELAERE tués le 25 mai 1940 enterrés au cimetière de cappelle-la-grande
      [répondre]

***  famille de cet enfant

    Je cherche la famille de cet enfant.
    ( c'est un garçon )
    [répondre]

***  Parachutage d'américains en avril 1943

    Avril 1943 : réfugié à Villers sur le Roule, dans la maison du grand-père Georges FOUGERARD voisin des BESNOIT (les 2 familles sont de Sartrouville 78) située sur le chemin de Halage face à l'Ile du Roule, Pierre FOUGERARD avec son épouse Irène CAUCHOIS, enceinte (de mon père Jack né en août 1943) et de ses 2 enfants (12 et 9 ans), il aida 2 parachutistes américains à se cacher (dont Edward LOGAN), ces parachutistes furent arrêtés le 12 mai suivant à Paris par la Gestapo et envoyés en Allemagne. Le camp fut libéré par l'armée américaine en avril 44. En 1945, Edouard LOGAN de retour à Paris apprends que l'homme qui les a vendu aux Allemands (pour 50.000 Francs) se trouvait à la prison de Fresnes (suivant son courrier). Sources : courriers d'Edouard LOGAN de 1945 et 1946, document brouillon relatant les faits d'avril 1943 par Pierre FOUGERARD Un document signé par Dwigt D. Eisenhower fut remis à Pierre, ce document est détenu actuellement par son fils aîné. Je cherche des compléments sur ce sauvetage (voisins ?) et si la même nuit d'autres parachutistes n'auraient pas été aidés par des habitants du secteur. Merci Laurence LE TROËDEC née FOUGÉRARD
    [répondre]

    Bonjour,
    Le fichier des French Helpers a dans ses listes, Mr Pierre FOUGERARD avec l'adresse suivante : 66bis Rue Gabriel Péri à Houilles. Serait-il votre père ? Si oui, vous pouvez demander son dossier à la NARA aux USA.
    Le second aviateur pourrait être Le Sgt John G HOLLENBECK
    Très cordialement
    Jmd
      [répondre]

***  QUATRES PARACHUTISTES AMERICAIN SAUVE PAR MON GRAND-PERE

    RECHERCHE LES QUATRES PARACHUTISTE AMERICAINS SAUVES PAR MON GRAND PERE EN 1944 DANS LE VILLAGE DE CONTAY MON GRAND PERE A CACHER LES PARACHUTISTE DANS LES CAVES D'UNE FABRIQUE DE BRIQUE.MONSIEUR HECQUET JULIEN MORT EN DEPORTATION APRES AVOIR ETE DENONCER [répondre]

    Bonjour, connaissez-vous les noms de ces parachutistes ? Si oui pouvez-vous me le donner pour vous aidez svp ?
    Monsieur Hecquet Julien était votre grand-père ?
      [répondre]
    Bonjour,
    Dans le fichier des "French Helpers", pour la commune de Contay, on trouve le nom Mme Eugénie Hecquet qui habitait rue Hérissart. Serait-elle de votre famille ? Si oui, vous pouvez demander son dossier à la NARA aux USA.
    Cordialement
    Jmd
      [répondre]
    Bonjour,
    Dans le fichier des "French Helpers", pour la commune de Contay, on trouve le nom Mme Eugénie Hecquet qui habitait rue Hérissart. Serait-elle de votre famille ? Si oui, vous pouvez demander son dossier à la NARA aux USA.
    Cordialement
    Jmd
      [répondre]

***  Résistant tué à Rampan en Juillet 1944

    Qui a connu Albert THIEBOT qui faisait de la résistance à Rampan et qui a été tué par les allemands suite à une dénonciation en Juillet 1944 ?

    Le Maire de Rampan était à l'époque M. AMILCAR.
    [répondre]

    Albert THIEBOT a été fusillé par les allemands en Juillet 1944 à Rampan parce qu'on l'a dénoncé pour faits de résistance et faisant partie d'un réseau. Le Maire de Rampan a été interrogé par les allemands et a dû être contraint et forcé de donner des noms.  [répondre]

***  Je recherche mon grand père

    Bonjour,

    La photo ci-jointe m'a été donnée par ma mère. Elle a été prise en 1947 à Paris où résidait sans doute mon grand-père, polonais dont le prénom peut être francisé pour l'occasion devrait être Jules. Il a séjourné dans le Vaucluse en Avignon en 1948.

    Quelqu'un pourrait il m'aider à le reconnaître et réparer un peu les ravages de l'Histoire ?

    Vous remerciant par avance de votre aide,

    Christelle
    [répondre]

    Bonjour,

    En espérant que cela puisse vous aidez à le retrouver.
    lien pour accéder à l'image : https://zupimages.net/up/18/16/1ioh.png

    Merci de me répondre à cette adresse mail plutôt que sur ce site.

    clementguilaumont@gmail.com


    Clément Guillaumont, 18 ans.

      [répondre]

***  Identification photos

    Je dispose de photos qui ont été identifiées comme ayant été prises dans la région de Mussidan et représentant des maquisards. Ces clichés, d'origine familiale, ne peuvent être "expliqués", toutes les personnes ayant vécu à cette époque étant décédées. Quelqu'un peut-il m'aider à affiner l'identification de ces lieux et de ces personnes ? Une seules personne a pu être identifiée : Alain Broquaire, réfugié à Bourgnac(24) à partir de 1942 et originaire de Dunquerque(59). [répondre]

    Bonjour
    Pouvez-vous scanner et mettre les photos dans l'annonce de recherche ?
    Merci
    Bernard
      [répondre]
    Bonjour, comment pouvons nous voir ces photos? Merci  [répondre]
    je serais intéressé par vos photos, et souhaiterais en prendre connaissance
    merci
    cordialement
      [répondre]

***  Recherches d'Information sur PIRIOU Henri

    Bonsoir,

    Je cherche pour ma grand-mère de 90 ans toujours vivante ayant habitée Châteauroux après la deuxième guerre mondiale et vivant à Brest à l'époque de la guerre 39-45 puis déporté dans le dernier train de réfugiés de Brest vers la Sarthe.

    Toutes informations sur PIRIOU Henri, mon arrière grand-père, père de ma grand-mère, qui a été dans trois camps de la région du Loiret. A priori, il a été dans les camps de Beaune-la-Rolande, Pithiviers et Jargeau.

    Son état civil :
    PIRIOU Henri, Douanier, né le 28.08.1900 à Brest, décédé le 17.02.1981 à Châteauroux,marié le 23.05.1925 avec RAMPI Marie Louise, née le 21.04.1900 à Telgruc-sur-Mer, décédée le 22.11.1985 à Beaumont-en-Vallée.
    Il a fait les deux guerres mondiales 14-18 et 39-45.
    Lors de la deuxième guerre, il a été déporté de Brest vers les camps du Loiret sous le contrôle de l'armée allemande. A priori, pour y être réquisitionné en tant que militaire du fait de son métier de Douanier à Brest.

    Si vous avez toutes informations, merci de m'aider dans mes recherches généalogiques.

    Bien à vous,
    [répondre]

    Bonjour

    Effectivement en Sarthe nous avons eu beaucoup de réfugiés de Brest pendant la deuxième guerre mondiale. Le famille de ma belle soeur (du côté paternel) en faisait partie. Il y a des élements sur cet afflux de réfugiés brestois dans les archives départementales de la sarthe.
    Peut être pourriez vous trouver des élements intéressants à ce sujet.
    Une sarthoise
      [répondre]
    Bonjour,
    Les Archives départementales du Loiret pourraient peut-être vous aider.
    De même que le CERCIL à Orléans(Centre d'Etudes et de Recherche sur les camps d'internement dans le Loiret : Beaune-la-Rolande, Pithiviers, Jarjeau).
    Cordialement,
      [répondre]

***  Mon site Seconde guerre Resistance française les hommes de l'ombre

    Recherche des documents:lettre,photos sur des Resistants pour continuer le devoir de mèmoire

    Seconde guerre Resistance française les hommes de l'ombre
    http://quilesmarie.e-monsite.com/
    [répondre]

***  RECHERCHES SUR LES RESISTANTS DE L'ARGONNE

    Bonsoir,

    Je recherche toutes informations concernant les résistant de l'ARGONNE, surtout ceux concernant Charles CANNONE et Victor DEMAILLY.

    Ces deux hommes sont le père et l'oncle de ma marraine et ont été de grand résistant lors de la seconde guerre mondiale 39-45 proche du général De Gaulle.

    Merci de toutes informations dont vous pourriez me faire part même dans le processus de recherche de ce type d'informations
    [répondre]

***  recherche Mouilla Euchariste

    Mon père à séjourné au camp Frontstalag 170 à Compiègne en 1940 et est revenue malade. Il est décédé en 1944, ma mère étant elle aussi décédée jeune je n'ai jamais su dans quelles conditions il a été fait prisonnier .j aimerais être contacter par quelqu'un qui l'aurait connu ou qui aurais entendu parlé de lui .Sa femme s’appelait Germaine ,il avait un fils qui s'appel Claude .Il habitait la Vendée .Etant donné que les faits datent de 78 ans ,je cherche peut-être une aiguille dans une bote de foin mais sait'on jamais. [répondre]

***  

    RECHERCHE LA LISTE DES GENS DECEDES PENDANT LE BOMBARDEMENT DU BAS VILLAGE A VITRY LE FRANCOIS PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE. [répondre]

***  convoi 82

    Bonjour, je suis à la recherche de toute information concernant le convoi 82 parti de Clermont-Ferrand le 18 août 1944. Des noms, des témoignages, tout me sera utile. Merci. MF Greminger [répondre]

***  A-t-elle survécu?

    Bonjour,
    Il y a encore quelques jours, ma mère m'a parlé de la petite Jeanne qui était à l'école avec elle et qu'elle a vu se faire emmener par les allemands...
    Elle m'a donné le nom du père et sa profession. Ils avaient eu cette enfant très tard m'a-t-elle dit. J'ai fait une recherche et c'est ainsi que j'ai découvert votre site où je trouve ceci:
    "1944 Famille Caïn - Louise, née Kahn à Saint-Dizier le 3 avril 1883, et son mari Henri, boucher, né en 1883, habitaient à Bar-le-Duc. Pour Arrêtés parce que juifs, Henri, 61 ans, sera fusillé tandis que Louise, 61 ans, est déportée sans retour le 13 avril 1944 de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 71.

    Déportation : 13/04/1944 convoi no 71
    Source : Mémorial de la déportation des Juifs de France"

    Ce sont bien ses parents, mais je ne trouve nul part de trace de Jeanne...
    Pourriez-vous m'aider s'il vous plait?
    Merci infiniment...
    [répondre]

    Bonjour,
    Je pense que dans un premier temps, vous pourriez vous adresser à la mairie de Bar-le-Duc où vraisemblablement est née Jeanne car ses parents y résidaient. Ne pas oublier de préciser "avec indication des mentions marginales". Une adresse peut être indiquée.
    Si cette recherche ne donnait rien, les archives municipales ou départementales pourraient être utiles; il faudrait rechercher si Henri était patron de la boucherie ou employé.Si patron, la boucherie devait être enregistrée comme entreprise commerciale. Des voisins, des connaissances pourraient savoir ce qu'est devenue Jeanne.
    Je vous souhaite une bonne recherche.
    Vous verrez, c'est passionnant et on trouve toujours quelque chose.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Merci beaucoup,
    Je sais à quel point c'est passionnant car nous élaborons actuellement l'arbre généalogique de notre fille, et déjà plus de 1000 individus...
    C'est justement en e parlant avec ma mère qu'elle m'a de nouveau parlé de Jeanne et du coup ça me tient à coeur...
    Merci pour vos conseils que je vais m'empresser de suivre
      [répondre]
    Bonjour,
    Je ne pouvais pas trouver Henri en tout cas, car en fait, il s'appelait Daniel. recensement de population pour preuve en 1931 à Bar-le-Duc où il vit avec sa femme Louise Kahn. Il est né le 2 octobre 1875 à Gavisse dans le 57.
    Il a été déporté de Drancy à Auschwitz dans le convoi du 23 septembre 1942. Il est mort le 28 septembre 1942. (source Mémorialgenweb).
    Kahn Louise est bien née à Saint-Dizier le 13 avril 1883. Elle a été déportée dans le convoi du 13 avril 1944 (horrible anniversaire :'( ). Elle est morte le 18 avril 1944 à Auschwitz.
    Pour Jeanne, je pense qu'il y a confusion... J'ai bien trouvé une Jeanne Cain, mais c'était leur nièce, fille de Charles, frère de Daniel.
      [répondre]

***  Réfugié républicain espagnol

    Recherche témoignages, documents, listes, photos de travailleurs espagnols employés au CTE 170 de l'Arsenal de Rennes entre 1939 et 1940. [répondre]

***  Tout une famille décimée.... ZIMMERMANN

    Cette photo a été retrouvé dernièrement, 80 ans plus tard. Je sais que la petite fille en bas à droite est ma mère, probablement à sa droite, ma tante Claire et juste à côté mon oncle qui deviendra plus tard mon comptable. Il y a aussi sur cette photo mes grands parents mais je ne sais pas les reconnaître. Ils ont été gazés à Auschwitz, ainsi qu'Esther, une de mes tantes. Ils ont quitté Drancy en 3 convois différents : N° 33, 48 et 63;
    Pour le restant de la famille sur cette photo, je ne sais pas ce qu'ils sont devenus. Si quelqu'un peut aider...
    [répondre]




    Convoi 33
    Bonjour,
    Je lis dans le répertoire du Mémorial de la Déportation des Juifs de France ce qui suit :
    Convoi 33 :
    Brana Zimmermann née Melstein en 01/01/1893 à Achilev – 2 rue de la Roquette - Paris 11ème
    Convoi 48
    Esther Zimmermann née le 24/08/1921 à Paris - 2 rue de la Roquette - Paris 11ème.
    Convoi 63
    Aron Zimmermann né 01/04/1891 à Mogilev – sanatorium. Demeurant à Brevannes (Seine et Oise).
    Aron est le seul du même nom à avoir été déporté dans le convoi 63. Etait-il de la même famille ? Il vivait dans un sanatorium et non rue de la Roquette.
    Peut-être pourriez-vous consulter le Mémorial de la Shoah à Paris.
    Avaient-ils demandé la nationalité française ? Dans ce cas, faire une demande au Service Central d'Etat Civil.
    Si c'est le cas, l'identité des parents devrait être indiquée et vous pourriez alors rechercher d'autres membres de la famille portant le même nom (frère, soeur etc....).
    Bonne recherche.
    Cordialement,

      [répondre]
    Bonjour,
    Il y a aussi les archives de l'OFPRA sachant que si vos ancêtres avaient un certificat de réfugié, une carte de réfugié ou d'apatride, un passeport Nansen ou un titre de voyage, il a certainement un dossier dans les archives de l'OFPRA qui contiennent les dossiers de tous les étrangers demandeurs d'asile et réfugiés et apatrides depuis 1924.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Bonjour, Je suis le petit fils, né en 1947.
    Cela fait longtemps que je fais des recherches et bien sûr au mémorial à Paris, à Yad Vashem, etc...
    Ils sont bien de la même famille et habitaient au 2 rue de la Roquette à Paris. Mon grand père, pulmonaire comme on disait à l'époque, s'est fait prendre au sanatorium où il était soigné.
    Mes recherches ont surtout porté sur ma tante Esther. Jeune, belle et pourtant non immatriculée à Auschwitz et probablement gazée à l'arrivée. A ma connaissance, la famille avait fui la révolution de 1917 en Russie et je crois qu'ils avaient acquit la nationalité française. Mes recherches dans les villes de naissance de mes grands parents n'ont rien donné.
      [répondre]

***  Recherche le nom d'une jeune femme hébergée à Bieuzy entre 1941 et 1943

    Je suis l'arrière petite fille de Jean-Pierre Le Gal, qui aurait hébergé une jeune fille et ses deux grands-parents entre 1941 et 1943.

    La femme avait 20 ans environ en 1941, quand elle est arrivée chez Jean-Pierre Le Gal, au lieu-dit Quelurio, à Bieuzy. Elle était accompagnée de ses grands-parents. Il est possible que ses parents aient été arrêtés par les Allemands.
    La famille était polonaise, peut-être juive, et arrivait du Nord de la France.
    C'est le maire de Bieuzy, Alexis Le Marec, qui avait demande à mon arrière grand pere s'il avait un logement pour eux.

    Ma grand-mère, Angèle, la fille de Jean-Pierre avait alors 18 ans en 1941. Elle se souvient de cette jeune fille blonde qui venait parfois aider à la ferme, mais elle ne se rappelle pas de son prénom, ni de son nom, à part qu'ils sonnaient "étranger".

    La famille serait repartie dans le nord de la France en 1943 (ce qui me parait assez étrange)

    Ma grand mere se rappelle avoir recu de leurs nouvelles par courrier quelques temps après.

    J'aimerais beaucoup retrouver des informations sur cette famille, pour ma grand mère.

    Céline
    [répondre]

***  La cousine de ma grand-mère

    Bonsoir, je suis à la recheche d'informations concernant la cousine de ma Grand-mère.
    Elle s'appellait Paulette Marie VREL (1919-1988)
    Elle vivait sur Lardy.

    Il est possible qu'elle ait été arrêtée par les allemands, nous ne savons pas, en revanche, où elle a été emprisonnée. Ses petits-enfants, m'ont dit qu'elle s'était évadée.
    Nous n'avons trace d'elle qu'en 1946 ou elle a épousé un soldat américain dans la Marne, avant de quitter la France et de s'installer aux États-Unis.

