Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
736 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
11388 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Bouches-du-Rhône

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Bouches-du-Rhône

Préfets :
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
Max Bonafous
(1941 - 1942) Préfet des Bouches-du-Rhône (1900-1975)
Adelin Rivalland
(1942 - 1943) Adelin Pascal Jean Joseph Rivalland (1893-1965)
Antoine Lemoine
(1943 - 1944) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet des Bouches-du-Rhône
Jacques Bussière
(1944 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet des Bouches-du-Rhône. Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
Émile Malican
(1944 - 1944) Émile Gabriel Louis Marie Malican, Préfet des Bouches-du-Rhône
(Mai 1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Henri Manen Henri Manen
Au fond de l'abîme

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Renée Dray-Bensoussan Renée Dray-Bensoussan
Catherine Marand-Fouquet
Hélène Échinard
Éliane Richard
Dictionnaire des Marseillaises

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Midi rouge, ombres et lumières

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Robert Mencherini Robert Mencherini
Résistance et Occupation (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Robert Mencherini Robert Mencherini
Vichy en Provence

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Gabriel Bénichou Gabriel Bénichou
L'adolescence d'un Juif d'Algérie

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Allauch en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Allauch 13190
- Bouches-du-Rhône
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Allauch en 1939-1945
Le chemin des Bellons, qui conduit à la Bastide neuve de Marcel Pagnol
source photo : Fr. Latreille
crédit photo : D.R.
Allauch en 1939-1945
Allauch, Hôtel de Ville et clocher
source photo : Ville d'Allauch
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département des Bouches-du-Rhône
Histoire

La commune des Allaudiens

Allauch est une commune des Bouches-du-Rhône, située à 12 km de Marseille et à 35 km d'Aix-en-Provence.

Lors du recensement de 1936, la commune comptait 8 351 habitants et 7 148 en 1946.

21/08/2011

[Compléter l'article]

Allauch occupé

Allauch est occupé par les Allemands en 1942.

L'école d'Allauch-centre est réquisitionnée.

Résistance
Madeleine Baudoin, alias "Marianne Bardini", parvient à dérober à la mairie d'Allauch des tickets de ravitaillement pour les maquis de la région.

Alliés
Le 24 octobre 1943, le Lockheed Ligthning F-5A serial 42-13286 est détecté par les radars allemands et abattu par la chasse allemande sur la commune d'Allauch.
Le capitaine Ike B. Webb, 27 ans, pilote au sein du 3rd photo reconnaissance group de la 12th USAAF, et commandant du 12th Squadron, ouvre son parachute.
Le corps sans vie, toujours sanglé a son parachute, sera repéré par villageois dans un vallon dénommé "la Mûre", à moins de deux km à vol d'oiseau au nord de l'endroit où s'est écrasé son appareil.
Le capitaine Ike B. Webb Jr, repose désormais au cimetière militaire américain de Draguignan, dans le département du Var, plot C, allée 5, tombe numéro 22.1

21/08/2011

[Compléter l'article]

Libération d'Allauch

En août 1944, Allauch est libéré. Les tirailleurs sénégalais cantonnés à Allauch sont venus prêter main forte.
Les soldats Allemands se sont rendus et sont parqués dans la cour de l'école communale.

Les FFI prennent possession de l'Hôtel de ville et interdisent l'accès aux délégués de Vichy, faisant un retour triomphal au docteur Louis Brunet, maire destitué par le gouvernement de Pétain.2

21/08/2011

[Compléter l'article]

Les écoles d'Allauch sous l'occupation

En 1942, l'école est occupée par les troupes allemands et bientôt par les SS.

Lors de la rentrée des classes 1943, les écoles de filles et de garçons sont occupées par les Allemands.
Les classes sont dispersées dans les locaux disponibles du village : école paroissiale des Moulins, bar, garage, cave, appartement...
La classe de M. Chevalier de l'école communale de garçons d'Allauch-centre est déplacée au 1er étage du bar de l'Hostellerie.3

Témoignage de Claude d’Amore : 1943 : Rentrée des classes à Allauch
Lors de cette rentrée, le 1er Octobre, les écoles de filles et de garçons étaient occupées par les Allemands.

