Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
696 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
701 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11212 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Pyrénées-Atlantiques

Région :
Nouvelle-Aquitaine
Carte du département

Préfecture :
Pau

Préfets :
Paul Grimaud
(1942 - 1944)
Émile Ducommun
(1940 - 1942) Préfet des Pyrénées-Atlantiques
Angelo Chiappe
(16/07/1939 - 24/09/1940) Préfet des Pyrénées-Atlantiques
Maurice Sabatier
(01/05/1942 - 1944) Maurice Roch Antoine Sabatier, Préfet régional de la région de Bordeaux (Basses-Pyrénées, Gironde et Landes) (1897-1989)
François Pierre-Alype
(1941 - 1941) Marie François Jules Pierre dit Pierre-Alype, Préfet régional de la région de Bordeaux (Basses-Pyrénées, Gironde et Landes) (1886-1956)
Gaston Cusin
(30/08/1944 - 18/05/1945) Commissaire régional de la République à la Libération (Basses-Pyrénées, Gironde, Lot-et-Garonne et Landes) (1903-1993)
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Dora Goland Dora Goland
Un présent qui s'accroche à moi : Dieuze-Pau-Auschwitz et retour

ACHETER EN LIGNE

Eric Mailharrancin Eric Mailharrancin
Des barbelés français

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Département des Pyrénées-Atlantiques en 1939-1945


[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Departement des Pyrenees-Atlantiques en 1939-1945
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques à Pau
source photo : Pyrénées-Atlantiques
crédit photo : D.R.
Departement des Pyrenees-Atlantiques en 1939-1945
a sous-préfecture de Bayonne
source photo : www.fdpi.eu
crédit photo : Le07moijytiens
Histoire

La drôle de guerre

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.

520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.

L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg, pourtant neutre, et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le gouvernement désemparé se replie de Paris dès le 11 juin.
La France est envahie.

À partir du 14 juin, l'appareil d'État se replie en Gironde.

C’est l’exode vers le sud de millions de personnes qui fuient devant l'avancée allemande.

Le président du Conseil, Paul Reynaud, est contraint de démissionner.

14/08/2010

[Compléter l'article]

L'Occupation et la collaboration

Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice et Pétain obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940.
La République est abolie.

Pendant ce temps, Aristides de Sousa Mendes, consul général du Portugal à Bordeaux, va sauver 30 000 personnes en 9 jours, à Bordeaux, Bayonne et Hendaye, délivrant des visas pour son pays à tous ceux qui le lui demandent.

Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.

La ligne de démarcation traverse treize départements sur 1 200 km : Ain, Allier, Charente, Cher, Dordogne, Gironde, Indre-et-Loire, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-Loire, Vienne.

Le département est situé en grande partie zone occupée.

Les riverains s’organisent tandis que l'occupant, efficacement secondé par Vichy qui veut éviter l'entrée d'indésirables, mènera une répression implacable contre les passeurs clandestins de prisonniers de guerre évadés, d’étrangers ou de juifs.

L'entrevue d'Hitler et de Franco
A la gare d'Hendaye, le 23 octobre 1940, se tient l'entrevue entre Hitler et le général Franco, qui réaffirme la neutralité de son pays dans la Seconde Guerre mondiale.

La zone interdite
A partir d’avril 1941, les Allemands instaurent une nouvelle ligne le long de la zone côtière qui devient interdite de Dunkerque à Hendaye sur 20 à 30 km de profondeur.
En 1942, cette nouvelle ligne deviendra plus difficile à traverser que la ligne de démarcation.

14/08/2010

[Compléter l'article]

Les Juifs dans les Pyrénées-Atlantiques

Les mesures antisémites et xénophobes se mettent en place.

Alors qu'en juillet 1940 les Allemands refusent le retour des Juifs en zone libre, le 23 juillet 1940, Vichy promulgue un décret-loi permettant de réviser les naturalisations acquises depuis la loi du 27 août 1927. 7 000 juifs français seront ainsi déchus de leur nationalité et refusera leur entrée en zone libre dès janvier 1941.

Le second "statut des juifs", le 2 juin 1941, leur impose de se faire recenser.

Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, français ou étrangers, sont pourchassés et persécutés parce que Juifs.
Ils seront massivement déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront.