    Sa petite-fille m'a envoyé une copie de sa carte de Rapatriée. Mais le numéro semble être illisible. Et il me semble déchiffrer que le cachet de santé comporte le mot "revigny" qui se trouve être une ville dans la Marne. Est-ce là qu'elle fut "secourue"

    Je fais ces recherches au nom de mes cousins américains.

    Merci de lire ces lignes, et de m'aider afin d'orienter mes recherches.

    Bonne soirée. Cordialement.

    Caroline.
    [répondre]

***  Ezanville Val d'Oise- recherche nom de famille juifs deportes

    Une maman et sa fille ont ete deportes pendant la seconde guerre mondiale. Famille Kauffman, Coiffman, Coffman, habitaient rue de Verdun. Le pere de famille qui s'etait echappe a survecu et avail un atelier de fabrication de chapeaux. le fils (Michel) aussi qui n'etait pas a Ezanville lors de la vague d'arrestation a aussi survecu.
    Le nom de la petite fille etait inscrit sur une plaque a l'ecole des filles rue des ecoles;
    Je recherche le nom precis de cette famille et le prenom de l'enfant pour recherche avancee de descendance.
    [répondre]

***  RECHERCHE INFO SUR PIERRE DEBRU

    Bonjour, J'ai découvert à la lecture du livre Chroniques des maquis de l'Isère 1943-1944 que mon grand-père faisait partie de l'Armée secrète d'Allevard. Je suis donc à la recherche de tout document sur Pierre Debru, pharmacien de son état à Allevard durant cette période. Il était souvent sollicité pour trouver notamment des cachettes à ceux qui montaient dans le maquis pour éviter le STO. En ce sens il faisait régulièrement des navettes vers Sillan, Izeaux, vers aussi la Scierie Millat. Espérant que cette annonce m'apporte plus d'informations. Je remercie par avance tout ceux qui pourront contribuer à ma recherche.
    Laurent
    [répondre]

    Bonjour, Avez-vous effectué des démarches auprès du Musée de la Résistance et de la Déportation de Grenoble qui pourrait au minimum vous indiquer les organismes auxquels vous pouvez vous adresser si eux-mêmes ne peuvent vous fournir les informations que vous recherchez ? Idem à propos des archives départementales de l'Isère. Bonne recherche.
    Cordialement, Jean-François.
      [répondre]
    Bonsoir. Effectivement je leur ai écrit. Ils m'ont donné une info que je possédais déjà mais je dois prendre rendez vous avec eux. Bonne continuation et merci pour l'info.
    Laurent
      [répondre]
    Bonjour, jeune historien isérois je dispose du témoignage (7 pages) de Pierre Debru recueilli dans les années 70.



    Cordialement,

    Julien Guillon
    Lans-en-Vercors
      [répondre]
    Bonsoir,
    Je serai vraiment très heureux de pouvoir lire ce témoignage car mon père m'a assez peu parlé du passé de résistant de mon grand_père car celui ci avec ses enfants était peut etre un brin pudique et considérait ne pas avoir fait de choses extraordinaires.
    Au plaisir de vous lire
    Laurent Debru
    0689352579
      [répondre]
    Bonjour
    je viens de prendre connaissance de votre message,je suis très intéressée par l'histoire de la Résistance j'ai créé un site les concernant Seconde guerre Résistance Française http://quilesmarie.e-monsite.com/
    Je souhaiterai publier votre histoire
    me contacter sur mon adrese mail sur mon site
    merci

      [répondre]

***  recherche liste enfants cachés couvent saint joseph

    Bonjour je suis a la recherche d'informations sur les enfants juifs cachés dans le couvent saint Joseph a Bergerac . Mon père Edmond Hirsch né en 1936 originaire de Bitche y a peut être été caché . Il avait entre 4 et 7 ans durant l'hosptalisation de sa mère Irma Blum Hirsch pendant la seconde guerre mondiale . Je recherche des témoignages de personnes qui l'auraient connus . Ou des conseils pour chercher des preuves qu'il se trouvait la bas . A qui pourrais je m'adresser pour commencer mes recherches ?
    Il était refugié avec ses parents Samuel Hirsch(tailleur ) et Irma Blum à Périgueux .Comment retrouver les adresses ou il a logé a Perigueux ? Merci a toutes les personnes qui pourront me renseigner !

    [répondre]

    Bonjour, pour commencer il faut vous rendre aux Archives de la Dordogne et voir s'il existe une liste de la gendarmerie qui recense les déclarations (obligatoires) de résidence pour Périgueux. Ensuite....il faut aller à la pêche aux infos. Bon courage. MF Greminger  [répondre]

***  Recherche membres de la famille Wagner

    Je recherche Robert, Philippe et Myriam Wagner habitant 20 rue Houdon à Paris en 1939.
    Ils se sont réfugiés avec leurs parents dans le village de Saint Etienne de Vicq (03).Ils logeaient dans le presbythère. Mon grand-père, ayant leur âge, garde des souvenirs précis de cette époque: le 14 juillet 1944, ils ont traversé, à la nage, la rivière appelée Mourgon. Je voudrais savoir ce que ces gens sont devenus et les inviter dans ce village pour qu'ils retrouvent des gens et des lieux qui ne les ont pas oubliés...
    [répondre]

***  St Julia de Gras Capou (31)

    Dnas le cadre de recherches généalogiques, je collecte des informations sur les familles juives passées par le village de St Julia de Gras Capou (31) sous l'Occupation. Au delà des familles Berger (assignée à résidence) ou Kamelgarn (cachée), d'autres familles auraient trouvé refuge dans ce village en 1943-44 notamment : merci de vos renseignements
    Bien à vous
    P. Timbal-Duclaux de Martin
    [répondre]

    Famille Kamelgarn

    Bonjour, je fais des recherches sur une famille Kamelgarn, mais réfugiée sur l
      [répondre]
    Bonjour, je fais des recherches sur une famille Kamelgarn, mais réfugiée à Limoges puis Bellac (Haute-Vienne). je voudrais savoir s'il y a un lien de parenté. Merci de me répondre.   [répondre]

***  Recherche sur mon grand-père Marius Blondeau

    Bonjour,
    Mon grand-père maternel se nommait Marius, Albert, Auguste et est né le 21 février 1928 à Sémeries (59).
    Il s'est retrouvé orphelin mais je ne sais pas s'il l'a été de naissance ou plus tard.
    Il aurait une demi-soeur, Renel (BLONDEAU ?) qui aurait eu un accident non-mortel mais qui l'aurait handicapée.
    Il s'est marié à Jeannine, Georgette, Andrée LEMOINE en 1955 à Guyancourt (02) avec qui il a eu 3 filles dont ma mère Nadine, Jeanne, Juliette Blondeau en 1962.
    Il s'est suicidé en 1980 à Lassicourt (10)et vivait à Saint-léger-sous-Brienne.
    Je suis bloqué ici dans mes recherches. Je ne connais pas encore les noms et prénoms de mes arrières grand-parents, c'est-à-dire les parents de mon grand-père maternel, Marius Blondeau.
    Je voudrais également savoir pourquoi il s'est retrouvé orphelin.
    Sachant qu'il est né dans le Nord, région du Nord-Pas-de-Calais qui a été l'une des premières région victime du nazisme allemand, je souhaite savoir si sa vie a été touchée par cette guerre ou pas.
    Selon les sources de ma mère : il n'avait pas de famille sauf cette demi-sœur qu'il a rencontrée bien des années plus tard. Avant, il ignorait son existence. De plus, ma mère n'en est pas certaine, mais il aurait été pupille de la nation.
    Au moment où la 2nd Guerre Mondiale a éclatée, en 1939, il était âgé de 11 ans.
    Si quelqu'un peu m’éclairer dans mes démarches à entamer.

    MERCI BEAUCOUP !
    [répondre]

    Vous ne dites pas où vous résidez alors il est difficile de vous guider dans vos démarches.

    Pour commencer, vous devriez contacter (par téléphone, courier ou couriel) la Mairie de Sémeries pour obtenir une copie de son acte de naissance et la mairie de Guyencourt pour son acte de mariage. Vous devrez justifier de votre filiation car les données de moins de 100 ans ne sont communiquées qu'aux proches. Donc vous joindrez à vos demandes une photocopie de vos papiers d'identité et expliquerez votre lien de parenté avec cette personne.

    Ensuite, vous pourrez obtenir beaucoup de renseignements par les recensements (certains accessibles en ligne, d'autres consultables aux archives du département). Pour les périodes antérieures, vous trouverez beaucoup de pistes en faisant des recherches par Geneanet.

    Commencez par la première étape et recontactez moi avec ces informations, à l'adresse jterrier(at)sogetra.com en remplaçant "(at)" par le symbole "@".

    Quand vous aurez commencé votre généalogie, vous voudrez toujours contnuer.
      [répondre]

***  recherche sur un deces en 1964 a pradines cahors de ma maman

    ma maman son nom madama rougie ginette andree decedee le 21 juin 1964 j avais moi son fils 4 ans et je voudrai savoir dans quelle condition sa c passe j ai fait pas mal de recherche sans aboutir a qoiu que se soit elle etait mariee avec monsieur brunet gilbert ne le 25 fevrier 1929 ma maman le 7 fevrier 1934 elle a sautee du pont de pradine a 10 heure lot et garonne merci [répondre]

***  recherche de 2 enfants hébergé a briant dept 71

    je recherche 2 enfants qui ont été hébergé chez monsieur et madame navelsky lors de la dernière guerre il s'agit de.
    m henry marchand.
    m jacques ou jacquy Gomy né le 31 01 1939.
    pour parution un article sur les justes dans le brionnais a paraitre sur la mèmoire brionnaise.
    et renouer contact avec les enfants de m navelsky
    odette et reine
    [répondre]

***  Mme de Roquefeuil

    Quelqu'un se souvient t-il des activités de Mme de Roquefeuil en Vaucluse et notamment à Sault, qui aurait permis de faire héberger clandestinement des enfants juifs à Sault, ferme du Clerc proche du Hameau de la Loge. Merci par avance de vos informations éventuelles qui permettraient d'avance un peu dans cette recherche de faits inconnus ou hélas oubliés en Pays de Sault. [répondre]

***  recherche de resistants et de famille de resistant

    Passionnée de la Resistance j'ai crée un site Seconde guerre Résistance Française les hommes de l'ombre http://quilesmarie.e-monsite.com/
    Je recherche des résistants,des familles de résistants pour continuer le travail de mémoire

    Merci de me contacter sur mon site


    [répondre]

***  famille SOJA

    je recherche des informations sur la famille SOJA;
    les parents Jean et Agnèska (née Stelmach), les deux enfants Liliane et Pierre.
    Domiciliés à ALincourt, Ils ont été arrêtés en mai 1940.
    Vraisemblablement, seule Liliane est revenue des camps.
    Merci pour votre aide
    [répondre]

***  Recherche de renseignements

    Je recherche des renseignements concernant Vaca BaptisteE Luis, réfugié politique espagnol, TE GROUPE 128a Leyment (01) qui a travaillé à la fôret de Souclin (01)pour l'entreprise de carbonisation G.E.C.A Vaux-en-Bugey (01). Son camp se trouvait à l'Abergement de Varey (01) entre les années 42/43. Arrêté en décembre 1943 pour être transféré au fort de Chapoly Saint-Genis-les-Ollières (69), il est né le 09/01/1909 à Cadix (Espagne) fils de Francisco et de Thérèse Baptiste. Tous renseignements par des personnes ou membre de famille ayant connu ou entendu parlé de ces lieux et de cette personne me permettrait de construire une deuxième partie de ma vie. Merci. [répondre]

    Mon Grand Père ce trouvait à
    l'Abergement de Varey jusqu'en 02/44
    il etait du 539eme GTE il s'appelait Joseph CANADEL je serais très intéressé par les infos dont vous disposez
    Je possède des photos des baraquements a votre disposition
      [répondre]
    Bonjour , je viens de tomber sur votre message , cela faisait longtemps que j'etais sans reponse ,comme je l"indique sur mon message ,je suis alle sur place , j'ai rencontre une personne qui a connu ,decede depuis mais je n'ai pas eu beaucoup de renseignement , je cherche des informations sur vaca baptiste luis , mon pere biologique , je serai interesse par vos photos (copie ) a retourne
    cordialement serge
      [répondre]
    Bonjour , suite a mon dernier message , sur qu'elle région etes vous situé ?
    CORDIALEMENT Serge FOURQUET
      [répondre]
    Bonjour , vous pouvez me joindre
    serge13001@hotmail.fr
    Cordialement
      [répondre]
    Mon Grand Père ce trouvait à
    l'Abergement de Varey jusqu'en 02/44
    il etait du 539eme GTE il s'appelait Joseph CANADEL je serais très intéressé par les infos dont vous disposez
    Je possède des photos des baraquements a votre disposition

    Ghislaine F. [répondre] Bonjour, j'attends de vos nouvelles cordialement s fourquet
      [répondre]
    Bonjour , pouvez vous me contacter svp , pour nos recherches réciproque
    cordialement
      [répondre]

***  RECHERCHE

    QUI POURRAI M INFORMER SUR MADAME SARAH BURSZTYN HABITANT 69 FAUBOURG ST MARTIN 75010 PARIS EN 1945 1946...REFUGIEE A ST FELICIEN ARDECHE EN 1944 COUTURIERE DE METIER ..MERCI POUR VOS RENSEIGNEMENTS....AINSI QUE LES FAMILLES REFUGIEES ESPAGNOLES A LANGOGNE EN AOUT 1944 LANGOGNE LOZERE [répondre]

***  recherches famille burzynska

    bonjour,

    je recherche lucienne et marius, leur mère d'origine polonaise s'appelait anna burzynska.
    leur cousine jeanine burzynki aimerait avoir de leurs nouvelles.
    cordialement..;
    [répondre]

***  Recherche plan du camp de Romilly sur Seine et le vécu

    Bonjour,
    afin de compléter le parcours de Pierre Laurençon, né en avril 1917 et qui y a séjourné en juin- août 1940 avant de partir au Stalag VI de Krefeld.
    C'est de connaître les conditions de vie, et si ce camp était bien situé au niveau de l'aérodrome.
    Merci de votre aide. Cordialement
    Daniel Esnault
    [répondre]

***  CHATEAU DU LOIR

    bONJOUR

    Je continue mes recherches sur Château du loir. La seule rafle que nous avons connue est celle d'octobre 1942.
    De nouveaux noms de jeunes gens qui ont disparus dès le lendemain de la rafle et qui n'ont pas été déportés lors de cette rafle viennent de me parvenir.

    OBERKAMPF Françoise et Jean
    HABER Romane
    GOLDBERG Janine
    Que sont ils devenus ? Sont ils encore vivants ? (C'étaient des jeunes gens).
    Des membres de leur famille connaissent ils leur histoire ?
    Merci pour votre aide.

    SC


    [répondre]

***  Familles Levy, Cluny

    Je recherche les familles LEVY dont les enfants ont été scolarisés à l'école pratique.
    René Lévy, né le 8/01/1920 ou 1926 à Paris, domicilié rue du colonnel Léchère, Cluny. Son père était négociant.
    Pierre Lévy né le 30/09/1930 à Besançon, domicilié à La Roche Vineuse, Sologny. Sa mère et son grand-père étaient médecins.

    Merci pour votre aide,
    [répondre]

***  CHATEAU DU LOIR

    bONJOUR

    je suis à la recherche de la famille d'un jeune SCHWARS Jacques qui a été déporté depuis Château du loir en octobre 1942.

    Il était né en 1929.
    Il avait un frère Léon né en 1927 qui était domicilié en Israel en 1968.
    Avec mes remerciements.

    l'orthographe du nom est le bon... J'ai en ma possession son acte de naissance.
    Merci
    [répondre]

    Bonjour,
    Peut-être pourriez-vous rechercher des membres de famille d'après l'extrait de naissance. Vous devriez pouvoir connaître les parents et à partir de cette information remonter plus haut, c'est à dire demander les extraits de naissance de ces derniers avec indication des mentions marginales et ensuite chercher quand les parents se sont mariés. Réfléchir aux dates possibles de naissance. Il faut consulter les services d'état civil du lieu de naissance. C'est un travail de fourmi mais qui peut être payant.
      [répondre]
    Tout à été fait. J'ai acte de mariage des parents...(nés à l'étranger) J'ai vraiment tout exploité comme piste. Les parents de ce jeune ont été déportés eux aussi...La seule piste qui me reste est son frère installé en iSRAEL en 1968.
    J'essaie de consulter les annuaires téléphoniques en Israelpour voir si il y a des descendants... mais malheureusement sans succés (je n'y arrive pas). Si quelqu'un peut m'aider j'accepetrai avec plaisir.
      [répondre]
    Bonjour

    Je me permets de revenir sur ma demande de renseignements sur le jeune SCHWARS léon. Il a été pris en charge par l'OSE et hébergé par cet organisme au château de MEHENCOURT dans la Sarthe.

    C'est le seul élément sérieux que j'ai retrouvé.