Il avait fallu nous loger tous ailleurs, et la municipalité avait trouvé, de ci, de là, un local, une pièce, un garage, une cave, un appartement…etc

De ce fait, nous allions à l’école qu’une demie journée par jour. Une semaine, les filles allaient en classe le matin, du lundi au samedi et les garçons l’après midi, également du lundi au samedi. (la semaine anglaise et les week-ends n’existaient pas encore). La semaine suivante c’était le contraire, car il fallait se partager le peu de locaux qui avaient été mis à notre disposition… cette situation dura deux ans, c’est-à-dire au cours de l’année scolaire 1942-1943 et l’année scolaire 1943-1944 ; la libération ayant eu lieu au mois d’Août 1944, nous retrouvâmes nos écoles, si j’ai bonne mémoire, au cours de l’année scolaire 1944-45.

Durant cette période, les élèves de la classe de première (CM2) avaient été réunies dans une salle à l’arrière du bar "Réséda", au terminus du tramway, Cours du 11 Novembre. Les enfants bénéficiaient à cet endroit là d’une petite cour pour leur récréation. C’est dans cette cour que l’on amena un jour, les élèves de chaque classe pour y faire la photo annuelle, de l’année 1943-1944 ; les cours étaient assurés par Madame Puech, directrice de l’école de filles.

La classe de seconde (CM1) était logée dans un appartement, face à l’église, au premier étage. Je ne sais pas où se passait la récréation, mais je suppose qu’elle devait avoir lieu sur la place de l’église. Les cours étaient donnés par Madame Arnaud.

Chemin de la Trinière La classe de troisième, (CE2), c’était la mienne, avait trouvé place dans la cave d’une maison située au bout de la rue Notre Dame, à droite et au sommet de la descente qui va vers l’ancienne carrière. Cette descente s’appelle aujourd’hui rue Trinière (voir illustration ci-contre) et la carrière est devenue maintenant le Théâtre de la Nature.

Cette maison construite à même la pente de la colline, est, d’une part, en rez-de-chaussée, sur la rue Léon Jouve qui la sépare de l’école de garçons, et d’autre part, sur une cave à demi enterrée dans le sol, avec une petite aération laissant passer à peine le jour, du côté de la rue Trinière. Je suis allée sur place, voir le nom de cette villa. Elle est située au n° 12 de la rue Léon Jouve : Le Roucas. A côté, en allant vers les écoles, se trouve au n° 8, la villa Rosette qui appartenait à la famille Impélitiéri. A l’époque, il n’y avait que ces deux bâtisses dans cette rue et après la villa Rosette, nous avions accès aux rochers qui s’y trouvent derrière, face à l’ancienne carrière, et qui surplombent la route en contre bas. C’est par là que les enfants qui habitaient au chemin du Guéridon, à Gramenoué et aux Embus, se plaisaient à passer, avant et après l’occupation, matin, midi et soir pour aller et revenir de l’école. Nous faisions ainsi de l’escalade 4 fois par jour, en toute saison.

Pour en revenir à notre cave, nous y avions froid, il y avait de l’humidité et je ne me souviens pas que l’on ait pu y installer un poële. Il nous était impossible de tenir un porte-plume ou un crayon, tant nos petits doigts étaient gelés. C’est la raison pour laquelle, en plein hiver, notre maîtresse, Madame Chevalier avait pris l’initiative de nous emmener promener sur la route des 4 Saisons en chantant. Nous nous réchauffions ainsi au soleil. Nous prenions quelque fois le chemin de la Craie, après le château Carlevan et nous allions tout au bout, en pleine colline, au château de Montespin. Il ne restait pas grand chose de ce château, si ce n’est qu’un grand pan de mur encore debout. Un pin énorme était tombé, et il y avait des vestiges de ce qui avait été certainement une grande propriété.