Près de 76 000 Juifs dont plus de 11 000 enfants seront arrêtés et déportés de France, dont 38 000 à Paris.

21/08/2010

[Compléter l'article]

Les proscrits du régime

Les Tsiganes
Les Tsiganes sont internés dans les camps français.

Les Francs-maçons
Considérés comme "indésirables", les francs-maçons sont démis de leurs fonctions au sein de l'administration.

Les Communistes
Les communistes considérés comme responsables de la défaite sont pourchassés, arrêtés et internés.

Les réfractaires au STO
A partir de 1943, les réfractaires du STO entrent dans la clandestinité. Certains rejoignent les résistants également pourchassés.

21/08/2010

[Compléter l'article]

Toutes les communes des Pyrénées-Atlantiques

Les camps et les lieux d'internement des Pyrénées-Atlantiques

257e CTE du Camp de Gurs 64190 Gurs
258e CTE du Camp de Gurs 64190 Gurs
381e-864e GTE Idron 64320 Idron
526e GTE Oloron-Sainte-Marie 64400 Oloron-Sainte-Marie
540e GTE Escot 64490 Escot
Camp de Carrère 64160 Carrère
Camp du Polo de Beyris Frontstalag 222 64100 Bayonne
Camp Lahourcade 64150 Lahourcade
Caserne Bernadotte 64000 Pau
Centre Idron 64320 Idron
Collège des Frères maristes 13000 Marseille
Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de Sion 13000 Marseille
Couvent des Dominicains Notre-Dame de Pitié 13000 Marseille
Couvent des pères franciscains 13000 Marseille
Couvent des soeurs franciscaines 13000 Marseille
Couvent Notre-Dame de la Garde 13000 Marseille
Dames réunies 13000 Marseille
Eglise de l'Orient 13000 Marseille
École Lacordaire 13000 Marseille
École régionale des cadres de la jeunesse 13000 Marseille
Foyer Marie-Durand 13000 Marseille
Frontstalag 222 Anglet 64600 Anglet
Frontstalag 222 Bayonne-Anglet 64100 Bayonne
Maternité de Pau 64000 Pau
Prison de Pau 64000 Pau
Prison du château Neuf au Petit Bayonne 64100 Bayonne
Prison La Maison Blanche 64200 Biarritz
Stade de Pau 64000 Pau
Stalag 222 Bayonne-Anglet 64100 Bayonne
Villa Julia 64100 Bayonne

Les lieux de sauvetage des Pyrénées-Atlantiques

Asile protestant 64300 Orthez
Centre d'accueil du sauvetage de l’Enfance 64430 Aldudes
Institution Saint-Jacques 64000 Pau
Le Paraclet 64170 Serres-Sainte-Marie
Les Oiseaux 64110 Gelos
Orphelinat de Jatxou 64480 Jatxou
Préventorium d'Arbonne 64210 Arbonne
Sœurs de Saint-Vincent de Paul 64000 Pau

Les 115 Justes parmi les Nations des Pyrénées-Atlantiques


45 Familles hébergées, cachées ou sauvées des Pyrénées-Atlantiques[Compléter]

Arbonne

Famille Berkman - Simone

Famille Bernard - Louise et Marie

Famille Chajet - Eva

Famille Cherchevski - Ève-Line

Famille Cohen - Mathilde

Famille Cousin - Josiane

Famille Czarny - Rosette

Famille Elias - Rachel

Famille Farhi - Louise

Famille Frayn - Rose

>> Voir les 45 familles réfugiées dans le département <<

27 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Arthez-de-Béarn
Famille DAUGENE - A Arthez de Béarn, le 22 août 1944, le lieutenant allemand Herchen tue à bout portant Jean Daugène et Jean Laustaudine.
Date d'exécution : 22.08/1944
Source : historien local

Bayonne
12/01/1944 Famille Bally - David Bally, Marie, née Salti le 5 mai 1911 à Brusa (Turquie) et sa fille Nelly, 10 ans, née le 6 avril 1933, habitent à Bayonne. Arrêtés parce que Juifs, ils sont déportés vers Auschwitz le 20/01/1944 par le convoi n° 66. Seul David reviendra.
Déportation : 20/01/1944 convoi no 66
Date d'exécution : 1945
Source : Memorial de la deportation des juifs de france