      [répondre]

***  Angel AURAS

    Bonjour né en 1897 à Sers en Charente, mon grand père avec qui j'ai vécu jusqu'à ma majorité était resistant, directeur du service des eaux de la rochelle, arrêté puis interné, je ne sais pas combien de temps au fort du HA. il en est sorti. Entre france maçonnerie et PCF, il a agit en sabotage sur la base sous marine de la rochelle. Si quelqu'un a croisé son histoire, à travers des recherches, cela m'intéresse! je suis sociologue et à heures perdues... 'jaimerais écrire un article biographique alliant socio-histoire personnelle et locale. merci à vous toutes et tous [répondre]

***  Alsaciens réfugiées en Haute-Vienne

    Ma mère et son père habitants la commune de Roeschwoog (Bas-Rhin)ont été réfugiés en Haute-Vienne communes de Veyrac et Verneuil sur Vienne durant la dernière guerre.
    J'essaie d'en savoir d'avantage sur les dates,une liste de noms si elle existe, voir d'autres renseignements autour de cet exode.
    [répondre]

***  Alfred Schlachter - Camp de Rivel

    Selon des informations recueillies par sa famille, Alfred Schlachter, juif allemand réfugié en France dès 1938, aurait séjourné au Camp de Rivel.
    Peut-on confirmer ou infirmer cette information.
    De façon sure il séjourné au camp de Ruffieux dont il est parti en août 42 pour Drancy puis AuschwitZ
    [répondre]

***  Histoire de mesnil eudes

    Je réaliser un dossier sur l'histoire de ma commune Le Mesnil Eudes, je recherche des témoignage ou des information de ce qu'il c'est passez pendant ou après la guerre.
    Egalement si vous avait vécu au Mesnil Eudes n'hésitez pas a me contacter.

    [répondre]

***  recherche de resistants et de famille de resistant

    pour continuer le devoir de mémoire pour mon site concernant les resistants je recherche des resistants et des familles de resistants merci de me contacter [répondre]

***  recherche de resistants et de famille de resistant

    pour continuer le devoir de mémoire sur mon site consacré au résistants je recherche des résistants ou des familles de résistants pour des témoignages,je recherches des lettres et photos me contacter pour que jamais on les oublie [répondre]

***  REBECCA SALTIEL

    je recherche des informations sur REBECCA SALTIEL qui figure sur la plaque apposée en mairie d'ESPALION
    Béatrice Saltiel
    généalogie des Saltiel de Salonique
    [répondre]

***  zazou

    bonjour,
    je suis réalisatrice et je prépare un film documentaire sur les zazous pendant la guerre. Certains d'entre eux ont été déportés au camp de Drancy en 1942 pour voir arboré une étoile jaune détournée. J'aimerais comprendre ces "amis des juifs" que la jeunesse a d'instinct poussé à un acte intuitif et subversif de solidarité. Merci de tous les renseignements, conseils sources et témoignages que vous pourrez me donner pour raconter l'histoire de cette jeunesse là.
    [répondre]

***  11 otages de Vif, fusillés au Col du Fau le 20 juillet 1944

    Je recherche des informations sur ce massacre du 11 juillet 1944 à Vif (cf plaque place des 11 otages (https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&id=357887&individu_filter=GILLIER&rubrique=monuments)
    Les 11 otages sont : Marcel ABONNEL, Alphonse ARNAUDON, Jean BRACHET, Lucien PAUCHER, Jean DURBET, Georges BAUDOIN, René GRILL, Jacques ALESSI, Frédéric BANCEL, Georges GILIER (ou GILLIER?), Phlippe KRISTENKO.
    J'ai trouvé plusieurs versions de cette fusillade (repression soulèvement maquis vercors, représailles attentat motocycliste allemand, rencontre avec maquisard.. ??).
    Je recherche de qu'il s'est passé et des infos sur les otages.
    Merci
    :)
    Cécile (L'un d'eux est un de mes ancêtres)
    [répondre]

***  Mon arrière grand-père

    Bonjour j'ai appris que mon arrière grand-père est un soldat américain du nom de James Fisher, je sais juste qu'il avait un très grand rôle ( dirigé les soldats et une base à Estrées mons. James Fisher est mort en 2007 apparement, et il est roux ( si ça peut vous aider... ) Si quelqu'un peut savoir qui je dois contacter dans quelle cimetière est enterré etc ... est le bienvenue .
    P.S : il est sûrement enterré dans un cimetière de soldats américains mais je ne sais pas dans quelle pays ....
    [répondre]

***  Mon arrière grand-père

    Mon arrière grand-père

    Bonjour j'ai appris que mon arrière grand-père est un soldat américain du nom de James Fisher, je sais juste qu'il avait un très grand rôle ( dirigé les soldats et une base à Estrées mons. James Fisher est mort en 2007 apparement, et il est roux ( si ça peut vous aider... ) Si quelqu'un peut savoir qui je dois contacter dans quelle cimetière est enterré etc ... est le bienvenue .
    P.S : il est sûrement enterré dans un cimetière de soldats américains mais je ne sais pas dans quelle pays ....
    [répondre]

***  Saserne de ROCABEY ST-MALO

    Je recherche des informations sur Alfred HEITZ interprète pour les allemands fusillé à la caserne de Rocabey le 18 mai 1944.

    Où se trouvait basée le siège de la gestapo à st-malo
    [répondre]

    Je suis le fils de Louis Quarantois résistant à saint Malo.J ai 79 ans et j ai découvert des documents et citations de mon Père.
    J habite à Saint Malo Residance Jules Verne.Mon mail est Louis.quarantois@Wanadoo.fr
      [répondre]

***  RECHERCHE

    Bonjour.
    Je cherche des renseignements sur mon père Louis quarantois marchand de vélos à saint Malo.
    J ai trouvé dans les papiers une citation en date du 11 décembre 1945 avec ses faits de résistance et lui attribuant la croix de guerre avec étoile de bronze.
    Qui pourrait me parler de lui,car mon père ne parlait pas de ce qu' il avait fait.
    Merci
    [répondre]

***  Pasteur Rouger

    Bonjour,

    Quelqu'un se souvient-il du pasteur Rouger de la paroisse d'Avignon qui a aidé le pasteur Manen du camp des Milles ou le Père Roche du lycée Saint-Joseph et le chanoine Delorme ?
    [répondre]

***  Résistant mort à Peumerit-Quintin

    Membre du Souvenir Français de Ploubazlanec, afin de rendre hommage aux Résistants de cette commune "Mort pour la France", recherche renseignement sur Henri COURSON de Ploubazlanec, résistant déclaré mort à Peumerit-Quintin le 24 juillet 1944 . [répondre]

***   33 Bd Saint-Martin

    Je recherche des informations sur des familles qui ont habité au 33 boulevard Saint-Martin.

    La famille Blum :
    Roger Blum né en 1907
    Marthe Blum née en 1905
    Colette Blum née en 1931
    Huguette Blum née en 1941

    La famille Broïdo
    Albert Broïdo né en 1905
    Blanche Broïdo née en 1905
    Marc Broïdo né en 1928
    Cluade Broïdo née en 1940


    [répondre]

    Je suis la petite fille de Mme Huguette Blum qui habitait au 33 bd St-Martin. J'aimerai savoir qui vous êtes et pourquoi vous désirez ces informations. Merci.  [répondre]

***  Recherche identification

    Bonjour,
    Des membres de ma famille réfugiés à Bourganeuf avaient sympathisé avec des personnes dont j'ignore l'identité.
    Si quelqu'un les reconnait.
    d'avance merci
    Cordialement
    [répondre]

***  famille Bourganeuf

    Bonjour,
    Des membres de ma famille réfugiés à Bourganeuf avaient sympathisé avec des personnes dont j'ignore l'identité.
    Si quelqu'un les reconnait.
    d'avance merci
    Cordialement
    [répondre]

***  651e GTE d'Ussac- recherche d'inforations

    mon père, Francisco GIMENEZ BUENO,(nationalité espagnol) était présent au 651e G.T.E d'Ussac (19 Corrèze)d’après le peu de documents que je possède, il était présent en 1942, 1941? (pas de dates précises).
    il a était envoyé dans le cadre du S.T.O en Allemagne, à SAGAN (du 26/01/43 au 27/06/45), baraquement de travaileurs Ouest.
    employé comme ouvrier au service des chemins de fer Allemands.
    je recherche des informations (dates, liste de noms, photos)sur le 651e GTE d'ussac de cette période, afin d'essayer de retracer son parcours.
    merci par avance à ceux qui pourront m'aider.
    [répondre]

***  expulsés juifs alsaciens secteur de Bletterans

    recueille témoignages sur conditions et vécu des expulsés juifs alsaciens arrivés en juillet 1940
    et répartis dans le secteur de Bletterans ( Jura)
    (communes de Bletterans,Ruffey-sur-Seille, Villevieux, Desnes, Quintigny, Nance, Larnaud, Chapelle-Voland...): premier accueil au couvent de Bletterans et à la colonie du Métro de Ruffey, hébergement, scolarisation, vie quotidienne... jusqu'au rapatriement en Alsace en 1946.
    [répondre]

    Je suis en possession d'une lettre émanant de la Mairie de Ruffey, Canton de Bletterans, lettre datant du 15.4.1945 et qui certifie que Mr Jacques WEILL (mon grand pere paternel),juif, "expulsé de Mulhouse par les autorités occupantes, a dirigé le Service des Réfugiés de notre commune, en qualité de délégué du 5 novembre 1940 jusqu'à ce jour avec beaucoup de dévouement. Il faisait preuve d'une grande aptitude dans ses fonctions. En foi de quoi lui est délivré le présent certificat" Mon grand pere, Jacques WEILL, représentant, était né le 18.11.1887 à Biesheim (68),expulsé il s'était réfugié à Ruffey avec sa femme WEILL Henriette née HAAS et leurs 2 enfants, Jean (1919/2001= mon père)et Odette (1920/2014).Mon grand père et son épouse restèrent à RUFFEY jusqu'en 1945 tandis que mon père et sa sœur vécurent en Savoie où mon père, démobilisé en 1942, la rejoignit et entra dans le maquis (en 1943).
    Selon les dires de mon père, "même aux pires moments des rafles antijuives, aucun membre de la trentaine de familles juives mulhousiennes du canton ne fut dénoncé. Et il faut rendre hommage à ces Jurassiens qui permirent à ces familles juives expulsées de vivre ainsi, "officiellement"et en quasi sécurité de 1940 à 1945, les hébergeant,leur permettant de travailler, de s'alimenter et leur sauvant ainsi la vie.
    M. WEIIL
      [répondre]
    Bonjour,
    Je serais très intéressé à échanger avec vous. J'ai effectué il y a deux ans une recherche approfondie sur l'accueil dans la zone non occupée du Jura des derniers juifs expulsés d'Alsace en juillet 1940 et dont un millier sont restés réfugiés dans une trentaine de communes jusqu'à la fin de la guerre, recherche faite en exploitant les archives, jusqu'ici inexploitées (dossiers individuels des réfugiés, etc...). Habitant la commune de Ruffey, j'ai recueilli divers témoignages et documents, notamment sur la famille Weill ( y compris le témoignage donné par Jean Weill ). j'ai donné deux conférences et publié deux articles sur ce sujet que je puis vous transmettre, si vous m'adressez vos coordonnées à v.claustre@wanadoo.fr
      [répondre]

***  Qui a connu ou rencontré cet homme ?

    Nous recherchons des témoignages d’enfants qui auraient bénéficié de l’aide du pasteur Paul Zbinden entre 1940 et 1944, et qui ont été acheminés par lui, en train, de Paris vers le Sud de la France. Selon nos informations, les enfants juifs avaient pour destination la frontière espagnole, Nîmes ou Marseille, ou étaient cachés dans des familles.
    M. Paul Zbinden, qui avait 40-45 ans à ce moment, était domicilié à St-Jean du Gard , dans les Cévennes.

    Voilà ce que raconte une des filles de M. Zbinden :

    « Mon père a fait de fréquents voyages à Paris (où il était contact avec un prêtre) d’où il ramenait des petits groupes d’enfants juifs vers le sud, en zone libre, peut-être vers la frontière espagnole.
    Lorsque des soldats allemands contrôlaient et fouillaient le train, les soldats se divisaient en deux groupes l’un partant de la tête et l‘autre de la queue du train pour se rencontrer au milieu, puis ils faisaient demi-tour, chacun de leur côté.
    Pendant la fouille, le train était arrêté et on cachait les enfants sous le train à ce moment-là. Quand les soldats avaient le dos tourné, on ramenait ensuite les enfants dans le train. »

    Toute personne ayant rencontré (ou ayant été sauvée) par le pasteur Paul Zbinden est priée de prendre contact avec nous au plus vite.

    Merci de regarder attentivement ces photos de M. Paul Zbinden, prises à cette époque.
    [répondre]

    Monsieur,
    Le pasteur Zbinden a-t-il pu être en contact avec Frère Roger-pasteur Roger Schutz (communauté de Taizé, Saône et Loire, zone libre) et les enfants sauvés ont-ils pu trouver refuge également à Avignon ? Merci pour vos réponses,
    Bien à vous,
      [répondre]

***  Pasteur Roger Schutz

    Bonjour,

    Y a-t-il des personnes sauvées qui ont trouvé refuge à Taizé jusqu'à l'automne 1942 auprès du Pasteur Roger Schutz (Frère Roger) ?
    Merci pour vos réponses,
    [répondre]

***  Cluny

    Bonjour,

    Y a-t-il des personnes sauvées qui sont passées par la ville de Cluny et qui ont peut-être connu Marie-Louise Zimberlin ?
    Le moindre détail a son importance, merci donc pour vos réponses,
    CC
    [répondre]

***  Saint Aignan

    Nous recherchons des personnes ayant rencontré Mme Liliane Azoulay ou Mr Lucien Azoulay lors d'une exode de Paris à saint Aignan
    Nous recherchons le lieu dans lequel ils furent cachés à Saint Aignan
    [répondre]

***  Pensionnat St Vincent de Paul à Saint-Mandé

    Bonjour, dans le cadre d'un travail de mémoire que j'effectue pour une ancienne pensionnaire de l'institution religieuse de St Vincent de Paul, située en 1946, au 21 rue de Mongenot à Saint-Mandé, je recherche la famille de "Bernadette" ou de tout autre personne, se souvenant ou ayant assistée à son assassinat par les Allemands dans le jardin du pensionnat. Merci. AnneP [répondre]

***  Information sur le village de MENS (38710) dans le Trièves en Isère

    Des juifs allemands ont été cachés dans l’une de nos maisons pendant la guerre à Mens, à l’initiative de ma grand-mère (1900-1999). Mon père (1936-2014) m’a toujours raconté que grâce à eux, il avait eu de ses premiers cours sur l’ancien testament. Je suis incapable de vous donner le nom de cette famille réfugiée.
    Comment étaient-ils arrivés là ?

    C’est le pasteur Jacques Kaltenbach (de mémoire 1881-1967) à Marseille qui avait contacté sa nièce par alliance, ma grand-mère. Elle avait la quarantaine, lui la soixantaine bien sonnées, sa requête avait « tourné » à l’injonction, m’a-t-elle toujours dit en souriant: « il faut les accueillir, un point, c’est tout ». Au surplus, Mens (appelé jadis « la petite Genève des Alpes »), était par tradition, une destination de « Refuge ». Deux siècles auparavant, nos ancêtres huguenots étaient venus eux-mêmes se cacher sur ces terres discrètes à l’abri des montagnes et loin des grandes voies de communication.
    C’est le gardien de la propriété de ma grand-mère, Monsieur Jean Chaput qui s’est occupé de ces réfugiés. Il est mort de mémoire dans les années 1970, après une retraite à Grenoble.
    Quant au Pasteur Jacques Kaltenbach, c’était un ancien d’Harward, très proche du Pasteur Marc Boegner (ils étaient né la même année) , comme du Pasteur André Trocmé du Chambon sur Lignon, qu’il avait intronisé la paroisse de Saint Quentin, dans le Nord, au lendemain de la Première Guerre Mondiale ‘la paroisse de saint Quentin était celle de la famille Trocmé). Comme souvent dans le protestantisme, tous ces Messieurs étaient plus ou moins parents et je suppose qu’ils ont dû beaucoup « réseauter » durant les années d’Occupation. Jacques Kaltenbach aidait les familles juives pourchassées, en les aidant à trouver un asile, ou en leur fournissant de faux certificats de baptême. C’est ainsi, par exemple, que la mère de Muriel Haim, présidente de l’association, « la chaine du Cœur » (Hôpital Hadassah de Jérusalem), dont j’ignore le nom de jeune fille, a pu être sauvée et partir en Amérique du sud. Arrivée en Amérique du sud en montrant son certificat de baptême du Pasteur Kaltenbach, elle m’avait raconté avoir été accueillie par un « Ah bon, vous êtes calviniste ? Mais dites-moi Mademoiselle, vous êtes calviniste ashkénaze ou sépharade ? ».
    Sur la route entre Mens et le hameau de Cornillon en Trièves, il y a par ailleurs une villa moderne qui fut jadis construite par un architecte d’origine juive, un certain Mendelssohn de mémoire, qui s’est installé puis marié dans le pays après s’y être réfugié pendant la guerre. Je suppose qu’il n’est plus de ce monde depuis belle lurette.
    J’ai enfin toujours entendu dire que lorsque les Allemands arrivaient sur la National 75, les chefs de gare de la petit ligne Monestier de Clermont ou de Lus La croix Haute, les chefs de gare appelaient le Mens, le chef-lieu de canton en disant ; « Madame, votre colis est arrivé » ; ce qui signifiait que les personnes juives cachées dans le village devaient rapidement aller se cacher.