En arrivant, dans notre cave, il nous restait encore un peu de temps avant la sortie, pas assez pour nous mettre sérieusement au travail, mais assez pour chanter. Notre institutrice nous faisait chanter la Marseillaise en sourdine, afin que les Allemands qui étaient dans l’école de garçons, de l’autre côté de la rue, ne nous entendissent point. La classe de 4ème, (CE1), était plus gâtée que nous. Elle avait pris place, face à nous, dans le garage d’une villa située à gauche et en haut de la rue Trinière, en plein soleil, avec suffisamment d’espace devant pour servir de cour de récréation… C’était Madame Garrus qui avait cette classe. Nous avions fini par la rejoindre, le temps de la récréation, car nous n’avions que le chemin (nommé "rue" aujourd’hui) à traverser.

Je ne sais plus où se trouvait la classe de 5ème (CP), bien que je me souvienne de sa maîtresse dont j’ai oublié le nom.

Cependant cette situation ne pouvait pas durer, il fallait que nous fassions notre année scolaire. Nous eûmes la chance de nous voir attribuer les deux salles du patronage, avec cour clôturée, spacieuse, situé sur le côté de l’aire des vieux moulins.

De là, nous dominions toute la campagne, les Gours, les Aubagnens, et au fond Marseille. Il n’y avait en contre bas que quelques fermes de ci, de là, et quelques maisons, tout le reste était verdure. On nous avait installé un poêle au milieu de la classe et nous y avons vécu des jours heureux.

Les Allemands quittent Allauch au printemps 1944.
Ils sont remplacés par une troupe de tirailleurs sénégalais.

Le 22 août 1944, les Allemands fait prisonniers sont internés dans les locaux de l'école.

A la rentrée 1944, l'école d'Allauch-village retrouve sa mission.

21/08/2011
Lien : Allauch-Mémoire

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement des Bouches-du-Rhône

129e CTE Saint-Chamas 13250 Saint-Chamas
129e-701e CTE Miramas 13140 Miramas
133e GTE Tarascon 13150 Tarascon
148e CTE Saint-Rémy-de-Provence 13210 Saint-Rémy-de-Provence
209e GTE Marseille 13000 Marseille
20e GTE Gémenos 13420 Gémenos
210e GTE Peyrolles-en-Provence 13860 Peyrolles-en-Provence
827e GTE Arles 13200 Arles
829e GTE Aubagne 13400 Aubagne
Bella Plan-d'Aups-Sainte-Baume
Plan-d'Aups-Sainte-Baume
Camp d'Aubagne 13400 Aubagne
Camp de Fuveau 13710 Fuveau
Caserne de Napoléon 75000 Paris
Caserne des Minimes 75003 Paris 75003
Centre Le Brébant 13000 Marseille
Fort du Pharo 13000 Marseille
Gymnase Japy 75011 Paris 75011
Hélène Paris
Hospice rue de Picpus 75012 Paris 75012
Hospice rue Lamblardie 75012 Paris 75012
Hôpital Rothschild 75012 Paris 75012
Jacques Paris
Montreuil
Jean Paris
La Bellevilloise 75020 Paris 75020
La Conciergerie 75001 Paris 75001
Le Haut-Fort Saint-Nicolas 13000 Marseille
Local UGIF 75018 Paris 75018
Palais de Justice 75001 Paris 75001
Paul Saint-Louis-en-l'Isle
Saint-Louis-en-l'Isle
Poudrerie de Saint-Chamas 13250 Saint-Chamas
Prison de l'Évêché 13000 Marseille
Prison de la Roquette 75011 Paris 75011
Prison de la Santé 75014 Paris 75014
Prison des Presentines 13000 Marseille
Prison du Cherche-Midi 75006 Paris 75006
Raymonde Le Chambon-sur-Lignon
Le Chambon-sur-Lignon
Rue de la Grange-aux-Belles 75010 Paris 75010
Rue Édouard-Pailleron 75019 Paris 75019
Sarah Montreuil
Paris
Stand de tir de Balard dit Stand de tir d'Issy-les-Moulineaux 75015 Paris 75015
Vélodrome d'Hiver dit Vel d'Hiv 75015 Paris 75015

