Le 15 mars, les Archives départementales du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand organisent une journée de collecte autour des Justes du Puy-de-Dôme. Pour témoigner ou faire connaître vos documents, contactez le 04 73 23 45 80. Par avance merci à tous ceux qui participeront.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
543 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
647 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4080 Justes de France
748 résistants juifs
9294 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1216 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page

Anonymes, Justes et persécutés durant la période nazie
dans les communes de France
Site web ouvert aux contributions d'Internautes


Au Panthéon de leur vivant

Sauvetage d'enfant
Juste avec le cœur

© Édith Gorren 2008

4080 Justes parmi les Nations ont été honorés à ce jour par Yad Vashem en France et 22 211 dans le monde (au 1er janvier 2008). Ils ont sauvé des personnes juives persécutées par le régime nazi et le gouvernement de Vichy.

75 % des Juifs en France furent sauvés durant la Seconde Guerre mondiale. Dans de nombreuses communes de France, des stèles ou des plaques rendent hommage aux personnes qui ont sauvé les persécutés et le Mur des Justes honore tous ceux qui sont reconnus par Yad Vashem. L'AJPN raconte ces histoires, rendant ainsi un hommage vivant à leurs actions, bien que tous pensent n'avoir rien fait d'autre que leur devoir, alors qu'ils ont su résister aux lois du gouvernement de Vichy.

L'État français honore ses Justes. Sous l'impulsion de M. Jacques Chirac en 2007, en les faisant entrer au Panthéon, parmi les Grands Hommes qui ont fait la France.

>Les 4080 Justes de France<


Les lieux de sauvetage en France

L'APJN nomme les lieux, identifiés, qui ont permis à des personnes de se protéger. Certains étaient recommandés par des organisations de sauvetage, et d'autres accueillaient grâce à l'engagement de résistance de leur dirigeant.

>Tous les lieux de sauvetage en France<

Les lieux d'internement français

Le camp de mérignac, un camp d'internement du gouvernement de Vichy, parmi tant d'autres.
Le camp de Mérignac (Gironde) - DR

12 novembre 1938, le gouvernement Daladier publie un décret prévoyant la création de centres spéciaux pour l'internement des « étrangers indésirables ». Dès la signature de l'armistice de juin 1940, le gouvernement Pétain, à peine installé à Vichy, instaure une politique à l'encontre des Juifs, des francs-maçons, des Républicains espagnols, des communistes, des Tziganes… dans l'indifférence "presque" générale.

>Tous les lieux d'internement<


Les personnes sauvées cachées

Des personnes et des familles furent sauvées par le bon sens de ceux qui ont résisté aux lois scélérates et ont agi avec leur cœur. Nous recensons ces rescapés et les membres des filières de sauvetage, les passeurs, les bénévoles, les anonymes qui les ont aidés.

De même l'AJPN n'oublie pas les Résistants ni les hommes politiques qui ont agit pour défendre les valeurs démocratiques et républicaines d'égalité et de fraternité bafouées par les régimes politiques tant dans cette France de Vichy que dans toute l'Europe menée par la folie nazie.

>Les personnes sauvées, cachées<

Les communes françaises

L'Alsace et la Lorraine sont évacuées, les réfugiés sont accueillis, en majorité dans le Sud-Ouest.
1939, les Alsaciens en Périgord. - DR

Pour faire connaître au plus grand nombre l'histoire de chaque commune, ville ou village, de France durant la Seconde Guerre mondiale et rappeler ces gestes simples qui sauvèrent des vies, l'AJPN fait apparaître les anonymes qui ont participé ou aidé au sauvetage des persécutés par l'État vichyste et l'Allemagne nazie. Sauvetages, arrestations et déportations sont replacés dans les communes où ils ont eu lieu.
Dans chaque département, des hommes et des femmes de toute condition, de toute origine, de toute conviction religieuse ou politique, se sont élevés contre les lois discriminatoires et honteuses du gouvernement de Pétain visant des gens "coupables" d'être nés ou de leurs opinions.

>Toutes les communes françaises<


Bibliographie

Les ouvrages d'intérêt sont indiqués dans chaque page du site. N'hésitez pas à compléter. L'ensemble des ouvrages par auteurs est accessible ici.


Cartographie

Pour vous aider dans vos recherches des cartes des régions et des départements français sont accessibles par toutes les pages du site.


Contribution

La base de données du site Internet de l’AJPN s‘enrichit chaque jour. Ce travail n’est possible que grâce à vous. L'ensemble des pages est ouvert à l'enrichissement d'une photo, d'un document, d'un événement, d'une anecdote, d'un fait inconnu ou d'une étude approfondie…


Nouveaux articles de la base de données AJPN
25/02/2017 15h36 61380 La Ferrière-au-Doyen … LIRE LA SUITE
21/02/2017 10h02 Maison d'arrêt Prison de Fresnes Pendant l'Occupation, la prison de Fresnes fut utilisée par les Allemands pour emprisonner et torturer les résistants et les opposants.

A partir de 1943, elle est entièrement sous contr … LIRE LA SUITE
21/02/2017 09h56 Maison d'arrêt Prison de la Santé La maison d'arrêt de la Santé a été construite en 1867.
De forme trapézoïdale, elle est encadrée par le boulevard Arago, la rue Messier, la rue Jean Dolent et la rue de la Santé.

… LIRE LA SUITE
20/02/2017 12h12 Léa Goldberg Paris
Pierre Allart*, intendant de l'hôpital de Blois-Vienne et économe des Hospices de Blois, du Loir-et-Cher, habite … LIRE LA SUITE
20/02/2017 12h10 Marcel Goldberg Paris

La famille Goldberg était une famille juive pratiquante qui habitait à Paris. Le père,  … LIRE LA SUITE

20/02/2017 11h57 Jacqueline Goldberg Paris … LIRE LA SUITE

>Voir tous les nouveaux articles<


L'association Anonymes, Justes et persécutés durant la période nazie s'est créée pour offrir une plate-forme ouverte de contributions, d'échanges et de rencontres entre toutes les personnes désireuses d'apporter un témoignage qui permettra d'enrichir, de compléter et de faire connaître une histoire ou un épisode de sauvetage durant la Seconde Guerre mondiale. Chaque geste de fraternité a compté, aucun relais ne fut mineur et toute main tendue fut l'espoir d'une vie sauvée. Le travail que réalise l'AJPN n'est pas le fait d'historiens ni de scientifiques, mais résulte de la volonté militante d'hommes et de femmes concernés, qui souhaitent rassembler pour reconstituer et transmettre à tous cette part d'histoire qui est la nôtre. En choisissant d'explorer l'histoire de chaque ville et de chaque village de France dans son contexte géographique et politique particulier, l'AJPN porte un regard nouveau dans la reconstitution des périples des pourchassés pour retrouver ceux qui ont organisé, participé, aidé, contribué à leur venir en aide, quelle que soit l'ampleur du geste. Il y eut de formidables chaînes de solidarité connues, oeuvrant inlassablement contre l'intolérance et la barbarie. Il y eut aussi de nombreux relais isolés, anonymes, qui offrirent ici le gîte d'une nuit, là une table et des soins, ou donnèrent une simple information qui évita l'arrestation… Tant d'hommes, de femmes, de jeunes et même d'enfants ont affirmé avec courage les valeurs humaines fondamentales de respect et de fraternité. 

Affiche de propagande vichyste
Affiche de propagande du gouvernement de Vichy, cliquez sur l'image le détail est édifiant.
Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
| Informations légales | Remerciements |
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016