    L. K.
    [répondre]

    je sillonne depuis 2 ans les montagnes pour avoir des informations sur les réfugiés dans la région , sur le réseau de résistants et sur le rôle de monsieur Mendelssohn ou mendelson qui habitait à Nantes en Rattier à coté de la mure pendant la guerre.
    Mendelson etait anglais né a Manchester. Pensez-vous qu´il y ait un lien entre le pasteur et lui?
    Merci pour votre réponse
      [répondre]
    Non, je ne pense pas car j'ai le souvenir d'être allée jeune fille chez Mendleson, dans sa maison d'architecte, à 6 km de Mens, avant le bois de Cornillon. S'il avait été en relation avec mon grand oncle, je le saurais.
    Bien à vous
      [répondre]

***  CELERIER Auguste

    Auguste Célerier est né le 14 juillet 1911 à POMPADOUR (en Corrèze). Il est coiffeur "en extra" et marié. Le 14 mars 1942, il est arrêté après une planque de la police qui avait arrêté d'autres membres du réseau,dans une imprimerie clandestine du parti communiste, 125 bd de Tocqueville à Paris 17e, en compagnie de Paul HERMET, dit Maxime. Bien qu'il ait tenté de fuir lors de son arrestation et d'ameuter la population, il est conduit au commissariat du 12e.Il était chef du secteur Levallois, Puteaux, etc. et son trésorier. Interrogé brutalement pendant plusieurs jours, il est interné à la prison de Eysses (Villeneuve-sur-Lot), livré aux Allemands et déporté à Dachau, où il est libéré le 30 avril 1945. Un Etienne Célerier était cycliste (livreur) pour le même réseau. Je cherche des informations sur ces deux résistants.
    [répondre]

    Bonjour,
    Consulter pour peut-être trouver, aux Archives Nationales, les archives du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre Mondiale - témoignages sur la résistance intérieure, mouvements, réseaux, partis politiques et syndicats (72AJ/35-72AJ/89) ou témoignages sur la France libre et la résistance extérieure (72AJ/220-72AJ/248).
    Vérifier le site des archives, Fontainebleau ou Pierrefitte-sur-seine. Voir aussi le Musée de la Résistance nationale (site internet).
    Cordialement,
      [répondre]
    Merci de votre réponse. Je cherche en fait des informations d'ordre privé, familial. La simple consultation des archives départementales m'a déjà appris des détails sur sa naissance et sa famille.  [répondre]

***  Raymond et Berthe LEVY

    Souhaite prendre contact avec JACKIE LEVY pour informations concernant ses parents ne pouvant le joindre par son mail ( mistouf@ymail.com ) [répondre]

***  Famille Colomb à BRIVE et MEYSSAC

    Bonjour, je recherche des infos concernant ma famille Colomb pendant la guerre, mon grand père Edouard Colomb était titulaire d'un diplôme d'ingénieur électricien de Bréguet, ma grand mère infirmière, mon père Colomb Christian engagé volontaire et résistant déporté. Merci, amicalement. [répondre]

***  Jean Pinaud

    Bonjour, je suis la petite nièce de Jean Pinaud exécuté par les hordes allemandes le 21 août 1944 sur la route de Parcoul en Dordogne, alors qu'il transportait un message à la résistance. Il est indiqué dans son parcours agent SOE mais nous n'avons trouvé aucune information, aucun document permettant de vérifier cette information. Où puis-je trouver ça s'il vous plait ?
    Merci.
    [répondre]

    Bonjour, avez-vous demandé s'il a un dossier au Service Historique de la Défense ? Cdlt. MFG   [répondre]

***  occupation 42-44

    Bonjour,

    je suis à la recherche d'une liste ou d'une carte ou d'un article ou d'un livre qui répertorierait les adresses et/ou photos des hôtels ou autres immeubles réquisitionnés par la Wehrmacht dans le Comminges et les Hautes-Pyrénées - série d'articles sur la libération du Comminges et de la Barousse dans le blog capsbourrutdespyrenees.over-blog.com. Si quelqu'un pouvait me renseigner ce serait super !
    Merci d'avance.
    [répondre]

***  Cherche nom famille ou arrondissement de Paris

    Ce magasin se trouvait à Paris, j'ignore l'arrondissement.
    En haut, il y a écrit bonneterie ( les lettres sont légèrement lisibles ).
    Peut-être qu'une personne connaît le nom de famille de l'une de ces femmes ou l'arrondissement.
    Cordialement
    [répondre]

***  exil es republicains espagnols 1939

    Recherche infos sur Carmen Celma envoyée à Pontarlier (via Besançon ???) venant du camp d'Argéles (66) [répondre]

***  Evacuation Perpignan

    Bonjour,
    De la famille, qui a vécu à Perpignan pendant la Guerre, s'interroge sur des évènements. Ils ont vécu des faits, mais n'ont jamais compris pourquoi. En effet, quelqu'un pourrait peut être apporter la réponse : les femmes, enfants et personnes âgées avaient été évacuées de Perpignan, et étaient revenus une fois la guerre terminée. Sauriez-vous pourquoi ?
    Je vous remercie par avance.
    [répondre]

***  Qui sont-ils ?

    Photo prise durant l'été 44 à La prugne. Qui sont les deux hommes de gauche et de droite? Mon père est le jeune homme à lunettes. Isabelle C. [répondre]

    Bonjour
    Merci de donner plus de renseignements, le nom de votre père, son métier, qui sont les autres personnes, leurs métiers.
    La Prugne, où est-ce ?
    Quelle est cette maison ?
    Merci
      [répondre]
    Je n'en sais pas plus. Mon père avait 17 ans. Le nom de mon père est Chicalski  [répondre]

***  recherches famille burzynska

    bonjour,

    je recherche marius et lucienne. leur mère s'appelait Burzynska Anna d'origine polonaise.
    le frère de Anna était Bronislaw burzynski.
    Anna a vécu dans la région des ardennes ainsi que
    dans le département de l'aisne ?
    merci d'avance
    [répondre]

***  lettre de dénonciation du 20 Juin 1943

    Je fais de recherches sur une lettre de dénonciation du 20 Juin 1943 signée Sérol à Castelnaudary qui a été interceptée et remise à mon Grand-père, Antoine Taillefer ce qui lui valu la vie sauve. Il habitait Castelnaudary et était receveur des Contributions Indirectes.
    En bas de la lettre figure Eugène Viguier, service de la voirie au 33 allée de Brienne à Toulouse. J'ai besoin d'informations pour comprendre.
    [répondre]

    Eugène Viguier était un Résistant, mort en 44 avec Jean Chaubet dans le maquis de Saint Lys. S'agit il d'une dénonciation "bonus", rajoutée à la hâte en bas de page?
    Sérol n'est pas du tout un nom Audois, ni même du Sud-Ouest, il est porté dans La Loire et l'Allier. Est ce le nom véritable du délateur? Ou un nom de code convenu? Désolée, je n'ai que d'autres questions en réponse aux vôtres...
      [répondre]

***  redt deporte au fort de qeuleu comme malgre nous deserteur

    Je voudrais savoir ce qu`est devenu mon grand oncle originaire de Basse Rengten > Je ne connais pas son prenom mais je sais qu`il a ete emrpisonne au fort de Queuleu car il ne voulait pas etre soldat allemand. il a tente des`enfuir mais a ete capture. [répondre]

***  Camp de la Noé, recherche information sur Jean Curtil

    Bonjour,
    Mon grand-père, Jean Curtil (né le 29/10/1915 à Lapeyrouse en Ain), a été transféré de la prison d'Eysses (matricule 2340, Lyon) au camp de la Noé, le 18/04/1944. Je cherche à savoir quand et comment il a quitté ce camp pour Compiègne (autour de mai 1944 ?).
    Si vous avez des informations à ce sujet, merci de communiquer avec moi. Céline Curtil.
    [répondre]

    Bonjour Céline , je suis de Muret 31600 et j'ai un livre sur le camps de Noé ou sont énumérés les personnes qui ont transité par ce camps , je vais essayer de le retrouver et voir si le nom de votre grand père s'y trouve!
    Cordialement . Contarin Alfred .
      [répondre]
    Bonjour,
    Selon un dossier de demandes de recherches adressé au Service international de recherches de Bad Arolsen (Allemagne), votre grand-père aurait été transféré à la prison de Toulouse en 1944 (sans date précise), et non Compiègne, puis emmené en Allemagne, vraisemblablement comme STO. Il était employé à Münich à la firme Lorenz-Braren Cyclo Getriebebau, Dachauerstrasse 114, du 16 mai 1944 au 30 mars 1945.
    Les archives de ce Service international de Recherches ont été entièrement numérisées et sont consultables en France aux Archives Nationales, à Pierrefitte-sur-Seine. Le dossier en question est conservé Sous la référence TD 948398.
    Bien cordialement. MLP
      [répondre]
    Bonjour, j'aimerai que la personne qui vous répondu (Mr Contarin), si cela lui est possible, puisse me dire si mon grand oncle (petit frère de ma grand mère) est passé par le camp de Noé, en effet, résistant à 19 ans en mai 43, il a été arrêté en Haute Garonne et déporté à Buchenwald où il est mort en janvier 44. Il s'appelait Marcel(Joseph, Vidian) Rambouze,né le 30 mars 1923. Merci  [répondre]
    Je vous remercie de m'avoir répondu et d'avoir fait la démarche de vous renseigner auprès du Service international de recherches de Bad Arolsen. Entre temps, j'ai appris qu'il avait été transféré d'Eysses au camp de Noé le 18/04/1944. Il a ensuite été envoyé à la prison de Saint-Michel à Toulouse le 10/05/1944, puis à Münich le 20/05/1944. L'usine de la firme Lorenz a été bombardée en 1944...   [répondre]

***  Jean-Marie Cotteau, recherche d'origine

    Mon père est né sous le nom de Jean - Marie Cotteau le 24 novembre 1931, place sébastopole, à Lille d’une mère inconnue. Il été à l'orphelinat directement après sa naissance (Societé de Patronage des enfants moralement abandonnés de la région du nord).
    Quelques années plus tard il a été adopté par le couple Ollier-Liabeuf.
    J'ai les papiers d'adoptioi
    Malheureusement, je n'ai que le nom de famille de sa mère (Cottteau). Il me manque au moins un prénom pour retrouver sa (ma) famille d’origine.
    Mon père est décédé en 1979 à Cologne, en Allemagne.

    [répondre]

    Bonjour,
    Si on considère que la date de mariage de la tante "du bébé que vous adoptez" est un point de départ, peut-être pourriez-vous rechercher à la mairie les mariage qui ont eu lieu à cette date. Voir si une femme du nom de votre grand-mère s'est bien mariée ce jour là. Il y aura des indications sur elle très certainement et ses parents. Si vous découvrez le lieu de naissance de cette personne, vous pourriez demander à la mairie du lieu de naissance, une fiche individuelle d'état-civil avec indications des mentions marginales. Ensuite rechercher les mêmes informations sur les parents de cette "tante" et partant remonter sur les enfants que ce couple a eu. Bien cordialement.
      [répondre]
    A toutes fins utiles, on peut consulter le site geopatronyme.
    JD
      [répondre]

***  Disparu

    Recherche le nom des personnes disparues lors Des bombardements anglais ont lieu les 4/5 février 1941, les 10/11 avril 1941, les 10/11 avril 1941 sur Bacalan, les 12/13 avril 1941, provoquant 1 mort et 4 blessés, du
    13 au 15 avril 1941, provoquant 20 morts et 39 blessés, les 11/12 mai 1941, les 10/11 octobre, provoquant 6 mots et 13 blessés.
    [répondre]

    Bonjour,

    Tout comme vous je m'intéresse aux bombardements sur Bordeaux en 1941. Où trouver des renseignements sur ces bombardements ?
      [répondre]
    Bonjour,
    Pourquoi pas le Centre National Jean Moulin de Bordeaux - 48 rue Vital-Carles - 05 56 10 19 90;
      [répondre]
    Bonjour,
    Les archives départementales également. Le Mémorial de Caen (qui a peut-être des informations sur toutes les régions et pas uniquement la Normandie. Les archives municipales.
      [répondre]

***  Michel SERVAT fusillé à Brach le 13 09 1944

    Bonjour,
    je recherche des informations sur mon grand père maternel Michel SERVAT fusillé le 13 09 1944 à Brach. Il était membre du groupe du commandant Charly.
    Son épouse ma grand mère Odette Servat née Lacaze (13 07 1913, décédée) n'évoquait jamais les faits et ma mère Monique Goyon née Servat née le 04 12 1939 et son frère Francis Servat ( né en 1941 décédé ) était beaucoup trop jeunes pour se souvenir .
    Je voudrai savoir pourquoi comment et par qui mon grand père a été assassiné . Merci beaucoup
    [répondre]

    Bonjour,

    Je suis émue par votre annonce car je travaille depuis quelques mois sur le groupe du commandant Charly. Je suis historienne. Il serait bien que nous puissions en parler directement. Pouvez-vous me contacter sur mon mail ?
    josiane.nouvel@gmail.com
      [répondre]

***  A la recherche de Sofia Kasa Lysik (Looking for Sofia Kasa Lysik)

    Je cherche des informations sur Sofia Kasa Lysik, qui a vécu à Buzancais entre quelque 1937 et 1947. Elle a travaillé pour un fromager en tant que femme de ménage et cuisinière, et a voyagé avec lui après la guerre. Elle a eu deux enfants, Wladimer Stanislas et Richard, et a été mariée à un soldat nommé Stephan Lysik qui a servi dans l'unité polonaise de l'armée française. Leur maison était parallèle à une route principale que les Allemands et la Résistance française marqueraient. Toute information que tout le monde aura est merveilleuse.

    I am looking for information on a Sofia Kasa Lysik, who lived in Buzancais between somewhere between 1937 and 1947. She worked for a cheese maker as a housekeeper and cook, and traveled with him after the war. She had two children, Wladimer Stanislas and Richard, and was married to a a soldier named Stephan Lysik who served in the Polish unit of the French Army. Their home was parallel to a main road that the Germans and French Resistance would march down. Any information that anyone has would be wonderful.
    [répondre]

***  Mme FRIEDMAN(N?) réfugiée à Lavardac 47230 Lot & Garonne,France

    Bonjour, je suis à la recherche de toutes informations sur Mme FRIEDMAN FRIEDMANN?(peut-être Anne? ou plus sûrement Anna),réfugiée pendant toute la guerre Chez Mr NISMES Camille au lieu dit Le Châtelet à Lavardac (Lot & Garonne). Je sais qu'elle devait être "enregistrée" sous le faux nom de Anne LASSUS. Elle a peut être eu une fille Lucette? [répondre]

***  RECHERCHE TEMOIGNAGES ENFANTS SAUVES

    Nous recherchons des témoignages d’enfants qui auraient bénéficié de l’aide du pasteur Paul Zbinden entre 1940 et 1944, et qui ont été acheminés par lui, en train, de Paris vers le Sud de la France. Selon nos informations, les enfants juifs avaient pour destination la frontière espagnole, Nîmes ou Marseille, ou étaient cachés dans des familles.
    M. Paul Zbinden, qui avait 40-45 ans à ce moment, était domicilié à St-Jean du Gard , dans les Cévennes.

    Voilà ce que raconte une des filles de M. Zbinden :

    « Mon père a fait de fréquents voyages à Paris (où il était contact avec un prêtre) d’où il ramenait des petits groupes d’enfants juifs vers le sud, en zone libre, peut-être vers la frontière espagnole.
    Lorsque des soldats allemands contrôlaient et fouillaient le train, les soldats se divisaient en deux groupes l’un partant de la tête et l‘autre de la queue du train pour se rencontrer au milieu, puis ils faisaient demi-tour, chacun de leur côté.
    Pendant la fouille, le train était arrêté et on cachait les enfants sous le train à ce moment-là. Quand les soldats avaient le dos tourné, on ramenait ensuite les enfants dans le train. »

    Toute personne ayant rencontré (ou ayant été sauvée) par le pasteur Paul Zbinden est priée de prendre contact avec nous au plus vite.

    Merci de regarder attentivement ces photos de M. Paul Zbinden, prises à cette époque.
    [répondre]

***  Cherche témoignages enfants sauvés

    Nous recherchons des témoignages d’enfants qui auraient bénéficié de l’aide du pasteur Paul Zbinden entre 1940 et 1944, et qui ont été acheminés par lui, en train, de Paris vers le Sud de la France. Selon nos informations, les enfants juifs avaient pour destination la frontière espagnole, Nîmes ou Marseille, ou étaient cachés dans des familles.
    M. Paul Zbinden, qui avait 40-45 ans à ce moment, était domicilié à St-Jean du Gard , dans les Cévennes.

    Voilà ce que raconte une des filles de M. Zbinden :

    « Mon père a fait de fréquents voyages à Paris (où il était contact avec un prêtre) d’où il ramenait des petits groupes d’enfants juifs vers le sud, en zone libre, peut-être vers la frontière espagnole.
    Lorsque des soldats allemands contrôlaient et fouillaient le train, les soldats se divisaient en deux groupes l’un partant de la tête et l‘autre de la queue du train pour se rencontrer au milieu, puis ils faisaient demi-tour, chacun de leur côté.
    Pendant la fouille, le train était arrêté et on cachait les enfants sous le train à ce moment-là. Quand les soldats avaient le dos tourné, on ramenait ensuite les enfants dans le train. »

    Toute personne ayant rencontré (ou ayant été sauvée) par le pasteur Paul Zbinden est priée de prendre contact avec nous au plus vite.

    Merci de regarder attentivement ces photos de M. Paul Zbinden, prises à cette époque.
    [répondre]

***  Qui a rencontré cet homme?

    Nous recherchons des témoignages d’enfants qui auraient bénéficié de l’aide du pasteur Paul Zbinden entre 1940 et 1944, et qui ont été acheminés par lui, en train, de Paris vers le Sud de la France. Selon nos informations, les enfants juifs avaient pour destination la frontière espagnole, Nîmes ou Marseille, ou étaient cachés dans des familles.
    M. Paul Zbinden, qui avait 40-45 ans à ce moment, était domicilié à St-Jean du Gard , dans les Cévennes.