Les lieux de sauvetage des Bouches-du-Rhône

Action orthodoxe 75015 Paris 75015
Adeline Châteauneuf-la-Forêt
Adeline Châteauneuf-la-Forêt
Adèle Montégut-Plantaurel
Adèle Toulouse
Alexandre La Dorée
Alexandre La Dorée
American Friends Committee 13890 Mouriès
Annie Caluire-et-Cuire
Aumônerie générale 13000 Marseille
Centre de la Rue Jacquier 75014 Paris 75014
Centre du Marais 75000 Paris
Centre d’Enfants Inadaptés 75000 Paris
Centre médico-social de Marseille 13000 Marseille
Château de la Verdière 13000 Marseille
Compagnie des Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul 75000 Paris
Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de Sion Paris 75000 Paris
Congrégation du Sacré-Coeur 75000 Paris
Congrégation Sacré-Coeur-de-Jésus 75000 Paris
Couvent des Franciscains 75000 Paris
Couvent des soeur de la Doctrine chrétienne 75000 Paris
Couvent des soeurs de la Sainte-Agonie 75000 Paris
Couvent des soeurs de la Visitation 75000 Paris
Couvent des soeurs franciscaines 13000 Marseille
Couvent des soeurs franciscaines missionnaires 75000 Paris
Couvent Notre-Dame de la Garde 13000 Marseille
Dames réunies 13000 Marseille
Eglise de l'Orient 13000 Marseille
Eglise de Pentecôte 13000 Marseille
Eglise Notre-Dame de la Compassion 13000 Marseille
Evêché de Marseille 13000 Marseille
Éclaireurs Israélites de France 75000 Paris
École des garçons 75000 Paris
École du Polo de Bagatelle 75000 Paris
École régionale des cadres de la jeunesse 75000 Paris
École régionale des cadres de la jeunesse 13000 Marseille
Église Notre-Dame de Paris 75000 Paris
Église réformée 75000 Paris
Église Saint-Étienne-du-Mont 75005 Paris 75005
Ferme de Maussane 13520 Maussane-les-Alpilles
Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul 13000 Marseille
Filles de Marie 13000 Marseille
Frédérique Courbouzon
Frédérique Courbouzon
Hôpital Boulouris 13000 Marseille
Hôpital de la Conception 13000 Marseille
Hôtel Stella 75006 Paris 75006
Institut Désir 75000 Paris
L'Institut Voltaire 75000 Paris
La Clairière 75001 Paris 75001
La Maison Verte 75000 Paris
La procure des Dominicains 13000 Marseille
Les Caillols 13000 Marseille
Lycée Longchamp 13000 Marseille
Maison des Pères de Notre-Dame de Sion Paris 75000 Paris
Maison des religieuses de Marie Auxiliatrice 75000 Paris
Mas du Diable 13103 Saint-Étienne-du-Grès
Maurice Bayonne
Michèle Châteauneuf-la-Forêt
Michèle Châteauneuf-la-Forêt
Mission mineure des Frères capucins 13000 Marseille
Notre-Dame de la Compassion 13000 Marseille
Notre-Dame de la Retraite du Cénacle 75000 Paris
Notre-Dame de Paris 75000 Paris
Oratoire du Louvre 75001 Paris 75001
Orphelinat Bon Secours 75020 Paris 75020
Orphelinat de La Charité 13100 Aix-en-Provence
Orphelins d'Auteuil 75000 Paris
OSE 75000 Paris
Pensionnat Notre-Dame de Sion Marseille 13000 Marseille
Perla Limoux
Perla Limoux
Petites Soeurs des pauvres 75000 Paris
Petites Soeurs des pauvres 13000 Marseille
Pères de Don Bosco 13000 Marseille
Pères de Notre-Dame de Sion Marseille 13000 Marseille
Pères dominicains 13000 Marseille
Prêtres de la Mission 13000 Marseille
Réseau André 13000 Marseille
Robert Châteauneuf-la-Forêt
Robert Châteauneuf-la-Forêt
Sacré-Coeur de Coutances 75000 Paris
Sainte Madeleine Postel 75000 Paris
Séminaire de Fontlongue 13140 Miramas
Soeur de Notre-Dame de la Retraite 13000 Marseille
Soeurs de la Capelette 13000 Marseille
Soeurs de la Présentation de Tours 13000 Marseille
Soeurs de Saint-Thomas-de-Villeneuve 75000 Paris
Soeurs des Pauvres 13000 Marseille
Soeurs Notre-Dame de Grâce 13000 Marseille
Vert Plan 13000 Marseille