12/01/1944 Famille Halfon - Isaac, né en 1906, et son épouse Fortunée, née Salti en 1912, tous deux à Istanbul (Turquie), habitaient à Bayonne. Arrêtés parce que Juifs, ils sont déportés sans retour. Leur fils Maurice, né en 1938, sera confié à Marie Cazaux et sauvé.
Déportation : 20/01/1944 convoi no 66
Source : Memorial de la deportation des juifs de france
JO : Memorial de la deportation des juifs de france

Biarritz
1944 Famille Badour - Orphelins, Liliane, âgée de 19 ans et ses deux frères Henri, 17 ans, né en 1927, et René, 13 ans, né en 1931, sont arrêtés parce que Juifs en 1944 à Biarritz à la place de leurs grands-parents maternels avec lesquels ils vivent. Les trois enfants sont pensionnaires dans des établissements catholiques. De Drancy, ils sont déportés pour Auschwitz par le convoi n° 67 du 3 février 1944 (1214 déportés, 26 survivants en 1945). Seule Liliane a survécu.
Déportation : 03/02/1944 convoi no 67


1943 Famille Delvaille - Marcel, né à Biarritz le 3 juillet 1894 et Sara, née à Biarritz le 8 juillet 1921, habitaient Biarritz. Arrêtés parce que Juifs, ils sont déportés sans retour de Drancy vers Auschwitz le 7 décembre 1943 par le convoi n° 64.
Déportation : 07/12/1943 convoi no 64

>> Voir les 27 familles arrêtées dans le département <<

Chronologie [Ajouter]

05/08/1942 - La circulaire n° 2765 du secrétaire général à la Police envoyée au préfet régional de Limoges vise les étrangers suivants en vue de leur transfert en zone occupée : "Les israélites allemands, autrichiens, tchécoslovaques, polonais, estoniens, lituaniens, lettons, dantzicois, sarrois, soviétiques et les réfugiés russes entrés en France postérieurement au 1er janvier 1936 incorporés dans des groupes de T.E., hébergés au centre du Service social des étrangers, dans les centres des comités privés ou dans ceux de l'UGIF, placés dans les centres de regroupement israélites en application des circulaires du 3 novembre 1941 et du 2 janvier 1942 ainsi que ceux en résidence libre, seront transportés en zone occupée avant le 15 septembre". La circulaire exclut quelques catégories de Juifs, dont les vieillards de plus de 60 ans, les enfants de moins de 18 ans non accompagnés, les femmes enceintes...
26/08/1942 - Rafle de Juifs réfugiés en Limousin. 446 Juifs dont 68 enfants de la région sont regroupés au camp de Nexon sont acheminés vers Drancy le 29 août 1942 et déportés vers Auschwitz par les convois n° 26 et 27.
08/10/1942 - Rafle des Juifs en Charente dans la nuit du 8 au 9 octobre 1942.
31/01/1944 - Grande rafle ordonnée par le Préfet de région Poitou-CharentesLencloître France


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
2 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
3 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
4 Victime en représailles à Mussidan
5 Souvenir Français Loudun - GABORIAUD Alphonse (Site du Souvenir Français - Comité de Loudun Page GABORIAUD Alphonse )
6 Souvenir Français Loudun - ROWEK Albert (Souvenir Français Comité de Loudun - Page ROWEK Albert )
7 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  recherche Jose Maria CAVANILLAS consul d'Espagne, sauveur de ma mère

    je recherche Jose Maria CAVANILLAS consul d'Espagne à Pau en 1941, 1942
    [répondre]

    Jose Mª Cavanillas eut six enfants, dont le nom de famille est Cavanillas y Junquera. Vous pouvez trouver sur facebook l'une des petites filles de José Maria Cavanillas, Arancha Cavanillas de Bustillo, fille de Jaime Cavanillas y Junquera, qui travailla à la Comission Européenne à Bruxelles. Si vous avez besoin d'aide dans vos recherches, vous pouvez vous adresser à Casa Sefarad-Israel à Madrid. Demandez pour Yessica, de la part d'Arancha. Ils travaillent sur la reconnaissance du travail des diplomates espagnols pendant la guerre.  [répondre]
    You may find information in Spanish in an article about Spanish diplomats[PDF]. Cavanillas is mentioned several times. All best to you. Edna A.