    Voilà ce que raconte une des filles de M. Zbinden :

    « Mon père a fait de fréquents voyages à Paris (où il était contact avec un prêtre) d’où il ramenait des petits groupes d’enfants juifs vers le sud, en zone libre, peut-être vers la frontière espagnole.
    Lorsque des soldats allemands contrôlaient et fouillaient le train, les soldats se divisaient en deux groupes l’un partant de la tête et l‘autre de la queue du train pour se rencontrer au milieu, puis ils faisaient demi-tour, chacun de leur côté.
    Pendant la fouille, le train était arrêté et on cachait les enfants sous le train à ce moment-là. Quand les soldats avaient le dos tourné, on ramenait ensuite les enfants dans le train. »

    Toute personne ayant rencontré (ou ayant été sauvée) par le pasteur Paul Zbinden est priée de prendre contact avec nous au plus vite.

    Merci de regarder attentivement ces photos de M. Paul Zbinden, prises à cette époque.
    [répondre]

***  Recherches sur le camp de Vaucouleurs

    Mo père, Louis RAVEAUD a été fait prisonnier à Choloy le 20juin 1940 et conduit au camp de Vaucouleurs où il a passé un mois dans les prés. Il a ensuite été conduit à Lérouville avant d'être embarqué en train pour l'Allemagne. Je recherche des témoins ainsi que tout document sur ce camp et sur celui de Lérouville. Merci. Paul Raveaud [répondre]

***  camp jules ferry à troyes

    je suis à la recherche de personnes ayant été internées, déportées au camp de troyes école jules ferry, ou de toutes personnes ayant des informations sur ce camp ma famille a été dans ce camp et je voudrais retrouver les raisons de cette déportation [répondre]

    Bonjour : sans pouvoir apporter une réponse précise à votre question, je vous joins la biographie de Cyrille Chaumette, qui avant d’être déporté à Auschwitz passe lui aussi par le centre Jules Ferry de Troyes. Il en est extrait à la demande de la Feldkommandantur de Troyes, pour suspicion d’activités communistes.
    Comme le lien n'est pas pris en compte par ce message, Taper CHAUMETTE CYRILLE DEPORTE
    Biographie sur le blog de mon épouse, Claudine Cardon-Hamet, historienne de la déportation.
    Cordialement
    Pierre Cardon
      [répondre]
    Bonjour, contactez-moi : ligercomestotown@gmail.com  [répondre]

***  Famille de JACQUELINE SMITH

    Bonjour monsieur Arthur VINCENT. Je m'appelle Vivien DESPERIES et je suis l'arrière-petit-fils de Jacqueline Smith. Elle et moi recherchons activement des personnes internées à Jules Ferry pendant cette période. 3 membres de ma famille figurent sur les photos que vous avez fournies et qui illustrent cet article http://adirp10.unblog.fr/2015/11/19/emouvante-ceremonie-au-camp-jules-ferry/. Comment puis-je vous contacter ? [répondre]

***  Famille de JACQUELINE SMITH

    Je suis l'arrière-petit-fils de Jacqueline SMITH, la ressortissante anglaise dont il est question dans votre article. Elle est toujours vivante et j'aimerais beaucoup trouver toutes les informations possibles sur ses fréquentations et la période durant laquelle elle a été internée ! Contactez-moi ici : ligercomestotown@gmail.com [répondre]

***  urgent solomon feld

    qui peut me mettre en relation avec la famille de solomon feld raflé à Bourganeuf en 1944 ? Il existe un témoignage de sa petite-fille Edith Goldmann. Appel urgent : la ville va apposer une plaque à la mémoire des victimes. Merci. MF Greminger [répondre]

***  Bombardement à Barlin - 20 ou 22 juin 1944

    Je m’appelle Julianna SZAFRANIAK épouse CROCHART née à BARLIN le 12 février 1938, mariée le 27 juillet 1957 à BARLIN. J'ai déménagée en 1968 à PECQUENCOURT.
    Le 20 ou 22 juin 1944, alors que j’avais 6 ans, mon grand père François WOJTASZAK (37 rue Vaucouleurs) fut tué dans un bombardement à son domicile. La moitié de sa maison fut détruite. Cela va faire 70 ans.
    Lors de ce bombardement, je n’étais pas loin, je me souviens très bien qu’il faisait jour.
    Je sollicite votre bienveillance pour me renseigner sur l’heure de sa mort. Cela est très important pour moi. Peut-être avez-vous cela dans vos registres ?
    Je vous remercie de ce que vous ferez pour moi.
    [répondre]

    Bonjour,

    Barlin a effectivement été bombardé les 20 et 22 juin 1944. Le bombardement que vous recherchez est celui du 20 juin. Ce bombardement massif (entre 200 et 300 bombes selon les sources) eut lieu à 20h30, tous les rapports d'époque concordent sur ce point. En outre, il a bien impacté le secteur de la rue Vaucouleurs. Le 22 juin 1944 le bombardement était réduit (8 bombes "seulement") et n'a pas touché ce secteur.

    Cordialement,
      [répondre]

***  FATERMANN Maurice

    recherche toute info sur un compagnon de cellule de mon grand-oncle Léon Sandler à la prison de la Santé. Il avait une femme et deux fils (avec un écart d'âge de 9 ans).
    Maurice Fatermann, né le 31 juillet 1911 à Paris 12, résistant communiste, a été interné à la Santé en 1942. En 43, il partage sa cellule avec Léon Sandler et Amadeo Bernardo. Vers septembre 43, il est envoyé à la Centrale d'Eysses (Villeneuve sur Lot) où il a le matricule 2742. Le 30 mai 1944, depuis la gare de Penne (où il y a une stèle), il est déporté à Dachau. A Dachau-Landsberg son matricule est le 73.430. Il est ensuite déplacé à Buchenwald, où il sera libéré le 11 avril 1945. Il était encore vivant en 1993, puisqu'il paie sa cotisation à l'Association Buchenwald-Dora. (Sources : archives familiales SANDLER, SHD GR 16 P 216828, AN dossier de procédure FATERMANN Maurice, ANACR 47, Wagon du souvenir de Penne d'Agenais, Association Buchenwald-Dora, Musée la Résistance nationale Champigny-sur-Marne.http://bteysses.free.fr/Landsberg/Landsberg.html
    Provenance : La Santé. Centrale de Eysses
    Arrivée au lieu d'internement : 1942
    Destination : 30/05/1944 - Dachau. Buchenwald
    [répondre]

***  Amadeo BERNARDO

    Amadeo Bernardo est un réfugié communiste espagnol incarcéré à la prison de la Santé en 1943 avec mon grand-oncle Léon Sandler. Je possède quelques jolies lettres de lui adressées à mes grands-parent qui assuraient la ravitaillement. Amadeo avait une très jolie écriture (à tous les sens du terme) et une maîtrise parfaite de la langue française. Il avait une femme et une fille en Espagne et, semble-t-il, ses parents en France qui lui rendaient visite à La Santé. Il change de cellule sans savoir pourquoi en cours d'année 43. Je n'ai rien retrouvé sur lui. Peut-être son nom était-il un pseudo? Si vous avez des informations sur lui, je souhaite écrire une bio succincte des personnes qui ont partagé la même cellule 14e division, 27 4, en 1943 -44 à la prison de la Santé. [répondre]

***  Léon Mayer SANDLER

    Je cherche des informations complémentaires sur mon grand-oncle Mayer, dit Léon, Sandler.
    Léon (Mayer) Sandler (9 juin 1907, Paris 10e - 5 juillet 1984, Palau-del-Vidre 66690). Typographe pendant quinze ans, il a travaillé et milité à la STCRP (transports parisiens)à partir de 1937 avant d'être licencié le 20 août parce que juif, en vertu des mesures prises par Vichy. Résistant communiste recherché par la police après une première arrestation le 4 septembre 1941, "replié" et caché par le parti à Seur puis à Cormeray (Loir et Cher) grâce à son vieux copain le gardien de la paix Max JOGUET, Léon est revenu à Paris voir sa famille. Arrêté le 7 mars à son domicile, rue Duhesme dans le 18e, après l'arrestation du Chef de la section des cadres du Parti communiste, Pierre Brossard, qui avait une fiche sur lui (comme sur tous les militants et qui n'était pas doué pour le chiffrage, et dont l'arrestation a fait d'énormes dégâts dans les réseaux militants.) Il est indiqué sur la fiche de police que SANDLER "formait le triangle de diffusion avec Lucienne Bonnet et Mme Bouchoux. Et qu'il était en relation avec Joguet et Bourgoin. Il est impliqué dans l'affaire QUILLENT. Léon Mayer est interné comme détenu politique le 23 mars pendant 14 mois à la Santé, avec d'autres résistants (Maurice Fatermann, Juste Heras, Amadeo Bernardo, notamment) avant d'être envoyé à Drancy le 23 mai 1944, d'où il est déporté comme juif à Auschwitz, puis à Gross-Rosen (camp satellite de Sachsenhausen), Dachau, Charmitz (?) (camp du Tyrol autrichien libéré le 1er mai 45 ou le 29 avril ?) Il est rentré à Paris vers le 18 mai 1945 et a retrouvé ses frères et quelques-unes de ses sœurs. Sa femme et ses deux fils, déportés le 31 juillet 1943, ne sont jamais rentrés d'Auschwitz. Léon a repris le militantisme et n'a jamais cessé de militer, même une fois retraité et installé à Céret (66). Il a maintes fois passé la frontière pour les camarades espagnols. En détention, il apprenait cette langue, et avait d'ailleurs plusieurs excellents professeurs à ses côtés, notamment le Républicain Amadeo Bernardo. (archives familiales composées de lettres de la prison de la Santé, APP cote GB 155, Service historique de la Défense (SHD))
    [répondre]

***  recherche soldat anglais

    Bonjour

    Je recherche pour une personne un soldat anglais dont l'escadron est arrivé à Aix-Noulette en septembre 1945.
    Il se nomme : John DAVID ou David JOHN, il est le père biologique de cette personne.
    Ce soldat a pris cette personne"enfant" dans ses bras à l'age de 5 mois à la Boulangerie Jacques Gouy avec qui il était très ami, et ils ont fait la fête dans un café chez ZOE.
    Si vous avez des renseignements qui puissent m'intéresser n'hésitez pas ! Renseignements demandés également aux archives militaire anglaise. Cordialement
    [répondre]

***  Recherche des renseignement sur Suzanne PERRARD et JOHN SOUZA à MIRECOURT (Vosges. France)

    Je suis né le 6 octobre 1945 à Mirecourt (Vosges)de la rencontre de ma mère Suzanne Perrard, née le 5 juillet 1928, avec un soldat américain John Souza (je porte ce nom en deuxième prénom). Mes grands-parents tenaient un café rue Colonel Mangin à Mirecourt, ils ne m'ont jamais parlé de cet épisode de ma vie.
    Je n'ai jamais connu mon père biologique, je n'ai aucune photo ; ma mère m'a dit qu'il lui aurait proposé d'aller s'installer au USA avec lui mais elle n'aurait pas voulu. Par la suite, j'ai été adopté par l'homme avec qui elle s'est mariée mais j'ai été placé très jeune dans divers foyers et je ne sais rien d'autres sur mes parents biologiques.
    Si quelqu'un pouvait m'en parler, voire me présenter des photos, j'en serai très heureux. Merci !
    [répondre]

    Bonjour,
    Vous pourriez prendre contact avec la Croix-Rouge au siège, à Paris, département RLF (Rétablissement des Liens Familiaux).
    Cordialement.
      [répondre]
    Bonjour,
    Un peu tardivement, je vous remercie de votre conseil. Je vais donc explorer cette piste.
    Cordialement.
      [répondre]

***  Recherche de déportés de répression

    Je recherche pour une personne son grand-père paternel : Nom-BROS, il venait d'Auvergne et il est venu en Haut-de-Seine (Colombes). Il a été déporté de répression. Il a épousé une normande.

    Cordialement
    [répondre]

***  le 643 GTE a Oradour sur Glane.

    Bonjour je recherche une liste de prisonniers ou réfugies Espagnols au camps de Oradour sur Glane mon grand père faisait parti du 643 eme GTE; il y etait jusqu'au 23 Mai 1942 ensuite je retrouve sa trace dans le camps de Montgivray 931eme merci a toutes les personnes qui pourront me renseigner.
    Mon grand père avait pour numero a Montgivray 643-621 a quoi correspond le 2eme numero est-ce une GTE???? il s'appelait Monsieur DEL MORAL SANCHEZ Manuel né le 09 04 1898 a Alcazar del Rey castilla la mancha Espagne
    [répondre]

    Bonjour,
    Mon grand père faisait aussi parti du 643GTE.
    J'ai pu retrouver de nombreuses informations auprès de différents centre d'archives et notamment via le mémorial des déportés à Caen qui m'a ensuite orientée.
    Il existe aussi une association des familles des membres espagnole du 643GTE. Mais peut-être la connaissez vous déjà. "ateneo republicano"
    Bonnes recherches.
      [répondre]
    Bonjour,

    Peut-être vous serez intéréssés pour le documentaire Fugir de l'oblit (Fuir de l'oubli) dans ex-GTE d'Oradour, de Girone (Catalogne), que décide de racconter ses souvenirs lors qu'il ne les avez jamais avouer à personne.

    https://fugiroblit.wordpress.com/page/3/

    https://vimeo.com/62097446

    Malheureusement, je n'ai pas le documentaire entier.

    Cordialement, Jordi Pons Pujol
      [répondre]
    desolée de ne pas vous avoir répondue plus tot après de graves ennuis de santé je me replonge dans mes recherches merci merci beaucoup de votre réponse je vous joint mon adresse mail
      [répondre]

***  Famille au camp de Gurs

    Bonjour
    Mon grand-père Dorotheo CASANOVA-ELISALDE a été interné au camp de Gurs en 1939 (fevrier ou mars ?) avec sa famille, sa femme Lucrecia et ses deux fils Dorotheo et Manuel (mon père). Ils étaient basques (Irun) et venaient du camp de St Cyprien.
    Je suis à la recherche des traces de leur passage dans ce camp . Ils sont arrivés sur Rennes en septembre 1939.
    merci infiniment pour tout renseignement
    m.casanova
    [répondre]

***  Manceau Pauline née Bodin

    Qui peut me renseigner sur Pauline Manceau née Bodin en Décembre 1899 à Chaumont sur Loire, déportée à Ravensbrück, et qui a donné comme adresse à son retour de déportation Nyoiseau Maine et Loire ? Qui peut me parler d'elle, de sa famille ? A-t-elle des descendants ?
    Je sais qu'elle est décédée dans le 80 en 1982.
    Merci. A bientôt.
    [répondre]

***  Pauline Manceau

    Qui peut me renseigner sur Pauline Manceau née Bodin à Chaumont-sur-Loire le 14 décembre 1899, déportée à Ravensbrück, libérée par la Croix Rouge à Hambourg le 1er mai 1945 ? Quelles étaient ses activités dans la résistance ? Quand a-t-elle été arrêtée, pour quels motifs. A-t-elle des descendants ou des parents ? [répondre]

***  Julien Henri ALCOBENDAS

    Recherche toute personne ayant connu en déportation Julien Alcobendas, arrêté dans la Meuse en 1943 et déporté à Hinzert Wolfenbuttel - Untermassfeld et Schweidnitz. [répondre]

    Voici la liste des personnes qui étaient avec mon onle dans les différentes prisons NN et camps de déportés : Monsieur MOUGENOT Charles, Victor, Emile, né le 25/06/1894 à Longwy (Meurthe-et-Moselle), décédé le 09 /02/1945 à GROSS ROSEN (Pologne).
    Publié le 21 mai 2012 par surlesroutesdeladoc.over-blog.fr
    SAULNES
    "A cause d'une dénonciation contre M. Emile MOUGENOT et Prosper FROGNET, à SAULNES. ... M. MOUGENOT envoyait les évadés passer la nuit à l'hôpital des sœurs de la Doctrine chrétienne, et deux des sœurs ont été envoyées en déportation, où elles sont mortes"

    Monsieur FROGNET Léon, dit Prosper, gardien de la paix, né le 17/07/1897à SAULNES (Meurthe et Moselle), décédé le 08/11/1944 à GROSS ROSEN, même parcours que Julien depuis Paris.

    Docteur DULLIER, domicilié dans les Vosges à priori, aucune information. (Voir doc.), témoin du drame qu’à vécu Julien, vivant en 1946.


    Monsieur BELIME Jean-Baptiste, bucheron, né le 14/04/1899 à Lempdes (Puy-de-Dôme), décédé le 13/02/1943 en Allemagne et non le 08/02/1943 à CHATTANCOURT (Meuse)
    30/08/2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
    Selon mes recoupements, il est décédé bien plus tard comme déjà indiqué plus haut.

    Monsieur RAMON Josefo, demeurant à Nevers, libéré en 1945, témoin du drame qu’à vécu Julien, vivant en 1946.
    Aucune information dans les bases de données des déportés. (Voir 3 lettres manuscrites adressées à son retour)

    Monsieur GOUPY Auguste, cabaretier, fils de Léon GOUPY homme politique français, compagnon de prison et de camp, demeurant à THIAIS (Seine), 05/02/1890 – 12/02/1945 ; Auguste faisait partie du même convoi que Julien au départ de PARIS, il a été envoyé à HINZERT, UNTERMASSFELD, et SCHWEIDNITZ, ensuite GROSS ROSEN et DORA. Il est décédé à BERGEN-BELSEN-GONSORIEK des suites sans doute des maltraitances subies lors des marches de la mort.
      [répondre]
    Bonjour,

    J'ai une photo de votre oncle quand il était jeune. Je l'ai trouvé chez un ancien de Chattancourt si vous êtes intéresser je peux vous la transmettre.
    Cordialement
    David AMBERG
      [répondre]

***  Recherche liste des noms de famille Félusiak et Pawlik au camp d'argelès -sur-mer fin 1940 début 194

    Je suis une petite fille de déportés polonais qui ont été évacué de Meurthe et Moselle en Lorraine au camp d'argelès Sur Mer entre fin 1940 et début 1941. Par ailleurs, ils ont par la suite été déportés au camp de Rivesaltes. Je recherche une liste où il pourrait y avoir leurs noms lorsqu'ils ont été au camp d'argelès Sur Mer car je suis en train d'écrire un livre sur mes grands-parents polonais. Comment puis-je faire pour trouver cette liste ?