Les 104 Justes parmi les Nations des Bouches-du-Rhône


Maires de Allauch

Louis Brunet   (05/1929 - 02/1941)
Charles Saeteli   (02/1941 - 06/1941)
Pierre Goreaud   (06/1941 - 10/1944)
Louis Brunet   (10/1944 - 07/1967)

Lieux-dits Allauch

Les Bellons

Familles réfugiées à Allauch [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


Familles arrêtées (Allauch) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Chronologie [Ajouter]

02/11/1940 - Le gouvernement de Vichy révoque 3 préfets et les place en disponibilités. M. Jouany, préfet d'Ille-et-Vilaine, M. Moulin, préfet d'Eure-et-Loir, et M. Morel, préfet dans les Hautes Alpes.
26/08/1942 - Rafle des Juifs étrangers par la police de Vichy dans les Alpes-Maritimes, les Basses-Alpes (54 personnes) et la principauté de Monaco.
08/09/1943 - Rafle des Juifs par la Gestapo dans les Alpes-Maritimes.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Allauch sur Wikipedia 
2 Débarquement en Provence et Libération du midi de la France (Le débarquement en Provence et la libération des villes de Toulon, Saint-Tropez, Aix en Provence et Marseille en août 1944. Film composé d'images : du débarquement anglo-américain et français en Provence les 14 et 15 août 1944… )
3 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
4 Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 (Robert Mencherini. « Artistes et intellectuels réfugiés dans la région marseillaise en 1940-1942 : un jeu d’ombres entre survie et engagement ». [actes du colloque] Déplacements, dérangements, bouleversement : Artistes et intellectuels déplacés en zone sud (1940-1944), Bibliothèque de l'Alcazar, Marseille, 3-4 juin 2005 organisé par l'Université de Provence, l'Université de Sheffield, la bibliothèque de l'Alcazar (Marseille). Textes réunis par Pascal Mercier et Claude Pérez. )
5 Le pasteur Henri Manen : au Camp des Milles, "un Juste parmi les Nations" (Spécialisées dans la publication des écrits du monde protestant, les éditions Ampelos d'Eric Peyrard ont publié en juillet 2013 un petit livre de première importance (60 pages, format 15 x 23 cm) "Au fond de l'abîme / Journal du Camp des Milles". Cet ouvrage rassemble des écrits du pasteur Henri Manen* qui eut à coeur de relater plusieurs des événements survenus pendant l'été 1942 qui fut dans l'ancienne tuilerie la saison la plus tragique. De précieux compléments accompagnent les écrits du pasteur : une préface très éclairante de l'historien du protestantisme et de la mémoire Philippe Joutard ainsi qu'une postface d'Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles. )
6 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Notes

- 1 - Voir Aéro-Re.L.I.C. : le Capitaine Ike B. Webb Jr.
- 2 - Voir Allauch libéré.
- 3 - Témoignage de J.-P. Ardissone, ancien élève de la classe de M. Chevalier, 31/03/2011.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Charles Jacob Salomon

    Mon grand-père est né le 24 octobre 1894 à Bordeaux. Il est mort en déportation à Auschwitz le 8 février 1944. Je voudrais savoir s'il y a des membres de la famille qui n'auraient pas été déportés et qui seraient encore en vie.

    J'ai trouvé des traces de sa déportation dans des listes de déportés et son nom figure aussi sur le mur de la Shoah à Jérusalem.

    Merci beaucoup.
    [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019