    Españoles en los Bajos Pirineos: - Dialnetdialnet.unirioja.es/descarga/articulo/237464.pdfHas publicado que a ti también te gusta esto. Deshacer

    Formato de archivo: PDF/Adobe Acrobat - Vista rápida

    de MEN Marín - 2001

    Exteriores Español, refrendada por la Embajada española en Francia2 . ..... 17 AGA: AE: Caja 10258: respuesta del cónsul en Pau a la circular número 10 ..... estuvo motivado por la orden del 26 de abril de 1941 que prohibía a los judíos
      [répondre]
    M. José María Cavanillas y Rodriguez, consul d\'Espagne à Pau pendant l\'occupation, décéda en 1957, étant Ambassadeur d\'Espagne à Costa Rica. Si vous êtes intéréssée à contacter la famille, je pourrais vous fournir plus d\'informations dans quelques jours.  [répondre]
    merci
    je souhaitais monter un dossier comme "juste parmi les justes" car il prit ma mère, ma tante et ma grand mère sous sa protection.
    comme je n'ai pasde renseignements cela s'avère très difficile

    cdtl
      [répondre]
    merci de votre réponse, si vous avez des informations complémentaires, je suis intéressée
    cordialement
      [répondre]

***  Antonio Pérez et famille

    Je cherche des informations sur Antonio Perez, qui a été arrêté à Bayonne en Janvier 1943, avec son épouse, dans le cadre de l'opération «écume» (appartenant prétendument à la Résistance), arrêté à Bordeaux et Compiègne et déporté à Buchenvald . Une fois libéré le champ par l'armée américaine, il est retourné à Bayonne, où il résidait encore en 1961.
    La raison de mon intérêt est que Antonio est né dans la même ville que moi, Albarellos de Monterrei (Ourense, Galice) et je collecte des informations pour organiser un hommage public.

    Estoy buscando información sobre Antonio Pérez, detenido en Bayonne en enero de 1943, junto a su mujer, en el marco de la operación 'espuma de mar' (supuestamente por pertenecer a la Resistencia), detenido en Bordeaux y en Compiègne y deportado a Buchenvald. Una vez liberado el campo por el ejército de EE UU regresó a Bayonne, donde aún residía en 1961.
    El motivo de mi interés es que Antonio nació en el mismo pueblo que yo, Albarellos de Monterrei (Ourense, Galicia) y estoy recabando información para organizar un homenaje público a el y otro deportado a Mauthausen de la comarca.
    [répondre]

***  RECHERCHE FAMILLE DE DEPORTES

    Bonour, nous recherchons une famille qui fut hebergee un an a Mirepeix (64) par Mr et Mme Jean et Anne Henriette BORIE. tout ce que se rappelle leur fille (ma grand mere) Marie Therese est que cette famille etait de cinq personnes: les deux parents, deux garcons et une petite fille nee durant cette meme annee..
    Elle ne se souvient que du prenom de l un des garcons Paul age de 18-20 ans a l epoque.
    Leur nom de famille serait d origine de pays de l est car elle se rappelle que c etait un nom complique et ressemblant a de l allemand ou du polonais..
    Bien que caches chez eux dans une petite maison derriere la leur, les gendarmes francais etaient passes une premiere fois sans les trouver mais lors de leur second passage ils ont ete arretes.Ils furent alors envoyees apparemment aux Eaux-Bonnes (64) mais jamais ils n'eurent plus de nouvelles. Mes arrieres grands parents ont ainsi pense qu ils n avaient pas pu s echapper..
    Nous aimerions savoir ce qu il est advenu de cette famille, ma grand mere s en veut d avoir oublie leur noms et ses souvenirs s effacent..
    Nous vous remercions,

    Constance petite fille de Marie Therese Muret (nee Borie)
    [répondre]

***  recherche renseignement enfants cachés à Simacourbe

    Bonjour,
    L'histoire familiale voudrait que mon arrière grand tante, Amélie Sarrabas ait hébergé un petit garçon juif durant la guerre dans sa ferme de Simacourbe. Savez vous comment je pourrais trouver des renseignements?
    Merci.
    [répondre]

***  Recherche

    recherche deux personnes (père et fille et peut-être fils) réfugiés à Coarraze entre 1940 et 1945 .
    Noms : Steiner - Stern - (où consonance semblable)
    [répondre]

[Ce contenu est signalé erroné à l'administrateur du site]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018