    Voici leurs noms:

    Félusiak Piotr (ou Pierre)
    Félusiak Jeannine
    Félusiak Hélène
    Félusiak Edouard
    Félusiak Irène
    Pawlik Stéfania (ou Stéphanie)
    Pawlik Joseph

    Dans cette attente, je vous remercie d'avance pour votre aide. Bien Cordialement, Caroline.L
    [répondre]

    Bonjour,
    Peut-être que les archives départementales des Pyrénées Orientales vous renseigneraient, y compris les archives du Mémorial du camp de Rivesaltes.
    Cordialement,
    JD
      [répondre]
    Bonjour,

    Je vous remercie beaucoup pour votre aide, je vais regarder de ce coté.

    Bien Cordialement,

    Caroline.L
      [répondre]

***  Pollet Joanny Marius Bleze

    Je suis la petite fille d'une personne qui à été fusillée par les Allemands le 7 juillet 1944, à Saint Rambert en Bugey (01).
    Je sais que cela s'est passé à proximité de l’usine Schappe, son nom est POLLET Joanny Marius Bleze, né en 1898.
    Etant de retour de déportation, suite à un retour sanitaire, il s'est engagé à l'époque dans la défense passive.
    Son nom a été gravé sur le monument aux morts situé esplanade Lazare Goujon à Villeurbanne (69) ainsi que celui situé à Saint Rambert en Bugey (01).
    Ma question bien évidement est de savoir où est, et où a été enterré son corps après la fusillade, mon frère et moi même serions très attachés de pouvoir venir nous y recueillir.
    Si vous avez des éléments concernant cette fusillade, cette personne, ou tout autre renseignement sur cet événement, nous serions très heureux de pouvoir en prendre connaissance afin de nous aider à mieux connaitre notre grand père.

    Vous remerciant par l'avance de l'attention que vous pourriez porter à ma requête.
    [répondre]

    Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance de ce site fort intéressant auquel je souscris pleinement, de même que de votre requête.
    Bien que né quelques années après la seconde guerre, je connais particulièrement cet épisode, ma grand-mère ayant fait elle-même partie des otages, cependant libérée et n'ayant donc pas connu le sort de votre grand-père.
    J'ai récemment (un mois) eu à connaître d'un ouvrage relatant cet épisode, écrit par une institutrice assez bien documentée avec laquelle je me suis entretenu depuis. Nous sommes convenus de nous rencontrer prochainement.
    Je vous communique ici et dans un premier temps mon e-mail (mgf@pt.lu) si vous souhaitez me contacter.
    A bientôt.
    Michel
      [répondre]

***  hotel de la plage - les bosquets - chinon

    recherche emplacement et histoire de cet hotel bombardé en 1944 sur la route de l'ile Bouchard à Chinon . Indre et Loir
    mes grands parents ont loué ce lieu .
    [répondre]

***  victimes civiles villiers le sec calvados

    Bonjour,

    nouvelle venue sur ce site, je serais heureuse que quelqu'un puisse me donner des informations sur caillaud catherine épouse beyroux pierre, décédée le 3-1-1944 à villiers le sec - elle apparaît sur le mémorial des victimes civiles -

    elle était originaire du limousin ? etait-elle employée dans une famille réfugiée dans le calvados ?

    Merci pour votre réponse.

    Solange BERCUT
    [répondre]

***  Recherche Jacqueline et Yvette Grinbaum

    Bonjour,

    Petite fille d'un ami de Jacques Isaac Grinbaum, je suis en possession de plusieurs lettres de Jacques Grinbaum à l'attention de mon grand père, écrites dans les années 40 avant sa mort.

    Je suis à la recherche des soeurs de Jacques ou de ses descendants afin de les rencontrer et de leur faire part du contenu de ces lettres : Jacqueline et Yvette (cf fiches sur ce site) nées en 27 et 30.

    Merci par avance pour vos informations,
    [répondre]

***  Recherche d'informations concernant 2 enfants juifs de Cornil

    Bonjour,
    Félicie (mariée) Farges, née et vivant à Cornil pendant la seconde guerre mondiale a eu sous sa protection 2 enfants juifs d'une dizaine d'années ( 2 frères ). Il semvbleraient que cela soit des enfants juifs orphelin d'Auteuil. Ils auraient été recueilli au sein de son foyer car de parents déportés. Ils auraient été baptisé et la mise en foyer ce serait fait à travers l'orphelinat ou de la paroisse de Cornil...il semblerait que les allemands seraient venu les chercher à l'école, qu'ils aient pu en un premier temps s'échapper et par la suite auraient été pris ( dans les bois?). Il semblerait qu'ils n'aient pas été déporté ( exécutés?)...Je recherche des informations concernant cet événement et ces 2 enfants dont j'ignore le nom juif tout autant que leur nom de baptême postérieur.

    Merci
    [répondre]

***  Famille Raphaël ou Rafailesco

    Bonjour, je souhaiterai savoir quelles sont le ou les personnes qui ont aidé la famille Rafailesco ou Raphaël durant l'occupation. Ils résidaient dans une maison qu'ils louaient à Cahuzac. Ma grand mère s'appelait Hélène et mon grand père Robert, ma mère s'appelait Josette. Je sait qu'elle a fait sa communion à l'église de Cahuzac en 43, elle devait avoir 12 ans. Ils sont restés environ 3 ans et sont repartis fin de l'année 44. [répondre]

***  Recherche informations sur mes arrieres grands parents juif caches

    Bonjour à tous,

    je suis l'arrière petite fille de Berendina De Vries et Mozes Okker venue des pays bas cacher en Isère et déportés le 7 mars 1944. Aucune information d'eux est mentionnées et je cherche à savoir si quelqu un les a connu et comment ils se sont fait arreter. Nous avons des lettres qui les mentionne a l adresse suivante : 34 ou 36 avenue de l eygala, montfleury, isere. Nous cherchons desesperament a savoir qui les a denoncé. si vous voulez me contacter voici mon numero 0617131155
    [répondre]

***  Ilse Lemoine née Gottschalk

    Bonjour,
    Ma grand-mère Ilse Lemoine, née Gottschalk, née en 1924 et originaire de Manheim, a été internée à Gurs avec ses parents Hans et Rufolfine. Elle a ensuite été internée au camp de Rivesaltes et a pu rejoindre le château de Grammont. Se faisant passer pour plus âgée, elle s'est occupée d'enfants.
    Ilse Lemoine née Gottschalk est décédée vendredi 17 janvier 2014. J'aimerais pouvoir échanger avec des personnes qui l'auraient connue ou auraient connu ses parents.
    [répondre]

    Bonjour,

    Ma grand-mère Anne SILEIKA a été internée au camps de rivesaltes en janvier 1942, puis à GURS en novembre 1942 puis au château de Grammont.
    Elle a connu un personne prénommée Ilse, amie de Anne-Laure, toutes les deux juives. elle ne connait pas leurs noms de famille.

    Pouvez-vous m'indiquer si les dates correspondent avec les séjours de votre grand-mère?

    bien cordialement,

    Cécile
      [répondre]
    Bonjour madame,

    Disposez vous d'une photographie de votre grand-mère datant de cette époque ?
    Je dispose de nombreuses photographies de personnes ayant été internées à Grammont (adultes, enfants, personnel du château) mais je n'ai pas de noms sur ces clichés... Peut-être que votre grand-mère fait partie de ses photographies ?
    Si oui je serais heureux de vous en faire part.
    Cordialement.

    Vincent
      [répondre]
    Bonjour,
    Ma grand-mère a été internée au camp de Rivesaltes jusqu'en aout 1941 avec ma mère née en 1938 et mon oncle né en 1939. Ils ont été envoyés au chateau de Grammont sauf ma mère qui était trop malade et intransportable,puis par la suite du coté de Challes les Eaux. Elle les a rejoint plus tard une fois rétablie. Elle n'a pas de photos quand elle a séjournée au Chateau de Grammont mais une où elle est avec d'autres enfants à Challes d'après elle.Son nom patronymique est Pietrzak.
    Francine
      [répondre]
    Bonjour,
    Ma arrière-grand-mère Carmen Esquiroz Iñigo et son fils Alberto Pastor Esquiroz, de Barcelone, ont été internés au Camps de Rivesaltes de 1941 au 1942, puis ils sont allés au le Château Grammont où ils se sont occupées d’enfants de 1942 au 1943 au minimum, quand Alberto a été noyé au lac à côté du château, à 17 ans.
    J’aimerais pouvoir échanger avec des parents des personnes qui les auraient connues. Nous avons un couple de photos de cette epoque.
    Bien cordialement,
    Anna Narciso
    anna_narciso@hotmail.com
      [répondre]
    Chère Cécile,
    Oui, il s'agit des mêmes dates.
    Bien cordialement,
    Nadia
      [répondre]
    Cher Vincent,
    J'ai posté une photographie ici: http://www.ajpn.org/personne-8740.html
    Merci.
    Bien cordialement,
    Nadia
      [répondre]

***  camps de lichtkauf en tchéquoslovaquie

    mon pere a été interné au camps de lichtkauf en tchéquoslovaqie....après maintes recherches sur internet je ne trouve pas de traces de ce camps....est ce l ortographe juste ou erronnée? qui peut me renseigner a ce sujet? je vous en remercie par avance.....christian [répondre]

    Bonjour Christian, en effet vous avez une orthographe erronée du nom de ce camp de déportation  [répondre]
    Bonjour Christian, en effet vous avez une orthographe erronée du nom de ce camp de déportation  [répondre]
    Il s'agit de camp de Litschkau (en allemand), en tchèque Lickov, localité
    dépendant aujourd'hui de la municipalité de Libesice (en allemand Libeschitz), près de la ville de Litomerice (en allemand: Leitmeritz). Tous ces lieux se trouvent en Bohême, c'est à dire dans le nord-ouest de la Tchèquie. Cordialités de François Cartigny
      [répondre]
    je vous remercie beaucoups pour vos recherches...très cordialement...Christian Diedrich   [répondre]

***  Orphelinat de Langeac

    Bonjour,
    Je recherche des informations sur un orphelinat à Langeac qui a accueilli des familles en fuite-exil pendant la guerre. Il aurait été tenu par les soeurs franciscaines. Thérèse B, une jeune fille de 15 ans y a séjourné quelques mois en 1940. Aujourd'hui, à plus de 90 ans, elle repart sur les traces de son histoire et je l'aide à avoir quelques informations, merci d'avance.
    [répondre]

    Bonjour,
    Avez-vous trouvé des informations ?
    Vous pouvez peut-être contacté au 04 71 77 28 30 (Maison du Haut-Allier) :
    - Mme Avont, guide conférencière
    - Mme Dabrigeon, responsable du Musée de la Résistance du Mont-Mouchet
      [répondre]

***  décédée le 20 mai 1940 à Saultain

    Mon arrière grand-mère Marie-Thérèse Renotte est décédée le 20 mai 1940 à Saultain dans des circonstances inconnues par les membres de ma famille; une des versions serait qu'elle aurait été touchée par un bombardement. Au départ, plusieurs membres de ma famille ont quitté leur village d'Estinnes en Belgique vers le nord de la France mais sur place, c'était le chaos ; ils ont décidé de faire demi-tour et retourner chez eux mais ils n'ont plus retrouvé mon arrière grand-mère;par la suite, ils ont appris son décès. si quelqu'un a des informations sur ce qui s'est passé et plus précisément pour elle ça m'intéresse. Merci [répondre]

***  recherche de photos

    bonjour mes grands parents ayant ete expulsés de moselle ,du village de fontoy ,et dirigés vers perigueux puis saint pardoux la riviere de 1941 a 1945, schuhmacher nicolas ne le 15 juin 1907 a fontoy et sa famille ,de souvenir faiser du charbon dans les bois et dans le maquis ,attaque d un convoi et ,fait prisonnier des allemnds de la poche de royan ,brisdes de souvenirs de la grand mere ,je recherche des fotos par mail du camp,des baraquements comme ils disaient ,je compte m y rendre avec ma famille cette annee fin juillet 2017 ,eventuellement une location pour 5 personnes ,merci d avance schuhmacher cyril 0612146664 [répondre]

***  camp argeles

    Bonjour Mon père s'est réfugié en France lors de Retirada. Je recherche sa date d'entrée au camp d'Argelès et la date de sortie vers le camp d'Agde. Mon père : SERRANO ANDRES né le 16/10/1910 à Caudete province Albacete.
    Pouvez-vous m'aider à trouver sa trace.
    Merci par avance
    Cordialement
    Pierre SERRANO
    [répondre]

    Bonjour,
    Pour les dates sur Argelès, il vous faut passer par l'Association Le Fil d'Ariane section des P.O.sur la période de 1939/1941. Seule les dates d'arrivée, en provenance de et date de départ y figurent.
    Au dire des archives es P.O.il semblerait que tout le monde n'ai pas pu être enregistré par cause de débordement administratifs.
    Bon courage et bonne recherche.
    Louis SAEZ
      [répondre]

***  Recherche de DESSE

    Bonjour, je fais de la généalogie, et je recherche les traces d'un grand oncle qui serait disparu à Sassy en juin 1940, il appartenait à la 87è RIF, il a évacué de Dunkerque (Nord)le 2 juin 1940 vers l'Angleterre ; il aurait vu pour la dernière fois à Sassy vers le 24 juin 1940.
    Il y a t-il des "DESSE" dans votre ville ? ou quelqu'un aurait-il des photos militaires de cette époque?
    Cordialement
    [répondre]

***  Tardres-Bordarier-Mandagout

    Je voudrais savoir, si des gens ont entendu parler du maquis des Vanels. Il est de notoriété courante, que la maison "lou tardrou" cachait des juifs durant la guerre.
    j'ai aussi entendu dire qu'un circuit à partir du Vigan permettait cette "cache" Avec son cousin Etienne Mandagout, et son beau-frère Fernand Tardres, marcel Bordarier originaire d'Aulas serait un des maillon fort. Est-ce que quelqu'un aurait des informations à ce sujet?
    Merci
    [répondre]

***  

    Je suis en possession d'une lettre émanant de la Mairie de Ruffey, Canton de Bletterans, lettre datant du 15.4.1945 et qui certifie que Mr Jacques WEILL (mon grand pere paternel),juif, "expulsé de Mulhouse par les autorités occupantes, a dirigé le Service des Réfugiés de notre commune, en qualité de délégué du 5 novembre 1940 jusqu'à ce jour avec beaucoup de dévouement. Il faisait preuve d'une grande aptitude dans ses fonctions. En foi de quoi lui est délivré le présent certificat" Mon grand pere, Jacques WEILL, représentant, était né le 18.11.1887 à Biesheim (68),expulsé il s'était refugié à Ruffey avec sa femme WEILL Henriette née HAAS et leurs 2 enfants, Jean (1919/2001= mon père)et Odette (1920/2014). Mon grand père et son épouse restèrent à RUFFEY jusqu'en 1945 tandis que mon père et sa sœur vécurent en Savoie où mon père, démobilisé en 1942, entra dans le maquis (en 1943). Selon les dires de mon père, "même aux pires moments des rafles antijuives, aucun membre de la trentaine de familles juives mulhousiennes du canton ne fut dénoncé. Et il faut rendre hommage à ces Jurassiens qui permirent à ces familles juives expulsées de vivre ainsi, "officiellement"et en quasi sécurité de 1940 à 1945, les hébergeant,leur permettant de travailler, de s'alimenter et leur sauvant ainsi la vie. [répondre]

***  Recherche de document, information

    Bonjour, je suis a la recherche de document et/ ou informations sur les procès d ´épuration d'apres guerre en Auvergne et plus particulierement en Puy de dôme. Quelqu'un serait il me dire s' il est possible de retrouver des documents sur le jugement et l'arrestation de colaborateurs et de membres de la milice?? Merci d,avance [répondre]

    Bonjour, moi aussi j'aimerais bien avoir des détails, car ma mère a témoigné lors d'un de ces procès.
    En effet, et c'est l'un de mes plus vieux souvenirs, en mai 1944 (j'avais 3 ans) j'ai vu courir à côté de notre immeuble, avenue d'Aubière (Léon Blum depuis), un homme poursuivi par deux ou trois autres. ma mère était sortie en entendant tirer ou crier et m'a fait rentrer très vite. Elle avait pu voir les miliciens, et a pour cela été appelée à témoigner, mais elle n'a pu en conscience les identifier. ce qui, m'a-t-elle raconté, avait soulevé dans la salle un cri de déception ou de colère... Elle m'avait dit "bien sûr, il a été fusillé, c'était un petit jeune homme, un lapin apeuré..."
    Voilà tout ce que je sais, et si vous avez plus d'informations, j'aimerais bien les partager !
    Ma mère s'appelait Marie-Fernande Rougier.Nous habitions 104 (je crois) avenue d'Aubière.
    Cordialement
      [répondre]
    bonjour,

    depuis le début 2015 les procès des Cour de Justice de l'épuration sont disponibles et consultables sans problèmes au centre des archives départementales, j'ai moi même était en contact avec les AD du puy de dome qui m'a communiqué les dossiers d'épurés, vous pouvez également avoir une photocopie des dossiers sur simple demande encore faut il connaitre les noms ou les lieux où on eu ces procès Je fais des recherches sur la JFOM et l'AVANT GARDE de la milice et connu quelques uns de ces épurés... qui s'occupaient de l'endoctrinement des jeunes au service de Vichy dont j'ai pu consulter le dossier. si vous êtes toujours intéressés nous pourrions mettre nos recherches en commun,
    cordialement
      [répondre]

***  Camp de Ruffieux

    Bonjour,
    Oscar HANDZEL, Luxembourgeois du 552è GTE de Saône-et-Loire, a rejoint le camp de Ruffieux en août 1942 pour partir le 24 août avec les hommes du GTE 514è et 974è à Drancy puis Auschwitz.

    Auriez-vous des renseignements à ce sujet ?
    Bien cordialement
    Ch. C
    [répondre]

***  Républicains espagnols des CTE capturés à Dunkerque

    Je cherche informations sur les circonstances de la capture des espagnols des CTE le mai-juin 1940 à Dunkerque. Les frères catalans Enric et Josep (Enrique et José) MUNT COSTA ont été capturés là, mais le dernier a pu sauter du train que les ammenaient (où?) et resté caché en France jusquà 1945, tandis que le premier, Henri, a éte transferé au Stalag I-B à Hohenstein, près d'Allenstein, et puis déporté le 9 Aôut 1940 au camp de Mauthausen, où il est décédé.
    Quel pourrait être sa CTE? la famille conserve une bref lettre du 6-6-1940 d'Enric à Josep lui disant qu'il est bien et qu'il va lui écrire dès qu'il sera dans un endroit fixe.
    Merci beaucoup pour quelconque renseignement!
    [répondre]

***  Recherche famille Wisental/Alexandre

    Nous sommes des connaissances proches de Germaine Wisental, déportée vers Auschwitz par le convoi 62.
    Nous recherchons des traces de son mari (nom Alexandre) et de leur fils Louis (5ans), disparus.
    M. Alexandre travaillait comme tanneur à la "Martre de France" rue Michelet à Saint-Etienne. Mme Wisental travaillait avec son mari à la Martre de France également.
    [répondre]

***  Pauline Weiler " disparue" à Bourganeuf

    Pauline Weiler est née à Paris dans le III arrondissement le 19/3/1883 , elle était institutrice et non mariée .Un jugement valant acte de décès a été établi à Bourganeuf le 7/10/1949,elle habitait 34 rue du Puy . Il y a des raisons de pensée qu'elle à été arrêtée en même temps que Léon Cahen et son épouse en mai 44 et qu'elle est partie par le convoi 82 vers Auschwitz .
    Merci de ce que vous pourrez m'apporter comme information .
    [répondre]

    originaire de Bourganeuf, je fais moi-même des recherches sur les personnes raflées dans cette ville. je n'ai jamais vu le nom de pauline weiler. il serait utile de se joindre en messagerie privée mais comme on ne peut indiquer son adresse comment faire ? j'ai une page facebook vous pouvez peut-être m'envoyer un message par ce biais.
    marie-francoise greminger
      [répondre]
    réflexion faite, je préfère vous donner mon adresse
    marie-francoise.greminger@orange.fr
    car je pense qu'il serait utile que nous ayons un échange assez rapidement. mfg
      [répondre]
    Bonsoir
    Je vous est envoyé un mail . Vous pouvez m'appeler au numéro donné demain entre 8 et 11 heures.
      [répondre]

***  famille Bloch

    Bonjour,
    je suis enseignante à Paris et prépare avec mes élèves la pose commémorative d'une plaque dans mon établissement.
    Je recherche des informations sur la famille Bloch (parents : Benoît et Lucie, née Metzger ; fils : Gilbert Emmanuel) qui habitait à Paris, rue d'Ulm et s'est réfugiée à Saint Dié (Vosges). Elle a été arrêtée en 1944. Ils ont été internés à Ecrouves. Benoît et Gilbert ont été déportés sans retour. Lucie a été libérée. Cette famille ne figure pas dans la liste recensée sur votre site pour Saint Dié pour les familles réfugiées et arrêtées). Je ne trouve pas de traces de Lucie après son internement à Ecrouves. Ils étaient domiciliés 1, rue Dauphine à Saint Dié.
    C'est Gilbert Emmanuel dont le nom sera inscrit sur la plaque du groupe scolaire car il y a été inscrit.
    Je vous remercie par avance de toute information dont vous pourriez me faire part.
    Bien cordialement,
    Karine Martin (enseignante Paris)
    mail : kar.ma2006@orange.fr
    [répondre]

    Bonjour,
    Le livre du mémorial de S.Klarsfeld indique à la page 90 que Benoît Bloch est né le 18/09/1882 à Wintzheim. Son fils Gilbert le 01/10/1927 à Paris 13ème.
    Vous pourriez peut-être vous adresser à la mairie du lieu de naissance du père pour demander une fiche familiale d'état civil avec indication des mentions marginales. Devraient figurer les dates du mariage et le nom de l'épouse avec indication du lieu de naissance. Faire la même démarche pour l'épouse ce qui devrait vous renseigner sur sa date de décès. Pour ce qui concerne Paris, les demandes peuvent être faites en ligne.
    Cordialement,
      [répondre]

***  Enfants chemin de Lopi, Avignon ?

    Nous recherchons des renseignements sur des enfants qui ont pu être accueillis à Avignon, 13 chemin de Lopi dans la famille Zimberlin entre 1942 et 1944. Cet accueil a peut-être pu se faire avec l’aide du pasteur Pierre ROUGER.
    Ces enfants ont pu être envoyés ultérieurement au Chambon-sur-Lignon.
    Dorothée Zimberlin avait en 1942 80 ans et sa fille Sophie Zimberlin 43 ans.

    [répondre]

***  train à destination de Drancy arrêté à Guéret en 1943

    Je cherche toute information concernant un train parti de Laruns (Basses Pyrénées) transportant plusieurs centaines de juifs assignés à résidence, destination Drancy. Ce train a été stoppé à Guéret (Creuse) et les personnes ont été réparties par la Croix-Rouge dans le département. Il existe un témoignage de Charles Blumenfeld. Qui pourrait me donner un contact utile ? Merci. MF Greminger [répondre]

    Bonjour,
    La Croix-Rouge du département de la Creuse peut-être.
    Cordialement,
      [répondre]

***  qui aurait rencontré femme emprisonnée à Bourges mai 1944 ?

    notre tante Lénio (Hélène) Pernot, Résistante IPSA, convoyait & cachait aviateurs alliés,arrêtée le 9 mai 1944 ds le Cher à Torteron, emprisonnée au Bordiot à Bourges, puis Romainville, puis Ravensbrück, où elle est décédée début 1945.
    quelqu'un l'aurait connue ? rencontrée dans le Cher? au Bordiot ?
    [répondre]

***  Qui est cette femme ?

    Bonjour, je cherche des renseignements sur cette femme, son nom, son prénom etc.
    Je sais qu'elle habitait à Paris, mais j'ignore l'arrondissement et qu'elle avait un fils, elle travaillait dans la fourrure.
    La photo est datée ( 1936 ).
    A titre d'information, je ne sais rien d'elle et peu de son fils, je possède que de faux documents, c'est pour cela que je recherche son identité avant 1939.
    Pour tous renseignements, voici mon adresse mail:
    gsln@hotmail.fr
    Cordialement
    [répondre]

    Bonjour,
    Donc elle est la mère du petit garçon dont la photo figure plus bas dans la page.
    Savez-vous s'il existait un syndicat de la fourrure avant la guerre, qui pourrait peut-être vous renseigner.
    Cordialement,
      [répondre]
    Bonjour,
    Je vais aller voir au Mémorial et reviendrai vers vous.
    Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    Je me suis rendue au Mémorial et j'ai effectué une recherche dans la photothèque qui rassemble les portraits des personnes déportées vers les camps.
    J'ai identifé cinq personnes dont les photographies pourraient ressembler à celle du petit garçon que vous recherchez.
    - Léon Puterman - déporté par le convoi N°20. Habitait 157 rue St-Martin - Paris.
    - Léon Klein - déporté par le convoi N°35. Habitait 10/12 rue des Deux Ponts - Paris.
    - Léon Klein - déporté par le convoi N°45. Photo à vérifier car c'est la même que celle de l'autre Léon Klein.
    - Jacques Wisniak - déporté par le convoi N°53. Habitait 21 passage Dumas- Paris.
    - Jacques Lambert - déporté par le convoi N°62. Habitait 284 bd St Germain - Paris.
    Ces photos montrent la même inclinaison du visage, le sourire, la souplesse des cheveux, la raie sur le côté gauche, la couleur la plupart du temps sachant que pour le dernier qui semble plus âgé que les autres, les cheveux seraient plutôt châtains que blonds, mais les cheveux des enfants changent au cours du temps.
    La piste "syndicat de la fourrure" est à creuser y compris avec un faux nom car la jeune femme a peut-être possédé des faux papiers pour se protéger.
    Dans tous les cas, il faut vous adresser au service photothèque du Mémorial, 17 rue Geoffroy l'Asnier 75004 Paris.
    Cordialement,
      [répondre]
    Bonsoir,
    Je pense qu'elle est la mère de cet enfant, mais je n'en suis pas sûre !
    C'est possible qu'il y avait un syndicat de fourrure avant la guerre, mais je ne peux faire aucune recherche si je ne connais pas son nom de famille , c'est pour cela que j'aie mis les photos sur le site.
    La photo de l'enfant est au mémorial de la Shoah de Paris (avec environ deux ans de plus).
    Si vous tombez sur cette photo, pourriez-vous relever le numéro ainsi que le nom .
    Un grand merci à vous
    Cordialement
      [répondre]
    Bonsoir, je vous remercie pour vos réponses.
    Je vais monter sur Paris au mois de mars, je passerai au Mémorial.
    Encore un grand merci
    Cordialement
      [répondre]

***  noms des personnes internées

    j'aimerais connaître le nom des personnes internées hommes et femmes au camp de SEILHAN
    au nombre de 506 pour fait de collaboration

    merci par avance
    [répondre]

***  hotel de france

    Je recherche des personnes qui aurait travaillé à l'hôtel pendant la guerre et qui y auraient renconté : Paulette , et Mr Pierre
    Merci de vos réponses
    [répondre]

***  recherche

    Bonjour, je recherche mon père biologique:Pierre Puig,né vers 1921 ou 1922; a habité Toulouse :7 rue des Vitarelles quartier Lardenne où il a connu ma mère biologique Marthe Theillaumas: je suis née le 17/12/1946, à Agen(47)
    Le dossier du service de l'aide sociale à l'enfance du Lot et Garonne que j'ai en ma possession , m'apprend qu'il était soldat en 1946/47,traité au sanatorium Ridgway à Pau(64), opéré, réformé.
    Le témoignage oral d'une de mes demi sœurs le situe à Sainte Colombe en Bruilhois (47) vers les années 50, il aurait été amputé du bras droit.
    Merci de bien vouloir m'aider dans cette recherche.
    [répondre]

***  ZIMBERLIN, chemin de Lopi

    Quatre enfants juifs ont été hébergés chez Me Zimberlin et sa fille Sophie, chemin de Lopi à Avignon.

    Sophie Zimberlin tenait un magasin dans le centre : les soieries Dandine.
    Qui se souviennent-d'elles ?
    [répondre]

***  recherche homme de passage sur commune de saulgond

    bonjour
    je suis a la recherche d un homme chassé par les allemands et ayant séjourné sur la commune de saulgond 16420 sur le premier trimestre 1943.
    [répondre]

    Bonjour,
    Ma famille a été réfugiée à Saulgond de 42 à 44, mais il s'agissait de plusieurs personnes.
      [répondre]

***  

    MON PERE AI NEE AU LIEU DIT HAMEAU CHERY LE 30 DECEMBRE 1943 IL A ETAI ABANDONNE ET PLACE A L HORPHELINAT A AUXERRE SAI MADAME DENISE ROBIN EPOUSE CADIN QUIL LA ENMENE A LORPHELINA SA MERE SAPELAI LUCIE DEPETASSE ET TRAVAILLER COME BONNE DE FERME CHEZ ABEL MILLARD A COULANGERON SAI LE MAIRE DU VILLAGE DE L EPOQUE QUI A FAIT LA DECLARATION DE NAISSANCE SUR CETTE ACTE IL NIA PAS LA SIGNIATURE DE RECONNAISSANCE DE SA MERE SAI POUR CETTE RAISON QUE NOUS CHERCHON DEPUIS PLUSIEUR ANNEES DES REPONSES POR QUE MO PERE PUISSE RETROUVE SES RACINES SI VOUS AVEZ DES RENSEGNIEMENTS MERCIE DE ME REPONDRE JEAN CLAUDE DEPETASSE [répondre]

***  Nom de famille de cet enfant

    Qui peut me donner des renseignements sur cet enfant, je ne connais pas son nom de famille ni son prénom, je possède qu'une photo.
    Il habitait avec ses parents à Paris avant la guerre de 39/45.
    Sa mère a fait l'école de fourrure du 21 rue des tournelles Paris.
    [répondre]

    Bonjour,
    en faisant une recherche pour un livre sur google je suis tomber sur cette photo il me semble que d'après mes informations cet enfant s'appelle Simon Grimbert.
    Au revoir
      [répondre]
    Bonjour,
    Que savez-vous de sa mère ? (nom, prénom etc...)
    Cordialement,
      [répondre]
    Bonjour, Je suis documentariste et je travaille actuellement sur un drame perpétré par les nazis. J'aimerais entrer en contact avec vous. Vous avez peut-être avec la photo de cet enfant la moitié de la clé d'une des pages. Et moi je pourrais peut-être vous donner l'autre moitié. Merci.Ceci est très IMPORTANT.   [répondre]
    Bonjour,
    Je ne connais pas le nom de sa mère, mais je sais qu'elle était fourreur et qu'elle habitait à Paris.
    Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    Merci à tous pour vos réponses,
    Je vais faire des recherches sur l'enfant au nom de simon grimbert et je vous dirais s'il s'agit du même.
    Je possède des documents , mais aussi bizarre que cela puisse paraître son faux.
    Ce qui rend mes recherches difficiles
    Cordialement
      [répondre]
    Bonjour, c'est encore moi, la documentariste, Cette question s'adresse à la personne qui dit connaître le nom de ce petit garçon. Comment le connaissez-vous ce nom: L'avez-vous connu lui? Si oui quand? Avant la guerre? Après la guerre?   [répondre]
    Bonjour,
    Pour toutes les personnes qui ont des renseignements sur cet enfant ou sur sa mère, vous pouvez me contacter par E-mail à l'adresse suivante: gsln@hotmail.fr
    Cordialement
      [répondre]

***   RECHERCHE ORIGINE

    JE RECHERCHE DES INFORMATION SUR LA NAISSANCE DE MON PERE JEAN CLAUDE DEPETASSE NEE LE 30 DECEMBRE 1943 AU LIEU DIT HAMEAU CHERY COULANGERON YONNE EN VOUS REMERCIEN A L AVANCE DE ME CONTACTE AU 0387520963 [répondre]

***   RECHERCHE ORIGINE

    JE RECHERCHE DES INFORMATION SUR LA NAISSANCE DE MON PERE JEAN CLAUDE DEPETASSE NEE LE 30 DECEMBRE 1943 AU LIEU DIT HAMEAU CHERY COULANGERON YONNE EN VOUS REMERCIEN A L AVANCE DE ME CONTACTE AU 0387520963 [répondre]

***   RECHERCHE ORIGINE

    JE RECHERCHE DES INFORMATION SUR LA NAISSANCE DE MON PERE JEAN CLAUDE DEPETASSE NEE LE 30 DECEMBRE 1943 AU LIEU DIT HAMEAU CHERY COULANGERON YONNE EN VOUS REMERCIEN A L AVANCE DE ME CONTACTE AU 0387520963 [répondre]

***   RECHERCHE ORIGINE

    JE RECHERCHE DES INFORMATION SUR LA NAISSANCE DE MON PERE JEAN CLAUDE DEPETASSE NEE LE 30 DECEMBRE 1943 AU LIEU DIT HAMEAU CHERY COULANGERON YONNE EN VOUS REMERCIEN A L AVANCE DE ME CONTACTE AU 0387520963 [répondre]

***   RECHERCHE ORIGINE

    JE RECHERCHE DES INFORMATION SUR LA NAISSANCE DE MON PERE JEAN CLAUDE DEPETASSE NEE LE 30 DECEMBRE 1943 AU LIEU DIT HAMEAU CHERY COULANGERON YONNE EN VOUS REMERCIEN A L AVANCE DE ME CONTACTE AU 0387520963 [répondre]

***   RECHERCHE ORIGINE

    JE RECHERCHE DES INFORMATION SUR LA NAISSANCE DE MON PERE JEAN CLAUDE DEPETASSE NEE LE 30 DECEMBRE 1943 AU LIEU DIT HAMEAU CHERY COULANGERON YONNE EN VOUS REMERCIEN A L AVANCE DE ME CONTACTE AU 0387520963 [répondre]

***  RECHERCHE FAMILLE DUBOIS / RIUS

    Originaire de Lisieux Jeannette Dubois, mere de Amelie Dubois, a garde une petite fille du nom de Annette Rius. Elle a quitte lisieux en 1941/42 et a ete evacuee en Afrique du sud. Elle a aujourd'hui 83 ans. Elle recherche ses origine . J'ecris de sa part. MERCI pour toutes les informations [répondre]

***  DELPECH : Recherche d'informations sur cette famille.

    Bonjour,
    Je recherche des informations sur la famille DELPECH.
    Monsieur et Madame DELPECH J, vivaient en 1969 ou 1970 à Cénac Saint Julien.
    Ils sont allés s'installer ensuite HLM Chènes vert 702, à Sarlat.
    Ce sont des cousins à mon père (MONTEL André) et je fais cette recherche dans le but de retrouver mes origines à travers un arbre généalogique.
    Merci à tous ceux qui m'apporteront ces précieuses informations.
    [répondre]

***  Recherche informations sur la famille Waintreter

    Je recherche des informations sur les Waintreter de Saint-Pierre-des-Corps déportés entre 1942 et 1945.
    Berthe 20 ans, Charlotte et Denise 8 ans, David 11 ans, Renée 14 ans, et leur mère tous disparus.
    Merci de me dire s'ils sont passés à Monts au camp de La Lande
    C. Larcher Classeau
    [répondre]

    Bonjour, je découvre votre annonce qu'un membre de ma famille éloignée m'a transmise. Je suis la petite-fille de Pierre (Piotr) Wajntreter, dont la femme et les enfants ont été déportés après leur maintien dans le camp de la Lande.
    Ma tante rachel, la seule rescapée avec mon Grand-père accepterait de vous donner davantage de renseignements si vous vouliez bien me communiquer vos coordonnées. Elle habite en Gironde, n'a pas Internet et ne peut correspondre que par téléphone.
    Dans l'attente de vos nouvelles,
    cordialement,
    Laurence Wajntreter
      [répondre]
    Bonjour ,
    Désolée d'avoir attendu si longtemps pour lire et répondre à votre courrier .
    Mon souhait serait de transmettre un témoignage aux enfants des collèges de Saint-Pierre et faire une petite plaquette sur l'histoire de votre famille si votre tante en est d'accord , bien sûr .
    Très cordialement
    C Classeau

    je ne peux hélas pas vous communiquer mes coordonnées cf la demande de l'AJPN
    mais je pense que nous pourrions par le truchement de l'AJPN trouver un moyen de nous rencontrer ou de communiquer
    je fais la démarche pour voir ce que l'on peut faire
      [répondre]
    Bonjour,
    Mon père Marcel Desprez sauvera de la déportation, Pierre et sa plus jeune des filles Rachel.
    Un soir en rentrant du travail il remarqua un attroupement de voisins dans la rue. Il s’informa et on lui répondit : " Ils sont en train de rafler la famille Wajntreter".
    Observant que Pierre n’était pas dans le groupe, il demanda : "et le père ou est-il ?"
    "Il est parti chercher sa fille Rachel à l'école maternelle".
    "Mais alors il faut le prévenir". Il enfourcha son vélo et ira lui dire de se planquer, sa famille se faisant rafler par la police française.
    Ce n'était pas un acte héroïque de haute bravoure, mais un geste que tous français aurait dû avoir, le pouvoir de dire non !...
    Des décennies plus tard il rencontrera par hasard Rachel dans une pharmacie.

    Bernard Desprez,
    fils de Marcel Desprez dont je suis fier de porter le nom. Mon seul regret, que mon père n’est pas pu sauver toute la famille.


      [répondre]

***  recherche famille burzynski-tomalska en pologne

    je recherche la famille burzynski en pologne.
    plus précisément apparentée à burzynski anton et tomalska joséfa.

    marianne c.
    [répondre]

    Bonjour,
    Si vous recherchez des membres de votre famille qui se trouvent ou se trouvaient en Pologne, peut-être pourriez-vous prendre contact avec la Croix-Rouge française (département Rétablissement des Liens Familiaux). La CRF s'adressera ensuite à la CR polonaise pour rechercher ces personnes.
    Cordialement,
      [répondre]
    bonjour,
    je vous remercie pour les renseignements que vous me donnez. je vais prendre contact avec cet organisme.
    cordialement...
    marianne c.
      [répondre]

***  Joseph BELL

    Bonjour,
    Je recherche des informations sur le vrai père de ma mère, Joseph Bell, notable de Tours, grand résistant en 40/45 pendant la seconde guerre mondiale, a eu les membres sectionnés pour avoir fabriqué une bombe artisanale. Si quelqu'un peut m'en dire plus, merci infiniment.
    [répondre]

***  personnes déportées depuis Bourganeuf (Creuse)

    je cherche tous enseignements sur ces familles :
    -flancman benedict né en 1921, flancman jankiel (maroquinier) né en 1890. réfugiés à bourganeuf, déportés en 1943 par le convoi n°51.
    -franck aaron né en 1875, franck blanche née en 1885, franck madeleine ? réfugiés à bourganeuf, déportés en 1944 par le convoi n°82
    si vous avez connaissance d'autres personnes (déjà connues les familles cahen, zeliqzon) merci de me le faire savoir, il s'agit d'honorer leur mémoire par l'apposition d'une plaque. mf greminger
    [répondre]

***  John Henry ROBINSON

    Bonjour, je suis à la recherche d'informations sur mon grand père qui était noir américain marié à Zhulma Olivier et résidant à Mérignac (33) ou Bègles (33). Il a été arrêté et interné seul dans le camp de Compiègne de 1942 à 1944. Peut être est il passé à Drancy ?
    Merci des réponses que vous pourrez m'apporter et bonne chance à tous dans vos recherches.
    M Laborde
    [répondre]

    Bonjour M Laborde,
    Je suis un arrière-petit-fils de John Henry et je recherche également des informations sur mon arrière grand-père.
    Je suis le petit fils de René, votre oncle.
    Si vous avez des informations, je veux bien que vous me contactiez!
    David
    davidrtls83@gmail.com
      [répondre]

***  Famille GIGOUX

    Bonjour
    je rechercher des soldats ou personnes qui auraient pu être en relation de près ou de loin avec la famille GIGOUX, GIBERT ou GRANDJEAN (Gisèle GIGOUX ep GRANDJEAN ou Olga GIGOUX) sur la commune de Salins (77148) entre 02/1945 et 05/1945
    MERCI
    [répondre]

***  recherche Jose Maria CAVANILLAS consul d'Espagne, sauveur de ma mère

    je recherche Jose Maria CAVANILLAS consul d'Espagne à Pau en 1941, 1942
    [répondre]

    Jose Mª Cavanillas eut six enfants, dont le nom de famille est Cavanillas y Junquera. Vous pouvez trouver sur facebook l'une des petites filles de José Maria Cavanillas, Arancha Cavanillas de Bustillo, fille de Jaime Cavanillas y Junquera, qui travailla à la Comission Européenne à Bruxelles. Si vous avez besoin d'aide dans vos recherches, vous pouvez vous adresser à Casa Sefarad-Israel à Madrid. Demandez pour Yessica, de la part d'Arancha. Ils travaillent sur la reconnaissance du travail des diplomates espagnols pendant la guerre.  [répondre]
    You may find information in Spanish in an article about Spanish diplomats[PDF]. Cavanillas is mentioned several times. All best to you. Edna A.

    Españoles en los Bajos Pirineos: - Dialnetdialnet.unirioja.es/descarga/articulo/237464.pdfHas publicado que a ti también te gusta esto. Deshacer

    Formato de archivo: PDF/Adobe Acrobat - Vista rápida

    de MEN Marín - 2001

    Exteriores Español, refrendada por la Embajada española en Francia2 . ..... 17 AGA: AE: Caja 10258: respuesta del cónsul en Pau a la circular número 10 ..... estuvo motivado por la orden del 26 de abril de 1941 que prohibía a los judíos
      [répondre]
    M. José María Cavanillas y Rodriguez, consul d\'Espagne à Pau pendant l\'occupation, décéda en 1957, étant Ambassadeur d\'Espagne à Costa Rica. Si vous êtes intéréssée à contacter la famille, je pourrais vous fournir plus d\'informations dans quelques jours.  [répondre]
    merci
    je souhaitais monter un dossier comme "juste parmi les justes" car il prit ma mère, ma tante et ma grand mère sous sa protection.
    comme je n'ai pasde renseignements cela s'avère très difficile

    cdtl
      [répondre]
    merci de votre réponse, si vous avez des informations complémentaires, je suis intéressée
    cordialement
      [répondre]

***  recherche de photo

    bonjour,
    ma grand-mère, son père, ses enfants, sa soeur et ses neveux sont entrés en france par Saint laurent de cerdans le 8 février 1939 (sans doute l'après-midi); Ils ont été transférés à Arles sur Tech. Puis transportés vers le Loiret. Je cherche toute archive sur ce sujet, notamment des photos.
    Merci, Bruno
    [répondre]

***  colonie de vacances de la Haute-Barde 37

    Bonjour ,
    Je suis à la recherche de témoignages , documents sur la colonie de vacances de La Hte Barde en 1942 , colonie du Secours National
    Merci
    [répondre]

***  Ecole Prison Michelet

    Je cherche des témoignages ou des documents concernant cette prison en Aout 42
    Merci d'avance
    [répondre]

***  recherche famille burzynski-tomalska en pologne

    je recherche la famille de mon grand-père burzynski
    bronislaw né le 13 avril 1913 à débywolskie en pologne.
    je recherche également des renseignements sur ses frères et soeurs, tout particulièrement anna burzynska qui avait deux enfants marius et lucienne.
    cordialement.
    [répondre]

***  

    Mes grands parents sophia et stanislas kalinski d'origine polonaise ainsi que leurs 3 enfants : jeanette 6-7 ans, simone (ma mère) 4-5 ans , et stéphanie 2 ans sont dans la région de l'aveyron au début de la guerre de 39-45, ma grand mère sophia décéde et les 3 enfants sont placées en orphelinat dans la région...D'après les quelques souvenirs de ma mère? sa soeur jeannette s'est jetée d'un mur de l'orphelinat en apprenant le décès de sa maman.
    Stéphanie est ensuite adoptée par une famille du coté de Paris et ma mère est placée au préventorium de Chanay avant d'être confiée à une famille Polanaise en Seine et Marne.
    [répondre]

    Bonjour,
    Il faudrait dans un premier temps faire une demande au Service Central d'état civil (SCEC), en ligne, pour savoir si votre tante a demandé la nationalité française à un moment donné. Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    Il faudrait dans un premier temps faire une demande au Service Central d'état civil (SCEC), en ligne, pour savoir si votre tante a demandé la nationalité française à un moment donné. Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    L'orphelinat où les enfants ont été recueillis pourrait vous aider sans doute.
    Dans quelle ville se trouvait-il ? Voir peut-être aussi les actes de décès de Sophia et Jeannette. Qui les a déposés en mairie ? Qui connaissait votre famille ? Les descendants existent peut-être encore.
      [répondre]

***  Famille KALINSKI

    Mes grands parents sophia et stanislas kalinski d'origine polonaise ainsi que leurs 3 enfants : jeanette 6-7 ans, Simone (ma mère) 4-5 ans , et stéphanie 1-2ans sont dans la région de l'aveyron au début de la guerre de 39-45, ma grand mère sophia décéde et les 3 enfants sont placées en orphelinat dans la région...D'après les quelques souvenirs de ma mère sa soeur jeannette s'est jetée d'un mur de l'orphelinat en apprenant le décès de sa maman.
    Stéphanie est ensuite adoptée par une famille du coté de Paris et ma mère est placée au préventorium de Chanay jusqu'en 1946 avant d'être confiée à une famille Polanaise en Seine et Marne.
    Toutes informations me serait utile pour retrouver Stéphanie la soeur de ma mère.
    [répondre]

    Bonjour,
    Il faudrait dans un premier temps faire une demande au Service Central d'état civil (SCEC), en ligne, pour savoir si votre tante a demandé la nationalité française à un moment donné. Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    Il faudrait dans un premier temps faire une demande au Service Central d'état civil (SCEC), en ligne, pour savoir si votre tante a demandé la nationalité française à un moment donné. Cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    L'orphelinat où les enfants ont été recueillis pourrait vous aider sans doute.
    Dans quelle ville se trouvait-il ? Voir peut-être aussi les actes de décès de Sophia et Jeannette. Qui les a déposés en mairie ? Qui connaissait votre famille ? Les descendants existent peut-être encore.
      [répondre]

***  

    Je désire savoir qui était le docteur R.Weil-Spire ayant résidé à Enghien-les-Bains, dont la famille a été cachée chez Mme Allier à Corgnarède en Lozère. Cité par Ricardo Samitier dans son ouvrage autobiographique "La vie d'un réfugié cévenol en Cévennes chez Lacour éditeur à Nîmes avec une carte à ce nom (M. et Mme Weil-Spire). Il y a beaucoup d'homonymes. Quelqu'un aurait-il plus de détais ? Merci. [répondre]

***  Mme GAMER Sura Frima

    Je recherche des renseignements sur Madame GAMER Sura Frima née le 6-janvier 1906 à ROVNO Pologne. Elle habitait 10, rue Ramponneau à Paris. Elle a été arrété 19 rue de l'Atlas à Paris avec mon oncle Goldnadel Yankiel, et ma tante Fayet Sonia le 26 décembre 1942, transférée à Drancy le 28 décembre. Le 9 février1943, elle a été déportée à Auschwitz par le convoi n° 46. Elle était l'épouse de Jedlin Chaïm, né le 24 mai 1906 à Rowno, Pologne. Celui-ci le jour de l'arrestation de "Sura" était prisonnier de guerre n° 99.719 au stamlager IID à Starzard en Poméranie. Le jour de son arrestation, elle laissait un enfant de 4 ans "chez une amie".
    Chaïm JEDLIN, et son enfant ont-ils survécu?
    Jean Rodgold
    [répondre]

    Bonjour,
    Dans le livre du Mémorial de la Déportation des Juifs de France, il est précisé qu'elle est née en 1908. Si son époux vivait à Paris avant la guerre ou avant son arrestation, il faudrait savoir s'il est revenu du camp et a éventuellement demandé sa naturalisation française (Service Central d'Etat Civil - demande à faire en ligne). Eventuellement voir aux Archives de la ville de Paris, dans le recensement de 1946, qui habitait à leur adresse. Pour l'enfant, à qui a t-il été confié ? Regarder aussi à l'adresse de l'arrestation qui y résidait en 1946. Ces personnes sont peut-être celles qui ont recueilli l'enfant. Voir les voisins de la rue de l'Atlas. Les archives du recensement de 1946 ne peuvent pas être consultées en ligne. Voir aussi le BAVCC à Caen, ITS (International Tracing Service)à Bad Arolsen et demander des informations sur Chaïm Jedlin.
      [répondre]

***  recherche de photos libres de droit pour Wikipedia

    Bonjour, dans le cadre des opération libres de Montruil en Tourraine, j'ai rédigé avec le collectif des sans pagEs des notice biographique de femmes résistantes et Justes parmis les Nation du département d'Indre et Loire. je cherche des photos libres de droit pour illustre ces articles.
    Jeanne Goupille
    Hélène Fournier
    Jeanne Nabieneau
    Yvette Varvoux
    Odette Métais
    Henriette Beaudiot

    voir ici notre existe de travail : [[Projet:Les sans pagEs#admissibilité à vérifier]]

    je vous serais reconnaissante de votre aide!


    [répondre]

    pardon la liste de travail est ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Les_sans_pagEs#admissibilit.C3.A9_.C3.A0_v.C3.A9rifier  [répondre]

***  plaque de Balard

    Mon grand-père Daniel Douay a été fusillé le 27 octobre 1942 à balard avec ses compagnons Louys et Vogel mais son nom a été écrit Donay et non Douay. je n'ai jamais vu la plaque mais je l'ai appris par ma famille

    où s'adresser pour faire rectifier ?
    Merci beaucoup
    [répondre]

***  recherche de frère ou soeur aîné et toute info sur mère biologique

    né sous x à Besançon en 1941 j'aurais un frère ou une sœur aînée - prénom de la mère Arlette c'est l'unique information dont je dispose, le mari était en captivité
    [répondre]

    Suis née en 1942 à Besançon. Qui sait ?  [répondre]
    à quel endroit êtes-vous née, hôpital St Jacques ?
    pouvez-vous indiquer date précise et si vous connaissez l'histoire de votre mère
    merci d'avance
      [répondre]
    né sous x sous le nom
    ANDRE Jean-Louis Camille

    quels sont vos nom/prénoms
    merci d'avance
      [répondre]
    bonjour - malheureusement aucune indication n'a été laissée à l'hôpital -et les archives de la clinique ont-elles quelque chose sur votre naissance ...
    bonne recherche
      [répondre]
    née officiellement le 30 juin 1942 à Besançon clinique Heitz (La Mouillère) transférée à l'Hôpital Saint-Jacques lors de mon admission à l'Assistance Publique le 10 juillet 42 sous les noms de Mauricette Marie Louise mais prénom Henriette raturée - registre entrée à St Jacques annotée d'un trait crayon bleu (marquage par une résistante réseau résistance )  [répondre]

***  Crash du pilote americane F/O Edmund Decker

    A la recherche d'information, des documents ou des photos sur le crash du pilote américain F / O Edmund Decker le 8 Juin 1944 dans la région de Bréquigny. Je sais que le rapport de Paul Monfrey (http://www.lereveildeneufchatel.fr/2014/06/07/il-se-rend-sur-la-tombe-du-pilote-davion-qui-sest-ecrase-sous- ses-yeux /), comme le monument (http://www.aerosteles.net/steleen-stmartinosmonville-decker). Cette information supplémentaire vous aidera à trouver l'emplacement du exaktre d'accident et de clarifier les circonstances qui ont conduit à l